Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Akuro Marubeni.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Akuro Marubeni.   Sam 2 Juil - 13:49

    Identité

    Prénom : Akuro.
    Nom : Marubeni.
    Surnom : /

    Âge : 17 ans.
    Date de naissance : 08/08/1994.
    Classe : Troisième année.

    Les grandes lignes

    Miroir, miroir...Apparence】 :
    « Vous l’avez vu ? »
    « Oui, elle est partie par là ! »
    « Décrivez-là moi. »
    « Elle était grande, plus musclée que les autres femmes, mais cependant extrêmement maigre, frôlant l'anorexie. Ses cheveux étaient marrons, coupés au carré. »
    « Marrons ? »
    « Oui, marrons et elle tenait un couteau maculé de sang dans l’une de ses mains. Je ne saurai pas vous dire laquelle, elle était passée si vite que je n'ai pas eu le temps de m'attarder sur ce genre de détails. »
    « Ensuite ? »
    « Elle portait une veste en cuir rouge sang au dessus d’un kimono bleu foncé. »
    « Avez-vous vu quelque chose d’autre ? »
    « Oui, elle un sac en toile de jute derrière elle. »
    « Un sac en toile de jute ?! »
    « Oui, et du sang s’en échappait. »
    « Et vous, qu’avez-vous vu ? »
    « Moi, j’ai rien, vu, m’sieur l’agent. Tout s'est passé si vite ! Elle se déplaçait comme une bête furieuse, vous voyez ? Ouais, j’ai bien vu qu’elle traînait un truc derrière elle. Ses yeux ? Bah, ils étaient couleur marron. Enfin j’crois parce que j’dois vous avouer, m’sieur l’agent, que j’avais bu un p’tit verre de trop quand j’l’ai vue. Et puis, si ça se trouve, c’était même pas elle.. »
    « C’est tout ? »
    « Non, moi aussi, je l’ai vue, je l’ai vue ! Elle était… »

    Je suis comme je suis...Caractère】 :
    Quand on est passé par les mêmes épreuves que moi, il est logique d’être légèrement déboussolé, mais un fou se rend-il compte qu’il est fou ? Pour ma part, je ne pense pas être folle. Certes, mon passé était sombre, sanglant, mais il n’a pas vraiment influencé ma personnalité. Je suis quelqu’un de plutôt gentil, sociable, serviable. Si j’ai fait tout cela, c’était avant tout pour sauver ma peau et celle de ma mère. Même si elle n’est désormais plus ici pour en témoigner. J’ai tué. Oui, j’ai beaucoup tué. Pas par envie, mais plutôt par besoin.

    J’ai toujours été destinée à devenir un monstre, dans tous les cas, quoi qu’il se passe, c’était la voie qui m’avait été choisie. Ce n’était pas moi qui l'avait décidé ainsi, mais Dieu. On ne peut pas dire que je sois croyante, mais j’ai la conviction qu’il y a quelque chose au dessus de nous qui nous dirige. Quoi que nous fassions, tôt ou tard, que nous échappions quelque peu à notre destin ou non, notre fin sera toujours la même. Nous sommes destinés à vivre sur cette terre maudite et je sais, qu’un jour, nous brûlerons tous dans les flammes de l’enfer. Et que l’Eternel rira bien devant notre souffrance. Vous pensez toujours que je suis folle ?


    x &' ♥ Goûts】:
    Il n’y a pas vraiment quelque chose que j’aime ou que je déteste particulièrement,alors parlons plutôt de mes passe-temps. Je prends un malin plaisir à violer mes victimes, à les torturer avant de les tuer et de les dévorer pour qu’il ne reste aucune trace de leur existence passée. Vous vous dites que je suis horrible, n’est-ce pas ? Mais n’est-ce pas dans la nature de l’être humain de détruire tout ce qui se trouve autour de lui ? Pourquoi me qualifier de monstre alors que j’agis comme n’importe qui d’autre ? Certes, ma façon de procéder est totalement différente, mais le résultat final est exactement le même, non ?

    Il était une fois...Passé】:
    « C’est elle ? »
    « Oui, c’est elle ! »
    « Qui c’est, elle ? »
    « Quoi, tu ne sais pas ? »
    « Non, quoi ? »
    « C’est elle, la fille de Bloody Monster ! »
    « Bloody Monster, la cannibale ? »
    « Oui, c’est bien sa fille ! »
    « Oh mon dieu ! »
    « Et ce n'est pas tout, il paraît que… »

    Aujourd’hui encore, quand je marche dans la rue, les gens me fuient, apeurés par mon sinistre passé. Les visages des personnes que j’ai autrefois tuées me hantent. Je n’en dors plus la nuit. J’ai envie de recommencer. Ce sentiment de supériorité me manque. Je n’en peux plus. J’ai besoin de tuer.

    FLASH BACK.
    Je naquis au cours d’une magnifique matinée d’été. Le soleil brillait, les oiseaux chantaient. Ma mère semblait heureuse d’avoir enfin un enfant, mais pas mon père. Il partit directement, sans demander son reste. L’expression ne me semble pas adéquate étant donné qu’il n’y avait plus aucun reste à demander. Avant de partir comme un bâtard, il avait pris soin de vider le compte en banque de ma mère et de brûler leur demeure.

    Nous vécûmes de longues années à la rue, moi et ma mère. Les hivers étaient froids et elle enroulait ses bras squelettiques autour de moi pour me réchauffer un peu. Moi, j’étais au seuil de l’anorexie. Nous ne mangions presque jamais. Rares étaient les personnes qui eussent un jour partagé un morceau de leur sandwich avec nous.

    Après quelques années d’errance, ma mère à rencontré un vieux pervers, beaucoup plus âgé qu'elle. Il était riche. Tout ce que voulais ce porc, c’était une femme à mettre dans son lit, mais nous étions à la rue et c’était la seule solution pour que moi et ma mère ayons enfin un toit.

    Nous vécûmes de longues années chez cet homme qui ne nous demandait rien, mis à part quelques plaisirs sexuels. Un jour, ce que ma mère lui offrait ne lui convenait plus. Il s’en prit à moi. Ma mère s’interposa et il commença à la frapper. J’étais véritablement apeurée. Je ne savais pas quoi faire. Je couru me réfugier dans la cuisine, je me cachai derrière la porte. Ma mère hurlait à pleins poumons. Sur la table, la lame affutée d’un couteau de cuisine attira mon attention. A l’époque je ne savais pas encore que j’allais regretter ce que j’allais faire ensuite.

    Je quittai ma cachette, pris le couteau à pleine main, pratiquai une entaille sur mon bras. Le couteau était coupant à souhait. L’odeur du sang me réjouissait. Ma mère continuait à hurler, aussi fort qu’elle le pouvait, personne ne venait à son secours. Je pris mon courage à deux mains et me jetai au cou de ce vieux pervers et je lui ouvris la gorge comme un porc, ce qu’il était, en somme.

    Suite à cela, ma mère et moi fûmes paniquées. Que faire du corps ? Nous comptions l’enterrer dans le jardin, mais comme me l’avait déjà dit ma mère : « pas de corps, pas de mort ». Ma mère se pencha vers le cadavre et je fis de même. Nous commençâmes à dévorer cette chair putride. La chair de celui qui aurait pu être notre bourreau. La chair de celui qui avait souillé le corps de ma mère et qui s’apprêtait à faire de même avec le mien.

    Durant les années qui suivirent, je continuai à pratiquer des actes de cannibalisme, sans que ma mère ne soit au courant, mais un jour alors que j’allais commencer ma besogne, elle me surprit. De peur que je ne recommence, de peur que je ne devienne un monstre, elle m’envoya à Pretty School et se fit accuser du meurtre de toutes ses personnes à ma place. Elle fut emprisonnée et condamnée à mort. Après quelques années d’enfermement, on la décapita. Les gens de chez nous avaient pris l'habitude de la surnommer « Bloody Monster », mais c’était moi, qui aurais dû porter ce nom. Et c’était moi, qui aurait du mourir à sa place.

    PRESENT.
    Je ne parviendrai jamais à oublier toute cette histoire. Aujourd’hui, je suis à Pretty School, je n’ai plus dévoré personne, mais je sais que tout cela n’est pas fini, je sais qu’un jour où l’autre, l’odeur du sang submergera à nouveau mes narines, et je sais que ce jour là, ce sera moi qui finirai décapitée.

    Autres

    Parce que quand Tomate passe, les codes trépassent.



    Courte présentation : Vous conviendrez que se présenter soi-même n'est pas une chose aisée, ce sera donc à vous de découvrir qui je suis et de vous forger votre propre opinion à mon sujet.
    Ou avez vous connu le forum ? En farfouillant sur quelques TopSite.
    Présence : 7/7.
    Un avis sur P.S ? /
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Kiyomizu

Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
 Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D


: you're just a tomato.

Féminin Messages : 4154
Age : 21
Emploi/loisirs : Stalker, cherchez pas, je sais tout de vous. >8)
Humeur : :face:
Ici depuis le : 03/12/2007

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Surveillante attardée.
Liens:
MessageSujet: Re: Akuro Marubeni.   Sam 2 Juil - 21:43

Bienvenue à toi ! /o/
Si je résume l'histoire ; elle a été abandonné par son père, puis a vécu dans la rue avec sa mère, elles se sont fait abuser pendant longtemps par un homme, elle le tue, toutes les deux mange son cadavre, elle continue de tuer des gens puis les mange, et sa mère subit une peine de mort... Son passé plonge beaucoup trop dans le mélodrame. De plus un personnage assassin, violeur et cannibale en même temps... ça ne peut être accepté sur le forum, enfin, ce n'est pas très réaliste et ça fait beaucoup trop "gros". J'espère que tu comprends mon point de vue.
Merci d'effectuer des modifications. ;3

--------------------------------------
    Just own the night, like the Fourth of July



    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
http://wanderocket.tumblr.com/
Hikari Kiyomizu

Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
 Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D


: you're just a tomato.

Féminin Messages : 4154
Age : 21
Emploi/loisirs : Stalker, cherchez pas, je sais tout de vous. >8)
Humeur : :face:
Ici depuis le : 03/12/2007

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Surveillante attardée.
Liens:
MessageSujet: Re: Akuro Marubeni.   Mer 13 Juil - 12:52

Pas de réponses. Fiche archivée. ~

--------------------------------------
    Just own the night, like the Fourth of July



    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
http://wanderocket.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akuro Marubeni.   Aujourd'hui à 0:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Akuro Marubeni.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De la binouze et une fille, délicieux mélange [ Pv Akuro]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Blablah ❞ :: Je ne suis qu'une poubelle.-
Sauter vers: