Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Miki Daisuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miki Daisuki
Goutte

avatar

Féminin Messages : 7
Age : 21
Emploi/loisirs : Lycéenne
Humeur : Fraisière :3
Ici depuis le : 17/09/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéenne
Liens:
MessageSujet: Miki Daisuki   Sam 17 Sep - 22:48

    Identité

    Prénom : Miki
    Nom : Daisuki
    Surnom : Suki

    Âge : 15 ans
    Date de naissance : 1 Avril
    Classe : 1ère année

    Les grandes lignes

    Miroir, miroir...Apparence】 :

    Tiens, j'entends quelque chose... ça ressemble à une sonnerie, elle semble si lointaine. Mais tout doucement, elle se rapproche, devenant rapidement quelque chose qui commence à me casser les tympans... Oh! Mais c'est mon réveil, je le reconnais. S'il sonne c'est qu'il doit être 7h00. L'heure fatidique que je redoute tous les jours, tous les soirs. L'heure à laquelle je dois me lever. Lentement, mais sûrement, le sommeil me quitte petit à petit, me permettant d'atteindre mon appareil électronique hurlant au matin avec ma main, l'amenant à moi. Après plusieurs essais, je réussis enfin à trouver le bouton qui fait taire cette machine détraquée! Je commence alors à me lever et me dirige vers ma fenêtre pour ouvrir les rideaux.

    Quelle belle matinée...

    Je vois ce ciel, tellement bleu, avec quelques nuages seulement et le soleil se levant tout doucement lui aussi. Ces rayons m'atteignent lentement, me baignant dans une lumière douce et belle, ravivant en moi l'énergie de la journée. Complètement réveillée (ou presque), je me dirige enfin vers la salle de bain, allume la lumière et marche tranquillement vers le lavabo pour me regarder dans le miroir.
    Je ne me trouve pas particulièrement jolie. Je me trouve banalement banale. Commençons par le visage. Devant le miroir, je me regarde attentivement et analyse les moindres recoins de mon visage. Mes lèvres sont fines, mais pas trop. Un peu rosées, elles n'ont pas besoins d'être cachées par un gloss ou autre. Mon nez n'est pas trop long, ni trop petit. Il est juste de la taille qu'il faut pour ne pas attirer le regard et se fondre dans mon visage. Je remonte le regard et reste accrochée à mes yeux. Ces deux grands yeux m'ont toujours fascinée. Allant du violet foncé au bleu marine passant par le mauve, ils me font penser à la profondeur des océans, recelant quand même une vie cachée par la couleur sombre de l'eau. Ce sont de beaux, grands yeux.
    Après m'être attardée sur mes yeux, je regarde mes cheveux...
    Vite, j'attrape mes cheveux, les coince dans mes doigts et secoue les mèches. D'abord bien droite, puis je baisse ma tête et les secoues la tête en bas, pour bien tout agiter. Suite à mon super "coiffage" je me relève et contemple ma tête.

    Beaucoup mieux.

    Ma petite touffe n'a pas besoin d'être coiffée, elle se démêle naturellement, mais dans mon cas, avec mon style, je préfère les voir en pétards. Ils se posent toujours délicatement sur mes épaules, et une frange vient se faufiler entre mes yeux, laissant ceux-ci voir comme ils leur plait. Mes cheveux ont une couleur assez peu banale. A la racine, ils sont de couleur blonde. Puis ils se dégradent pour arriver à la couleur blond roux et enfin terminer aux pointes en une couleur rousse.
    Avec ma frange, furtive et assez longue, les gens me trouvent mignonne, ils m'appellent même le "nounours", ce qui m'a d'ailleurs fait acheter une veste/pull gris foncé avec des oreilles d'ours! Comme touche personnelle, j'y ai accroché un piercing à une des oreilles.
    Après m'être reluquée complètement de A à Z la tête, je me regarde toute entière dans mon "super" pyjama (vieux T-shirt blanc avec un ours en peluche dessus et un jogging vieux gris): Je suis petite, enfin je trouve, 1m65, ce n'est pas beaucoup pour un si fort caractère! Non, je rigole, ça me va très bien. Etre petite peut être pratique des fois! Je ne suis pas excessivement mince, mais je ne suis pas en sur-poids. Les activités que je pratique et mon habitude alimentaire me permettent de garder la ligne sans beaucoup d'efforts.
    Bon assez zieuté, je dois maintenant me préparer pour partir, je ne me suis pas levée pour rien quand même! J'éteins la lumière, pars de la salle de bain et me dirige vers mon armoire. Je chope la poignée de celle-ci et ouvre la portière. De là j'en sors un T-shirt à bretelles blanc et un jean (un peu troué) bleu. Après plus de 5 minutes à chercher mes clefs et mon portable, j'enfile mes baskets et sors de chez moi. Sauf que je rouvre la porte précipitamment, ramasse ma veste "nounours" et repars définitivement cette fois-ci.

    Je suis comme je suis...Caractère】 :

    Enfin dehors, je peux tranquillement inhaler l'air frais du matin. Au bout de 3 minutes, je sens le vent du matin me glacer la peau, donc j'enfile ma veste (et oui! Je ne l'ai pas prise pour rien). J'aime beaucoup m'allonger sous un arbre et observer tout ce qui m'entoure, ou alors fermer les yeux et simplement écouter les bruits de la ville. Ça me détend. Ne rien faire est un de mes passe-temps favoris avec la musique. J'écoute, je fais, je pense la musique. Elle fait partie intégrante de moi. Elle me permet de me calmer, quand je m'emporte. Je ne m'énerve pas souvent, mais quand je m'énerve, je peux tout casser!
    J'adore rigoler, je fais d'ailleurs que ça. D'humeur naturellement joyeuse, on peut dire que je suis toujours accompagnée d'une aura sympathique, inspirant confiance et sûreté. Je ne cherche pas les problèmes (malgré mon style), j'aime les choses mignonnes(surtout ma veste!) et surtout, je suis toujours là pour les autres...
    Je ne parle pas souvent de moi, je n'aime pas m'étaler sur mon passé et n'en parle donc jamais. Je préfère vivre le moment présent et je me fiche du futur. Je verrai bien ce que je ferai le moment venu.
    Je suis très fière, je ne dirais jamais que j'ai tort, et même si j'ai un jour le malheur d'avoir tort, j'aurais raison d'avoir tort! Je suis très modeste, je ne pense pas avoir des talents particuliers dans quoi que ce soit (surtout pas en maths!), et donc je travaille toujours beaucoup car je suis perfectionniste. Je suis assez timide, ce qui fait que je rougis très rapidement, ce qui me désespère et c'est pour ça que je me force à faire beaucoup de choses en groupe pour vaincre ma timidité.

    x &' ♥ Goûts】:

    Cela fait 15 minutes que je marche dans les rues du Japon. Je profite de ce trajet habituel pour emmagasiner le plus de rayons du soleil possible. Une fois à droite, puis encore à droite, ensuite à gauche... et enfin je me retrouve devant le marchand de fruits. Je toise chaque étalage, garni de très beaux et colorés fruits, à la recherche de mon péché-mignon... Les fraises! Depuis que je les ai découvertes, je ne peux plus m'en passer! Si juteuses, si rouges, elles me fascinent. Tous les matins, je passe devant ce marchand et j'achète des fraises. Bien sur, le midi je ne mange pas que ça, je me nourris aussi de sushis! Que, au passage, j'adore également. Et oui je ne suis pas japonaise pour rien.
    Donc, comme je le disais, après le scrutage complet des rayons de fruits, je trouve enfin mes petites fraises préférées. J'aime aussi la couleur rouge, elle représente beaucoup pour moi (comme la couleur de mes fraises adorées). Je n'aime pas pas grand-chose. Je suis assez ouverte d'esprit, large d'esprit, ce qui fait que j'aime la plupart des choses.
    Mais revenons à nos moutons. J'achète une barquette de fraises, c'est à dire 7 et continue mon chemin sans plus tarder, car je m'attarde trop et je risque d'arriver en retard.

    Il était une fois...Passé】:

    Pendant mon "petit voyage", mangeant des fraises, je me remémore quand j'y ai gouté pour la première fois, mais pour comprendre, il faut commencer par le début.
    Je ne sais pas quand je suis née. Ni où ni quand, je ne m'en souviens plus et je ne veux pas m'en souvenir. Je sais seulement que je suis devenue orpheline rapidement, pour une quelconque raison, m'obligeant à me débrouiller toute seule. Je n'avais pas de nom, pas d'identité et j'étais trop jeune pour savoir ce qui m'arrivais. J'étais perdue, sans pilier, sans repère, sans rien.
    Un jour, que j'errais dans les rues d'une ville, je me suis retrouvée dans un parc. Beau, majestueux avec tous ces arbres munis de feuilles vertes et autres verts. Ne sachant pas trop quoi faire, je me suis promenée à travers arbustes, plantes et fleurs, admirant tout ce que je vois, ce que j'apercevais. Quand tout d'un coup, j'entendis une voix.

    Dis donc, petite. Que fais-tu ici?

    Je me retournai d'un coup, et vis un vieil homme me regarder. Il avait des yeux d'un gris foncé. Ses cheveux étaient courts et il avait une calvitie. Ses cheveux avaient disparu, mais on en voyait à partir des oreilles, ce qui m'a permis de voir que ses cheveux avaient la même couleur que ses yeux. Tous ses traits affirmaient chez lui une certaine et grande sagesse.
    Je ne savais pas quoi faire. Alors je haussai les épaules et détournai le regard, furtive, timide. Mais le monsieur me pris la tête, m'obligeant à le regarder, le fixer.

    Tu ne sais pas?

    Je fis un petit signe de la tête, signifiant qu'il avait raison. Je ne connaissait pas la réponse à la question, je ne savais pas, je ne savais rien... Il me regarda de haut en bas, voyant bien que je n'étais pas vraiment habillée proprement. Je vis plusieurs émotions traverser son regard, il réfléchissait. Il réfléchit un moment, commençant à faire les 400 pas dans le parc. Puis il se retourna vers moi et me tendit la main. Après un moment d'hésitation, je pris d'une poigne un peu tremblante sa main. Mais tout de suite, je m'y sentis en sécurité, sa main était chaude, vivante, chaleureuse, grande... C'est comme ça que ce vieil homme, ce jour-là, devint mon grand-père.

    En arrivant chez lui, je me retrouvai dans une très belle maison. Elle était lumineuse, grande, bien trop grande pour un seul homme et agréable. Je ne lui lâchai pas la main, je ne voulais pas, et il le remarqua rapidement. Il m'amena alors dans la cuisine, me fit assoir sur une petite chaise toute mignonne faite de bois clair. Je dûs malheureusement lui rendre sa main, puis l'homme partit vers un endroit de la cuisine et enfin, sortit de nulle part... des fraises. Ce jour-là, il m'offrit un collier, que je garde maintenant précieusement...
    Ainsi, je grandis avec lui. Chaque année, nous fêtions le jour où nous nous sommes rencontrés, ce qui devint le jour de mon anniversaire.
    Le jour où mon grand-père m'appela Miki, il m'offrit un autre collier, qui est pour moi un trésor aujourd'hui.
    Aujourd'hui, ce sont mes plus précieux objets que je possède, car malheureusement, il décéda peu avant mes 15 ans.
    Je lui serai toute ma vie entièrement redevable. Grâce à lui, je suis devenue quelqu'un. J'ai pu aller à l'école, suivre des cours, avoir des amis... Avoir une vraie vie. Maintenant, je chéris mes précieux colliers plus que tout au monde et je mange des fraises chaque matin, me souvenant à chaque fois de lui.

    Mais assez parlé de moi, il faut vite que j'arrive à Pretty School.

    Autres

    That's right ! M.


    Courte présentation : Euh courte... j'aurais pas la place pour tout écrire!
    Ou avez vous connu le forum ? Par hasard sur Google
    Présence : 2/7 surement, 7/7 si possible
    Un avis sur P.S ? Très joli I love you
Revenir en haut Aller en bas
Sei McCray
Tueur en Chocolat.

Tueur en Chocolat.
avatar

Féminin Messages : 1128
Age : 25
Emploi/loisirs : Puisque je suis vouée aux enfers, autant me damnée avec application.
Humeur : La vie passe par la mort. Je détruis pour transcender.
Ici depuis le : 27/02/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Ma Muse, Folie. Alcool. Décadance. Débauche. Medoc.
Liens:

MessageSujet: Re: Miki Daisuki   Jeu 22 Sep - 20:53

  • Bonjour Bonjour.

    Tout d'abord désolée pour l'attente, la rentrée ne réussi pas à la membre de la staff pour plusieurs raisons. Mais nous sommes là à présent. Enfin. Là. Moi. XD

    Bref. D'abord Bravo si tu n'as pas désertée après autant d'attente *Optimiste*

    Donc, pour ta fiche les codes sont bons, le nombre de ligne est respectée. Donc ta fiche est VALIDEE.

--------------------------------------
You'll never be alone
When darkness comes I'll light the night with stars






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tsubasa-gkn.forumsactifs.net/forum.htm
Miki Daisuki
Goutte

avatar

Féminin Messages : 7
Age : 21
Emploi/loisirs : Lycéenne
Humeur : Fraisière :3
Ici depuis le : 17/09/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéenne
Liens:
MessageSujet: Re: Miki Daisuki   Sam 24 Sep - 8:21

Coucou,

T'inquiète, j'ai pas déserté Very Happy

Merci d'avoir validée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miki Daisuki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miki Daisuki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....
» Miki est-il un menteur?
» PREZIDAN MIKI SANBLE YON TI SOUKE LAWOUZE A KOTE RWA KANAVAL
» LESPRI SWIT MIKI AN BOULATYA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Il était une fois... Le commencement ❞ :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: