Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dexter Weaver. Un prof qui vous veut du bien... Ou pas. FINISH*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dexter F. Weaver
Goutte

avatar

Messages : 2
Ici depuis le : 03/06/2011

MessageSujet: Dexter Weaver. Un prof qui vous veut du bien... Ou pas. FINISH*   Ven 3 Juin - 20:25

    Identité


    Prénom : Dexter Frederick
    Nom : Weaver
    Surnom : Dex

    Âge : 26 ans
    Date de naissance : 5 février 1985
    Statut : Professeur de musique

    Les grandes lignes

    Miroir, miroir...Apparence】 :
    Du haut de son mètre quatre-vingt-trois, il ne serait pas exagéré de dire que Dexter est grand... du moins, à côté des Nippons. Eh oui, Dex, lui est d'origine anglaise, tenant cela de ses parents, mutés au Japon 10 ans avant sa naissance. Mais ça, cela se voit au premier abord, car il n'y a pas que sa taille qui pourrait tâcher au décor Japonais : Ses cheveux blonds, fin et mi-longs, sont d'un blond si lumineux qu'ils se repèrent de très loin dans ce pays qu'est celui des Pokemons. Ses yeux légèrement en amande de couleur bleus acier et sans cesse cachés derrière de petites lunettes de soleil qu'il porte non-stop, et ce de jour comme de nuit. D'un regard froid et transperçant, ceci ajouté à son visage impassible et taciturne, le jeune homme est capable, d'un seul coup de mirettes, de rendre mal à l'aise le plus confiant des hommes. Sa peau est quant à elle assez pâle, bien qu'elle fut dans son enfance d'un ton beaucoup plus hâlée.

    Pour ce qui est du style vestimentaire du garçon, eh bien c'est simple : Dexter n'en a pas. Il s'habille simplement avec ce qui lui passe sous la main, quitte à passer pour un souillon, il s'en fiche bien. Tant que ce n'est pas quelque chose de totalement ridicule, tous les vêtements lui conviennent. Par contre, il a tout de même une préférence pour les vieilles chemises froissées portées de manière débraillées.

    Je suis comme je suis...Caractère】 :
    Froid. Associable. Irritable. Immature. Cynique. Voilà comment le caractère de Dexter pourrait se résumer. Non, en faite, dire qu'il est un garçon sociopathie et caractériel serait encore plus proche de la réalité. N'ayant jamais vraiment apprit à communiquer avec autrui, Dexter ne sais pas tellement comment mener à bien les relations humaines. il en est parfaitement conscient et s'en fiche totalement. De même du fait de vire totalement en marge de la société ! A bien l'écouter,on pourrait même croire qu'être un véritable marginal dans toute sa splendeur le rend fière. Quoi que non : Encore une fois, cela le rend totalement indifférent. Irritable et cynique, il n'en faut pas beaucoup pour que Dexter s'énerve à sa manière contre les gens, envoyant alors froidement à ceux ayant osé le désappointer une ribambelle de piques bien placées contre lesquelles on ne peux rivaliser.

    Néanmoins, sans même qu'il ne s'en rende bien compte, Dexter possède également sa part d'humanité. Gentil, loyal et généreux, bien que ne le montrant pas, réussir à être ami avec Dexter signifie avoir trouvé une personne qui ne vous laissera jamais tomber, qui malgré ses airs froids et détachés sera toujours là pour vous proposer jusqu'à l'asile chez lui si vous en avez besoin.


    x &' ♥ Goûts】:
    A vrai dire, Dexter ne connais pas tellement ses goûts, n'ayant jamais pris le temps de penser à cela. Il sait qu'il aime énormément le piano. Il sait aussi qu'il n'aime pas qu'on se fiche de lui. Il fut un temps où il se détestait lui même, ainsi que ses parents. Mais à présent, il s'en fiche. Oui, il s'en fiche tellement qu'il n'en sait pas plus sur ses propres gouts.

    Il était une fois...Passé】:
    30 Septembre 1995
    Salut journal ! Moi, c'est Dexter, j'ai dix ans. Papa et Maman me t'on offert parce que je suis encore le premier, dans ma classe. Il faut dire que je suis super trop fort, les autres ne m'arrivent pas à la cheville ! Papa et Maman ils me disent tout le temps qu'ils sont fiers de moi, que j'irai super loin ! Tous les voisins, eux, ils disent que je suis le fils modèle ! J'ai même commencé à apprendre le piano, et il paraît que je suis doué !

    14 Avril 1997
    Je suis maintenant au collège. Là encore, je suis dès le début arrivé en première position. Les autres élèves de la classe n'ont d'ailleurs pas l'air d'apprécier. Je dirai qu'ils sont jaloux. Mais en même temps, il n'ont cas travailler autant que moi je travaille pour parvenir à être la où on m'attend : en première position. En fait, dans le fond, c'est pas tellement important. A les voir sans cesse en train de s'amuser, j'ai l'impression d'être face à un spectacle de singes. Ils ne font pas le poids.

    20 Janvier 2000
    Les professeurs m'ont de nouveau félicités pour mon excellent travail. Il faut dire que je donne beaucoup de moi même pour ça. Mais tous mes efforts ont l'air de valoir la peine ; car tout le monde semble si fière de moi. Mes parents ne cessent de vanter mes mérites à quiconque veut l'entendre, et maintenant, le voisinage entier me voit comme un enfant prodige.

    16 Avril 2000
    Me voilà dès à présent lycéen. Je suis pressé de montrer ma valeur à cette nouvelle école. Je compte bien d'ailleurs travailler encore plus pour être le premier de l'école entière. Je mérite bien ça.

    5 Juin 2001
    Mes notes stagnent. Je travaille de plus en plus et pourtant... Mes notes chutent. Peut-être que j'ai une mauvaise méthode de travaille ? Ou bien est-ce leur enseignement ? Si ça se trouve, je ne révise pas assez ! Je suis fatigué.

    23 Octobre 2001
    Papa et Maman sont intervenus. C'était le pire qui puisse arriver. Ils pensent que je ne travaille pas sérieusement. Que je néglige mes études, et même que j'ai de mauvaises fréquentations... Mais non ! Je dors à peine trois heures par nuit ! Après le lycée, je suis des cours supplémentaires dans une école privée. Ensuite je rentre à la maison pour suivre des cours particuliers. Je ne m'amuse jamais ! Je viens même d'arrêter le piano qui était pourtant mon seul exutoire ! Alors... Pourquoi ?

    3 Décembre 2002
    J'étouffe. Pourquoi ai-je du mal à respirer ? C'est comme si autour de moi il n'y avait pas assez d'oxygène, mais c'est absurde... Je suffoque. J'ai le coeur serré. C'est comme si les murs se resserraient pour m'écraser... Si seulement je pouvais crier que je n'en peux plus ! Mais j'ai trop peur... Peur de trahir la confiance de mes proches... Peur de décevoir les gens... Peur qu'on me renie... Peur qu'on me laisse tomber... Peur qu'on m'abandonne... Peur de découvrir mes propres limites.
    J'ai peur de passer du côté de ceux que l'on méprise !

    20 Mars 2003
    J'ai raté le concours d'entrée de l'université où je voulais aller. Parce que mon état physique et psychologique est au plus bas. Mais.. Ce n'est qu'une excuse.
    Maman, quant à elle, n'arrête pas de pleurer. On dirait que c'est la fin du monde. Tu es triste à ce point ? Pourtant... C'est la "réalité". Ma "réalité". Pourquoi pleures-tu autant ? C'est ma "limite".

    C'est fini.

    21 Mars 2003
    « Non, ce n'est pas fini ! »
    voilà ce qu'ils pensent... mais attends, là... Que je retente l'année prochaine ? Mais je n'en peux plus... Dire aux voisins que j'étais malade le jour de l'examen... Recommencer mon année... Redoubler d'efforts ?! Mais non... je n'en peux plus... je souffre... j'ai déjà fait de mon mieux...
    Mais Papa n'accepte pas. Je ne suis pour lui qu'un lâche. Un nul... il ne me pardonnera pas tant que je ne serai pas dans la fac de mon choix... Plus qu'un an à tenir ? Non... je suffoque. Les murs se rapprochent... Si je ne les casse pas... Je ne pourrais plus respirer ! J'étouffe... je suffoque... Casse ces murs ! Brise-les ! Il le faut, sinon... C'est "moi" qui vais mourir.

    30 Mars 2003
    Je crois... Que je deviens fou. Cette nuit, Maman m'a retrouvé, club de golf en mains, près à frapper mon père endormi de toutes mes forces avec...
    RIDICULE ! je suis ridicule, tout est tellement ridicule ! Quel idiot je suis... Tout ça est futile.. et ennuyeux. Je m'en fiche. j'en ai marre. Je sais plus. J'ai envie de rien. Ça me fatigue.
    Pourquoi ne pas admettre que je suis tout simplement médiocre ?

    4 Mars 2004
    un an. ca va faire près d'un an que je me suis enfermé dans ma chambre, pour ne jamais plus en sortir. Au début, mes parents me sollicitaient en permanence, mais.. Je leur répondais par des coups de pieds contre la porte, alors ils ont arrêté. On m'apporte le p'tit dej et le diner. Parfois, j'ai même de l'argent de poche. C'est super. Je peux me contenter de vivre dans cette petite chambre.

    17 Mai 2004
    Je n'aurai jamais du faire tant d'efforts. Moi, le fils unique de mes parents élitistes... C'était peine perdue. Surtout quand on voit là où ça m'a mené. J'm'en suis rendu compte en lisant les premières pages de ce foutu carnet. Quel sale gosse j'étais. Enfin, j'hésite entre sale gosse et petit robot...

    16 Juin 2004
    Une merde, je suis une merde. Quelqu'un comme moi ne devrait même pas avoir le droit de vivre sur cette planète... Non... De la viande. Voilà. Je suis comme un morceau de viande sans vie. Je voudrai tant que quelqu'un me débarrasse de mon corps...

    23 Août 2004
    Mes parents veulent pouvoir me considérer comme mort. Voilà ce qu'il m'ont dit, dans une lettre glissée avec mon repas. Ils m'ont trouvé une vieille maison à retaper, qui était avant à un ami à eux. Ils veulent que je parte là-bas. Il veulent pouvoir m'oublier, et seraient même près à me payer mensuellement pour que je vive seul là-bas.
    J'ai accepté. Je m'en fiche, ça change rien, pour moi. Et puis, j'ai la flemme de me battre. De toute façon, ma vie est finie, alors autant être payer à rien faire. C'est presque le rêve. Youpi, hourra !

    17 Octobre 2004
    Cette vieille bicoque est pourrie. Y'a tout à refaire. mais mon, m'en fous pas mal, en fait. Au moins, elle est spacieuse, et elle a déjà tout ce dont j'ai besoin. Je vais être pénard. Sans personne pour venir m'ennuyer. Du moins j'espère. Le seul ennui, c'est que j'vais devoir sortir pour m'acheter la bouffe. C'est chiant.

    28 Mai 2007
    Un moins que rien. Voilà comment mon imbécile de voisin me voit. Qu'est-ce que je peux le mépriser, celui-là... C'est qu'un crétin qui se croit au dessous de tout. Il me rappelle ce que j'étais avant de péter un câble. Et en un sens, c'est bien pour ça que je peux pas le voir. Mais bon, en tout cas je prend un malin plaisir à le remettre à sa place aussi souvent que je peux, cet idiot...

    15 Juillet 2007
    Peut-être que malgré tout, l'autre idiot de service à raison. Je ne vaut pas mieux que les autres, ça, j'en suis parfaitement conscient, d'être une larve. Mais peut-être est-ce que je devrais trouver un travail. Ça me ferait passer mes journées. Et puis mes parents m'envoie de moins en moins d'argent. Je crois que c'est parce que je leur coûte trop cher. Mais c'est le prix qu'il faut pour renier son fils. Bien fait pour eux.

    30 Septembre 2007
    J'me suis mis à chercher un job. Mais c'est dur. Personne veut me prendre. Tu m'étonnes en même temps, j'dois leur faire peur avec ma gueule et mon caractère. Et puis, pendant que les autres travaillaient dur, moi je glandais sans rien foutre. Alors je suppose que c'est normal que leur efforts soit récompensés avant les miens.

    6 Octobre 2007
    Il c'est passé quelque chose de bizarre, aujourd'hui. Enfin, pas vraiment, mais... Volà, quoi. Alors que je faisais mes courses hebdomadaires, je suis passé devant un magasin de musique, où j'ai aperçu un piano à travers la vitrine. Je suis resté là, à le regarder comme un con sans rien faire quelques minutes, puis suis finalement rentré. J'me suis assis sans rien dire, sans un regard pour personne sur le tabouret, à fixer les touches. La dernière fois que mes doigts on effleurés de telles touches, j'avais à peine seize ans... Je pensais donc avoir tout oublié... Mais non. Dès que je me suis décidé à jouer, tout m'est revenu, comme ça, d'un coup. J'ai même su jouer cet air que j'aimais tant, avant, et à la perfection. 'Faut croire qu'en un sens, ça ne m'avais jamais vraiment quitté.

    15 Avril 2009
    J'ai postulé pour un job. Je sais pas si je vais être pris, j'ai fais ça sans trop d'espoir : Prof de musique dans un lycée. Comme ça fait un peu plus d'un an et demi que je retourne tous les jours dans cette boutique pour jouer du piano me remettre dans la musique, je me disais que j'avais peut-être une chance. Le vieux proprio de la boutique pense que je vais surement être pris, vu mon talent et mes connaissances. Sauf que y'a pas que ça qui compte... Je pense pas vraiment avoir la tête d'un prof. D'ailleurs, je les ai prévenus, là-bas, que je serai plus du genre à balancer des craies en pleine poire du premier qui viendra me faire chier. Je les ai prévenu sur mon caractère, j'ai rien caché. On peut pas être plus franc, sur ce coup. Bah. On verra.

    30 Avril 2009
    J'ai été pris. Ils m'ont passé un coup de fil ce matin, et c'est moi qu'il on retenu. Je suis un peu surpris, je dois dire, parce que je pense pas tellement que j'ai été le meilleur entretient qu'il ont eu... M'enfin, ça sert pas à grand chose de se poser des questions, c'est arrivé, point. En tout cas, ça sonne un peu comme la fin de la galère... C'est assez bien payé (et même très bien) et pas trop loin à pied de ma bicoque. Pas beaucoup de trajets, en somme. Je commence la semaine prochaine. On verra ce que ça donne.

    3 Mai 2011
    Eh bah. On peut dire que j't'ai bien longtemps abandonné, toi. Mais pour ma défense, j'en ai un peu (beaucoup) rien à foutre de toi. Oui, c'est dur, mais c'est comme ça. T'es qu'un carnet, après tout. Mais bon. Ca fait maintenant à peu près deux ans que je bosse dans ce lycée. Et je dois bien avouer que ça me plait bien. En fait, je l'avais belle et bien, la tête de l'emploi, contrairement à ce que je pensais. au moins, mon mental foireux me permet de ne pas me laisser embobiner par ces merdeux.
    Ces merdeux... Grâce à eux, au moins, je suis un peu plus doué dans les relations humaines. Un peu, certes, mais bon... jusque là, avant de travailler dans cette école, j'avais jamais vraiment eu de véritable sentiment humain. j'étais comme détruit de part en part. Un déchet de la société. Mais c'est plus le cas, maintenant.

    Je vais mieux.


    Autres

    Parce que quand Tomate passe, les codes trépassent.


    Courte présentation : Baaah... Bonjour, je m'appelle *BIIIP*, j'ai *BIIIP* ans, j'étudie dans le *BIIIP* et... Et... Et... Et bah voilà (a) /PAN/
    Ou avez vous connu le forum ? C'est vrai. Je l'avoue. J'ai fouillé dans les favoris d'une de mes p'tites soeurs. Honte sur moi XD
    Présence : 5 /7
    Un avis sur P.S ? ♥ Sur... Post Scriptum o.o ? /PAN/ Héhé n_n' C'est un zoulie forum Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Kiyomizu

Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
 Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
avatar

: you're just a tomato.

Féminin Messages : 4154
Age : 21
Emploi/loisirs : Stalker, cherchez pas, je sais tout de vous. >8)
Humeur : :face:
Ici depuis le : 03/12/2007

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Surveillante attardée.
Liens:
MessageSujet: Re: Dexter Weaver. Un prof qui vous veut du bien... Ou pas. FINISH*   Sam 4 Juin - 17:30

Bienvenue ici ! /o/
J'ai bien aimée ta fiche. *w* Et tout est bon donc tu es bien sûr validé.
Amuse-toi bien ici et bon rp ! ;3

--------------------------------------
    Just own the night, like the Fourth of July



    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
http://wanderocket.tumblr.com/
 
Dexter Weaver. Un prof qui vous veut du bien... Ou pas. FINISH*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Oréal, parce que vous le valez bien [PV Jack]
» Aky'ha Atu'hen, une Nautolane qui vous veut du bien...
» Bedwyr, un ami qui vous veut du bien
» Mission06: 'Ramuh, une chimère qui vous veut du bien'
» Un Ami qui vous veut du bien... [Esteban]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Il était une fois... Le commencement ❞ :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: