Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Troisième heure: cours d'anglais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harumi Takanako
Tsunami



: "Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles."
Féminin Messages : 158
Humeur : Rêveuse
Ici depuis le : 25/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 2ième année
Liens:
MessageSujet: Troisième heure: cours d'anglais.   Jeu 29 Sep - 20:55

C'était un mardi comme de nombreux autres. Harumi s'était levée tôt pour aller courir un peu avant d'aller en cours. Elle n'avait pas besoin de plus d'une vingtaine de minutes de sport. Il s'agissait juste de s'entretenir et de bien commencer la journée.
Mais elle avait à peine commencer qu'il s'était mis à pleuvoir plutôt dru. Sans doute aurait-elle pu le prévoir si elle avait été plus attentive aux nuages gris qui s'amassaient dans le ciel. Seulement voilà, perdue dans ses pensées, comme souvent, elle ne s'était aperçue de rien.

Il lui avait donc fallu retourner à sa chambre, complètement trempée. Si elle ne tombait pas malade après ça... elle aurait de la chance.
Voulant éviter ce souci, elle avait pris un bon bain chaud et mit des vêtements secs. Puis elle avait patienté jusqu'à ce que sonne le début des cours.

Les deux premières heures s'étaient déroulées rapidement. Mais cette troisième heure se faisait très longue. Harumi maîtrisait déjà bien l'anglais. Il lui arrivait assez régulièrement de lire des romans écrits dans la langue de Shakespeare.
Aussi, ce cours de lycéen l’ennuyait-il qu'elle quelque peu. Elle avait bien essayé de suivre mais son esprit lâchait immanquablement prise au bout d'un quart d'heure à peine. Elle évoluait alors dans des sphères qui n'appartenaient qu'à elle. Elle avait l'avantage d'avoir été installée près de la fenêtre, ce qui offrait de multiples possibilités d'évasion. Normalement, elle avait une voisine assez curieuse qu'elle passait un certain temps à observer tant son comportement paraissait étrange à Harumi. Mais, aujourd'hui, la jeune fille avait changé de place et Haru n'avait plus de voisin. La question du pourquoi ne l'avait pas même effleurée.
Et donc, elle était perdue dans la contemplation du jardin, abondamment arrosé par ce ciel sombre.

Elle ne réalisa pas tout de suite que le professeur venait de faire entrer un nouvel élève. Seule la voix du jeune homme, se présentant à la classe, la fit sortir de sa rêverie.
Un nouveau visage à découvrir... Elle posa son regard lavande sur lui, curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Jeile Nerumi
Goutte



Masculin Messages : 19
Emploi/loisirs : Suivre.
Humeur : Happy (:
Ici depuis le : 20/09/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 3ème Année
Liens:
MessageSujet: Re: Troisième heure: cours d'anglais.   Ven 30 Sep - 6:45

    J'avais reçu, il y a peu, dans ma famille de majordome une lettre annonçant que quelqu'un voulait bien de moi pour entretenir secrètement leur petite fille. C'était bien evidemment une famille très riche. Les grands-parents de la jeune fille m'avaient même donnés des indications a prendre. Il fallait tout de même que le fait que je soit majordome lui reste secret. Ils avaient aussi ajouté un chèque d'une certaine somme d'argent a la lettre. Je souris légèrement en regardant le chèque puis le posait dans le tiroir de ma commode de chambre. J'avais pris soin de m'inscrire dans le même lycée que la jeune fille en question. Je mis vite mes cahiers dans mon sac et sortit de chez moi assez discrètement. Le sac sur une épaule je traversais la rue pleins de voitures garées mais pas un chat qui courait. C'était mieux d'ailleurs, que de se retrouver avec du monde qui grouille partout.
    Arrivé devant le grand portail du lycée je guettais les bâtiments et le jardin. Malheureusement le jardin ne donnait pas très envie pour l'instant car il venait de se mettre a pleuvoir. Je pris mon sac a dos et le mis sur ma tête pour ne pas arriver les cheveux trempés. Je courus pour arriver a la salle d'anglais, ou la jeune fille m'attendait. A l'interieur de la salle un léger "toc-toc" se fit entendre puis une grosse voix annonça que je pouvais entrer. Et c'est bien evidemment ce que je fis. Je montais ensuite devant toute la classe pour me présenter, bien que je n'aimait pas me montrer en public :

    - Bonjour, je me nomme Jeile, Jeile Nerumi.

    Le professeur acquiesa et ma plaça a la seule place libre : a côté de la jeune fille attendue bien sûr ! C'était donc elle, cette jeune fille aux cheveux prunes et a ses yeux lavandes. Je tournais la tête vers elle que M. James repris son cours. Je lui sourit et lui demanda gentiment :

    - Euh... Vou...Euh Tu t'appelles comment ?

    J'avais l'habitude de dire "Vous" a mes maitresses mais cette fois ci il fallait la jouer discret et simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Harumi Takanako
Tsunami



: "Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles."
Féminin Messages : 158
Humeur : Rêveuse
Ici depuis le : 25/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 2ième année
Liens:
MessageSujet: Re: Troisième heure: cours d'anglais.   Sam 1 Oct - 19:17

Harumi regarda le garçon se présenter. Assez simplement, d'ailleurs... Il avait les cheveux d'un bleu plutôt surprenant. Carrément inhabituel en fait! Mais la jeune fille trouva que ça lui allait plutôt bien.
Il avança bientôt dans sa direction et s'installa à la place libre, près d'elle.

Ainsi donc, on avait changé sa précédente voisine de place pour l'y mettre, lui. Haru se demanda pourquoi il n'aurait pas pu aller à l'autre place... mais, à dire vrai, la réponse à cette question ne l'intéressait que fort peu.
Après tout, elle avait maintenant un nouvel élève à observer.

Cependant, il fit une chose à laquelle elle ne s'attendait pas vraiment. Tandis que le professeur reprenait son cours, il s'adressa à elle:


- Euh... Vou...Euh Tu t'appelles comment ?

Harumi fixa ses yeux lavande dans ceux du jeune homme. Il voulait vraiment faire connaissance en plein cours...?
C'était un jeu auquel elle n'aimait guère jouer; faire connaissance. La plupart de ses camarades l'avaient vite compris. Même s'il y en avait toujours pour ruer dans les brancards...
Cependant, elle s'ennuyait définitivement et songea qu'un peu de bavardage aurait au moins l'avantage de l'occuper.
Elle se pencha donc légèrement vers lui, histoire de rester discrète, et répondit à sa question;


- Je suis Takanako Harumi.

Après quoi, elle lui fit son habituel sourire sans âme.

Revenir en haut Aller en bas
Jeile Nerumi
Goutte



Masculin Messages : 19
Emploi/loisirs : Suivre.
Humeur : Happy (:
Ici depuis le : 20/09/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 3ème Année
Liens:
MessageSujet: Re: Troisième heure: cours d'anglais.   Dim 2 Oct - 15:06

J'attendis qu'elle me réponde pour tourner la tête vers le tableau, cette jeune fille n'aimait pas trop faire connaissance a première vue. Je l'avais tout de suite reconnu car mon métier est simplement de connaitre les gens et de les surveiller ainsi que de les protéger. Au moins elle connaissait mon nom et moi le sien bien que j'eus connu le sien avant qu'elle ne connaisse le mien. Son sourire ne fut pas non plus une réussite, il sonnait faux. Je lui fit un signe pour lui dire que son nom était bien entendu et gravé dans ma mémoire mais a ce moment la le professeur cria tant que toute la classe sursauta en même temps tellement son cours était ennuyant :

- TAKANAKO ! UNE HEURE DE COLLE !
Et toi l'nouveau t'as de la chance que ce soit le premier jour !

Je fus surpris aussi. Une heure de colle simplement pour ça, c'était stricte. je vis la tête d'Harumi se décomposer. Elle m'avais jeté un regard noir, j'en étais sûr. Quand le professeur recommença son cours j'approchais mon visage du sien, puis collait ma bouche a son oreille et ma main devant ma bouche pour éviter que le bruit ne se propage. Je murmurai :

- Et pour me faire pardonner je t'enmène manger un truc après les cours. Invitation non-refusable.

J' y ajoutai un petit sourire narquois. J'avais ajouté cette dernière parole car j'étais presque sûr quelle allait refuser cette invitation. Après dix minutes d'attente je regardais son dos tout en me souvenant de la lettre. Il fallait qu'elle se tienne droite alors que la ce n'était pas vraiment ça. Elle était légèrement avachie sur sa table, le dos un peu courbé, alors je lui dis en chuchotant :

- Tu devrais te tenir droite si dans dix ans tu ne veux pas ressembler a une mémé.

Revenir en haut Aller en bas
Harumi Takanako
Tsunami



: "Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles."
Féminin Messages : 158
Humeur : Rêveuse
Ici depuis le : 25/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 2ième année
Liens:
MessageSujet: Re: Troisième heure: cours d'anglais.   Lun 3 Oct - 13:46

Harumi resta médusée un instant. Une heure de colle? Pour trois mots échangés...? La jeune fille soupira doucement. Il avait mangé quoi ce matin, le prof?
Elle l'observa un instant. C'était pourtant vrai qu'il avait l'air nerveux. Peut-être quelque chose de personnel qui lui tapait sur le système...
Haru leva légèrement les sourcils, ce que le nouveau dû prendre pour un signe de mécontentement car il se pencha vers elle pour lui chuchoter:

- Et pour me faire pardonner je t’emmène manger un truc après les cours. Invitation non-refusable.

La jeune fille fut parcourue d'un frisson. Trop près! Il était bien trop près à son goût...
Elle eût envie de lui dire qu'il n'y avait rien à pardonner, et donc nul besoin de lui offrir à manger, mais elle préféra se taire. Dans l'immédiat, le prof la tenait encore à l’œil.
Pourtant, elle ne lui en voulait vraiment pas. Adire vrai, elle s'était toujours demandé en quoi pouvait consister "une heure de colle" et tenter l'expérience lui paraissait divertissant.

Elle était tout de même embêtée par cette invitation forcée. Ce n'était pas dans ses habitudes de laisser quelqu'un en plan. Raison pour laquelle elle refusait toujours poliment les propositions de ce genre. C'est comme s'il avait su, avant même de parler, qu'elle lui opposerait un refus...
Elle tourna le regard vers lui, l'observant une soudaine curiosité. Jeile Nerumi...? Ce pouvait-il qu'il ait un sens de l'observation aussi aiguisé? Haru se dit qu'il faudrait sans doute faire attention, avec lui. Mais elle décida d'en rester là pour le moment et de retourner à la contemplation du jardin.

Deux minutes plus tard, il s'adressait de nouveau à elle:


- Tu devrais te tenir droite si dans dix ans tu ne veux pas ressembler a une mémé.

Haru dû se répéter cette remarque plusieurs fois dans sa tête avant d'être sûre d'avoir bien entendu. Elle posa ses iris lavande sur le jeune homme sans pour autant se redresser. D'ailleurs elle n'était pas vraiment avachie... le dos à peine courbé.
Elle se demanda quand même d'où il sortait celui-là. Peut-être le rejeton d'une famille aisée qui, à force de s'entendre dire de telles choses, les répétait à ses compagnons de classe...? Elle regarda sa position et constata qu'il se tenait droit comme un i.

Profitant de ce que le prof soit occupé à écrire au tableau, et s'assurant de n'être entendue que de lui, elle lui répondit poliment:


- C'est sympa de t'inquiéter pour moi mais je fais suffisamment de sport pour que ça n'arrive pas.
Revenir en haut Aller en bas
Jeile Nerumi
Goutte



Masculin Messages : 19
Emploi/loisirs : Suivre.
Humeur : Happy (:
Ici depuis le : 20/09/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 3ème Année
Liens:
MessageSujet: Re: Troisième heure: cours d'anglais.   Lun 3 Oct - 16:56

Je tenais vraiment a ce qu'elle soit droite vu les consignes que m'avaient donné ses grands parents par lettre. Alors je sortis les grands moyens, j'en fis peut être un peu trop. Je n'étais pas sûr de ce que je faisait. Je posais mon doigt sur sa colonne vertébrale et appuyait légèrement pour la faire se redresser obligatoirement. Puis je la retirai automatiquement. J'étais nouveau, je me fichais de ce que les autres pensaient car je n'étais la seulement pour Harumi. Je regardais autour de moi et vit que plusieurs filles me regardaient en rougissant dès que je croissait leurs regards. Je me fichais totalement de ces filles, j'avais eu l'habitude de ça après plusieurs maîtresses. Certaines même avaient vu la scène de la colonne vertébrale et lançaient des regards meurtriers a la jeune fille assise a côté de moi. Je soupirais vaguement.
J'attendis environ trente minutes en me taisant jusqu'a la fin du cours, quand la sonnerie retenti je rangeais très rapidement mes affaires dans mon sac et sortit le premier de la classe. Arrivé devant la porte pour attendre Harumi, les filles qui me fixaient passèrent devant moi en gloussant. Harumi arriva quelques instants après. Je lui souris. Nous arrivâmes dehors, le temps était gâteux et il faisait frais. La jeune maîtresse n'avait sur elle d'un petit gilet pas très chaud. Peut être avait elle froid. Alors, sans hésiter j'enlevais mon blouson et le lui mis sur les épaules.
Alors je me souvins justement de cette "invitation non-refusable" pour me faire pardonner. J'avais déjà mémorisé la ville entière que j'avais visité et re-visité maintes et maintes fois avant de l'enmener se promener. Je lui dis en passant le portail d'entrée :

- Alors, ou veux tu aller pour ce "goûter" ?
Revenir en haut Aller en bas
Harumi Takanako
Tsunami



: "Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles."
Féminin Messages : 158
Humeur : Rêveuse
Ici depuis le : 25/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 2ième année
Liens:
MessageSujet: Re: Troisième heure: cours d'anglais.   Mar 11 Oct - 13:50

Apparemment, la réponse qu'Harumi lui avait donnée ne satisfaisait pas le nouveau.
La jeune fille senti bientôt un doigt poussant, avec douceur et pourtant une certaine fermeté, dans le bas de sa colonne vertébrale.
Haru se redressa aussitôt, totalement crispée, prise au dépourvu par ce contact non désiré. Elle tourna son visage, qu'elle voulait impassible mais ne pouvait cacher sa stupeur, vers l'effronté jeune homme.
Ce faisant, elle perçu les visages rougissants de certaines filles de sa classe et même... qu'était-ce donc que ces regards noirs...?
Mais, à dire vrai, ce qui l'inquiétait le plus, outre le fait de ne plus passer aussi inaperçu qu'à l'accoutumée, c'était le naturel avec lequel Jeile agissait avec elle. Comme si... comme si...

*Comme si quoi d'ailleurs? Mais c'est qui ce type...? Pourquoi a-t-l fallu que ça me tombe dessus...*

Subrepticement, elle s'éloigna autant que possible de lui. Ce qui signifiait à peine cinq centimètres.
Elle aurait bien voulu lui faire le reproche de son comportement mais entre le professeur, qui ne pardonnerait sans doute pas un autre bavardage, et les regards tournés vers elle, Haru se sentait tellement mal à l'aise qu'elle préféra se taire.
Avant tout, elle ne supportait pas d'être le centre d'intérêt d'autant de personnes...

Elle se tint donc droite jusqu'à la fin du cours, espérant pouvoir s'éclipser ensuite tranquillement, loin de ses camarades de classe et, surtout, loin de ce personnage intrusif.
Quelle ne fut donc pas sa déception en constatant que Jeile n'avait non seulement pas filé rapidement vers un ailleurs mais, en plus, il attendait patiemment à la sortie de la classe. Harumi passa à côté de lui sans le regarder, espérant sincèrement qu'il souhaitait juste parler au prof. A son grand regret, dès qu'elle eu mit un pied hors du local, le jeune homme lui emboîta le pas.

A cet instant, Haru souhaitait vraiment être une petite souris pour aller se cacher dans un trou. Mais ce fut pire encore lorsque, arrivés à l'extérieur du bâtiment où le temps n'était pas des plus agréable, Jeile posa son blouson sur ses épaules.
A voir les regards que les autres lycéennes posaient sur le nouveau, il devait être catalogué comme beau et, sans doute, toute jeune fille normale aurait rougit à ce geste.
Harumi, elle, devint livide, tout juste capable, dans un premier temps, de prononcer un seul mot:


- Que...

Lui, ne paraissait pas trouver tout cela anormal. Il s'adressa à elle avec un naturel déconcertant:

- Alors, ou veux tu aller pour ce "goûter" ?

Haru s'arrêta net et le toisa de son regard lavande. Lorsqu'elle ouvrit de nouveau la bouche, elle fit un gros effort pour rester polie mais sa voix trahissait son profond désaccord.

- Écoute, je n'ai pas l'habitude d'être désagréable mais, là, tu pousses un peu... L'heure de colle, mon maintient, ce... blouson...

Ce disant, elle ôta la veste de ses épaules et la lui tendit, attendant qu'il la reprenne.

- J'apprécierais beaucoup que tu évites d'envahir mon... espace personnel de la sorte. Je doute que ça parte d'un mauvais sentiment mais je...


Elle soupira, regarda autour d'eux puis reprit, son timbre de voix ayant retrouver sa tranquillité.

- Si tu veux une amie, il y a plein de jeunes filles qui se feront un réel plaisir de répondre à cette attente, dit-elle en indiquant d'un signe de tête les regards intéressés d'un trio de lycéennes non loin.Bon, on oublie tout ça, goûter compris, et on se dit au revoir. D'accord?
Revenir en haut Aller en bas
Jeile Nerumi
Goutte



Masculin Messages : 19
Emploi/loisirs : Suivre.
Humeur : Happy (:
Ici depuis le : 20/09/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 3ème Année
Liens:
MessageSujet: Re: Troisième heure: cours d'anglais.   Ven 14 Oct - 6:44

Elle était carement livide. Je souris, elle n'avait pas froid ou alors si ça se trouve elle avait peur de la réaction des autres filles de la classe, le trio de pestes. Je soupirai puis repris le manteau et le remis sur ses épaules droites. Si elle avait eu une maitresse comme une des trois filles il n'aurais eu aucun mal a sympathiser ou bien même a rester avec elle. Alors a ce moment la le trio de filles arriva les yeux rivés sur moi. Elles me dirent que j'étais mignon et tout le bazard, je n'en avait rien a faire. Alors, pour m'en débarasser je dis :

- Je suis désolé, je suis déjà pris.


A ce moment la je mis ma main sur l'épaule d'Harumi pour leur faire comprendre que j'étais avec elle, ce qui était faux bien évidemment. Je souris et les filles partirent en courant les larmes aux yeux. Je savais que cela pourrait apporter des ennuis a sa maitresse, mais elle n'avait rien a craindre car j'étais la et ça ferai au moins une bonne raison de la sauver. Je souris en pensant a cela. Elle devais me detester maintenant.
Alors tout d'un coup elle fit allusion au gouter, elle disais qu'elle n'avait pas l'intention d'y aller alors je fronçais rien que légèrement mes surcils et dit en souriant :

- Je ne voudrais pas te forcer a faire quoi que ce soit, mais cette fois je vais devoir te pousser un peu !

Alors, le taxi qui attendais un bon moment avait la porte ouverte, c'était le taxi que j'avais appelé ce matin. Et oui, j'avais déjà tout prévu, je savais que le prof allait me mettre a cette place en classe, et le matin, j'avais tout programmer pour que, avant qu'il ne vienne en cours il soit enervé et qu'il donne a Harumi une heure de Colle.
Et j'avais bien evidemment commandé le taxi pour nous emmener au centre ville, dans un café. Alors je pris Harumi par le bras et l'entrainais dans la voiture noire. Le trajet ne dura que 5 minutes qui passèrent rapidement. Nous descendîmes et nous arrivâmes devant un café de luxe. Nous entrâmes, je forçais un peu Harumi a rentrer. C'était énorme et très décoré.

Revenir en haut Aller en bas
Harumi Takanako
Tsunami



: "Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles."
Féminin Messages : 158
Humeur : Rêveuse
Ici depuis le : 25/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 2ième année
Liens:
MessageSujet: Re: Troisième heure: cours d'anglais.   Lun 24 Oct - 19:02

Haru n'avait pas bien compris comment elle en était arrivée là. Toujours est-il qu'elle se tenait à présent face à Jeile, dans un luxueux café dont elle n'avait pas même eu le temps de lire l'enseigne...
Les sourcils légèrement froncés, la jeune fille songeait;

*Il prétend ne pas vouloir me forcer à quoi que ce soit... Eh bien ce n'est vraiment pas gagné! Il n'a absolument rien écouté de ce que je lui ai dit.*

Quelques minutes plus tôt, elle se trouvait encore à l'école, s'efforçant de demeurer polie en expliquant à ce jeune homme qu'elle apprécierait plus de distance entre-eux.
Apparemment, il avait du mal à comprendre puisque, l'instant d'après, il posait une main sur son épaule en la faisant passer pour sa petite amie.

C'est à cet instant là qu'Harumi avait perdu le fil. Elle était resté bloquée sur cette image, blanche comme un linge. Comment avait-il oser lui faire une telle réputation? Elle ne le connaissait même pas! Et, quand bien même, il était bien sûr de lui pour s'imaginer qu'elle puisse être intéressée.
En revoyant l'image de ces jeunes filles s'enfuirent les larmes aux yeux, Haru senti ses oreilles chauffer. Pourquoi fallait-il qu'elle ai honte du comportement outrageant de Jeile?!
Après tout, elle n'avait rien fait de mal! C'était lui qui se comportait comme un... comme un...

En fait, elle n'avait pas la moindre idée de ce à quoi il ressemblait mais il lui paru évident qu'il n'avait pas à agir ainsi.
Elle se redressa sur sa chaise, levant légèrement le menton pour marquer son désaccord avec lui.


- Écoute; si tu veux te faire des amis, il va vraiment falloir que tu améliores ton comportement. Je ne suis pas ta petite amie, je n'ai pas la moindre envie de l'être et je ne voulais pas être ici, avec toi, non plus. Être un homme ou même nouveau dans l'école ne t'autorise pas à me traiter avec un tel manque de respect. Tu n'as fait aucun cas des remarques que j'ai formulées à ton encontre, tout à l'heure. Sans compter que tu as été volontairement insensible envers ces filles.
Je ne les connais pas plus que ça mais elles n'ont sans doute pas mérité que tu les remballes si froidement.


Elle avait dit tout cela sans élever la voix. Pourtant, la froideur qui imprégnait son visage ne laissait aucun doute sur le sentiment de colère qu'elle ressentait.
Elle plongea son regard lavande dans les yeux de Jeile. Que n'aurait-elle donné, en cet instant, pour qu'une tornade verte fasse son apparition, bousculant ce jeune homme avec ses questions effrontées et lui laissant, à elle, un peu de répit pour se reprendre.
Elle laissa s'écouler un instant, souhaitant ardemment qu'Umiko apparaisse, puis repris:

- Maintenant, j'aimerais assez que tu prennes le temps d'écouter ce que je te dis mais, avant, je voudrais que tu me présentes des excuses pour ton comportement. Sans quoi, je doute que nous puissions nous entendre.

Elle le toisa d'un regard froid, décidée à demeurer muette tant qu'il ne lui aurait pas demandé pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Troisième heure: cours d'anglais.   Aujourd'hui à 0:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Troisième heure: cours d'anglais.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie c'est comme un cours d'anglais, y a trop de faux amis. ~ Nina
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» [2EME ANNEE] Cours d'anglais
» Premier cours d'anglais avec la 3E [classe 3E]
» Brainstorming !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Le lycée Pretty School ❞ :: Salles de classe :: Deuxième Année-
Sauter vers: