Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Liz McAlister. &'♥ [finish 8B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liz McAlister
Goutte

avatar

Messages : 17
Ici depuis le : 06/05/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Liz McAlister. &'♥ [finish 8B]   Ven 6 Mai - 18:17







Identité


    Prénom : Liz.
    Nom : McAlister.
    Surnom : Lizzy Fruity ! 8D /DEGAGE/

    Âge : 21 ans.
    Date de naissance :
    Fonction : Prof d'anglais ! 8D



Miroir, miroir... Apparence



« As many times as I blink I'll think of you... tonight.
I'll think of you tonight. »
    Le physique ? Un des passe-temps de Lizzy. Dont les chaussures à talons : c'est féminin, raffiné... Aaaaah, les Christian Louboutin. La grande passion de Liz. Petite, elle découpait leurs photos dans les catalogues, et les collait dans son cahier spécial Mode. Elle les avait classées par nom, par style, par année. Vous voyez, toutes ces petites fans de chevaux, de dauphins, qui ont des posters, des magazines, pleins d'objets à l'effigie de ces animaux. Eh ben Liz, c'est pareil mais avec les chaussures. Et donc en particulier la fameuse marque Christian Louboutin. Elle passe autant de temps à choisir ses chaussures que de s'habiller (en gros, beaucoup).
    "Trop sobre, ça ne va pas avec ma tenue. Trop flashy, on ne fait attention plus qu'aux pompes, là. Ahhhh voilà, parfait." Eh oui, Lizzy ne peut pas s'en empêcher. Les chaussures, toute sa vie. D'ailleurs, c'est sa domestique, Gretchen, qui subit. Hélas, le père et la mère de la jeune fille sont assez riches pour lui payer une domestique commune à lui et son frère, pour lui acheter de quoi manger, de quoi s'habiller... Mais PAS de quoi satisfaire tous ses insatiables désirs d'élégance et de raffinement. Donc voilà la combine : Liz économise sur son argent de poche pour s'acheter des chaussures chez sa marque préférée (on aura compris de laquelle il s'agit), et tout les mois elle part avec son frère faire le shopping familial (en gros les fringues pour toute la famille). Tout heureux, ils passaient un véritable moment complice. Mais ça bien sûr c'était pendant l'adolescence, quand Lysander avait 15 ans et qu'il pouvait veiller sur sa petite soeur.

    Le visage de la jeune femme, lui aussi, subit sa féroce envie de beauté. Elle fait tout ce qu'elle peut pour l'embellir mais elle reste banale. En fait, elle a une belle couleur d'yeux maiiiiiis son nez est trop pointu, trop petit. Et ses lèvres, bah... Un peu épaisses (normal me direz-vous) mais sa bouche est fort petite. Sa bouche, oui. La chose la plus jolie dans ce petit visage angélique (sans jeux de mots What a Face *paf*). Ce qu'il y a de génial, c'est qu'elle est belle naturellement, donc pas besoin de la couvrir de rouge à lèvre. Là est le point négatif. Quand on en met, ça fait moche. On dirait la bouche (K) qui est en émoticone sur msn. Et puis bah, les cheveux.Ils sont noir d'encre de chine. Mi-longs. Avec une grand frange que Keira est toujours obligée de remettre en place. Ils sont doux. Mais surtout, ILS SONT EPAIS. TROP DUR A COIFFER. La demoiselle en bave tous les soirs et tous les matins. Elle oublie de les brosser UNE fois et PAF !! Indomptables.
    Pour le reste, j'ai envie de dire "voir avatar". *sort*


Je suis comme je suis... Caractère


« The silence isn't so bad, Till I look at my hands and feel sad,
Cause the spaces between my fingers. Are right where yours fit perfectly. »

    Heuuuu. Vous voyez les amis de la famille qui viennent parfois dîner à la maison et qui passent leur temps en compliments, en extase sur les enfants, du genre "Ooooh il a grandit ce petit !" ? Bah vous voyez, les gens comme ça qui venaient rendre visite aux parents de Liz et de Lysander, son grand frère, quand ils venaient, au lieu de dire "Ohlala, cette petite Lizzy elle tient de sa mère ! Et quand elle fait ça, on dirait son père !" Non. Pour Lysander, oui, mais pour Liz, c'était plutôt "Mon dieu, vous êtes sûrs qu'elle est à vous ? Elle ne vous ressemble pas du tout. Physiquement, caractèrement..." et ça l'énervait bien, Lizzy. *Et ta mèèèère elle te ressemble ?! Et déjà, est-ce qu'on dit caractèrement ?!* pensait-elle. Ah oui, niveau politesse on aura vu mieux, on l'aura constaté avec ce charmant juron qui consiste à énoncer la génitrice de la personne à qui l'on porte son attention. Oui, vous voulez sûrement des explications quant à la non-ressemblance de Mr. et Mrs. McAlister et de leur plus jeune progéniture. Comment dire ? Vous comprendrez en lisant l'histoire.

    Liz est une fille assez enthousiaste, positive, et qui ne pense pas non plus qu'aux fringues. Elle est lucide, et essaye toujours de raisonner intelligemment (ce qui n'est pas toujours une réussite, parce-que c'est pas non plus Einstein, mais bon). Elle adore se la jouer en sortant toutes ses connaissances que sa domestique lui a apprises, ou alors en disant "Lysander c'mon frère, ouais. J'suis sa petite soeur adoréechériequ'ilaimeplusquetoutaumonde." quand il gagne ses championnats de Volleyball. Oui, elle aime attirer l'attention. Sauf quand elle est triste. Elle déteste pleurer, pour une simple et bonne raison qui se nomme Maquillage. Et puis, elle trouve que c'est une honte de pleurer, et de dire à tout le monde pourquoi. Ses problèmes, elle les garde pour elle, comme ça ils sont plus faciles à garder secrets et à digérer. Liz, elle est chiante, quand elle est de mauvaise humeur, elle la communique à tout le monde. Mais elle est pas turbulente, elle est calme, et sait se servir de ses 10 doigts. Et elle est agile aussi (osef je sais). Par contre quand elle s'énerve, elle devient aussi rouge qu'une tomate, elle bouillone de rage, et après, elle hurle. Et il lui faut un peu de temps, de persuasion, et une bonne respiration pour qu'elle sorte de son état d'ébriété (si on peut appeller ça comme ça).

    Liz c'est aussi une grosse téméraire qui ose répondre à plus fort qu'elle, alors qu'en fait elle n'est qu'une misérable fourmi en face. Son meilleur moyen face à la peur, la fuite. Une petite lache. Mais elle ne vous lâchera pas dans les moments difficiles.


x &' ♥ Goûts


« When violet eyes get brighter, and heavy wings grow lighter,
I'll taste the sky and feel alive again. »

    Ce qu'elle aime ? LES FRINGUES. LES FRINGUES. Le MAKE-UP qu'on met sur les yeux. Prendre sa houpette toute douce et faire genre qu'elle se repoudre comme une bourgeoise. Elle aime les animaux, et caresser leur pelage. Tous les animaux sauf les insectes, ils ont des petites pattes velues affreuses, dégoutantes, bourdonnent, font du bruit, volent ou sautent, elle prend peur en les voyant. Elle aime passer du temps devant son armoire, elle déteste ne rien avoir à se mettre. Elle adore jouer avec son frère, avec qui elle est proche, elle aime faire la cuisine, préparer des pâtisseries, des cupcakes pour sa mère, des roulés à son père, des macarons à son cousin, des brownies pour son frère et des cookies pour sa famille. Elle aime les gâteaux pleins de crème, elle aime manger des desserts onctueux, crèmeux avec de la vanille. Elle aime jouer avec le caddie de supermarché, les boissons pétillantes et sucrées. Elle aime pas l'hiver, froid, elle préfère les étés aux ciels étoilés et chauds. Les belles robes de princesses qu'on voit dans les films, bien larges, celles avec des crinolines. Elle adore se pencher sur son balcon, regarder les étoiles, rêver en écoutant Vanilla Twilight ou bien She (for Liz) qui contient son prénom dedans. Les chanter à tue-tête quand elle est seule. Elle aime ses origines anglaises. Son sang british. Le thé avec plein de lait dedans. Essayer de danser avec des chaussures à talons. Aime le fait qu'on puisse en porter en étant professeur. Elle aime se faire des amis, mais n'arrive pas toujours à les garder. Elle déteste être en couple, elle se sent emprisonnée dans les filets de l'amour. Elle aime son frère. Elle hait les copines de celui-ci, qui lui font oublier l'existence de sa petite soeur. Elle adore les amis de son grand frère qui l'adorent. Elle aime les gens qui l'aiment.



Il était une fois... Passé


« Oh if my voice could reach back through the past, I'd whisper in your ear,
Oh darling I wish you were here. »

    Tout commence avec Mr. Archibald McAlister. Un homme qui a toujours voulu réaliser ses rêves. Son métier, il l'a choisi, il l'a rêvé. Ce qui créea quelques disputes au sein de la famille.

    "NON NON ET NON ARCHIBALD. Tu ne feras pas fabricant de papier toilette !
    -Et pourquoi, Maman ?! C'est un métier formidable, imagine tous les motifs, les couleurs, les textures qu'on pourrait ajouter au papier hygiènique pour le rendre agréable à l'utilisation !
    -Archibal, tu as perdu la tête ?! Ton frère va devenir homme d'affaires, tu tiens vraiment à ce que la honte s'abatte sur lui ?!
    -Oui ! Non j'déconne. Mais Papa, ce n'est pas une honte de fabriquer du PQ...
    -CA SUFFIT. PLUS UN MOT. TU DEPASSES LES BORNES. VA DONC POURSUIVRE TA VOCATION SI INTERESSANTE. MAIS SANS NOUS. NOUS TE RENIONS !"


    Et c'est ainsi que Mr. McAlister devint ce qu'il voulut être.
    Puis, cela continue avec Mrs. Arianne Delacharrue. Une jeune avocate ambitieuse, aux parents aimant, mais dont le problème est sa confusion entre le travail et la maison. Elle a tendance à... heu... :

    "Chéri, dit la mère d'Arianne. C'est toi qui a mangé les biscuits ?!
    -Nan ! Que nenni !!
    -Si c'est toi ! Avoue !
    -STOP MAMAN. Tu n'as aucune preuve de ce que tu avances ! Quand as-tu vu les biscuits pour la dernière fois ?
    -Depuis, heu... 15h.
    -15H ?! OR PAPA N'était pas ici de toute l'après-midi ! Ce n'est donc pas lui le coupable !"
    En gros, c'est ça.

    Ces deux personnes vont s'unir pour ainsi concevoir Lysander, et 5 ans plus tard, Liz. Les deux frères et soeurs qui filent une parfaite entente. Le plus grand né le 15 Août et la plus petite le 25 Juin. Ils étaient très complices. Dormaient dans la même chambre. Ne se quittaient pas d'une semelle. Nés en Angleterre, à Brighton, leurs parents vont déménager au Japon à cause du travail de la mère. En effet, elle avait été mutée à Tokyo. Ils revenaient en vacances régulièrement en Angleterre, pour voir la famille maternelle des enfants. La paternelle ? Elle est brouillée avec le père. Il avait réussi sa vie. Son entreprise de papier toilette marchaît très bien, il était devenu assez riche. Arianne était une avocate brillante, elle perdait rarement ses procès. Bref, la petite famille n'était pas malheureuse. Ils s'étaient donc installés dans la capitale Nippone. Liz avait 2 ans. Son frère et elle avaient eu du mal à apprendre le Japonais, mais à force d'acharnement, les parents y mettant du leur, ils avaient fini par le parler couramment.

    La famille vivait une vie tranquille, paisible, jusqu'au jour où ils furent invité au mariage de Akira Nanako. Une amie d'enfance des deux frères, Archibal et Bryson McAlister, devenu chef d'entreprise. Les deux frères ainsi que leur famille était conviée. Liz avait 10 ans, Lysander 15. Lorsque Archibald a vu son aîné, il a failli s'étrangler. Pendant l'eddiffice religieux, les deux frangins retinrent toute confrontation. Mais ça ne pouvait pas durer. Pendant la fête, l'un des deux était parti provoquer l'autre, mais lequel avait commencé ? Et se fut parti en bataille de tarte à la crème, les enfants, les femmes des protagonistes ne savaient pas où se mettre. Arianne conduisit ses enfants dehors en leur disant : "Jouez un moment en attendant que Papa et votre oncle se calment, d'accord ?". Puis est arrivé leur cousin, Aaron, amené par Mai, sa mère.

    "Allez venez, on s'en va, déclare Archibald après avoir fini sa bataille, couvert de vanille, de crème et de chocolat praliné avec des amandes. Désolé encore, Akira, pour tout ce dérangement... Tiens je te rembourse.
    -Attends, on joue avec Aaron...
    -Venez ici tout de suite !! Je vous interdis de le revoir ! Le fils de mon stupide frère."

    Avant de partir, Lizzy prétexta un câlin d'adieu à Aaron pour lui chuchoter "Rendez-vous mercredi qui arrive, 14h00 devant Carrefour d'accord ?" "...Oui."

    Ce fut le début d'une amitié clandestine entre cousins. Tous les mercredis après-midi, ils se retrouvaient au centre commercial et passaient un après-midi ensemble. Tout était parfait, Lizzy faisait des macarons à Aaron et ils goûtaient dans un parc ensoleillé.
    Mais un jour, tout avait changé. Liz rentra chez elle et vit sa mère toute enjouée.

    "Ma chérie, on t'as fait une nouvelle chambre ! On l'a finie ! Regarde, elle est très jolie et reflète tes goûts !"
    Alors c'était ça, les travaux qu'ils avaient commencé dans la pièce voisine à celle de son ancienne chambre !
    "Mais... Pourquoi ? J'étais bien, moi, avec Lysander...
    -Ah ? Mais il m'a dit que c'était toi qui avait souhaité changer..."


    HEIN ? Wtf time. Liz se précipite vers son frère pour lui demander des explications. Elle ouvre en trombe la porte de la chambre :

    "Brother ! Pourquoi tu..."
    .... Wait. Wait. Qui était cette fille qui rigolait comme une dinde avec SON frère chéri ?!
    "Liz, tu peux m'laisser là ? Chuis occupé, merde !"

    .............. QUOI ?! QUOI ?! Son frère, avec qui elle jouait, restait tout le temps, rigolait, discutait, pleurait... La délaisse subitement ?! Et pourquoi il ne l'appelle plus "Sis" ? Ce n'est plus "Lizounette" ? Depuis quand il la rejette ? Il n'est pas occupé, il est juste avec une amie...
    Non. Pas une amie. Plus. Cette fille, c'est la réincarnation du démon. Il fallait agir. Lizzy qui ne pleurait jamais... Elle devint une fontaine. Elle tapa contre la porte en hurlant : "Aniki ! Onii-chan ! Brother ! Ouuuuuvre !" Entre deux sanglots. "OUVRE ! C'est moi ! C'est Lizzy ! Ta soeur ! Tu te souviens pas ?" Pas de réponse. Alors elle ouvrit de force cette foutue ouverture, et vit son frère en train de bécoter sa mystérieuse amie. Liz tombe par terre, en sanglots. *Et moi, et moi ? Je compte plus ?* pense t-elle. Mais l'amour rend sourd, aveugle, il détruit tout. "BON TU VEUX QUOI A LA FIN ?!" Hurle Lysander. Et là, Lizzy avait compris. La chambre, c'était lui qui avait voulu qu'elle change. Pour la simple et bonne raison qu'il avait grandi. Cette fille... Elle allait le payer. Elle le jurait. Elle courut dans sa nouvelle chambre qu'elle haïssait elle aussi de tout son être, et elle pleura. Elle pleura toutes les larmes qu'elle avait retenues pendant 11 ans. Son frère, il l'aimait, elle le croyait. Et pour une simple greluche il l'avait oubliée. Il avait oublié tous les moments qu'ils avaient passés pendant 11 ans ensemble, pour les remplacer par un nouveau sentiment qu'elle n'avait pu comprendre à cause de son égoïsme.
    Et mercredi arriva. Liz se rendit seule voir son cousin. Elle ne pleura pas. Elle n'aimait pas ça. Elle mit un masque de joie, et sauta dans les bras de son cousin, comme d'habitude. Lui donna les macarons. Mais Aaron n'était pas dupe.
    "Où est Lysander ?
    -Oh. Il... Il ne pouvait pas venir aujourd'hui. La prochaine fois. Maman m'a donné des sous exceptionellement cette semaine, alors... On va où ? Au zoo ? A Aqualand ?
    -...Non. Et non."

    La prochaine fois, Lysander ne revint pas. "Ah bah la fois d'après peut-être !" Lizzy dit ça à chaque fois en savait pertinemment que c'était faux. Et jamais, jamais son aîné n'est revenu. Et Après... Le lycée. Il est allé à Pretty School. Et elle, ailleurs. Il lui manquait. N'était plus aussi complice et attentif avec elle. Elle se fit des amis. Connut l'amour, mais ne sortit jamais avec personne. Elle voulait pas être comme Lysander. Son père lui racontait sa vie et lui demandait des idées d'amélioration pour son papier hygiènique. Puis un jour, ses parents ont découvert qu'elle voyait son cousin depuis qu'elle avait 11 ans et la punirent. La surveillèrent très attentivement. Elle se sentit plus seule que jamais. Sans son frère, sans son cousin. 18 ans : elle rechercha Aaron mais ne le retrouva pas. Alors elle partit de chez elle.
    Puis elle devint une grande grande fifille et elle fut embauchée en tant que prof d'Anglais à Pretty School. Et retrouva son cousin là-bas. Et elle pu le revoir sans se faire gronder. /SORT/

    (histoire pourrave (surtout la fin What a Face) mais pas d'inspi. :troll).



Autres


Parce que quand Tomate passe, les codes trépassent.


Courte présentation : Je veuuuuux découvrir qui je suis vraimeeeeeeeeeeeeeent /PAAAN/ En un mot, Kiwi.
Ou avez vous connu le forum ? DTC.
Présence : x 9/7
Un avis sur P.S ? ♥ Je déteste ce forum pourri de ta mèrelapatatecrue.
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Kiyomizu

Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
 Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
avatar

: you're just a tomato.

Féminin Messages : 4154
Age : 21
Emploi/loisirs : Stalker, cherchez pas, je sais tout de vous. >8)
Humeur : :face:
Ici depuis le : 03/12/2007

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Surveillante attardée.
Liens:
MessageSujet: Re: Liz McAlister. &'♥ [finish 8B]   Dim 8 Mai - 12:15

Tout est bon donc validée. What a Face

--------------------------------------
    Just own the night, like the Fourth of July



    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
http://wanderocket.tumblr.com/
Liz McAlister
Goutte

avatar

Messages : 17
Ici depuis le : 06/05/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: Liz McAlister. &'♥ [finish 8B]   Dim 8 Mai - 13:22

Oooh merci What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liz McAlister. &'♥ [finish 8B]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liz McAlister. &'♥ [finish 8B]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» ...and you finish off as an orgasm. ? (camel)
» Famille McAlister

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Il était une fois... Le commencement ❞ :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: