Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ras le bol !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Ras le bol !    Sam 15 Oct - 19:57

Ce matin-là, les ravages de l’alcool avait encore frappé. Alors que Kae venait de faire son rite habituel, elle sorti de sa chambre. A peine le pied à l’extérieur, elle s’arrête net. Complètement bouleverser par le tableau qu’elle avait sous les yeux. Sa mère était là, rien de particulier mais il y avait une petite fille assise au côté d’un homme. Probablement son père. Plus loin, des dizaines de valises étaient entassé. Sur le moment, notre lycée ne réalisa pas ce qu’il allait se produire, elle le découvrit lorsque sa mère lui annonça que les deux personnes présentes allaient vivre ici. Kae n’en revenait pas, sa mère avait-elle trop bu, devait-elle rendre des comptes à cette homme, était-elle enceinte de lui ? Des tonnes de question on traversée l’esprit de l’adolescente, mais aucune réponse. Kae resta éberlue et ne répondit rien, la colère monter sérieusement en elle. Boire, elle lui pardonner, mais être prise par les faits comme cela et devoir vivre avec deux étrangers sans s’y être préparer s’était trop pour un réveille. Il était question maintenant de partager la chambre, tiens donc, cette petite fille avait l’air effrayer, en même temps vivre avec une alcoolo et … Regardons le père de plus proche, il était tombé sur la tête accepter de vivre avec une femme comme cela. Aorf, finalement il semblait tout aussi bourrée, avec un brin de lucidité tout de même et semblait vraiment heureux de s’installer ici. Franchement, s’était trop pour notre Kae. Deux alcoolos dans la maison avec une gamine sur les bras, pauvre fillette. Kae scruta une bouteille sur le sol, encore pleine, sans vraiment réfléchir elle se lança dessus et bu le tout d’un trait. Elle lâcha la bouteille, prit son sac, sa guitare et claqua la porte de chez elle en ne balançant qu’un simple : « Fait ce que bon te semble »

C’était trop pour elle, supporter sa mère était déjà assez tumultueux, mais là avec un homme, d’autant plus qu’il n’allait rien arranger au contraire. Kae eu une petite pensée pour cette petite fille qui était resté là-bas, elle était si jeune peut-être entre 6 et 7 ans. Encore une charge pour la lycéenne, qui s’occuperait d’elle, c’est bibi évidemment. On ne peut pas demander à deux ivres d’éduquer une enfant … Pff Kae se mit à courir le plus vite possible, elle devait évacuer, surtout qu’elle était au moins aussi bourrée que sa mère à cette instant. Pour tout évacuer lui prendrais au moins la journée. Elle continuait de courir en titubant, se prenant quelques passants et quelques poteaux. Elle trébucha et heurta son visage contre une bouteille de verre qui se cassa sous le poids. Affalé sur le sol, elle se relava péniblement et continua sa course, il fallait qu’elle oublie. Kae ne remarqua pas qu’elle s’était gravement blesser et que du sang coulait de son visage. Le verre avait déchiré tout un côté de son visage, pas gravement mais assez profondément. Entre deux souffles, elle s’essuya le visage avec sa main, elle avait était couper sur le front, la joue et la bouche. Kae s’en fichait, elle ne sentait de tout manière pas la douleur. Lorsque celle-ci fut au niveau du parc, elle s’arrêta et pris une marche soutenue. Direction son endroit « secret », il y avait un grand buisson à côté du lac où on pouvait entrer. Depuis l’extérieur on ne pouvait pas le savoir, Kae l’avait découvert en poursuivant une grenouille, depuis à chaque fois qu’elle se rend au parc c’est à cette endroit qu’elle restait. Le visage en sang, elle ne passait pas inaperçu, mais ayant une certaine réputation personne ne se soucier d’elle et la laisser donc tranquille. Une fois à l’intérieur de son refuge elle sorti un mouchoir et le passa sur son visage puis appuya sur ses blessures pour stoppé la couler de sang. Toujours sous l’effet de l’alcool, elle alluma ensuite une cigarette et commença à jouer de son instrument. Non ce n’étais pas difficile, elle tenait particulièrement bien l’alcool sans doute dans les gènes. Bien qu’elle sente l’alcool à plein nez, elle était à demie lucide et savait très bien ce qu’elle faisait.


Dernière édition par Kae Natsume le Sam 17 Déc - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Hime
Petite pluie



Messages : 46
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 1ère Année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Sam 15 Oct - 21:13

Il y avait un petit lapin rose, au milieu d'une immense et infinie plaine d'herbe verte. Il marchait, debout sur ses 4 pattes, joyeux et amusant. Il était vraiment mignon, sa fourrure semblait vraiment douce. Il marchait, toujours et encore. Mais pour aller où ? Il marchait, toujours tout droit, les paysages toujours identique avec comme décors le ciel bleu et l'herbe verte. Lui était rose. Il n'y avait que 3 couleurs dans son monde. Il continua à marcher, mais sans jamais atteindre quelque chose. Et petit à petit les couleurs devinrent terne, de plus en plus terne, le petit lapin devint gris, presque noirs, et à force de courir il devint maigre... Tout devint de plus en plus sombre, le lapin devint rouge, de plus en plus rouge...

Hikari se réveilla en sursaut. Elle observa autour d'elle, et elle se rendis compte qu'elle s'était endormis sur un banc dans le parc. Décidément, quelle indécence. Et puis, elle remarqua sont journal intime, posé ouvert sur ses genoux, avec son stylo, tomber sur l'herbe. Elle s'était endormie en écrivant son journal. D'ailleurs, elle ne se souvenais plus vraiment de ce qu'elle avait écrit.
" Kae, Kae, qui es tu... S'il te plait, laisse moi comprendre, Laisse moi te comprendre... " Lisa-t-elle à voix basse sur son journal.
Alors c'était ça qu'elle avait marquer. Kae... Où était-elle ? Que faisait-elle ? Et pourquoi Hikari était-elle aussi obsédé par Kae ?... Tellement de question... Hikari se leva, et secoua un peu sa robe rose pâle, pour retirer la poussière. Elle pris son journal, ramassa son crayon et commença à avancer vers la sortie du parc. Mais.. Elle regarda l'herbe. Elle n'était pas vraiment verte. A ses pieds, il y avait des tâches rouges sur l'herbe. Du sang ? Elle observa bien, et remarqua qu'il y avait d'autre tâche qui menait vers un buisson. Un buisson ? Elle suivis le chemin, et une fois devant le buisson, elle le poussa, et aperçus Kae.

" - K... Kae ? "
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Sam 15 Oct - 22:15

Il faisait froid et Kae commença à sentir la fraicheur, même si elle n’était pas spécialement frileuse, elle ressentait tout de même le froid. Continuant de jouer pour réchauffer ses mains, cigarette à la bouche, mouchoir collé sur son visage de couleur rouge. Le sang ne semblait pas vouloir s’arrêter, c’était problématique, elle risquait de perdre connaissance si les choses empiré. Ce n’était de toute façon pas dans les préoccupations du moment de Kae, elle continua de jouer. Mais fut interrompu par des pas se rapprochant, c’était inhabituelle qu’il y a des personnes aussi près de ce buisson. Voilà que le buisson s’écarter laissant apparaître un visage. Kae s’arrêta de jouer lorsqu’elle reconnut Hikari et elle entendu vaguement son nom sortir de sa bouche. Il faut le dire, Kae était choqué, pourquoi fallait-il que ce soit cette fille qui trouve notre Kae dans cette état. Bourrée, cigarette à la bouche et visage en sang. Que penserait Hikari en la voyant ? Probablement la vérité, que c’était une fille irrécupérable et vraiment pas fréquentable. Kae pensant cela, ne se préoccupa donc vraiment pas la jeune fille l’ignorant. Elle déposa sa guitare et fini sa cigarette mettant le mégot dans son paquet. La pollution c’est moche et Kae n’aimait pas. Une fois ceci fait, elle sorti un autre mouchoir afin de l’échanger. Sa main tenant le mouchoir, elle ferma les yeux, espérant que cela ne soit qu’un mauvais rêve. Depuis le début de la journée tout semblait absurde, cela ne pouvait vraiment pas être la réalité, Kae était en train de rêver et elle aller se réveiller dans sa chambre dans cette maison vide. Malheureusement pour elle, lorsqu’elle rouvrit les yeux, cette fille était toujours là. Agacer que ce ne soit pas un rêve elle s’adressa à Hikari.

« Qu’es ce que tu me veux ? Tu ferais mieux de me laisser tranquille. »

Après tout, vu de l’extérieure, Kae devait faire atrocement peur et ne devait absolument pas inspirer confiance. Toute personne normale aurait certainement appelé la police ou laisser la jeune fille dans son coin.
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Hime
Petite pluie



Messages : 46
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 1ère Année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Sam 15 Oct - 22:48

« Qu’es ce que tu me veux ? Tu ferais mieux de me laisser tranquille. »

Kae était vraiment dans un très mauvais état. Hikari n'avait aucune idée de ce qu'il avait bien pu lui arriver. Elle avait le visage plein de sang, et sa sentais l'alcool et la cigarette. Pour une raison quelconque et mystérieuse, Hikari commença à avoir les larmes aux yeux. Pourquoi. Pourquoi fallait-il que ce soit sur Kae que ça tombe ? Pourquoi fallait-il que ce soit elle qui se retrouve dans un état pareil ? Son coeur se mit à battre à une vitesse incroyable, et les larmes commencèrent à couler. Elle ne savais pas quoi faire. Oui, elle était vraiment très sensible. Mais elle ne comprenais pourtant pas pourquoi elle pleurais. Elle était très gênée d'avoir découvert Kae, mais en même temps heureuse que ce sois elle qui sois là pour l'aider. Elle courus vers elle, ne faisant pas vraiment attention à ses larmes.

" - Comment... Comment tu peux dire çà ?! Tu as vu dans quel état tu es ?! "

Une fois à coter d'elle, elle pris tout de suite un autre mouchoir pour panser les plaies. Mais ce n'était vraiment pas bon. Hikari observa tout les mouchoirs pleins de sang, et remarqua que le sang coulait depuis déjà pas mal de temps. Si ça continuais, ça pouvais finir très mal. Très très mal. Kae était déjà toute blanche, elle sentais l'alcool et venais d'entamer une cigarette. Ce n'était pas très bon de faire ce genre de chose dans son état. Mais comment avait-elle pu se retrouver comme çà ? Peu importe. Hikari devait faire quelque chose. Il lui fallait de l'eau. De l'eau... Oui ! Il y avait un lac, juste à coter d'ici.

" - il faut qu'on aille près du lac, Kae ! Tu ne peu pas rester là comme çà ! "
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Dim 16 Oct - 15:26

C’était absurde, cette fille ne semblait pas vouloir partir et cerise sur le gâteau la voilà qui pleurait. Elle avait certainement peur de mon apparence actuel et aurait surement préférer partir loin, mais sa conscience l’obliger probablement à rester ici contre son plein gré. Je sentis une petite déchirure au niveau de la poitrine en la voyant comme ça mais ce sentiment changea en apaisement lorsqu’elle se dirigea dans ma direction afin d’essayait tant bien que mal à arrêter le sang. J’étais pendant un moment plongé dans son regard mouillé, la regardant agir maladroitement. J’avançais ma main au niveau de sa joue et essuya ses larmes, puis cette situation me mise encore plus en colère. Je ne comprenais pas pourquoi elle m’avait trouvé, l’ironie du sort sans doute ou une mauvaise blague. Moi qui pensait pouvoir passer cette journée tranquille et seule surtout, de plus je ne pouvais absolument pas supporter que quelqu’un ai pu me voir dans se sale état. Si j’arrêtais le saignement elle s’en irait probablement. Elle avait pensé à de l’eau, sauf qu’elle oublier probablement qu’en aucun cas je ne pourrais me déplacer, mes forces me quitter peu à peu comment aurais-je pu aller jusqu’au lac.

« Je ne bougerais pas d’un pouce d’ici, je vais parfaitement bien »

Sur ses mots, je pris une nouvelle cigarette, l’alluma et l’amena sur mes blessures. Je ne pensais pas que ça pouvait faire aussi mal, même sous l’alcool mon visage prononça une douleur assez importante. Mes blessures brûlées, elles étaient maintenant refermé. Au moins, le sang avait arrêté de couler, elle pourrait partir en paix maintenant. La cigarette pas encore fini, je l’amenais à ma bouche et la termina. Un sentiment de mal être se manifesta, le cœur lourd et le ventre nauséeux je sentis que je n’allais pas tarder à régurgiter toute la flotte de ce matin. Parfait, j’allais enfin évacuer ce foutu alcool. Je me dirigeais vers l’extérieur du buisson et me vida complètement, quel bien cela pouvait faire. Me voilà nettoyer, bien que je sois toujours dans les vapes, je me sentais vraiment mieux. Ce n’était que la fin de matinée je pourrais passée mon après-midi à décuver. J’entrais dans le buisson et m’allongea, ne me préoccupant pas de ce qu’Hikari pouvait bien faire. Mes yeux se sont aussitôt fermer.
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Hime
Petite pluie



Messages : 46
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 1ère Année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Dim 16 Oct - 17:04

« Je ne bougerais pas d’un pouce d’ici, je vais parfaitement bien »

Pourquoi est-ce qu'elle réagissais toujours comme çà ? Elle n'avais peu être même pas la force de bouger. Oh... Même pas la force de bouger... C'était surement pour çà qu'elle refusais d'aller près du lac. Hikari comprenais mieux maintenant. Puis, elle alluma une cigarette, et brûla ses blessures. Hikari fut d'abord très étonnée, puis commença à souffrir pour elle. Ce qu'elle faisait était complètement dingue. La douleur devait être atroce. Mais au moins, le sang ne coulait plus. Puis, elle termina sa cigarette, et se dirigea vers le buisson, surement pour laisser ressortir tout l'alcool qu'elle avait bu. Puis elle s'endormi. Sans même se soucier d'Hikari.

Elle était plutôt mignonne, endormie... Hikari s'approcha, pour pouvoir l'observer de plus près, et s’asseya à coter d'elle. D'une certaine façon, regarder Kae dormir fut une immense tentation pour Hikari. Elle ne savais pas pourquoi, mais elle avait une envie irrésistible de... De l'embrasser. Elle posa une main sur la joue de Kae, puis elle hésita. C'était si soudain... Mais elle en mourrais d'envie... Tempis. Elle ne pouvais pas résister plus longtemps. Elle avança son visage à celui de Kae...
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Dim 16 Oct - 18:31

Mes yeux étaient fermés, mais impossible de partir dans un autre monde. Qu’allait-il se passer maintenant, comment ferais-je face à ma mère et cette homme. Tant de questions me tourmentées, je voulais m’endormir pour ne plus y pensée, oubliée, n’avoir jamais su. Je voulus ouvrir mes yeux, mais je n’en avais même plus la force. Je me suis souvenue qu’une fois à la télé j’avais regardé une émission parlant d’enfant passant par une période difficile. Parents en divorce, décès d’un membre de la famille ou problème quelconque au sein de la famille. Tous avaient trouvé un moyen d’évacuer toute cette pression et se ressentis. Moi je me trouvais depuis mon enfance dans une situation problématique et peu confortable, pourtant, je n’en voulais à personne j’intériorisé tout ignorant tout ce qui pourrait m’affecter directement. Aujourd’hui je me rendis compte que ce n’était pas spécialement un bon choix, aurais-je dû moi aussi trouvé un moyen de laisser sortir tout ce flux ? J’arrivais à un point ou je sentais que j’allais exploser. C’est comme si ma mère me poussait à bout intentionnellement, prenant même plaisir à faire cela. J’étais peut-être toujours sous l’effet de l’alcool, mais je sentis quelque chose de bizarre sur ma joue, de chaud d’une manière étrange. Cette chaleur se rapprocha. J’étais endormie, je rêver, je ne voyais que cette solution ou alors je pouvais percevoir les fantômes. Fantôme qui apparemment avait décidé de jouer avec moi, vilain coquin, s’amuser ainsi avec mon pauvre petit cœur n’était pas drôle. J’étais sûr d’être en plein rêve donc je ne réagis pas à cette farce de mauvais goût. Hikari vint perturbées mes pensées, je n’avais pas été agréable avec elle alors qu’elle voulait m’aidé. Je trouvais quand même assez étrange qu’elle eut l’occasion de me voir ainsi et vouloir quand même m’aider. C’était une fille bizarre, je serais tombée sur une personne dans mon cas, je ne me serais pas approché d’elle. Après tout, j’étais quand même contente que ce soit elle qui me trouve, je crois que c’était mieux. Un léger sourire vint se dessiner sur mon visage. Elle était probablement partit, je n’aurais donc pas l’occasion de la remercier. Pas grave, après ce que je lui ai balancé elle m’éviterait probablement et s’était pas plus mal. Penser que cela allait se produire me rendis triste. C’était la première fois que quelqu’un se préoccupait d’une certaine façon de ma personne, non, je ne pouvais pas la laisser partir. La rattraper c’était la seule solution. J’ouvris les yeux et me mise en position assise en sursaut. Hein ? Il y avait quelqu’un à côté de moi, je tournais la tête et constata étonnamment qu’Hikari était toujours là.

« Qu’es ce que tu fais encore là ? Je te croyais parti. »

C’est avec soulagement que je m’adressais à elle. Même si j’étais étonnée qu’elle soit restée là, j’étais contente. Ma réaction pouvait paraitre bête mais les larmes me sont montées. J’étais pathétique, vraiment, se mettre à pleurer pour si peu. Hikari avait tout vu, en un seul jour. Plus jamais je ne toucherais à l’alcool, c’est trop horrible et tu fais n’importe quoi.

« Je suis désolée de t’avoir parlé ainsi tout à l’heure. Tu n’as plus aucune raison de rester là désormais. Je peux rester seule … »
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Hime
Petite pluie



Messages : 46
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 1ère Année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Ven 21 Oct - 20:28

Juste avant que ses lèvres atteignes celles de Kae, elle remarqua qu'elle était un peu agitée, et qu'elle commença à ouvrir les yeux. Gênée, Hikari se recula très vite. Kae se leva en sursaut.

« Qu’es ce que tu fais encore là ? Je te croyais parti. »

Hikari ne savais pas vraiment quoi dire. Toute rouge, elle regardais Kae, cherchant une réponse. Mais lorsqu'elle ouvra la bouche pour lui répondre, elle remarqua que Kae commençais à pleurer. Pourquoi ? Qu'est-ce qu'elle avait fais ? Il n'y avait vraiment aucune raison de pleurer... Enfin, normalement...

« Je suis désolée de t’avoir parlé ainsi tout à l’heure. Tu n’as plus aucune raison de rester là désormais. Je peux rester seule … »

Hein ? Qu'est-ce qu'elle racontait ? Hikari voulait rester avec elle. Et ce peu importe ce que pouvait dire ou faire Kae. Après tout, elle avais vu beaucoup trop de choses pour repartir comme ça, comme si de rein n'était. Kae n'allais pas très bien et ça se voyait. Et Hikari voulais absolument l'aidée. Coûte que coûte.

" - Non. Je ne veux pas partir... "

Puis, Hikari pris la main de Kae, et la regarda dans les yeux. Voir Kae en larmes, lui déchirais le coeur. Même si elle ne savais pas pourquoi. Hikaru eu les larmes aux yeux, mais sans pleurer.

" - Ecoute... Kae, tu... Tu n'a pas l'air d'aller bien... Je.. Je veux être là, dans ce genre de moments difficile... Si... Si quelque chose ne va pas... Je veux être celle à qui tu en parlera. Je veux juste que tu aille mieux.. Kae... "

Juste après ses mots, elle résista, et retenu ses larmes. Elle n'avais pas l'habitude de dire çà. D'habitude, elle était toujours assez distante avec les gens. C'était sans doute à cause de son style vestimentaire, qui était tout sauf commun. D'ailleurs, en parlant de çà, sa robe était tachée de terre et d'herbe. Sa ne partira pas facilement, mais tempis. Pour l'instant, pour Hikari, rien n'était plus important que Kae. Des milliers de questions se bousculait dans sa tête, tellement de chose qui s'entrechoquaient, elle n'arrivais plus à comprendre, ça allait beaucoup trop vite, et son coeur s'emballait en attendant la réponse de Kae.
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Sam 22 Oct - 13:57

Je ne comprenais plus rien. Ces phrases n’avaient aucun sens pour moi, j’étais complètement perdu. Elle devait certainement jouer ou se moquer de moi. Je restais sans voix, ne sachant absolument pas quoi répondre. Je retirais ma main de la sienne et mit mes deux mains sur mes oreilles, qu’elle se taise ! Je n’en pouvais plus, plus les minutes défilées moins je la comprenais. Pourquoi tenait-elle absolument à savoir, m’aider et être là pour moi. C’était absurde. Cependant, je ne pouvais niais que ces paroles me rendirent vraiment heureuse. Personne ne les avait prononcés pour moi. J’avais toute la journée pour comprend puisqu’elle souhaitait rester là. Je fis le vide dans ma tête, mettant de côté ce qu’il s’était passé ce matin, je n’allais pas bouder toute la journée et m’apitoyais sur mon sort pour si peu. Après tout, me mère faisait ce qu’elle voulait et je n’avais pas mon mot à dire dans ses choix quelque peu douteux. Hikari désirait savoir, elle n’allait pas être déçut.

« T’es tenace dans ton genre. Je dois me résoudre à te supporter toute la journée et tu souhait en plus de ça savoir pourquoi je ne vais pas bien. T’es qui au juste ? Pourquoi devrais-je te raconter, on ne se connait pas tant que ça. Malheur à moi de t’avoir aidé. »

Bon, il fallait quand même qu’Hikari se reprenne en main, elle aussi n’était pas dans son état habituel. Mais après mes mots, je me tournais vers elle lui souriant pour qu’elle ne le prenne pas trop mal. Je pris une grande bouffer d’air frais, je m’apprêtais à tout lui balancer, ce n’était pas chose facile surtout que c’était une première. Je n’aurais pas raconté cela à n’importe qui, mais cette fille avait un truc. J’ignorais quoi, je me sentais bien près d’elle. Ouais, j’étais complètement bizarre.

« Qui irait bien dans mon cas ? Ma mère passe ses journées à boire, je ne l’ai jamais vu sobre c’est pour te dire. Ce matin, je me réveille et je trouve un homme avec une petite fille et des valises sur le côté. Ma mère a eu le toupet de me dire avec son souris tellement irréel et son regard sans émotion qu’ils allaient habiter ici. J’ai vu une bouteille encore pleine à ma grande surprise, je n’ai pas réfléchie je l’ai vidé puis je suis partie. En chemin j’ai trébuché cassant une bouteille de verre avec mon visage, l’ironie du sort sans doute. Puis tu connais la suite. »

Punaise, c’est fou ce que ça peut soulager. Je m’arrêtais un instant laissant le temps à Hikari de digérais. Puis je repris.

« Le pire dans tout ça, c’est que l’homme était au moins aussi bourrée que ma mère, mais semblait réellement heureux. La petite fille, en revanche elle était effrayé, c’est plus le fait qu’une enfant soit mise dans cette situation qui me retourne l’estomac. Vivre avec une personne bourrée je m’en foutais complètement, alors deux me passait au-dessus de la tête. Cette petite fille, qui va s’en occuper … »

En repensant à tout ceci, la peine revint me hanter. J’essayais tant bien que mal de la caché.
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Hime
Petite pluie



Messages : 46
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 1ère Année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Mer 26 Oct - 18:28

« T’es tenace dans ton genre. Je dois me résoudre à te supporter toute la journée et tu souhait en plus de ça savoir pourquoi je ne vais pas bien. T’es qui au juste ? Pourquoi devrais-je te raconter, on ne se connait pas tant que ça. Malheur à moi de t’avoir aidé. »

Hikari ne savais pas vraiment quoi répondre. Était-ce un oui ? Puis, elle secoua légèrement la tête. Mais qu'est-ce qu'il lui arrivait ? Elle n'avais jamais agis comme çà, et n'avais jamais dit de tel chose. En faite, elle avais l'impression d'être sous l'emprise d'une drogue, qui la faisait agir très étrangement. Qu'est-ce que c'était, cette drogue ? Peu importe, cela ne lui déplaisait pas tant que çà. Mais elle tenta quand même de se reprendre.

« Qui irait bien dans mon cas ? Ma mère passe ses journées à boire, je ne l’ai jamais vu sobre c’est pour te dire. Ce matin, je me réveille et je trouve un homme avec une petite fille et des valises sur le côté. Ma mère a eu le toupet de me dire avec son souris tellement irréel et son regard sans émotion qu’ils allaient habiter ici. J’ai vu une bouteille encore pleine à ma grande surprise, je n’ai pas réfléchie je l’ai vidé puis je suis partie. En chemin j’ai trébuché cassant une bouteille de verre avec mon visage, l’ironie du sort sans doute. Puis tu connais la suite. »

Elle écouta attentivement Kae, dégustant les moindres syllabes qu'elle prononçait. Ça voix était comme une mélodie. Elle regarda ses lèvres. Elles avaient l'air si douce... Et... Et si Kae ne s'était pas réveillée, est-ce qu'elle aurais pus l'embrassée ? Et puis, pourquoi pensais-t-elle à çà ?... Hikari pensa comprendre. Elle semblait attirée par Kae. Amoureuse ? Non. C'était impossible. Pourtant.. Elle n'avais jamais vraiment aimée quelqu'un, comment pourrais t-elle qualifiée ce qu'elle ressentais pour Kae ? Puis Kae s'arrêta de parler. Même si Hikari était en plein dans ses pensées, elle avait écouté Kae. Sa situation n'était vraiment pas réjouissante.

« Le pire dans tout ça, c’est que l’homme était au moins aussi bourrée que ma mère, mais semblait réellement heureux. La petite fille, en revanche elle était effrayé, c’est plus le fait qu’une enfant soit mise dans cette situation qui me retourne l’estomac. Vivre avec une personne bourrée je m’en foutais complètement, alors deux me passait au-dessus de la tête. Cette petite fille, qui va s’en occuper … »

Après son récit, Kae fut soudainement attristée. C'est vrai, Hikari aurais pus souffrir pour cette petite fille. Mais elle soufra plutôt du mal-être de Kae. Cela ne lui plaisait pas du tout. Non. Il ne fallait pas qu'elle sois triste ! Une fille comme elle ne méritais pas çà.

" - Ka.. Kae... Je suis désolée. Pour tout çà. Mais, tu sais... De toute façon, tout finit toujours bien... Et dis toi que même si ça ne va pas, c'est pas la fin. Tout peu s'arranger avec le temps. "
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Ven 28 Oct - 21:13

J’étais assez curieuse de savoir comment Hikari allait s’y prendre pour « m’aider », je fus très vite mit au pied du mur. Allait savoir pourquoi, mais ce qu’elle venait de dire ne m’aida, mais alors absolument pas. Phrase tout faite, qu’on nous balance à la tronche lorsqu’on ne sait pas quoi dire d’autre. J’étais déçu, c’est le cas de le dire. Elle voulait savoir mais n’avait aucun moyen de me réconforter, pourquoi alors ? M’enfoncer encore plus ? Sûrement, maintenant que j’y pensais, j’avais été vraiment trop stupide de lui avoir dit. C’était fait de toute façon je ne pouvais plus faire grand-chose.

« De toute façon, tant que je n’ai pas touchée le fond je ne pourrais pas remonter. Dois-je alors me précipiter vers le fond, quitte à ne plus avoir assez de souffle pour sortir la tête de l’eau ? J’ai rien à perdre et personne à qui manquer de toute façon.»

C’était une solution, assez tentante pour tout vous avouez. J’avais toujours stagné dans mon petit coin et jamais pensée à aller vers le fond car il était effrayant et absolument pas éclairer par les doux rayons du soleil. Pourquoi aurais-je voulu qu’elle me dise autre chose, tout simplement parce que c’est la seule à s’être attarder sur mon cas et je pensais l’intéressais. Evidemment, j’avais tout faux. Petite lueur d’espoir, je la vit s’envoler.

« Je suis désolée, mais j’aurais mieux fait de ne rien te dire, j’ai mis une trop grosse pression sur toi espérant que tu puisses d’une manière ou d’une autre me réconforter. Je ne suis pas dans un film avec un happy end, les choses ne s’arrangeront pas. De plus, je n’aime vraiment pas que l’on s’apitoie sur mon sort »

Je devais mettre fin à cette conversation, elle commençait sérieusement à m’énerver (la conversation) Il était l’heure pour moi de remplir mon ventre. Comme Hikari comptait rester avec moi il fallait qu’elle mange aussi. J’étais sûr qu’elle n’avait rien prévu pour. Je regardais dans mon sac voir combien j’avais d’argent et évidemment je n’allais pas avoir assez pour deux. J’avais bien quelques gâteaux cachés au fond du sac, je m’en contenterais donc. Je me relevai et m’élança vers la sortie.

« Tu m’attends là, je vais te chercher à manger. Je doute que tu as mangé correctement ce matin et je suppose aussi que tu n’as pas d’argent sur toi. Je ne serais pas longue, j’ai besoin que tu gardes mes affaires. »

Je disparus ensuite. Voilà une autre affaire qui allait se présenter à moi : Elle aimait quoi ? Aucune idée et très franchement cette question me trotta dans la tête pendant tout le trajet. Je scrutais les divers magasins, hésitant. Je ne voulais pas prendre quelque chose qu’elle n’apprécierait pas, puis je ne savais pas non plus si elle mangeait beaucoup. Le fait qu’elle refuse de manger le matin ne veut pas dire que par la suite elle se prive. C’est difficile de choisir. Je ne voulais pas m’absenter trop longtemps de peur qu’elle décide de partir, je me suis arrêté dans un petit magasin. Je plongeais ma main dans ma poche et compta mon argent. Je regardai ensuite les rayons et pris tout ce qui serais susceptible de l’intéressais. Un paquet de chips, des sandwichs, des gâteaux et une bouteille d’eau. Une fois les achats fait, je courus au parc le plus vite possible déboulant dans le buisson finissant ma course allonger sur les jambes d’Hikari. J’étais épuisé. Me retournant, tête toujours sur ses cuisses, j’étais bien installer et je ne comptais pas bouger. Je lui tendis la poche.

« Tiens, tout est pour toi. Comme je n’ai pas envie de bouger, tu peux regarder dans mon sac et prendre ce que tu trouveras de comestible. »

[HRP] Au fait, je te donne le code de la couleur lorsque Kae parle. #976500 [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Hime
Petite pluie



Messages : 46
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 1ère Année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Sam 29 Oct - 12:08

« De toute façon, tant que je n’ai pas touchée le fond je ne pourrais pas remonter. Dois-je alors me précipiter vers le fond, quitte à ne plus avoir assez de souffle pour sortir la tête de l’eau ? J’ai rien à perdre et personne à qui manquer de toute façon.»

Hikari baissa les yeux. Elle avait raison sur un point. Elle n'avait pas pus l'aider. Elle voulait l'aider pourtant. Mais Hikari n'était pas superman. A quoi est-ce qu'elle s'attendais ? C'est pas avec une jolie petite phrase, même si elle viens du coeur, que les choses s'arrangent. Bon sang ! Mais quand est-ce qu'elle allait s'arrêter de toujours pensée que la vie est comme le monde des bisounours ?! Hikari senti son coeur se déchirer. Si Kae partais... Est-ce qu'elle manquerais à Hikari ?... Elles ne se connaissais pas depuis longtemps. Pourquoi s'acharnais-t-elle autant sur Kae ? Cette situation devenais plus qu'agaçante. Si Kae partais, elle ne s'en remettrais pas de si tôt. Et ce fut ça qu'il l'énervais encore plus. Elle s'apprêta à répondre, et lui mettre en pleine face tout ce qu'elle ressentais mais elle n'eu pas le temps.

« Je suis désolée, mais j’aurais mieux fait de ne rien te dire, j’ai mis une trop grosse pression sur toi espérant que tu puisses d’une manière ou d’une autre me réconforter. Je ne suis pas dans un film avec un happy end, les choses ne s’arrangeront pas. De plus, je n’aime vraiment pas que l’on s’apitoie sur mon sort »

Elle ne savais pas quoi répondre. Mais Kae avais raison. Hikari avais voulu l'aider, mais n'avais fais qu'empirer les choses, encore une fois. Elle aimerais tellement que Kae comprenne. Qu'elle comprenne qu'elle avais sincèrement voulu l'aider mais, qu'elle ne s'était pas rendu compte qu'elle était impuissante. C'était un sentiment horrible. C'était comme regarder quelqu'un qu'on aime se désintégrer petit à petit sans rien pouvoir faire. Hikari aurrais voulu la prendre sous son aile, la protéger, la défendre et lui dire que tout ira bien. Mais à quoi bon, si cela signifie lui mentir ? Hikari n'était rien. Ni pour Kae, Ni pour personne. C'était juste une gamine égarée dans un monde de dingue. Kae ne l'aimais peut être pas. Peut être que quand elle l'avais trouver ici, Kae l'avais déjà oublier.

« Tu m’attends là, je vais te chercher à manger. Je doute que tu as mangé correctement ce matin et je suppose aussi que tu n’as pas d’argent sur toi. Je ne serais pas longue, j’ai besoin que tu gardes mes affaires. »

Mais pourquoi Kae continuait-elle à s'occuper d'Hikari comme çà ? Peu être que c'était comme un poids de plus pour elle. Peu être que c'était juste un problème de plus dont elle devais se débarrasser. Surement même. Elle ne voulais pas être un poids. Elle commença à pleurer. Pourquoi était-elle entrée ici ? Pourquoi n'aurait-elle pas laisser Kae seule ? Elle irai peu être mieux, si elle ne lui avais pas fais de faux espoirs. Elle s'en voulait, à un point inimaginable. Qu'est-ce qu'elle pouvais faire pour se rattraper..? Devait-elle lui dire tout ce qu'elle pensais ? Ou juste ne rein dire et disparaître de la vie de Kae ? Elle n'en savais rien, elle ne savais plus quoi faire. Elle se sentais seule. Elle était seule. Complètement perdue. Elle ne voulais blesser personne. Encore moins Kae. Elle entendis des bruits de pas. Elle ressuya ses larmes, et vu Kae entrer. Elle s'éffondra sur les jambes d'Hikari, qui devint toute rouge.

« Tiens, tout est pour toi. Comme je n’ai pas envie de bouger, tu peux regarder dans mon sac et prendre ce que tu trouveras de comestible. »

Elle pris ce que Kae lui tendais, mais ne mangea pas. Elle regardais dans le vide, recherchant ce qu'elle pouvais dire. Elle se sentais mal. Elle était assez à l'aise, avec Kae sur elle, mais elle s'en voulais de l'avoir fais souffrir.

" - Je n'ais pas faim. C'est à toi, pas à moi. Je ne veux pas que tu te sente obligée de t'occuper de moi. Je ne veux pas être un poids. Je n'ai pas besoin qu'on m’achète toujours de la nourriture. Je m'en veux, tu sais. J'ai vraiment voulu t'aider. Mais je ne suis pas assez forte. Je suis impuissante. Je n'aurais pas du te demander de me le dire. Je pensais que ça te libérerais, que ça t’allégerais les penser. Mais avant tout, je pensais pouvoir t'aider. Je... Je suis vraiment désolée... Si tu ne me pardonne pas, je comprendrais... "
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Sam 29 Oct - 13:54

Je me sentais pas obliger de m’occuper d’elle, si je le faisais c’était uniquement parce que j’en avais envie. Mais évidemment elle ne pouvait pas le savoir et sa réaction était justifiée. Si je continue d’agir comme ça elle risque sérieusement d’en avoir marre et de me laisser seule. Elle était énerver, à cause de moi, elle avait voulu m’aider et comme remerciement je l’avais envoyais balader. Je ne comprenais pas pourquoi j’agissais comme ça. Je venais de remarquer quelque chose, depuis qu’Hikari était là mon cœur n’arrêtait pas de battre plus fort. J’ignorais pourquoi, mais je voulais qu’elle reste avec moi. Finalement, elle n’avait absolument pas besoin de me sortir des phrases toutes faites pour essayer de m’aider, le simple fait qu’elle soit là m’aidait. Sa présence me réchauffait vraiment. Je ne savais pas d’où ce sentiment venait, je m’en fichais royalement et je ne voulais même pas comprendre. Ce qui était sûr, c’était que je voulais rester avec elle. Je me tournai vers elle, toujours tête sur ses jambes, j’étais vraiment bien comme ça et je n’étais pas prête de partir. Elle s’en voulait alors qu’elle n’avait rien fait, bien sûr que d’en parlais me libera.

« Tu sais, parfois il est inutile de parler pour aider quelqu’un. Ecouter c’est déjà beaucoup, bien sûr que ça soulage d’en parler, mais il ne faut pas croire que je vais mal ou autre. Je n’ai pas besoin de grand-chose et dans l’immédiat, le fait que tu sois là me comble. »

Au risque de me répéter, je ne comprenais pas vraiment ce sentiment qui naissait en moi. Mais c’était agréable et chaud.

« Accepte au moins de manger ce que j’ai acheté pour toi, sorte de remerciement. C’est pitoyable de t’offrir ça mais je ne sais pas quoi faire d’autre. Si tu as une idée. »
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Hime
Petite pluie



Messages : 46
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 1ère Année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Sam 29 Oct - 21:15

Hikari se mis à rougir. Ce qu'avais dit Kae la rassura. Hikari avais quand même réussis à l'aider un petit peu. Cette sensation était merveilleuse. Elle se sentais si bien qu'elle ne voulais plus jamais bouger. Elle ne pus s'empêcher de sourire. Elle n'étai donc pas un poids pour Kae. C'était tout le contraire de ce qu'elle pensais, en faite. Mais elle avais surement mal compris. Tout simplement parce que le caractère de Kae est comme çà. Elle avais peu être juste mal réagis parce que c'est dans son habitude. Hikari compris qu'elle ne connaissais pas encore Kae. Mais elle voulais absolument la connaitre.

« Accepte au moins de manger ce que j’ai acheté pour toi, sorte de remerciement. C’est pitoyable de t’offrir ça mais je ne sais pas quoi faire d’autre. Si tu as une idée. »

C'est vrai. Elle avais déjà oublier. Elle ouvrit le paquet de chips. En faite, elle mourrais de faim.

" - Merci pour tout Kae. Dis, tu veux des chips ? "

Puis elle pris qu'elle que chips, et les mangea. C'était une sensation vraiment agréable. Elle avais l'impression d'être avec son amie. Ou... Ou plus ? Elle rougis légèrement à cette pensée. Non, ce n'était pas possible. Comment pourrais-t-on expliquer que de tels sentiments pourrais exister en si peu de temps ? Le mieux était encore de ne pas trop s'imaginer de telles choses. Pourtant... Elle avais envie de la prendre dans ses bras, de la serrer forte contre elle et de ne jamais la quitter. Étrange. Hikari regarda Kae. Sa frange lui allait presque dans les yeux. Elles hésita deux seconde, et la mit de coter. C'était assez mignon, ça lui allait bien. Hikari lui sourit.

" - Tu es plutôt mignonne, comme çà. "
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Dim 30 Oct - 11:33

Je n’allais pas dire non à une proposition si alléchante, en plus j’avais faim. Je plongeai ma main dans le paquet et attrapa une poignée, manger coucher ce n’était pas pratique du tout j’en avais partout. J’hésitais à me relever, histoire de ne pas trop passer une fille ne sachant pas manger, mais Hikari me devança. Les cheveux c’est terrible ! Merci Hikari, me voilà maintenant débarrasser de cette mèche qui m’empêchait de manger correctement. Je sentais toujours que l’alcool me coulais dans le sang, je n’étais pas complètement saoule, mais je n’étais vraiment pas sobre non plus. Pourquoi je le répète ? Parce que j’avais cru entendre sortir de la bouche d’Hikari que j’étais mignonne. Soit c’est elle qui délirais, ce que je doute fort, soit l’alcool me jouais encore un mauvais tour comme tout à l’heure. Je me relevai et m’approcha d’Hikari pour lui chuchotait :

« Je peux percevoir les fantômes, si je t’assure. Tout à l’heure, lorsque j’avais les yeux fermé il y en a un qui m’a touché. Je crois qu’il est amoureux de moi, mais chut c’est un secret. »

Je m’éloignai par la suite du visage d’Hikari et continua avec la conviction de ce que j’avancer.

« Je trouve dommage que ce soit un fantôme, c’est gênant s’il décide de se déclarer. Oh, bien sûr j’accepterais, je trouve normal d’accepter une demande. Tu sais quoi ? Je crois qu’il doit me rester une petite bouteille dans mon sac, si je bois plus j’arriverais peut-être à le voir. »

J’avais foie en ce que je disais et en avait la conviction, c’est pour cela que je m’élançai vers mon sac et fouilla espérant trouver cette bouteille. Qu’est-ce que je faisais avec ? Aucune idée, mais aussi loin que je me souvienne j’en avais toujours une dans mon sac.

« Trouver ! »

Je l’ouvrais et commença à boire. Je ne compris pas très bien pourquoi la bouteille s’éjecta de ma bouche, il n’en restait plus beaucoup. Je regardais autour de moi et vu la bouteille presque vide dans les mains d’Hikari qui me lançait un mauvais regard. Suis-je bête, je ne lui en avais même pas proposé, mais je ne voulais pas qu’elle touche à cette bouteille.

« Boire c’est mal, Hikari. Dis-je en hochant la tête de haut en bas. Tu ne dois pas y toucher. »

Je la lui repris avant même qu’elle essaie de me prendre une goutte et la vida au sol.


Dernière édition par Kae Natsume le Dim 30 Oct - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Hime
Petite pluie



Messages : 46
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 1ère Année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Dim 30 Oct - 12:30

Kae se leva et s'approcha de moi. Elle m'assura pouvoir percevoir les fantôme, et qu'elle en avais senti un tout à l'heure. Mais ce fantôme ... C'était moi ?Elle avais aussi dit qu'elle pensais que ce fantôme était amoureux d'elle... Et.. Et si c'était moi, alors je suis vraiment amoureuse de Kae ? C'était maintenant une hypothèse que je ne pouvais pas repousser. Tout çà, mes actions et mon attitude, ça devait bien avoir une explication logique. Je ne peux plus cacher mes sentiments, ou les ignorer. J'avais essayer de l'embrasser, et j'ai encore envie de le faire. Ce n'est pas qu'une coïncidence. Tout çà, ça à bien un lien, ce lien, c'est les sentiments amoureux que je ressent pour Kae. Et je sais très bien que ça n'avait aucun rapport avec un fantôme. Kae pensa que le fait de boire ramènerais le fantôme. Je lui pris alors la bouteille, pour l'en empêcher. Mais Kae repris bouteille et la vida par terre. Je devais lui dire. Mais maintenant, ça serais encore plus difficile. Comment pourrais-je lui dire çà ? Lui sortir comme ça d'un coup ? Ou petit à petit, en lui faisant comprendre ? C'était bien trop compliquer. Il fallait que j'arrête de réfléchir, prendre moi courage à deux mais, et lui dire.

" - Tu sais, Kae... Les... Les fantômes ça n’existe pas... Je veux dire... C'est peu être... Une... Une personne vivante ?... Et... Je.. " Tentais-je de dire, de plus en plus rouge. "

Raah ! C'était beaucoup plus difficile que ce que je pensais ! Comment allais t-elle le prendre ? Elle allais peu être me prendre pour une folle. Et si ce n'était pas réciproque ? En plus... C'est... C'est une fille. J'eu le coeur qui commença à se déchirer, petit à petit. Peu être... Qu'elle est homophobe ?... J'ai peur, j'ai mal. Je commença à avoir les larmes aux yeux. Je ne pouvais plus reculer. Mais je ne savais pas comment avancer. Qu'est-ce que je devais faire ? Comment devais-je lui dire ? Est-ce que je devais lui dire ? Je mis mon poing sur ma poitrine. J'avais mal au coeur, la douleur était atroce. J'avais l'impression que mon coeur s'écrasais petit à petit. Puis, les larmes aux yeux et les joues roses, je regarda Kae. Peut être avait-elle compris ?

[HRP] Tu as sans doute remarquer que je "change le narateur". C'est parceque je préfère finalement me mettre dans la peau d'Hikari, c'est beaucoup plus pratique. [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Dim 30 Oct - 13:51

Je n’arrivais pas trop à comprendre ce qu’Hikari voulait dire. Comment un être humain pouvait être un fantôme, elle délirait. On ait soit humain, soit fantôme mais pas les deux, voyons même moi je le sais. Puis, les fantômes ça existe puisque j’en avais senti un. Je ne suis pas folle, pas encore !

« Bien sûr que les fantômes existent puisque j’en ai senti un tout à l’heure. Je ne suis pas totalement folle »

Lorsque je vis Hikari en pleur, mon cœur s’est emballé battant de plus en plus fort se serrant, il me faisait mal. Je n’étais pas vraiment dans un état pour comprendre. Je crois que ce fut la goutte d’alcool qui a fait déborder le vase. Je ne pouvais de toute façon pas la laisser dans cet état, il fallait que je trouve quoi faire. Lorsqu’elle me regarda, je n’ai absolument pas pu m’empêcher de la prendre dans mes bras. Trop mignonne. J’ignorais encore pourquoi elle avait fondu en larme, mais j’espère qu’elle s’arrête. Je sais, mes bras ce n’était pas vraiment la meilleur solution, mais qui aurait résisté ? Dans un moment d’illumination de ma part, j’avais peut-être compris pourquoi elle pleurait. Maintenant que j’y réfléchissais, c’était évidemment, elle voulait aussi pouvoir percevoir les fantômes. Sans doute qu’un membre de sa famille était parmi eux, ou je-ne-sais-quoi.

« Je crois comprendre pourquoi tu pleures. Un membre de ta famille est parmi les fantômes et tu aurais voulu qu’il soit toujours là. N’est-ce pas ? Si tu veux, je peux lui transmettre un message de ta part. »

J’avais toujours Hikari dans mes bras et je ne pouvais pas voir si elle pleurait toujours. De toute façon, j’avais mon haut tout mouillé. Je m’éloignais d’elle et la regarda attentivement. Vraiment trop mignonne. Je passais doucement ma main sur son visage pour lui essuyait les vilaines larmes qu’elle avait.

« Arrête de pleurer ça me fait mal de te voir comme ça. En plus je ne sais même pas pourquoi t'es dans cet état. »

Revenir en haut Aller en bas
Hikari Hime
Petite pluie



Messages : 46
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 1ère Année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Dim 30 Oct - 19:18

Elle me pris dans ses bras. Elle avais un parfum particulièrement doux et agréable. Et l'hypothèse qu'elle avança ensuite me fit légèrement rigoler. Elle me repoussa légèrement, et essuya mes larmes. Ensuite, elle me pria de ne plus pleurer. Facile à dire. Et je ne sais pas ce qui m'arriva, mais mon coeur se mit à s'emballer, et dans un élan de souffrance, d'impatience, de bonheur et d’inquiétude et surtout d'adrénaline, je m’apprêtais à tout balancer.

"- Kae. J'ai envie de te prendre dans mes bras, et de ne plus jamais te lâcher. Depuis que je suis avec toi, mon coeur ne cesse de s'emballer pour n'importe quel mot que tu prononce. Je pensais que ce n'était que de l'amitié mais c'est beaucoup plus que ça. Je sais, on ne se connais pas depuis longtemps mais... Je crois que je t'aime. "

Tant pis. Qu'elle me prendre pour une folle ou quoi que ce soit. Tant pis si elle le prenais mal. J'avais dis ce que j'avais à dire. Et même si mon coeur battais la chamade et que j'avais du mal à respirer tellement je retenais mon souffle pour sa réponse, Je ne m'était jamais sentais aussi bien. Qu'allait-elle penser de moi maintenant ? J'était quelque peu libérée, certe. Mais ça ne sera plus jamais pareil maintenant. Et voilà. Je regrettais déjà. Mais qu'est-ce que j'avais encore fais ? Pourquoi fallait-il que je sois toujours aussi impatiente ?! J'aurais dû attendre un autre moment, qu'on ce connaisse un peu plus. Je suis vraiment idiote. Il n'y avais vraiment que moi pour faire çà ! Elle allais me prendre pour une folle et se barrer en courant, ou alors faire semblant de n'avoir rien compris. Dans tout les cas, je n'aurais jamais dû dire çà.
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Dim 30 Oct - 20:30

A sa déclaration je m’éloigna d’elle. J’aurais bien voulu ne pas avoir entendu, mais je ne perdis aucun de ses mots et ils résonnaient encore et encore dans le fond de mon crâne. Ils se bousculaient et me faisait particulièrement mal. Je m’installai accroupie, baissant la tête. Je ne savais pas quoi répondre, d’autant plus que je ne pouvais vraiment pas lui répondre. J’en avais connue des relations, ce n’est pas vraiment le problème, n’ayant pas pour habitude de refuser les déclarations, je les acceptais toutes. Mais c’était assez différent là tout de même. D’abord, c’est la première fois que ce genre de mot me touchait. J’étais sûr de ne pas partager ses sentiments, du moins je le pensais, aimer était quelque chose de totalement irréel pour moi. Je n’en connaissais pas la signification, ni ce que cela impliquer. Pourtant, je n’aurais vraiment pas pu niais que je m’étais d’une certaine façon attacher à elle, à quel point, je n’en savais pour le moment rien. Je n’étais pas du tout prête à le savoir et j’avais peur de la réponse. L’atmosphère pesée sur mes épaules, la situation était embarrassante et je ne savais pas comment me sortir de là.

« C’est moi qui bois et c’est toi qui dit n’importe quoi. Tu dois certainement te trompé. Moi aussi j’ai le cœur qui s’affole quand je suis avec toi, mais ce n’est pas pour autant que je t’aime. Je t’apprécie énormément voilà tout. »

Si elle pensait m’aimé, devrais-je l’appliqué pour moi ? Voyons, chose impossible. Mon cœur appartient uniquement à ma tortue. De toute façon, même si ses sentiments s’avère être réel je suis sûr d’une chose c’est que je ne les partages pas, enfin … Mon oreille se mise à entendre de petit bruit dans le buisson. J’avais de suite compris qui allait faire éruption d’une seconde à l’autre. Un petit écureuil avait l’habitude de venir me voir à chaque fois que j’étais ici. Je l’aimais bien ce petit animal, dès qu’il se pointait il restait avec moi jusqu’à mon départ. J’avais toujours des noisettes grillées dans mon sac car je savais qu’il les aimait. Comment j’ai n’importe quoi dans mon sac ? Je n’ai que des choses utiles ! C’était un timing parfait, merci petit bestiole. Je me retournais et attendit patiemment qu’il pointe le bout de son nez. Par contre, c’était la première fois que je n’étais pas seule ici. S’il venait c’est que la présence d’Hikari ne le gênait pas, donc pas de problème. Je le vis sortir et s’avancer doucement vers moi, il s’arrêta ensuite et attendit. Je me tournais vers Hikari, lui tapotant la tête je pris mon sac et chercha les fameuses noisettes grillées. Lorsque l’objet convoiter était en ma possession, j’en sorti une et la tendit à l’écureuil. Il la tenait maintenant entre ses pattes. Je m’éloignais à m’installa à côté d’Hikari.

« De la compagnie pour le reste de la journée ne te dérange pas j’espère. Lui aussi il est tenace, vous devriez bien vous entendre. Il reste toujours avec moi lorsque je suis ici, à croire qu’il m’aime. »

Je me tournais vers Hikari lorsque je réalisais mes derniers mots. J’étais stupide ou quoi ! J’avais réussi à éviter le sujet et voilà que j’enfonçais encore plus Hikari. Je la regarda et détourna le regard.

« Je suis désolée »
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Hime
Petite pluie



Messages : 46
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 1ère Année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Dim 30 Oct - 21:00

Juste après tout çà, je me rendis compte à quels point mes derniers mots étaient stupide. Ce qui me fit rire, même si j'était toujours aussi gênée. Elle avais raison, je m'était surement tromper. Comme elle l'a dit, c'est peu être juste que je l'apprécie. Et puis, je n'ai jamais eu de relation amoureuse, alors comment pourrais-je savoir ? Et j'avais mis Kae très mal à l'aise. Comme elle l'a dit, c'est elle qui boit, et moi qui raconte n'importe quoi. Quelle ironie. Dans tout les cas, avant de faire ce genre de déclaration débiles, j’attendrais un peu. Je suis vraiment d'une impatience démesurée. Un petit écureuil entra et Kae lui donna une noisette. Il était très mignon. C'était la première fois que j'en voyais un d'aussi près.

« De la compagnie pour le reste de la journée ne te dérange pas j’espère. Lui aussi il est tenace, vous devriez bien vous entendre. Il reste toujours avec moi lorsque je suis ici, à croire qu’il m’aime. »

« Je suis désolée »


Mince. Kae se sentais surement mal à l'aise à cause de ce qu'elle avais dit. Elle pensais surement que ses mots me faisaient mal. Et bien que ce soit vrai, je ne devais pas le montrer. Comme ça, on oubliera très vite ce passage gênant. Et la prochaine fois, je réfléchirais beaucoup plus avant de faire ce genre de déclaration débile. Alors, je m'efforça d'afficher un sourire des plus convainquant.

" - Oh, non, Kae, ne t'excuse pas, c'est rien ! Et puis, tu as raison, je me suis surement trompée. " Lui dis-je plus souriante que jamais.

Décidément, je mériterais vraiment la palme de la meilleure actrice.

Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Dim 30 Oct - 21:59

Se rétracter aussi rapidement s’était bizarre. Elle se moquait de moi et c’était vraiment de mauvais goût. Moi qui y croyais, j’étais vraiment trop stupide. J’avais même envisagé la possibilité d’accepter. J’étais en même temps assez tordu, les histoires simples ce n’était pas spécialement pour moi. J’aime quand c’est compliqué. Oui, je suis tordue et alors ? Elle s’était moqué de moi, je n’allais pas la laissé tranquille pour autant. Puis maintenant j’étais curieuse de savoir si elle m’avait menti ou non. Le petit écureuil était tranquillement installer à quelque pas plus loin et il mangeait sa noisette. Je m’approchais de lui, le caressant puis m’installa en tailleur en face de lui. Je réfléchissais. J’étais vraiment curieuse de savoir les réels sentiments d’Hikari. Je me retournais et la regarda.

« Comme ça tu t’es trompée. Bien, nous allons vérifier cela. »

Je m’approchais d’elle au point où mon nez pouvait toucher le sien. Je la fixais dans les yeux, si j’allais plus loin je risquerais certainement de lui faire du mal, bien que l’envie ne me manque pas. Je m’arrêtai là, mon nez touchant le sien. J’étais devenue immobile, ne pouvant ni reculer et encore moi avancer. J’étais vraiment trop proche et ma poitrine recommencer à s’emballer à tel point que si Hikari se concentrer elle pourrait l’entendre. Je ne sais pas ce que j’attendais, mais je n’arrivais plus à bouger, perdu dans son regard. Le temps paraissait si long et cette situation était interminable.

"Alors ?"
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Hime
Petite pluie



Messages : 46
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 1ère Année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Lun 31 Oct - 9:40

Kae était maintenant très proche de moi, son nez touchait le mien. J'était toute rouge, et mon coeur s'emballait de plus en plus. Il battais maintenant si fort, qu'il n'était sans doute pas difficile de l'entendre. Mais... Qu'est-ce qu'elle attendais de moi ? Que voulait-elle que je dise ou que je fasse ? Être si proche d'elle... La tentation était horrible. Mais je ne savais vraiment pas quoi faire. Qu'attendait-elle de moi ? Qu'est-ce qu'elle s'imaginais que j'allais faire ? Qu'est-ce qu'elle voulait que je fasse ? Son regard était plongé dans le mien. Il y avais un grand silence, hormis le bruit de l’écureuil grignotant sa noisette, seul les battements de mon coeur résonnais. Enfin, seul... Non. Il y avais quelque chose d'autre. Des battements de coeur. Sans doute autant agité que le mien. Mais... C'était celui de Kae ? Alors... Si sont coeur battait comme çà, est-ce que sa signifiait qu'elle ressentait la même chose que moi ? Pourtant, avec ce qu'elle m'avais dit, qui aurais pus penser qu'elle ressente quelque chose pour moi ? Oui, peut être.

"Alors ?"

Oui, il faudrait que je fasse quelque chose. Et vite. Sinon mon coeur allais finir par exploser. Son visage était si proche du mien... Pourquoi pas ? Une occasion comme çà ne se représenterais pas une seconde fois. Mais si elle réagissais mal ? Cette fois si je devais réfléchir. Je ne voulais pas encore me faire repousser. Mais peu être que c'est ce qu'elle attend de moi. Je ne pouvais pas la faire attendre plus longtemps. Je vais surement beaucoup le regretter. Je posa ma main sur la joue de Kae, et m'approcha de ses lèvres. Cet instant paru une éternité, et mon coeur s'emballait de plus en plus. Je m'approcha encore un peu, tremblante, et déposa mes lèvres sur celle de Kae.
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Lun 31 Oct - 13:23

[HRP] Tu m'excuseras, mais plus mélo dramatique tu meurt, d'ailleurs j'en ai affreusement honte. D'autant plus que c'est cliché à en vomir ... J'accepte les sifflements. Mon excuse ? Je ne vais pas sortir que je ne savais pas quoi mettre et que mes doigts on taper tout seul, voyons c'est absurde. J'ai pas d'excuse pour cet acte impardonnable. Je sort -> [HRP]

J’étais complètement bourrée, n’ayons pas peur de le dire et employons les mots justes : Bourrée et Folle. J’aurais bien voulu me téléporter, rentrer chez moi et engueuler ma mère pour le coup de la petite bouteille dans le sac, qui d’autre sinon, les mères veulent toujours que leurs rejetons suivent les mêmes traces. C’est bien connu. Pour le coup, être dans le même état que ma mère m’avait ouvert les yeux sur quelques choses, choses qui d’ici demain j’aurais oublié, était que l’action d’Hikari ne me laissait pas indifférente. D’ailleurs c’est la première que je suis assez satisfaite, bah ouais, elle aurait très bien pu m’éjecter loin d’elle ; ce qui paraissait une action plus logique, mais au moins Hikari était maintenant fixée. Savoir la réponse ne m’intéressait plus vraiment, plus du tout même, si elle c’était moquer de moi lorsqu’elle disait m’aimée je m’en foutais royalement. Ouais, vive l’alcool quoi. En temps normal j’ai la rancune tenace, mais à quoi bon puisque j’allais tout oublier. De plus, j’étais tellement choqué qu’on aurait pu voir que je m’enracinais sur le sol, je voulais bouger ce n’est pas faute d’avoir essayais, mais impossible elle m’avait littéralement figée. Si elle ne se décidait pas à reculer j’allais finir par perdre connaissance. Terme exagérer ? Probablement. Imaginez-vous dans la tête de quelqu’un ayant en l’espace de pas moins de 3h vider deux bouteilles d’alcool, vous vous sentiriez comment ? Je vais vous le dire. J’étais perdu dans l’espace cherchant mon chemin, mes actions je ne les contrôlais pas et je n’allais pas m’en souvenir, la seule dans cette histoire à être vraiment consciente de la situation c’était Hikari. Je pouvais parler, bouger (bon pour le coup, là bouger m’était impossible) mais sans en être consciente. Avais-je fait de la peine à Hikari, probablement, mais comment aurais-je pu le deviner et même l’éviter ? J’aurais bien pu lui dire que sur le moment je ressentais la même chose qu’elle, mais à quoi bon, demain j’allais agir comme si rien ne s’était passé et j’allais encore plus la blesser. J’avais assez fait de dégât comme ça et malheureusement, je ne pouvais rien faire d’autre que de m’enfoncer. Je devais au moins trouver la volonté d’arrête ce baiser qui n’avait pas vraiment de sens pour moi. J’étais partagé entre deux sentiments. Pendant cet instant, le temps avait arrêté de tourner, il n’y avait plus qu’elle, moi et ce qui nous liées. Je senties que mon visage virée au rouge piment, j’avais chaud et à chaque battement de mon cœur j’avais l’impression qu’il allait sortir de mon corps. La situation devenait de plus en plus pesante et je n’arrivais toujours pas à bouger d’un pouce. Je devais être possédé, je ne voyais pas d’autre solution. Encore le coup du fantôme, qui d’autre. C’était complètement irréel d’être sans contrôle à ce point. Rejetons la faute à l’alcool, il nous faut bien un responsable. J’avalai ma salive et par je-ne-sais-qu’elle-miracle, mon corps bougea, il se recula doucement. Intérieurement je hurlai de joie. Le temps repris sa route, j’étais revenu sur la planète terre, mais dans quel état. Les effets de l’alcool ne s’arrêterons pas d’ici peu et j’avais peur. Je n’étais plus sous aucune emprise et j’étais à nouveau libre de mouvement. Je regardais Hikari, j’aurais pu lui dire mais ça n’avait vraiment aucun sens. Elle devait garder ses sentiments pour elle et ne plus en parler, si elle en parlait je n’arriverais pas à la rejeter.

« Il faut que tu oublies maintenant, comme je le ferais. Tu risquerais d’être blessé sinon, je ne suis pas dans un état normal et je dois dire que même si je supporte plutôt bien l’alcool, là c’est trop pour moi. Ne pose aucune questions et ne répond pas aux tiennes. »

Lui dire ça me faisait mal, j’en avais pas vraiment envie. Mais je ne savais pas quoi faire d’autre. Je devais vite passer à autre chose. Je dois dire que le petit animal devait lire dans mes pensées, je ne l’avais pas remarqué mais il était au même qu’Hikari et moi et il n’avait plus de noisette grillée. J’attrapai le paquet et le tendis à Hikari.

« Tu veux lui en donner une ? Approche doucement ta main et attends qu’il vienne te prendre la noisette »

[HRP] C'est affreux ! J'aurais bien voulu mettre autre chose, mais bon quoi ? Il y a un point que je ne pouvais pas négliger : L'alcool. Du coup, ça donne un truc tout cliché. Oui, je me répète. [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Hime
Petite pluie



Messages : 46
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 1ère Année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Lun 31 Oct - 20:13

[HRP] Je ne t'en veux pas, au contraire. C'est mieux que si elles s'étaient embrassée et que tout aurais finit tout cul-cul "Je t'aime, tu m'aime, et on sort du buisson main dans la main". Enfin, je trouve que c'est mieux comme tu as fais, ça fais genre la relation encore plus compliquée, j'adore ! [HRP]

« Il faut que tu oublies maintenant, comme je le ferais. Tu risquerais d’être blessé sinon, je ne suis pas dans un état normal et je dois dire que même si je supporte plutôt bien l’alcool, là c’est trop pour moi. Ne pose aucune questions et ne répond pas aux tiennes. »

Hein ? Comment pouvait-elle dire çà. Elle m'avais narguer. C'est comme appâter un chien avec un gâteau, et une fois qu'il est là, le bouffer devant lui, en le savourant. J'en avais marre. C'était horrible. Je m'était sentis si bien, juste avant, et maintenant je me sentais anéantie. Elle n'avais pas le droit ! J'avais envie de hurler, de pleurer... Mais non. Après tout ce n'était pas vraiment de sa faute. Mais de l'alcool. Elle n'y retouchera plus jamais. Je devrais tout oublier. Du moins, essayer. Et faire comme si il ne s'était rien passer. Même si je n'oublierais jamais ce moment. C'est mon premier baisé après tout. Ça ne s'oublie pas comme çà. Mais au moins pour elle, je devrais faire semblant de ne rien me rappeler. Car elle devait souffrir encore plus que moi. Si elle ressentais la même chose que moi, le faite de ne pas ce rappeler de ça devais l'attrister bien plus que je ne l'était. Kae regarda le petit écureuil, et me tendis le paquet de noisettes grillées.

« Tu veux lui en donner une ? Approche doucement ta main et attends qu’il vienne te prendre la noisette »

Je pris le paquet, pris une noisette et tendis la main vers le petit écureuil. Le petit écureuil s'avança avec méfiance, pris la noisette et s'éloigna un peu, pour commencer à la dévorer. Alors Kae allais tout oublier. Mais est-ce qu'on peu oublier çà ? Même sous l'emprise de l'alcool ? Si c'était le cas, alors moi aussi je voulais boire. Boire, et tout oublier. Mais est-ce qu'il lui restait une bouteille ? Peut être, je pouvais toujours lui demander.

" - Kae, il te reste une bouteille ? "
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Ras le bol !    Lun 31 Oct - 21:42

Alors là c’était le pompon. Elle voulait savoir si j’avais encore une bouteille, je ne suis pas un magasin tout de même et je me balade pas avec 3 ou 4 bouteilles d’alcool dans mon sac. Boire je n’aimais pas, je préférais la cigarette. Je ne suis pas les traces de ma mère, si je m’étais retrouver bourrée c’est uniquement parce que ma génitrice ma prise par surprise, oui bon n’allons pas retracer toute cette matinée. Puis, même si j’en avais une autre il était hors de question de la lui donner. Etre sous l’emprise de l’alcool et ce qui peut t’arriver de pire, de plus je n’entraine pas la première venu dans ce genre de plan lugubre. Je passe pour quoi maintenant.

« Tu trouves ça drôle de boire ? Tu as la chance de pouvoir te souvenir alors au moins garde le en mémoire. Puis, de toute façon je n’ai pas d’autre bouteille, l’alcool ce n’est pas mon truc. »

Ma dernière phrase pouvait vraiment sonner faux dans l’état actuel des choses. C’est vrai que dans l’immédiat j’avais bien envie d’une bonne cigarette. Je fouillai dans mon sac, cherchant désespérément l’objet de ma convoitise. Une fois celui-ci en main, je me mis à chercher mon briquet qui devait traîner par là. Après deux bonnes minutes d’intense recherche je le trouva, le petit coquin il voulait jouer à cache-cache. Dommage pour lui, j’étais de mauvaise humeur. J’allais lui pourrir les poumons, je m’en fichais, de toute façon c’était à l’air libre et je n’allais pas la retenir pour partir si elle le désirer. Bon, ne nous voilons tout de même pas la face, je ne voulais pas qu’elle parte.

[HRP] Aller, je te laisse faire avancer les choses. Là I'm chokifier ! Les films d'horreur c'est vraiment pas pour moi ... [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ras le bol !    Aujourd'hui à 5:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Ras le bol !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ L'extérieure, la ville ❞ :: Parc-
Sauter vers: