Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Akane Tetsuya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akane Tetsuya
Goutte



Féminin Messages : 4
Age : 23
Emploi/loisirs : Lycéenne.
Humeur : Joyeuse ? =O
Ici depuis le : 26/08/2011

MessageSujet: Akane Tetsuya   Ven 26 Aoû - 12:24

    Identité

    Prénom : Akane
    Nom : Tetsuya

    Âge : 17 ans.
    Date de naissance : 21 Juin.
    Classe : 2eme année.

    Les grandes lignes

    Miroir, miroir...Apparence】 :

    « J’aimerai lui ressembler » se lamenta Akane en levant les yeux sur le poster de sa chanteuse favorite, en rencontrant les yeux bleutés du poster elle soupira en détournant le regard pour tomber sur l’écran noir de son ordinateur.
    Elle y perçut la frêle silhouette d’une jeune fille, elle était maigre, sans forme et de petite taille. Un nouveau soupir échappa quand Akane reconnus ce physique qu’elle avait déjà vu des centaines de fois depuis 17 ans puisque c’était le siens. Traînant les pieds dans son pyjama rayer elle descendit quatre à quatre les escaliers qui la conduirait jusqu’au salon ou elle entendait déjà le son de la voies de ses parents.
    Sans la surprendre ils étaient installés sur le petit canapé en daim beige placés aux centres de la petite pièce et discutait bruyamment sur le même sujet que tout les deux mois. Elle les regarda tours à tours échanger leurs avis plus ou moins calmement.
    Fleurine Tetsuya, sa mère, était Française d’origine et cela se voyait grandement dans sa chevelure naturellement brune coupés aux carrés à ses épaules et sa peau halée, Akane n’avait tirés de son physique envoûtant d’étrangère que sa taille fine et son nez aquilin. Ainsi elle avait pris tous les traits de son père, Akimitsu Tetsuya.
    Celui-ci buvait tranquillement une tasse de café tandis que Fleurine argumentait furieusement sa cause, ses cheveux noir soigneusement tirés en arrière accentuait la pâleur de sa peau qui elle-même faisait ressortir le noir profond de ses yeux. Il ne laissait transparaître aucun sentiment sur ce visage fermé et Akane ce surpris à penser qu’elle aussi avait ce même visage sans expression, cela l’effrayait.
    Son père leva les yeux vers elle en la remarquant alors au bas des escaliers, Fleurine elle aussi se tût immédiatement en remarquant la présence de leurs filles. Elle fronça les sourcils en voyant qu’elle était toujours en pyjama et le lui fit remarquer, d’un geste nonchalant Akane haussa les épaules avant de remonter les escaliers, avant de refermer la porte de sa chambre elle perçut la discutions de ses parents reprendre son cours comme si de rien n’était.
    Les portes de son placard en bois d’ébène s’ouvrirent en gémissant légèrement et elle regarda un moment les vêtements qui s’y étalait, non pas ne sachant pas choisir puisque ses vêtements se résumait à des jeans, des tee-shirts noir ou vert et quelque autres couleurs qui avait survécu aux temps malgré qu’elle ne les portes jamais. Elle se demandait juste si elle aurait pus s’habiller comme sa mère, dans des jupes à volants et des tee-shirt au décolleté faramineux, sa tête se secoua en faisant voleter ses cheveux noirs lorsqu’elle se dit qu’il fallait mieux ne même pas imaginer enfiler une jupe, ses jambes trop petite serait disgracieuse contraire à celle de sa mère qui était longiligne et parfaite. Elle attrapa donc un jean, un tee-shirt noir et son sweet-shirt fétiche vert pomme, dix minute plus tard elle était allongée sur son lit son casque – qu’elle portait tout le temps sur elle - sur les oreilles attendant simplement que ses parents cessent de se disputer à l’étage du dessous.


    Je suis comme je suis...Caractère】 :

    - Pourquoi tu ne te plains jamais ? Demanda la voie tranquille de Sakura, la meilleure amie d’Akane et la seule. Si tu en mare de déménager tout le temps et que tes parents se disputent toujours pour savoir où ils vont allez tu devrais leurs dires.
    - Tu me connais Sakura, souffla Akane en remuant la pagaille dans le verre devant elle. Je ne suis pas le genre de personne à m’opposer à la volonté de mes parents et de toute manière il est trop tard maintenant, nous partirons dans une semaine pour l’Italie.
    -Pense à ton bonheur, rétorqua son amie en soupirant. Comme tu l’as dit Akane, je te connais, cela fait presque deux mois que tu es ici et en si peu de temps tu es devenus ma meilleure amie, j’ai appris à connaître la personne derrière la timide Akane Tetsuya et j’ai vu qui tu étais réellement, tu es quelqu’un de humble, qui est toujours près à faire des efforts pour le bonheur des autres, je t’admire énormément pour toute tes qualités humaines et aussi pour ton caractère bien trempée, tu ne te laisse jamais embêter par les autres malgré ta timidité de départ et si jamais quelqu’un de ton entourage à des problèmes tu viens toujours à son secours, tu es appréciée au lycée même si certain te trouve trop discrète mais dans tout cela je ne t’ai jamais vu sourire Akane, pas une seule fois. Tu me la dit toi-même, tu pourras passer des moments de bonheur ici mais tu n’arriveras jamais à être heureuse en sachant que tu repartiras dans deux mois alors tu comptes passer ta vie à vivre comme cela ? Cela serait bien triste.
    Akane ne répondit rien préférant baisser le regard pour ne pas que Sakura y vois qu’elle pensait la même chose qu’elle, elle savait que la jeune fille aux longs cheveux décolorés en un rouge/orange assise en face d’elle sauterait sur cette approbation pour l’obliger à allez parler à ses parents mais Akane ne voulait pas. Ce n’était pas crainte, tout au contraire elle savait que ses parents comprendrais parfaitement mais plutôt parce qu’elle savait que cela les peineraient tout deux, elle voulait le bonheur de tous et en aucun cas elle n’accepterait de causer le tourment de ses parents qui lui avait donnée tant de bonheur.
    - Laisse tomber, dit-elle finalement. Je partirais avec eux point, ce sont mes parents Sakura je ne peu pas les laisser.
    - Tu ne pense pas assez à toi, tenta une dernière fois Sakura en vain.
    Akane partit comme prévu pour l’Italie où elle vécu deux mois de plus pour ensuite revenir au Japon pour deux mois. Un cercle perpétuel qui la forma à devenir une jeune fille froide et distante qui ne voulait plus se faire de lien avec personne.


    x &' ♥ Goûts】:

    Aimer ? C’est un mot qui englobait beaucoup de chose pour Akane qui dans chaque pays avaient découvert des choses différente, par exemple en Italie elle avait adorée manger des Spaghettis et en Japon elle se passionna pour la musique et les jardins traditionnelles, elle aimait tellement de chose que la liste serait trop longue à faire pour faire rapidement on pouvait dire qu’elle aimait tout ce qui était sucrée, la course à pied, la nature et par-dessus tout la musique. Cette dernière était une chose fascinante pour Akane, elle adorait passer des journées sous le soleil brûlant avec la musique à fond dans son casque et lorsque tout allait mal le seule remède pour elle était la musique.

    Il était une fois...Passé】:

    Akane avait vu le jour le 21 Juin en France, jour du début du printemps et surtout fête national de la musique, sa mère venait d’épouser Akimitsu Tetsuya un diplomate de renom mais elle en l’épousant elle ne s’était pas attendue à accouder neuf fois plus tard d’un nouveau née aux airs fragiles qui pleurait tout le temps. Fleurine n’était pas une mère très calme, tout au contraire elle s’énervait facilement et quand Akane avait commencée à grandir elle ne lui permis plus de pleurer ou de rire bruyamment quand elle était là à cause de sois disant migraine. Ainsi à Akane ne s’était jamais entendu beaucoup avec sa mère égoïste qui privilégiait le physique que l’intelligence.
    Akane s’était toujours demandée comme son père, un homme sérieux et droit avait puis choisir comme femme une personne aussi différente de son caractère posé, elle avait toujours admirée son calme olympien alors qu’elle lui criait dans les oreilles et vénérait sa manière de toujours réussir à arriver à ses fins avec cette personne si caractérielle.
    Sans vous surprendre Akane était donc beaucoup plus proches de son père, à qui elle ressemblait, que de sa mère qu’elle ne comprenait pas toujours. Pour autant elle les aimait tout deux de la même manière car sa mère était quand même une personne douce avec sa fille, elle la couvait toujours de gentillesse et d’attention, même si pour Akane se voir offrir des robes à dentelle ou des shorts ultra court n’étaient pas vraiment ce dont elle rêvait.
    Ainsi débuta les seize premières années de la vie d’Akane qui voyagea sans jamais se plaindre avec ses parents, visitant la Chine, l’Espagne, les Etats-Unis et même l’Afrique avec des mélangent de délice en découvrant les cultures et les langues mais en devenant de plus en plus solitaire à chaque changement de pays.
    Aujourd’hui débutait sa dix septième année de vie et pour la première fois Akane rêvait de parler à ses parents de son rêve de devenir musicienne et d’ainsi rester au Japon toute sa vie puisque c’était le pays qu’elle aimait le plus. Bien sûr ce n’était qu’un rêve que sa mère traiterait sûrement d’idiot même si elle aurait peut être accepté de la laisser vivre sa vie maintenant.
    Ce matin, Akane était assise sur la terrasse de la petite maison que son père avait choisis, elle était simple mais agréable et Akane aimait pouvoir se détendre sur un transat en profitant des quelques courtes éclaircit. Sa mère était installée elle aussi sur la petite terrasse et tapait furieusement sur un ordinateur dernier cris en lâchant de temps à autres des jurons qu’Akane percevait à travers la musique rythmé qui battait à ses oreilles. Son père arriva aux troisièmes cris de la matinée en soupirant.
    - Un problème ? Demanda-t-il de sa voie grave.
    - Non, avoua ma mère gênée. Je faisais juste des recherches sur nôtre prochain vie de lieu.
    - L’Inde était un pays chaud, dit-il en haussant les épaules lasses de son comportement enfantin. Ce pays te plaira.
    - Pourquoi ne pas plutôt retourner en Espagne ? J’ai adorée ce pays, dit-elle en faisant virevolter ses chevelures blondes qui étincelait au soleil.
    - Je ne voyage pas pour le plaisir, lui rappela son mari en gardant son calme. Je vais dans les pays ou on à besoin de moi Fleure, il est temps que tu l’admettes.
    - Ce n’est pas juste, bougonna Fleurine en rappelant à Akane la petite fille capricieuse qu’elle avait été autre fois. L’Inde n’est pas un bon pays pour Akane, c’est dangereux.
    La jeune fille venait doter son casque pour s’apprêter à rentrer dans la maison pour les laisser parler quand elle se retrouva ainsi mêler, pour la première fois, à la dispute. En croisant vaguement les yeux de sa mère elle comprit qu’elle se servait simplement d’elle pour arriver à ses fins. Akane fronça les sourcils encore un peu plus déçu par le comportement puéril de sa mère mais baissa le regard quand le visage fermé de son père se tourna vers elle, il attendait une réponse de sa père qui ne viendrait jamais puisqu’elle se refusait de donner son avis.
    - Akane ne c’est jamais plaint de nos voyages contrairement à toi, contra alors son père en se retournant vers sa femme.
    - Parce qu’elle n’ose pas te contrariée, contra sa mère en la faisant lâcher un juron à mis voie.
    - Ne me mêler pas à vos histoires, lâcha faiblement Akane.
    - Qu’as-tu dit ? Demanda Fleurine pleinement d’espoir.
    - Je me fiche du pays au nous allons, dit elle en tentant vainement de rester calme. De toute manière nous changerons dans deux mois alors qu’elle importance.
    Ils la regardèrent surprisse de son ton qui augmentais aux furent et à mesure mais son père finit par sourire en lui donnant un tape à l’épaule en la laissant interdite.
    - Je me demandais quand tu allais enfin exploser, dit-il en la faisant arquer ses sourcils noirs. Je voyais bien que tu n’étais pas heureuse mais tu restais toujours silencieuse sans te plaindre alors je n’y pouvais pas grand-chose, mais maintenant tu peu me dire ce que tu veux vraiment ma chérie.
    Les larmes se mirent à affluer sur le visage d’Akane, son père venait de la libérer d’un poids énormes qui pesait sur sa poitrine depuis trop longtemps sans même s’en rendre comte elle posa ses mains devant ses yeux pour essuyer les larmes qui s’écoulait avec abondance tout en murmurant juste assez fort pour qu’il entende :
    - Je veux allez à l’école Pretty School, au Japon.

    Deux mois s’était écoulé depuis cet incident et Akane se trouvaient maintenant dans un train qui la conduirait d’ici quelques heures dans son nouveau lycée, son père et sa mère étaient partis la vieille pour l’Inde et pour la première fois elle était restée dans un autre pays. Une nouvelle vie commençait et elle en trépignait d’impatiente en regardant par la vitre du train le visage défilée sous ses yeux.


    Autres

    Parce que quand Tomate passe, les codes trépassent.


    Courte présentation : Mon nom est Myriane, je vais sur mes dix huits ans et je suis un addict au Japon, je collection les shojos et j'admire secrétement les Oranges Ranges. J'adore aussi la peinture, le violon (que je pratique depuis mon enfance et le Kendo (que je pratique aussi depuis longtemps). J'écoute toujours de la musique quelque sois les heures de la nuit ou du jours, je ne peu pas m'en passer enfin j'adore les animaux. Chez moi c'est un véritable zoo.
    Ou avez vous connu le forum ? Par l'intermédiaire de mon ami Google.
    Présence : 3 ou 4 selon les semaines /7
    Un avis sur P.S ? J'aime beaucoup l'histoire "de départ", le théme est simpliste et cela permet de crée un personnage qu'on peut retrouver dans la vie réelle, de plus les couleurs et leurs graphismes m'ont tout de suite beaucoup plus.




Revenir en haut Aller en bas
Hikari Kiyomizu

Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
 Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D


: you're just a tomato.

Féminin Messages : 4154
Age : 21
Emploi/loisirs : Stalker, cherchez pas, je sais tout de vous. >8)
Humeur : :face:
Ici depuis le : 03/12/2007

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Surveillante attardée.
Liens:
MessageSujet: Re: Akane Tetsuya   Ven 26 Aoû - 18:28

Bienvenue à toi ! /o/
Tout est bon, tu es donc validée. :3
Amuse-toi bien et bon rp ici !

(Et Orange Ranges *w*)

--------------------------------------
    Just own the night, like the Fourth of July



    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
http://wanderocket.tumblr.com/
Akane Tetsuya
Goutte



Féminin Messages : 4
Age : 23
Emploi/loisirs : Lycéenne.
Humeur : Joyeuse ? =O
Ici depuis le : 26/08/2011

MessageSujet: Re: Akane Tetsuya   Ven 26 Aoû - 18:32

Merci =3

( Quoi de meilleur >< )
Revenir en haut Aller en bas
Harumi Takanako
Tsunami



: "Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles."
Féminin Messages : 158
Humeur : Rêveuse
Ici depuis le : 25/06/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : 2ième année
Liens:
MessageSujet: Re: Akane Tetsuya   Mar 30 Aoû - 16:19

Un peu tardif mais... bienvenue! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akane Tetsuya   Aujourd'hui à 11:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Akane Tetsuya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description d'Akane Beach
» Shimura Tetsuya
» Isil Akane
» [HRP] De la bonne transmission des ordres de missions
» Et c'est ainsi que... Akane Hirogami [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Il était une fois... Le commencement ❞ :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: