Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le truc vert débarque! Appelez les pompieeeers! *O* [C'est finiiii]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Umiko Tsugaru
Nuage d'eau



: La martienne qui aime les épinards et qui a une salade à la place du cerveau.
Féminin Messages : 102
Age : 21
Emploi/loisirs : Otakette.
Humeur : En pleine formeuh ! *O*
Ici depuis le : 02/07/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéenne en deuxième année.
Liens:
MessageSujet: Le truc vert débarque! Appelez les pompieeeers! *O* [C'est finiiii]   Dim 3 Juil - 11:23

    Identité

    Prénom : Umiko 海子 Signifiant "Enfant de la mer"
    Nom : Tsugaru
    Surnom : Umi, Tsutsu... Midori à cause de mes cheveux verts.

    Âge : 17 looongues années
    Date de naissance : 31 Octobre (Halloween *O*)
    Classe : Deuxième année

    Les grandes lignes

    Miroir, miroir...Apparence】 :
    Vous voulez savoir comment je suis à l'extérieur? Rien de compliqué très chers! Héhéhé, nous commencerons même par... *roulement de tambour*... Ma 'tite tête. Alors, j'ai les cheveux verts ! Et c'est là que tout le monde dit "Des... cheveux... VERTS ?!" Hihihi, et ouiiiii. Mais bien entendu c'est une coloration, non je ne suis pas une martienne, d'origine j'ai les cheveux noirs mais comme vous le verrez dans mon histoire, j'ai décidé du jour au lendemain de les avoir verts. Bref bref bref. Un peu plus de détail sur ma coiffure. Ils sont coupés assez courts, une petite frange devant et deux mèches qui encadrent mon visage, un peu plus longues qu'à l'arrière. Ils sont pas mal désépaissis mais ça aussi c'est un choix. J'aime pas avoir mes cheveux qui vont dans mon visage, ça me donne envie d'éternuer et des fois je me lève d'un coup et tire ma tignasse en arrière ! Pis quoi encore, j'vais pas me laisser faire par une bande de cheveux moi ! Passons à mon visage chéri d'amour. Donc, le milieu de mon visage est orné par deux petits joyaux : mes yeux ! Bien entendu j'exagère, mais je les trouve jolis comme tout mes p'tit n'oeils. Ce petit cadeau de ma mère est d'un magnifique vert clair. Mais j'aime mettre des lentilles bizarre pour quand je ne suis pas en cours. J'en parlerai un peu plus après. Les traits de mon visage... Fins? Féminins aussi. J'ai un petit nez et deux lèvres fines et pas trop voyantes. Ma peau, elle est de couleur blanchâtre et pourtant je ne fais rien pour me protéger du soleil. J'ai deux petits piercings sur la lèvre, des anneaux. Mais je les retire pour l'école...
    Passons au reste de mon corps et ma prestance. Ma taille pour commencer ? Un mètre soixante-treize, ça vous va ? Je dirais donc que je ne suis ni trop grande ni trop petite et c'est pareil pour mon poids. D'ailleurs, en parlant de mes kilos, je ne vous donnerais pas un poids exacte puisque j'en gagne et j'en perd à longueur de temps. Mais sachez tout de même cher fan -bah ouais, si vous lisez mon autobiographie c'est que vous en êtes un- que je reste toujours entre quarante et cinquante kilogrammes. Attention, nous passons à la partie plus personnelle. Je... suis une fille donc j'ai certaines formes que les garçons - normalement - n'ont pas . Vous aurez très bien compris que je parle de ma poitrine. Mais que dire d'elle à part qu'elle me convient parfaitement? Assez généreuse mais pas gênante. Après j'ai de belles anches et pas de bourrelets. Je fais attention à mon alimentation moi. Alors fast-food et plats gras n'ont rien à faire dans mon assiette ! Mes jambes... fines mais musclées. Je ne suis pas le genre de fille super fragile qui pourrait s'envoler eu premier coup de vent. Une tempête ne suffirait pas à me faire vaciller ! Héhé. Bon, j'exagère, en plus j'en ai jamais rencontrées moi de tempêtes... Passons à ma tenue. Je ne suis presque jamais entièrement droite. Je sais pas pourquoi mais je reste souvent un peu courbée vers l'avant et j'aime mettre mes mains dans mes poches. Je ne suis pas fainéante du tout, mais au contraire super active. Pire qu'une pile ! Jamais fatiguée, je cours partout, crie au lieu de parler, escalade un peu n'importe quoi... Enfin, cela dépend aussi si je suis cosplayée ou pas. Parce que s'habiller comme un perso de manga ne suffit pas à l’interpréter. Si vous ne le jouais pas on y croit moins voir pas du tout. On expliquera plus longtemps cela plus bas. Oukiii ? Que dire d'autre ?! Je n'ai pas une très grande présence à cause de mon comportement mais uniquement à cause de mon physique. Mon style vestimentaire quoi et mes cheveux.
    C'est l'heure d'en savoir plus sur mon style vestimentaire. Ou devrais-je parler au pluriel ? A vous de voir. Premier cas, mes tenues à l'école. Puisque vous risquez principalement de me voir en cours, on commencera par ça. Donc... je porte tout à fait correctement l'uniforme mais... voyez vous, j'aime le customiser. Ajouter quelques accessoires et même mettre mes lunettes sur le sommet de mon crâne. Je sais pas trop si ce genre de lunettes ont un nom mais on peut dire que c'est un peu comme celles des aviateurs... ou des lunettes de ski? M'enfin, j'en ai plusieurs paires et je les change de temps en temps pour les coordonner avec ma tenue du jour. Je rajoute des pins sur mes hauts. Les cravates et les noeuds ne me dérangent pas le moins du monde. En fait j'adore les uniformes scolaires. Je pourrais en mettre à longueur de temps juste pour le fun. Le matin, vous me verrez aussi arriver avec un sweat rouge par dessus - et la capuche sur la tête bien entendu-, les mains dans les poches et des écouteurs sur les oreilles et mon sac à bandoulière. Je les enlève bien entendu quand j'arrive en classe. Pas envie de me faire gronder par les profs. Assez dit ou je dois continuer de raconter ma vie? Mes autres tenues maintenant. Je suis une "Otaku", en très simple, une grande fan de mangas, animes, dramas, jeux vidéos et autres trucs encore mais on va en rester là. Donc, puisque je fais partie de cette petite communauté, je me cosplay très régulièrement. Et je fais moi même mes tenues. Quand je n’interprète pas un de mes persos favoris, je me maquille assez spécialement. Deux traits sur les joues, un autre sur le nez, des lentilles rouges/oranges et vertes, mon sweat rouge dans la capuche peut faire penser à une bouche géante, un mini short peu visible, des chaussettes/guêtres/bas/collants/..., des bottines noires ou converses et pour finir pleins de petits accessoires. Je dois faire un peu peur dans les rues habillée de la sorte... Mais je m'essaye à de nombreux styles vestimentaires. Alors Sweet Lolita, Gothic Lolita, Decora, Fruit, Punk Lolita, attendez moi !

    Je suis comme je suis...Caractère】 :
    Je suis foooolle ! Je suis foooolle ! Je suis... On a compris ? Que dire sur mon mode de pensées ? Je dois être retombée dans l'enfance depuis que j'ai décidé de vivre à nouveau dans la joie et la bonne humeur. Je suis super-active, une vrai bombe atomique prête à exploser. Jamais fatiguée, j'en ai jamais marre de courir à droite et à gauche, de sourire au monde et à la vie et de paraître plus que joyeuse. Rien ne m'arrête !
    Je suis également trèèès têtue. Même pas la peine d'essayer de me faire changer d'avis, vous n'y parviendrais pas. Héhéhé. Une fois, en primaire, la maîtresse voulait que je lâche un pot de peinture. Moi bien sur, je refusais catégoriquement. Je voulais garder pour moi MON pot de peinture verte, le derniers de la classe. J'ai réussi ! Au bout de deux heures, Sensei a soupiré et est allée voir ailleurs. Le soir je l'ai même ramené chez moi... le seul problème, c'est que je l'ai fait tomber en route et que la peinture s'est renversée au sol. Du coup, "bye bye pot de peinture verte". Hey, vous savez quoi ? Maintenant, il y a une tâche verte sur le trottoir pas très loin de chez moi.
    J'invente souvent des mots, parle comme une gamine et fait de larges gestes pour exagérer le tout. Je peux aussi faire des monologues pour expliquer quelque chose. Ce que je veux dire par là ? Et bien... par exemple, lorsque vous racontez une histoire à quelqu'un. Des fois il y a deux personnes qui interviennent. Et bien moi je répète à moi seule les répliques des deux en y mettant le son, les gestes et tout et tout. Beaucoup de personnes rient lorsqu'ils me voient agir de la sorte. Mais en fait je ne m'en rends même pas compte, ça vient tout seul.
    J'ai aussi un petit secret qui ne l'est pas vraiment mais bon. Je vis dans mon propre univers, m'invente des histoires et ne cesse de rêvasser. Donc si je réagis bizarrement, c'est normal, je suis en pleine fiction ! Je peux crier quand c'est comme ça, courir, rire, sourire, pleurer et même parler toute seul... Je dois vraiment en inquiéter plus d'un dans les rues... Mais qu'est-ce que j'y peux ? Mon caractère a évolué de la sorte et je ne peux plus m'en passer. Ma grande imagination doit provenir de tous les mangas que je lis... Ça vous est jamais imaginé d'imaginer que, tout à coup, une soucoupe volante descend du ciel pour vous emmener dans l'espace et ses habitants vous annonceraient alors que vous êtes leur véritable fille ?! Euh... bah... oukiii, je fais peur là. Il m'arrive aussi d'écrire des histoires à l'écrit ou d'essayer de dessiner des minis-mangas. Mais bien entendu, je suis loin d'avoir le niveau et j'ai toujours du mal à rester assise trop longtemps, concentrée comme pas possible sur une feuille et un crayon pour essayer de faire quelque chose. Le seul bout de papier qui arrive à me coller à une chaise ou à n'importe quoi me permettant de m'asseoir c'est un manga.

    x &' ♥ Goûts】:
    Euh... Que dire ? J'aime... mon merveilleux pays qu'est le Japon. Sa culture, sa langue, ses mangas, ses animes, ses dramas, ses films, sa musique, sa capitale, ses styles vestimentaires, touuuuut ! I LOVE JAPAN ! Dans ce que j'ai cité, je préfère les mangas et la mode en fait. Mes mangas parce que ça m'a toujours permis de m'évader même lorsque j'allais rendre visite à celle qui m'a mise au monde. (C.F. M.Y. S.T.O.R.Y.) La mode à peu près pour la même raison que précédemment. J'écoute pas mal de musique mais ne pas en écouter pendant un mois ne mettra pas fin à mes jours. Par contre, les mangas, je ne peux plus m'en passer. Une autre question : Pourquoi Tokyo ? Parce que j'y suis née, j'y vis, et que j'adore ses quartiers comme Akihabara, Shibuya et compagnie. Au moins je peux y aller sans trop me faire remarquer. Héhéhé.
    Qu'est-ce que j'aime d'autre ? La couleur verte. Depuis toujours. Petite, je regardais à longueur de temps des photos de grands paysages tout verts. Ce goût pour la couleur verte en a provoqué d'autres. Beaucoup même. C'est rare mais à cause de la couleur j'ai toujours voulu manger mes légumes verts. Les fruits aussi. Les pommes vertes par exemple, c'est trop bon. J'aime aussi des aliments qui sont pas verts hein. Je suis pas folle au point de sélectionner mes repas uniquement pour leur couleur.
    Oh, j'allais oublier, j'aime la couture aussi. Grand-mère m'a appris à coudre quand j'étais petite et c'est toujours plus amusant de faire ses propres cosplays. En plus, on peut toujours un peu craner devant les autres après. Dire "Oui c'est moi qui l'ai fait, regardez cette pure merveille. Hahaha, il y a quelques défauts mais je trouve déjà ça assez ressemblant. N'est-ce paaaaas ?" Bien entendu, vous ne me verrais jamais parler de la sorte.

    Ce que je n'aime pas maintenant... Euh... Pas grand chose en fait, je suis franchement pas compliquée. Peut-être le rap niveau musique. Les gens idiots et insupportables, ceux qui se croient toujours au dessus de tout le monde. Ceux également qui font souffrir les autres et qui ne savent rien respecter -surtout leurs aînés-. Je suis allergique au pollen et à la cigarette donc je sors assez rarement dans les grands espaces naturels, même si j'adore ça. J'ai horreur de la fumée, la pollution -et pourtant il y en a pas mal à Tokyo- , la drogue et l'alcool. Bon, faut dire aussi qu'avec mon caractère, j'ai pas besoin de ce genre de trucs.
    Sinon, je dois avoir une dent contre les chiens. Ils me font vraiment peur et je trouve ça moche. Bon, j'ai d'autres phobies mais vu leur niveau de débilité, autant pas les dire. Allez pas croire non plus que j'ai peur du noir. Non non, je FAIS peur au noir. Bouahahah.

    Il était une fois...Passé】:
    J'ai un jour demandé à ma mère qu'elle me raconte mon enfance. Elle n'a pas voulu. J'ai retourné la question à mes grands parents après son décé, deux mois plus tard. Eux, m'ont tout raconté. Et maintenant, c'est à moi de vous parler un peu plus de moi.

    Mon père, un homme. Je n'en sait pas plus sur lui à part que ma mère n'a jamais voulut en parler. Il semblerait qu'ils se soient séparés quelques jours avant ma naissance. Mais bon, je m'en fiche, j'ai jamais eu besoin d'affection paternelle. Peut-être pas le temps. Ma mère ? Une jeune femme de 21 ans, encore étudiante et travaillant dans la boutique familiale tenue par ses parents, et fondée par ses grands-parents. Une boutique de friandises et autres trucs sucrés amenant pleins de caries. Beurk ! Le 28 octobre, ma mère, prise de grandes douleurs appelle sa mère de sa chambre pour lui annoncer que "le bébé arrive". Ahahah, c'était moi, la petite fille non désirée par ma mère. Oui, elle aurait pu avorter mais Grand-mère l'en a empêchée. Pour elle, tout embryon mérite de venir au monde, quelque soit son handicap. Même si j'en avais aucun -à moins que la folie soit un handicap...-. Bref, autant dire que ma mère refusera de trop s'accrocher à moi. Je disais donc que le 28, elle sent que son premier et dernier enfant va naître. Elle est emmenée à l'hôpital en urgence, mais n'accouchera que le 31, souffrant comme pas possible pendant trois looongues journées. En plus, j'étais ce qu'on appelle un enfant prématuré. Je devais normalement arriver début décembre. Mais bon, c'est pas de ma faute, j'avais tellement envie de découvrir cet univers. Rencontrer des mangas surtout. Ma mère ne me prit pas dans ses bras à ce qu'il paraît, elle se contenta de s'endormir après que le travail soit fait et laissa Grand-mère me donner un prénom et de m'offrir mes premières marques d'affection. Maman sortit de l'hôpital le lendemain, moi le surlendemain et dans les bras de sa mère. Il avait déjà été décidé que je vivrais chez mes grands parents. Tout ce que j'ai connu de ma mère, donc, durant ma première année, c'est son lait.
    Ensuite, il y eu mes premiers pas. Non pas devant ma mère mais devant Grand-mère, encore une fois. J'aurais vraiment pu croire qu'elle était plutôt ma mère mais je ne l'ai jamais appelée de la sorte. Les bébés doivent sentir qui est la personne qui les a porté pendant sept mois et demi. Quelques années passèrent. A quatre ans, je devais avoir vu ma mère pour mes anniversaires, les grandes fêtes familiales ou quand elle venait rendre visite à ses parents. Elle parla une fois d'une rencontre avec un jeune homme mais leur relation ne dura que quelques semaines. Ca se voyait qu'elle ne m'aimait pas. Elle ne me regardait pas, ne m'adressait pas directement la parole et jamais elle ne m'a pris dans ses bras, serré contre elle... J'entrais en primaire maintenant. J'ai eu beaucoup de mal à me faire des amis et je devenais facilement jalouse. Une fois même, j'ai faillit craquer. C'était l'après midi, quelques semaines avant les vacances d'hivers. Mes petits camarades étaient tous excités d'aller fêter Noël et Nouvel An avec leurs parents. Moi, je préférais rester seule, regardant par la fenêtre et espérant qu'ils se taisent un jour pour que je puissent enfin aller leur parler à nouveau. L'un deux s'approcha de moi.
      "Hey, Umiko-chan, qu'est-ce que tu vas faire toi ? A ce qu'il paraît ta mère s'occupe pas de toi."
    Je le regardait calmement, préférant ne pas répondre.
      "T'as jamais été désirée ah ouais ? Tu crois pas que ç'aurait été mieux que tu naisses pas ?"
    Il repartit vers les autres, riant tous ensemble de moi. Ils savaient très bien comment s'organisait ma vie familiale. Ils avaient tous entendu parler des sentiments de ma mère à mon égard. Par leurs parents, je crois, pour certains et après, le bouche à oreille ? Sur ce, incapable de rester assise et d'ignorer. Les larmes me montèrent à la tête et mes mains commencèrent à trembler dangereusement. Non, je ne lui donnais pas un coup quelconque. Mes pieds m'emmenèrent dans un parc situé entre l'école et la boutique de Grand-mère. J'y étais venue, l'année précédente, avec Grand-mère et Maman. Elles avaient discuté de ce que ma mère donnerait comme argent pour mes études, mes vêtements et tout ce qui allait avec. Après ça, j'y faisais un arrêt de temps en temps pour me reposer en rentrant. Cet endroit m'apaisait, j'avais l'impression d'y être tranquille, d'y oublier automatiquement tout ce qui me dérangeait. Je m'installais tranquillement dans un des jeux, me recroquevillant sur moi même. Les heures passèrent ainsi sans que me décide à rentrer à la maison ou à l'école. C'était la première fois que je sécher les cours. Je dois aussi avouer que ça ne serait pas la dernière. Quand l'envie m'en prend, je préfère aller voir ailleurs ! Enfin, reprenons. La nuit tomba, et un chien vint me saluer en aboyant. En y repensant, c'est surement là que ma phobie pour l'espèce canine commença. Mon ventre gargouilla à plusieurs reprises. J'avais froid, peur, soif et n'avait pas le courage de bouger à cause du chien. C'est seulement le matin que Grand-mère découvrit ma cachette. Le comité du quartier me cherchait depuis que l'école avait prévenu Grand-mère de ma fuite. On me ramena à la maison et on s'occupa de moi. Maman n'est pas venue. Elle a pourtant été prévenue. Si elle avait été là, elle aurait très certainement dit quelque chose du genre "De toute façon, c'est une sale gamine." ou encore "Elle ne cause que des ennuis.". Est-ce que j'étais obligée de ne pas être aimée par elle ? Tant pis, elle ne voulait pas de moi ? Je ne voudrais plus d'elle. Voici ma première résolution et comment j'ai pu retourner en cours sans me soucier des autres. J'eu le droit à nouveau à entendre ce genre de moqueries mais j'en riais maintenant. C'est aussi à cette période que je découvris les mangas. Grand-mère m'acheta une petite série de cinq tomes pour mes neuf ans. Je tombais directement sous le charme des dessins, de l'histoire et m'en acheta d'autres. Vinrent ensuite les animes. Puis quelques dramas que je regardais en compagnie de Grand-mère. Elle aimait ça aussi apparemment. Ainsi passèrent plusieurs années. Découvrant petit à petit mes passions en compagnie de la mère de ma mère et espérant au plus profond de moi, une minuscule reconnaissance de la part de ma génitrice.

    La chose qui changea définitivement ma vie eu lieu à l'aube de mon entrée au collège.


    C'était pendant les vacances. Là je m'en souviens parfaitement. Grand-mère stressait parce que le magasin n'était pas du tout prêt pour l'ouverture qui devait avoir lieu dans les minutes qui suivaient. Moi, comme j'étais assez grande, je l'aidais à nettoyer et ranger ce qui traînait. Tout à coup, le téléphone retentit et Grand-mère insulta le vent avant d'aller répondre.
      "Oui ? Allo ? Oui, c'est bien moi." une petite pause, je rangeais alors un bocal à bonbons sur une étagère "Pardon ? A l'hôpital dites-vous ? Mais... que s'est-il passé ?"
    Ça devenait intéressant en quelque sorte alors je passait ma tête pour regarder Grand-mère.
    Elle était de profil mais je vis sa tête se baisser, sa main monter à son visage et des larmes couler. Grand-père arrivé, lui prit la téléphone en l'aidant à s'asseoir un peu plus loin.
      "Oui, entendu, je raccroche, nous arrivons."
    Il retourna vers Grand-mère et saisit ses poignets les joignant entre eux deux. Bizarre, j'avais une drôle de sensation. Comme si quelque chose de bien ou de mauvais venait d'avoir lieu. On m'appela, j'approchais et Grand-père me demanda de m'habiller et de mettre mes chaussures. Là, j'avais vraiment beaucoup de mal à comprendre ce qu'il se passait. En plus, Grand-mère pleurait, c'est qu'il y avait quelque chose de grave. Une bonne heure plus tard, j'étais à l'hôpital avec mes grands-parents. On arriva devant une chambre et Grand-père me demanda d'attendre ici un instant. J'obéissais. Au bout d'un moment, la porte se rouvrit et il m'attira à l'intérieur. Là, sur le lit, en train de mourir. Ma mère. Je regardais son visage endormis. Première fois que je la voyais ainsi. Je n'avais pas envie de pleurer mais plus... envie de sourire ? De rire ? De lui dire ce que je pensais. Mais... Grand-mère pleurait. Maman avait eu beaucoup de chance d'avoir une mère comme elle. Même si c'était aussi la mienne en quelque sorte.
    Maman venait de mourir d'une maladie chronique décelée trop tard pour être soignée. Elle n'avait prévenu personne de sa maladie. Cette crise avait mis fin à ses jours trois heures après notre visite. Le jour de l'enterrement, j'étais d'une humeur particulièrement joyeuse malgré son décès. Je me retenais bien sur de sourire et restait à côté de Grand-mère pour lui remonter le moral. Les jours qui suivirent, elle reprit peu à peu le sourire et un soir elle me convoqua dans le salon pendant que Grand-père était occupé à boire un verre avec de vieilles connaissances à l'extérieur.
      "Umi-chan, désolée pour ce qu'il s'est passé avec ta maman. Je sais que tu aurais peut-être préféré qu'elle prenne soin de toi comme je l'ai fais."
    Je la regardais droit dans la yeux. Elle savait très bien ce que je ressentais et n'avait même pas besoin de me le demander.
      "Désormais, il faut que tu vives comme tu le souhaites, je veux te voir sourire, okay ?" poursuivit-elle.
    Parfait, désormais, je ne cacherais plus mon sourire et mes rires. Je me levais et lui sautait presque au coup, provoquant chez elle un léger fou rire. Je montais dans ma chambre et ressortait ds vieux cartons mes vieilles peluches pour les exposer à nouveau. Elle m'avait laissé feu vert ? Et bien maintenant, Umiko Tsugaru, jeune future collégienne allait renaître. La chambre devenue trop sérieuse devint encore plus colorée et enfantine que pendant mon enfance, ma garde-robe fut entièrement refaite au fil du temps et Grand-mère me permis même de colorer mes cheveux. Certes, les amis ne se firent pas plus nombreux mais maintenant, je respirais la joie de vivre et le bonheur. J'avais en quelque sorte été libérée par ma mère. C'est pourquoi, maintenant, je vais sur sa tombé régulièrement, lui apporter ses fleures favorites et prononcer une petite prière. Toujours la même, espérer que je sois définitivement heureuse. Il aura suffit qu'elle meure pour que je me rapproche ainsi d'elle. Mais je ne lui en veux pas. Je n'en veux pas à mon père que je n'ai jamais vu. Je les aime tels quels. J'aime Grand-mère par dessus tout parce qu'elle m'aura permis de vivre. Les années continuèrent à passer et... mais c'est quoi cette histoire qui me donne envie de déprimer ?! Aller quoi ? Je suis Umiko, une fille complètement tarée, qui se moque de son passé et qui s'imagine des histoires loufoques tous les jours. Je suis en deuxième années dans un lycée de la banlieue de Tokyo. Son 'tit nom ? Pretty School ! Je viens d'entrer dans ma deuxième année mais je ne suis pas pensionnaire. La boutique de Grand-mère n'étant pas trop loin, à quelques arrêts de bus seulement, j'y rentre tous les soirs et parfois le midi. Mon rêve : devenir éditrice de mangas pour pouvoir les lire en avant-première.

    Alors, préparez-vous bande de Mammouths, la martienne aux cheveux verts est là pour faire du bruit et vous casser les petons ! Hoy hoy hoy !

    Autres

    Parce que quand Tomate passe, les codes trépassent.


    Courte présentation : Ahahah, qui je suis ? Une fille, de 16 ans là maintenant tout de suite. Je suis aussi une grande fan du Japon et je suis vraiment trèèès folle ! Umiko me ressemble un peu trop en fait... O___O (au moins aucun problème pour la jouer XD). J'ai aussi l'impression d'avoir trop écrit. U___U
    Ou avez vous connu le forum ? Par Mitsuki à la base mais là c'est un double compte. Celui d'Hanako Kimura.
    Présence : 5.7809 /7
    Un avis sur P.S ? Si je me crée un double compte c'est que j'apprécie ce forum non? En plus je trouves toujours le thèmes aussi joliiis.


Dernière édition par Umiko Tsugaru le Mer 6 Juil - 13:39, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Kiyomizu

Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
 Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D


: you're just a tomato.

Féminin Messages : 4154
Age : 21
Emploi/loisirs : Stalker, cherchez pas, je sais tout de vous. >8)
Humeur : :face:
Ici depuis le : 03/12/2007

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Surveillante attardée.
Liens:
MessageSujet: Re: Le truc vert débarque! Appelez les pompieeeers! *O* [C'est finiiii]   Dim 3 Juil - 14:24

Re-bienvenue !
Codes validés, bonne chance pour la suite de ta fiche. :3

--------------------------------------
    Just own the night, like the Fourth of July



    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
http://wanderocket.tumblr.com/
Umiko Tsugaru
Nuage d'eau



: La martienne qui aime les épinards et qui a une salade à la place du cerveau.
Féminin Messages : 102
Age : 21
Emploi/loisirs : Otakette.
Humeur : En pleine formeuh ! *O*
Ici depuis le : 02/07/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéenne en deuxième année.
Liens:
MessageSujet: Re: Le truc vert débarque! Appelez les pompieeeers! *O* [C'est finiiii]   Mer 6 Juil - 13:41

    Hellow ! C'est juste pour prévenir que j'ai fini. Enfin. U___U XD C'est un peu beaucoup long non ? Désolée si ça l'est mais j'étais trop inspirée.

    Byeuh byeuh et merci d'avance. *O*
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Kiyomizu

Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
 Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D


: you're just a tomato.

Féminin Messages : 4154
Age : 21
Emploi/loisirs : Stalker, cherchez pas, je sais tout de vous. >8)
Humeur : :face:
Ici depuis le : 03/12/2007

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Surveillante attardée.
Liens:
MessageSujet: Re: Le truc vert débarque! Appelez les pompieeeers! *O* [C'est finiiii]   Mer 6 Juil - 16:22

Ree,
Tout est bon donc tu es validée. >D
Amuse-toi bien et bon rp. /o/

--------------------------------------
    Just own the night, like the Fourth of July



    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
http://wanderocket.tumblr.com/
Umiko Tsugaru
Nuage d'eau



: La martienne qui aime les épinards et qui a une salade à la place du cerveau.
Féminin Messages : 102
Age : 21
Emploi/loisirs : Otakette.
Humeur : En pleine formeuh ! *O*
Ici depuis le : 02/07/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéenne en deuxième année.
Liens:
MessageSujet: Re: Le truc vert débarque! Appelez les pompieeeers! *O* [C'est finiiii]   Mer 6 Juil - 17:25

    *O* Merci beaucoup pour la rapiditéééé !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le truc vert débarque! Appelez les pompieeeers! *O* [C'est finiiii]   Aujourd'hui à 5:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Le truc vert débarque! Appelez les pompieeeers! *O* [C'est finiiii]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un truc pour la santé
» Comment on arrête ce truc ?! [PV : May]
» L'épi des mies du piou vert [Event Medjaii And Tachy Show]
» De l'entretien des armes et pièces et d'armures
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Il était une fois... Le commencement ❞ :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: