Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand c'est l'heure... bah c'est l'heure ! *^*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Umiko Tsugaru
Nuage d'eau



: La martienne qui aime les épinards et qui a une salade à la place du cerveau.
Féminin Messages : 102
Age : 21
Emploi/loisirs : Otakette.
Humeur : En pleine formeuh ! *O*
Ici depuis le : 02/07/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéenne en deuxième année.
Liens:
MessageSujet: Quand c'est l'heure... bah c'est l'heure ! *^*   Sam 24 Sep - 17:04

    Une heure déjà qu'il montrait à mes voisins qu'il en avait assez de suivre le cours de maths. Deux heures d'affilées à calculer des trucs bizarres et incompréhensibles... c'est humain ça ? Et lui qui continuait à me torturer de l'intérieur. Un jour il me le payera, soyez-en certain. Mais en attendant, je fixait ma montre en attendant impatiemment que la sonnerie retentisse pour stopper ses grognements. Petit estomac... tu devrais apprendre un peu plus la politesse et ne pas déranger tout le monde en plein milieu d'un cours.

    Si seulement tu pouvais m'entendre...

    Je m’étalais alors de tout mon long sur la table gênant encore d'avantage la fille d'à côté -qui ne devait plus tellement supporté d'être assise à côté de moi...-. Elle me fixait avec son air trop sérieux et même menaçant alors moi je lui renvoyait un grand sourire idiot. Qu'elle cesse de me regardait comme ça. Monsieur Estomac ne fera que se plaindre d'avantage avec le temps de toute façon. Concentres toi sur le cours et fais comme si je n'existait plus. Ahahah. Je donne des conseils aux autres sans ouvrir la bouche. Aimez-moiiiii ! Je n'ai plus qu'une seule chose à dire : vivement la fin des cours. Mon voeux fut enfin exaucé et je sautais sur mon sac pour ranger mes affaires. Viiiite ! Direct sur le toit ! Manger. Bentôôôôôôôô ! Bentô ? ... J'ai... Pas mon bentô ? Et là... illumination. Je vois un bentô, le mien, posé sur le petit meuble juste à l'entrée et j'entends Grand-mère répéter encore et encore "N'oublie pas de prendre ton bentô..." Euh... Pourquoi suis-je aussi idiote ? Moi qui allait mourir de faim ? Tadam ! Mon air dépité tourna en sourire à la limite du sadique. J'avais l'intention d'aller taxer de la nourriture à la cafétéria. Une gentille personne pourraient tout de même accepter de nourrir l'adorable petite fille que je suis non ? Alors direction la cafétéria ou autrement dit, le paradis de Monsieur Estomac. (Remarquez que je donne toujours des noms ridicules à ce qui m'entoure...)

      "Bonjouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur !"

    Ainsi j'entrais dans la grande salle pleine de monde et de bruit. Mon entrée n'avait fait se retourner qu'une toute petite poignée de gens et je me sentais un peu seule et ridicule. Tant pis, je devait me trouvais une proie le plus vite possible. Mais... essayer de se faire payer un repas par un groupe d'amis est pas facile de nos jours alors... Quelqu'un... seul... Ah ! Là-bas ! Une fille ! Je courrais vers sa table et m'asseyais juste devant elle, mon sac à mes pieds. Je posais leeentement mon visage dans le creux de mes mains et lui lançait un sourire montrant que je n'étais pas uniquement venu faire de la pub pour mon super dentifrice.
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Quand c'est l'heure... bah c'est l'heure ! *^*   Sam 24 Sep - 18:50

Tôt ce matin. Kae était dans la bibliothèque comme à son habitude. Elle y avait commencé un nouveau livre. Cela devait faire un bout de temps déjà qu'elle était plongée dans l'histoire, mais fut assez vite sortie de ses pensées par une petite impression : les yeux qui piquent. Tout le monde connait, ce moment qui vous dit que vous avez trop forcé, où vous commencez tant bien que mal à continuer sans relâche à lire malgré le texte qui parait rétrécir a vu d'oeil. Mais dans une envie irrésistible à savoir ce qu'il va arriver à tel personnage, comment il va s'en sortir et vous continuer ignorant totalement ce moment jusqu'à complètement l'oublier. Malheureusement, notre petite Kae avait déjà trop forcée et c'est avec un mal de crâne qu'elle déposa son livre. Elle s'allongea au sol et ferma les yeux doucement afin de se reposer pour ensuite continuer à lire. Lorsqu'elle ouvrit à nouveau les yeux, le mal de tête n'était pas encore passé. Elle décida donc trouver une autre occupation qui ne lui nécessiterait pas la vue. La voilà maintenant plongé dans ses rêves, une bonne sieste rien de mieux pour vous remettre sur pied en un rien de temps.

Comme rien ne se passe comme prévu, Kae fut sortie de son sommeil par une sonnerie. Elle regarda attentivement l'horloge et comme une affirmation qu'elle ne rêvait pas, son ventre se mit à chanter si fort que la bibliothèque fit les choeurs. Un peu déçut de la triste nouvelle, elle se relava difficilement et alla en direction de la sortie. Kae alla manger à la cafétéria, mais ne comptait absolument pas y rester longtemps, elle était généralement trop bruyante. Lorsqu'elle entra peu convaincu et avec une mine dépitée, oui, elle avait toujours atrocement mal à la tête et l'environnement n'arrangerais rien. Bon, une fois son repas en main une autre affaire assez importante allé se présenter à la jeune fille : Trouver une place. Généralement elles étaient toutes prise et a vu d'oeil aucune ne semblait libre, elle fit donc le tour histoire de ne pas rester planter comme un pot de fleur à attendre qu'une table vide se libère. Hourra ! En voilà une là-bas. D'un pas décidé, Kae se dirigea tout droit vers elle et y déposa ses fesses. Avant de commencer son modeste repas elle inspira un bon coup, ferma les yeux puis expira tout l'air de ses poumons. La voilà dans de bonne condition pour savourer son repas qu'elle entama sur-le-champ.
Après quelques minutes, elle s'arrête un instant, une personne venait d'arriver dans la salle et ne manquait absolument pas de se faire remarquer ... Aucune importance. Kae reprit donc son occupation du moment, mais c'est avec une mauvaise impression qu'elle fut interrompue. C'était scandaleux. Elle sentit une drôle de présence se diriger droit sur elle, la perturbatrice de déjeuner était maintenant planté devant Kae avec une espèce de sourire. Par simple réflexe, Kae s'arrêta de manger et lui lança un regard inquiet et étonné. « Elle me veut quoi ? Pas moyen d'être tranquille pour manger maintenant ! »


« Euh ... Je te dérange ? » Lança froidement Kae

Elle n'attendait pas de réponse toute façon et commença à se lever afin de se trouver une autre place.
Revenir en haut Aller en bas
Umiko Tsugaru
Nuage d'eau



: La martienne qui aime les épinards et qui a une salade à la place du cerveau.
Féminin Messages : 102
Age : 21
Emploi/loisirs : Otakette.
Humeur : En pleine formeuh ! *O*
Ici depuis le : 02/07/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéenne en deuxième année.
Liens:
MessageSujet: Re: Quand c'est l'heure... bah c'est l'heure ! *^*   Sam 24 Sep - 19:19

    Nyu ? Bizarrement, elle ne semblait pas vraiment apprécier que je sois là. Baka d'Umiko, qui aimerait qu'on vienne s'installer devant soit en plein milieu d'un repas et être fixé comme si on sortait d'un cirque ? Réfléchis un peu ! Je gardais mon sourire même lorsqu'elle me demanda si sa présence me dérangeait. Alors... comme une Umiko digne de ce nom, je lui répondais avec entrain et bonne humeur. Vive les sourires Colgate !

      "Naon, mais tu peux rester tu saiiis~. Moi c'est Umiko et toiiiii ?"

    Ahahah ! Premièrement, faire comme-ci de rien n'était. Avoir les faveurs de l'autre et demander gentiment si elle n'aurait pas trop à manger. Nyark nyark nyark, je suis trop intelligente ! Aimez-moi, vénérez-moi ! Je suis Umi-chan la grande ! ... Ouha, des fois je pars dans de ces délires moi. On va finir par se demander si j'ai vraiment pas une case ou deux de moins. Je me relevais un peu pour attraper ses bras. Si elle essayait de se relever entièrement, le plateau et mes mains les en empêcheraient. J'ai faim, et quand j'ai faim faut que je mange alors vous comprendrais que je ne vais pas m'arrêter à ça ! Cette fille à été désignée pour être MA proie ! Et non, je ne la laisserait pas s'échapper. Je suis une bête féroce affamée ! Nyahahaha !

      "Oh ! Ça à l'air super bon c'que t'as dans ton assiette ! C'est rare que la nourriture de la cafet' ai l'air aussi appétissante, tu trouves pas ? En plus ça seeent booooon !"

    Je regrette mon magnifique, excellent, fabuleux bentô ! Et dire que c'est surement Grand-mère qui va profiter des arômes de MON repas... Meuchante Grand-mère, pourquoi est-ce que tu es la source de cette nouvelle torture ? Rien que t'imaginer délecter mon panier repas me donne envie d'hurler à la mort...
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Quand c'est l'heure... bah c'est l'heure ! *^*   Sam 24 Sep - 20:45

Cerise sur le gâteau, il semblerait que Kae ne puisse pas partir. Etre prise en otage en plein milieu du déjeuner puis quoi encore, il manquerait plus qu'elle lui demande son repas. Contre sa volonté, elle se remit donc à sa place initiale et regarda la jeune fille lui faisant un petit sourire amical. Après tout un peu de compagnie ne pourrait pas lui faire de mal puis ça faisait un moment qu'elle n'avait pas eu de contact avec d'autre forme humaine. Lorsque celle-ci commença à lui parler, Kae posa ses yeux sur ses cheveux, estomaquer par cette couleur elle détourna vite le regard pour ne pas la vexer. Elle relança son regard dans sa direction et eu un petit sourire, c'est rare de voir des gens différents. Kae semblait amuser par l'allure d'Umiko ce qui atténua sa colère puis répondit :

« Moi c'est Kae. »

Une assez brève réponse, mais pas grave elle se rattrapera plus tard puisqu'apparemment elle n'avait aucun moyen de s'échapper. La voilà maintenant ligoter avec les bras de cette fille, elle lui voulait quoi à la fin, Kae ne l'avait jamais croisé ni même embêter. Ces craintes se sont justifié lorsque notre charmante compagnie eu fini d'ouvrir la bouche. Nous y voilà, alors cette fille en voulait vraiment à son plat, tiens donc. C'était suspect aimer le plat de la cafétéria. Il semblerait que cette Umiko ce soit frotté au mauvais pigeons, Kae voulut se distraire un peu.


« Tu as raison, c'est assez rare. D'ailleurs, pourquoi tu ne manges pas ? Toi qui semble apprécier cette douce odeur. »

Aussitôt dit, elle reprit son repas et le savoura. Elle avait bientôt fini, il ne lui restait maintenant plus que son désert, désert qu'elle n'aimait pas, on ne peut pas tout aimer. Elle jeta un regard à sa camarade d'en face, puis attendit tranquillement l'évolution de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Umiko Tsugaru
Nuage d'eau



: La martienne qui aime les épinards et qui a une salade à la place du cerveau.
Féminin Messages : 102
Age : 21
Emploi/loisirs : Otakette.
Humeur : En pleine formeuh ! *O*
Ici depuis le : 02/07/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéenne en deuxième année.
Liens:
MessageSujet: Re: Quand c'est l'heure... bah c'est l'heure ! *^*   Dim 25 Sep - 19:37

    Comme d'habitude, mon apparence ne laissa pas ma nouvelle rencontre de marbre. Elle fixait mes cheveux comme s'il s'agissait de la découverte du siècle. Et oui, il y a des lycéenne tarée qui avaient le courage de se teindre les cheveux de cette couleur. J'aimais le vert, c'est pas de ma faute ! Si j'avais préféré le rose vif ils seraient... rose vif. Ouais, c'était très prévisible comme explication. L'adolescente en face de moi préféra tout de même détourner le regard avant de me regarder de nouveau avec un petit sourire. Alléluia ! Elle ne me détestait pas. Vive moi ! J'adorait ces expressions d'amusement que les gens arboraient parfois en me regardant. Vous pouvez rire de ma coiffure, de mes vêtements, de mon caractère et tout ce que vous voulez, j'aime les sourires ! En plus elle me répondit. Kae, tel était son prénom. C'est court et facile à retenir. Je pense ne pas en avoir rencontré d'autres de Kae pour le moment.

      "Enchantée Kae-chan !"

    J'étais à moitié aux anges. Allez savoir pourquoi. Je me sentais simplement toujours de cette façon lorsque la personne que j'abordais pour la première fois me semblait si... si... euh... amicale ? Ouais, amicale même si au début elle ne semblait pas heureuse de voir quelqu'un s'installer devant elle.
    Mais à peine j'avais parlé de son repas que son expression changea un peu. A moins que ce ne soit l'ambiance ? Kae aurait-elle compris que je louchais à moitié sur la nourriture mangeable juste devant le bout de son nez ? Pas le temps de trop y réfléchir, elle voulut savoir pourquoi est-ce que je ne mangeais pas. Mon sourire jusque là radieux s'effondra. J'avais faim... Alors sitiplait Kae-chan, laisse moi manger ! T'es pas un peu sadique ? Mais regardez-la ! Elle continuait de manger, et voilà qu'il ne restait plus que le désert. Si ça continue, je devrais aller me chercher une nouvelle cible, et vu l'état dans lequel je suis, c'est pas la meilleure idée. Attention, attention, une Umi-chan affamée peut devenir très dangereuse !


      "Ah... ah... ah..."

    A moitié les yeux fermés. Mon... "rire" était purement sarcastique. Je n'arrivais même plus à rire et sourire correctement. Je devais ressembler à un zombis... Maman, j'ai peur !!!! Je baisais ma tête et prenais un air de chien battu comme dernier recourt.

      "Pour dire vrai... J'ai oublié mon bentô chez moi et... j'ai pas de quoi payer la cafet'... Alors... je m'étais dit que je pourrais trouver quelqu'un et... bah voilà quoi, j'ai pas besoin de plus expliquer ma situation. Nyéhéhéhé !"

    Les aveux sont parfois difficile, mais quand Monsieur Estomac vous torture dans tous les sens et que vous sentez vos dernière forces vous quitter... vous y êtes préparés. Si elle me donnait ce dessert... rien que cette petite chose pourrait me recharger pour le restant de la journée. Je passerais même sur le fait qu'il soit sucré ! Pitiiééééé, ne laissez pas la pitite Umi-chan mourir de faim dans ce lieu bruyant à la nourriture étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Quand c'est l'heure... bah c'est l'heure ! *^*   Mer 28 Sep - 17:06

Kae observa attentivement la réaction de la souris verte, (mes mains ont glissé sur le clavier, c'est sorti tout seul ...) son sourire venait tout juste de s'éteindre, perspicace la petite Kae ! Elle avait donc vu juste, cette souris en voulait bien à son repas. D'abord, scandalisé d'être prise pour la pigeonne, elle reconnue tout de même qu'elle avait bon flaire. Même si Kae comptait lui venir en « aide » elle voulut tout de même voir les limites du toupet de la souris. Enfin, elle pensait cela avant de voir la tête effrayante de celle-ci après avoir lâché un petit rire. Il faudrait peut-être mieux pour Kae de ne pas trop chercher les problèmes, de plus elle en avait vraiment marre de rester dans cette cohue générale, son mal de crâne ne passerait pas dans de telle condition. La migraineuse attendit tout de même les explications qui confirment donc bien les soupçons qu'elle avait. Par contre, elle n'avait pas fini sa phrase, quelqu'un et ... Quoi ? Je t'ai vu toute seule. Il est plus facile de demander ce genre de service à une personne seule plutôt qu'à un groupe. C'est bien connu quand t'es seule t'es plus fragile ... Elle avait sûrement dû avoir ce genre de pensée en regardant Kae. On échappe pas toujours aux préjugés, Kae ne lui en voulut pas, il faut dire qu'elle s'en fiche complètement d'être prise pour ce genre de personne.
De plus pour le coup, elle voulait finir le livre qu'elle avait commencé, plus vite elle se serait débarrassée de cette fille mieux ce sera. Mais partir en lui laissant un dessert immangeable n'était pas très polie, même si Kae n'avait reçu aucune politesse de sa part. Kae avança sa main vers la substance non identifié, qui ressemblait à un gâteau blanc avec des variations de couleurs inclassables. Lorsque sa main le toucha, elle l'attrapa et avec un certain dégout elle l'amena à sa bouche et l'englouti. Elle n'avait pas lancé un seul regarde en face d'elle, plutôt concentré à avaler. Lorsque ce fut suffisamment descendu Kae lança un regard malicieux, se leva, fouilla dans son sac, sortie quelques pièces et les déposa sur la table.


« J'admire ta perspicacité, mais je suis assez vexée d'être prise pour un pigeon mais bon malheureusement j'y peux pas grand-chose. En revanche, j'aurais était incorrecte de te laisser manger cette chose, c'était vraiment horrible. Même si tu n'as pas été correcte avec moi ... Aller bon appétit ! »

Kae passa son sac autour d'elle, prit son plateau et avant de partir, regarda une dernière fois cette souris verte.

« J'ai quand même une question à te poser, avant de te laisser tranquille. Pourquoi ne pas avoir demandé à tes amis ? Les choses n'auraient pas été plus simples ? »
Revenir en haut Aller en bas
Umiko Tsugaru
Nuage d'eau



: La martienne qui aime les épinards et qui a une salade à la place du cerveau.
Féminin Messages : 102
Age : 21
Emploi/loisirs : Otakette.
Humeur : En pleine formeuh ! *O*
Ici depuis le : 02/07/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéenne en deuxième année.
Liens:
MessageSujet: Re: Quand c'est l'heure... bah c'est l'heure ! *^*   Sam 1 Oct - 20:27

    Je devrais la détester ou la remercier ? Manger ce désert... juste devant une personne affamée et ne montrer que du dégoût pour la nourriture... c'est trop dur ! J'ai envie de lui sauter dessus et de lui arracher les yeux, ou même aller rechercher le tout dans son estomac. Bon ouais j'exagère mais moi j'ai la dalle ! Manger ! DONNEZ-MOI A MIAM MIAM SINON COUIC COUIC ! Déjà que je suis pas normale alors avec un estomac vide... En même temps, le désert avait l'air franchement dégeux ! Et vu que je hais les sucreries- ouais déjà dit !- m'imaginer manger ce truc bizarre me donnait plus envie d'aller boire directement une bouteille d'eau glacée que de me remplir la pense. Plus de désert... alors plus de "repas" ? La fille... KAE-CHAN... me regarde avec cet air de renard satisfait et se lève. Elle me déteste au point de se venger de mon comportement ? S'pèce de sadique va ! Umi-chan... va aller se plaindre avec Mr Estomac à sa Grand-mère chérie d'amour ! Ou pas... Attendez, le pire vient à venir. En plus de me sentir telle la plus idiote des filles, je deviens carrément la pire des mendiantes. Un regard vers la fille. Un coup d'oeil vers les quelques pièces.

      "Ah mais je demande pas la charité. Okay j'ai faim et mon ventre va pas arrêter de me le répéter mais..."

    Dis-je avec cet air idiot et innocent qui m'allait si bien au teint. Je réfléchissais encore un peu à la situation. Oui, ok, elle me payais de quoi manger. Mais... prendre les sous de quelqu'un d'autre pour ça... et en plus quelqu'un qu'on connait pas... Sauf que je tiendrais surement pas toute la journée avec un ventre vide et elle semble décidée à me donner l'aumône... Rho et puis...

      "REPRENDS TES SOOOOOUS !"

    Quoi ? N'ais-je pas le droit d'hurler ? Ça... c'est une Umiko qui vient de se décider à contre coeur de quelque chose d'important. Alors j'attrapais les pièces et les enfonçait dans le creux de ses mains. C'était la meilleure chose à faire. Et puis tant pis, t'avais qu'à pas oublier de prendre ton bentô ce matin. Et tu devrais toujours avoir de l'argent sur toit juste au cas où... Grand-mère le dit tellement souvent !
    Elle passait son sac et attrapait le plateau sur la table pour aller le ranger. Elle allait partir, je m'en doutais mais elle se retourna tout de même pour me demander quelque chose qui me fit à nouveau réfléchir un long moment... peut-être même un peu trop long ?


      "Mes amis ? Je suppose que la fille en face de toi n'y a jamais songé. Elle mange toujours en solitaire et ne sais pas ce que les personnes qu'elle considère comme ses "amis" pensent la même chose d'elle."

    Parler de sois à la troisième personne n'a rien de très... jemecroissupérieureauxautres... c'est juste une habitude gardée de ma tendre enfance. Et vu que j'aime bien... bah je continue à parler comme ça. Tout de même, se rendre compte qu'on est plus seul que pensé est assez douloureux. Alors je me rasseyais et essayais de m'évader dans des pensées positives. Ouais ! S'avez quoi ? Le derniers tome de ******* ** ***** va bientôt sortir ! J'irais ce week-endavec Grand-mère et pis après on ira faire les boutiques et acheter du tissus. Et et et et après-midi on fera de la couture toutes les deux ensemble devant un bon anime à la téloche !

      "Mais... désolée si j'ai l'air mal élevée... c'est juste que... Juste que j'ai faim ? C'est une malédiction tu sais ! Pas pouvoir manger et du coup faire pleins de conneries que tu n’oserais pas faire en temps normal !"

    Je baissais la tête et essayais de sourire.

    Franchement Umi-chan, tu fais pitié. Regarde-toi, réfléchis un peu avant d'agir et de trouver des idées aussi idiote...
Revenir en haut Aller en bas
Kae Natsume
Nuage d'eau



Féminin Messages : 111
Age : 21
Ici depuis le : 19/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Première année
Liens:
MessageSujet: Re: Quand c'est l'heure... bah c'est l'heure ! *^*   Lun 3 Oct - 19:48

Kae fut assez surprise par la réaction d'Umiko, recevoir un terrible refus alors qu'il était rare que notre lycéenne fasse preuve d'une aussi délicate attention à l'égard d'une personne qu'elle ne connait pas. Voilà son pauvre petit cœur brisé. Non, n'allons tout de même pas exagérer, elle fut simplement contrariée. De plus, Kae fronça les sourcils et releva celui de gauche pour marquer son étonnement assez prononcé et le fait qu'elle soit dubitative à ce que sa camarade d'en face venait de dire. Ah ! Nouveauté, elle ne demande pas la charité, pourtant c'était exactement le cas, n'en aurait-elle pas conscience ? S'inviter à une table, avec pour seul tableau une fille mangeant sont repas, dans l'unique but de nourrir son ventre. Tout cela sans vraiment l'exprimer de façon directe et attirer la générosité de cette personne afin qu'elle daigne partager son repas. C'était tout de même attendre une part de compassion, non ? Poursuivons. Kae rapprocha son index de son oreille, afin de se la bouché ajoutons une tête choquée par les cris d'Umiko et son geste. Décidément, cette fille ne savait pas vraiment ce qu'elle voulait. Elle aurait préféré que Kae se prive de ce si délicieux repas afin de lui donner ? Hors de question, tout le monde a le droit à l'intoxication alimentaire, pas de jaloux. Kae semblait assez amuser par cette Umiko, vraiment, c'était la première qu'elle se faisait aborder de cette manière, surtout se recevoir un refus alors qu'elle donna l'objet convoitait. Elle lui sourit assez bêtement d'ailleurs et s'assit afin d'écouter sa future réponse. Qui aurait cru qu'elle mangeait seule ? Elle est plutôt du genre à avoir beaucoup d'amis, aimer la socialisation, comme quoi il ne faut pas se fier à la couverture d'un livre. Mais ne pas avoir confiance en soit à ce point, assez étonnant pour Kae, qu'elle ne put pas s'empêcher d'ouvrir sa bouche.

« Si tu les considères comme tes amis, c'est forcément réciproque. Il faudrait vraiment être aveugle pour apprécier une personne alors que celle-ci ce fiche complètement de vous, ou alors ne pas vouloir en être conscient. De plus, si tu ne demandes pas leur aide quand tu en as vraiment besoin, il sera difficile pour eux de te montrer que tu comptes pour eux. Après, je ne suis pas calé en ce qui concerne les relations avec les autres, mais c'est comme ça que je réagirais. »

Kae se sentit assez mal après ça, c'est vrai qu'elle reste seule tout le temps. Il faut dire qu'on vient lui parler pour lui poser des questions ridicules du genre « Pourquoi tu restes seule ? » « Tu aimes la solitude ? » « Tu ne sais pas parlé ? » et j'en passe, vraiment c'est à croire que ces personnes sont moins classées en sociabilité que notre Kae. Ou alors, on vient lui demander d'expliquer tel exercice. D'accord, elle répond à ces questions débiles avec un ton agacé, froid, distant et vraiment à là je m'en foutaise, mais ce n'est pas pour autant qu'elle est comme ça, suffit de savoir l'aborder. Son anxiété s'amplifia lorsqu'Umiko s'excusa, elle regrettait maintenant et radoté qu'elle avait faim. Elle avait refusé l'argent de Kae, que comptait-elle faire ? De toute façon, il n'était plus question pour Kae de partir en laissant Umiko faire une autre victime. Kae déposa son sac sur la table, prit son plateau et parti le déposé. Ensuite elle se dirigea vers le service, parlant avec celle qui sert les repas, elle déposa son argent et revint avec un repas. La lycéenne le déposa d'abord devant elle, traficota un peu le plat et en profita pour n'en prendre qu'une bouché.

« J'ai eu les yeux plus gros que le ventre, c'est ballot ! Sache que je ne suis vraiment pas du style à faire la charité comme tu me l'as reproché tout à l'heure. Mes démarchent sont purement égoïste dans un premier temps, si je t'ai donné de l'argent c'est que je sentais que tu n'allais pas me lâcher si je ne te donnais pas un ce que l'on peut qualifier de dessert. De plus, j'ai mal au crâne et aucunement l'envie de réfléchir dans un endroit aussi bruyant. Enfin, j'ai mon livre à finir avant ce soir. Voilà mes raisons. Je resterais tant que tu n'auras pas fini ce repas, il serait dommage de le gâché. »

Kae lui fit ensuite un grand sourire, ouais elle avait à moitié menti quant à ces raisons. En fait, elle avait eu envie d'en savoir plus sur cette Umiko. Puis, de toute façon elle devait être plus grande qu'elle et ne la verrait donc plus, autant en profité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand c'est l'heure... bah c'est l'heure ! *^*   Aujourd'hui à 11:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand c'est l'heure... bah c'est l'heure ! *^*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avant l'heure c'est pas l'heure, après l'heure, c'est plus l'heure [PV] terminé
» Quand c'est pas l'heure, c'est pas l'heure
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand la vie va tout va!!! [PV: toute la clic^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Le lycée Pretty School ❞ :: Cafétéria-
Sauter vers: