Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paumé en plein milieu de la forêt... [ Haven ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zenko Nagai
Petite pluie



Masculin Messages : 40
Age : 21
Emploi/loisirs : Dessiner, étudier...
Humeur : Changeante...
Ici depuis le : 20/12/2010

MessageSujet: Paumé en plein milieu de la forêt... [ Haven ]   Jeu 28 Avr - 15:41

Aujourd'hui on était mercredi. Encore plus que deux jours, et on serait samedi, et Zenko pourrait retourner pour le week end chez sa mère, au moins, là bas, il ne s’ennuyait pas, il trouvait toujours quelque chose à faire. Puis surtout, il avait de la compagnie avec sa mère, ici, il était tout seul car il n’avait pas d’amis, il ne voulait pas en avoir, pourquoi ? Il n’en avait aucune idée, depuis qu’il était arrivé ici, il était comme ça, il préférais rester dans son coin plutôt que d’essayer de connaître des nouvelles personnes.

Ce matin, il se réveilla assez tôt, tout ça parce qu’il s'était trompé d’une heure la veille en réglant son réveil. Mais bon, maintenant qu’il était réveillé, il n’arrivait plus du tout à se rendormir et se leva. Il avait donc une heure pour se préparer avant d’aller en cours. C’était largement suffisant, le plus souvent, il se levait une demi-heure avant que ses cours commences et il arrivait presque toujours à l’heure, ces jours là, il ne déjeunait pas, et ne se coiffait pas, il faisait tout à moitié mais au moins, il avait plus de temps pour dormir. Enfin… Il n’arrivait pas en retard…. C’était quand même lui qui l’était le plus dans sa classe, mais il s’en fichait pas mal, il avait des bonnes notes et il n’avait pas trop à s’en faire pour cela. Le jeune garçon prit sa douche, s’habilla, alla prendre son petit déjeuner, puis sortit.

Il alla donc en cours pendant toute la matinée. Il s’ennuya à mourir d’ailleurs, il écoutait à moitié les leçons, il gribouillait sur son cahier des petits dessins et dormait à moitié. Il avait vraiment hâte que ça se finisse. Puis enfin, la cloche sonna et il pu sortir. Il se dirigea droit vers sa chambre sans même aller manger, il n’avait pas trop faim de toute manière. Quand il fut enfin seul dans sa chambre, il prit une simple sucette en guise de déjeuner, puis il s’occupa de ses devoirs, c’était très énervant mais bon… Il était bien obligé de les faire. Déjà qu’il ne révisait pas beaucoup… C’était grâce a son excellente mémoire en fait qu’il avait de si bonnes notes…

Quand il en avait fini avec ses devoirs, il se mit a dessiner et a jouer du violon ( ses deux occupations favorites ) pendant plusieurs heures. Quand il en eut marre, il ne savait vraiment pas quoi faire. Il avait faim maintenant, il n’avait presque rien manger à midi et le matin non plus. Mais il savait que à cette heure là, le réfectoire était fermé. Il décida alors d’aller se chercher quelque chose à manger en ville. Il emporta sur lui de l’argent, mit ses chaussures et partit.

Il faisait sassez froid aujourd’hui, il avait donc bien fait de s’habiller chaudement, surtout qu’il était assez frileux ce jeune garçon. Il portait un pull bleu, un pantalon noir et par-dessus, son long manteau marron ainsi que son écharpe. Le soleil était masqué par une énorme couche de nuages et c’était assez étonnant de savoir que la veille et encore le jour d’avant, il faisait très chaud, le temps changeait vraiment très rapidement en cette saison…

Après avoir manger quelque chose dans un restaurant qu’il avait prit au hasard, il se dit qu’il pouvait rentrer. Mais il n’en avait pas envie. Pourtant, il n’aimait pas sortir, il était presque tout le temps enfermé dans sa chambre mais aujourd’hui, pour une raison qu’il ignorait, il n’en avait aucune envie. Alors sans même savoir pourquoi, il se dirigea vers la forêt. Il était dix-sept heures et il avait encore du temps. Il s’installa dans une petite clairière ou il n’y avait personne, pour ne pas être dérangé. Un long moment passa sans qu’il ne fasse rien. Puis le jeune garçon bailla, il s’était réveillé assez tôt ce matin et maintenant, il commençait déjà à avoir sommeil. Un instant après, il était déjà endormit.

Quand Zenko se réveilla, il fut étonné de voir qu’il était dans l’obscurité. Il tenta de regarder sa montre mais en vain, il n’y avait pas assez de lumière, sauf celles de la ville mais elle étaient assez loin et il ne pouvait vraiment pas voir. Il se demandait tout de même quelle heure il était, il avait intérêt à rentrer et au plus vite parce que sinon, les portes se refermeraient et il serait obligé de dormir dehors, quoi que ça ne le dérangeait pas trop, pendant quatorze ans, il avait vécut à la rue et ça ne lui faisait plus peur de dormir seul dehors avec le temps…
Mais il n’en avait tout de même pas envie! Il se mit a courir le plus vite qu’il pu vers la sortie. Enfin… Vers un endroit au pif en espérant que ce soit la sortie. Mais là, il ne vit pas la racine et se prit les pieds dedans. Il s’étala par terre. Quand il essaya de se relever, il ressentit une vive douleur au niveau du genoux. Il ne pouvait pas voir, mais après avoir toucher sa blessure, il sentit un liquide chaud et était persuadé qu’il s’agissait de son sang. Il n’avait pas de chance aujourd’hui! Alors il s’assit contre un tronc d’arbre et attendit. Attendre quoi ? Il n’en avait aucune idée mais avec son genoux ainsi, il n’arrivait pas à marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Haven Drew
Petite pluie



Féminin Messages : 38
Age : 21
Emploi/loisirs : Graphisme *___*
Humeur : Plutôt jovial =)
Ici depuis le : 20/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: Paumé en plein milieu de la forêt... [ Haven ]   Sam 30 Avr - 12:37

Huuuuum.... Non ! Pourquoi suis-je vieille !? Pourquoi ne suis-je plus jeune comme avant, je vois par là : Pourquoi ne suis-je plus en primaire ? Vous savez, c'était le bon vieux temps, le temps ou je n'avais pas cours le mercredi matin, où je pouvais faire la grâce mat', où je pouvais trainer en pyjama dans la maison, prendre mon petit déjeuné à pas d'heure et m'amuser... C'était encore à ce moment où j'étais toujours en Amérique...
Mon réveil n'avait pourtant pas sonné, mais je savais que dans les deux minutes qui allaient suivre, c'est ce qui allait se passer. Tout les matins, pour mon plus grand malheur, j'avais la malchance d'être programmée pour me lever pile deux minutes avant le supplice du « coq électronique »
Une chose était sûre : J'allais pioncer en cours. C'était pas nouveau après tout alors bon...
Déjà, première étape à faire, me lever ! Ça, c'était une épreuve, difficile à surmonter mais pas impossible mais me connaissant... si ! Ça l'était.
Je mettais ma couette au-dessus de ma tête et ronchonnais lorsque le réveil se mit à sonner enfin. Je laissais juste ma main sortir de mon entre cherchant se foutu réveil qui était censé, être sur ma table de nuit, mais aller savoir pourquoi, celui-ci se trouvait par terre... je cherchais je cherchais jusqu'à ce que je sentis le métal froid de ce con qui se tue enfin... Passons au level suivant.
Mais non ! C'était trop dur ! Pourquoi moi, mais pourquoi aaaah ! Je restais sous ma couette, me mettant presque en boule...

« Heu... ha non ! Nooon! » BOOM... « Aie... »

Saletés de draps qui glissaient ! Bon bah, maintenant c'était fait, le cul par terre, les cheveux en batailles les yeux toujours fermés, j'étais enfin sortie du lit.
Fallait bien me préparer non ? Et ça, c'est ce que j'adorais, tout particulièrement pour le choix des fringues et mes chers bijoux en tête de mort. Je m'étais donc pas foulée : Une douche, puis j'ai prit les vêtements de la veille à savoir mon slim noir à déchirures, un T-shirt avec quelques imprimés qui clachaient, ma veste en cuire, mes bottines et mes bijoux du genre émo. Idem pour le maquillage, c'était toujours des couches de far et de mascara noir.
J'avais même pas prit la peine d'aller déjeuner au réfectoire, c'était inutile. C'est pas que j'avais pas la dalle, au contraire mais je vous avoue que... J'étais pas bien fan de la bouffe jap' hé ho ! J'étais américaine moi, d'ordinaire le matin je mange des œufs, du bacon enfin, moi c'était plus mes bons gâteaux avec leur glaçage mais ici, j'en ai trouvé aucuns ! Donc, grève de la faim !
Je partais donc en cours, le ventre vide et le moral dans les chaussettes.

En fin d'après-midi...
Oui, je sais, j'avais l'air bien conne, seule, dans ma chambre à regarder le paysage et à écouter les petits oiseaux chanter mais, c'était la seule chose que j'avais trouvé à faire. Surtout quand vous avez bien la mort parce-que votre MP4 est HS et qu'il met au moins quatre bonnes heures pour charger... Je voulais pas sortir, j'aimais pas les mercredis aprèm'. En plus j'avais pas de devoir alors, il y avait bien de quoi me trouver bizarre.

Vers dix-huit heure...
Bientôt, c'était bientôt l'heure. Cette heure, avait enfin sonné. Les yeux grands ouverts, je le fixais, je fixais cette petite et dernière barre du lecteur, donc la recharge était bientôt achevée... Cinq... quatre, trois, deux, un... je sautais dessus et le prit ainsi que mon sac et m'enfuyais en vitesse fermant la porte de ma chambre.
Arrivée dehors essoufflée je me mis à rigoler comme une grosse sadique, une malade. C'était tout moi.
Sans même me poser de question je pris la direction d'un endroit qui me semblait pas mal : la forêt ! Pourquoi ? Mais regardez le ciel, la nuit tombe et la forêt, c'était glauque et moi j'aimais les choses glauques et terrifiante, j'aimais même me faire peur à moi même~
Je marchais donc plus tranquillement quand j'arrivais, évitant les racines des arbres.
Je sortis mon Mp4 pour me plonger dans mon monde de musique rock quand soudain, j'entendis un étrange bruit... J'entendais quelques gémissements, une respiration, des bruits de feuille qu'on remuait.
Je regardais autour de moi, m'avançais en faisant un peu de bruit. Pourquoi j'en faisais ? Parce-que je voulais au plus profond de moi, terrifier la chose qui était là.
Je le vis... Un mec ? Une fille ? Je savais pas. Mais cette chose était... huuumaaaiiiine~
Un grand sourire de sadique débile se dessina sur mon visage, mes yeux se plissèrent. Ils brillaient, les reflets jaunes or de mes lentilles se reflétaient sous les rayons de la lune...
Je m'avançais... à grands pas de loup, agile et discrète comme un renard, focalisé sur ma proie, prête à lui bondir dessus et le mordre jusqu'au sang pour en faire mon diner. Entre parenthèse, je précise que je n'avais pas mangé depuis midi et que j'étais cannibale... Non, je rigole mais j'avais effectivement faim.
J'approchais toujours, faisant claquer ma langue histoire de tendre encore plus l'atmosphère... Puis, soudainement, sortant de mon coin d'ombre, je sauter sur l'inconnu en criant, sa donnait à peu prêt... ça :

« Haaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!!! Mouhahahahahaaa !! »

No comment please. Je sais que j'étais pas normale, je l'assume non mais !
Revenir en haut Aller en bas
http://shizue-school.forumactif.com/
Zenko Nagai
Petite pluie



Masculin Messages : 40
Age : 21
Emploi/loisirs : Dessiner, étudier...
Humeur : Changeante...
Ici depuis le : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Paumé en plein milieu de la forêt... [ Haven ]   Mer 4 Mai - 12:31

Bon alors qu’est-ce qu’il allait faire. Il faisait nuit noire, et Zenko ne savait pas si il était vraiment très tard ou si la nuit venait juste de tomber. Il n’y voyait rien et à cause de ça, il s’était étalé par terre et s’était blessé au genoux et il ne pouvait même plus marcher. Le jeune garçon ne savait pas vraiment quoi faire, et il pensait que rien ne pouvait arriver de pire. Jusqu’à qu’il entende un bruit de pas, enfin, il n’était pas sûr. C’était peut être son imagination qui lui jouait des tours mais aussi peut être qu’il y avait vraiment quelqu’un. Et ça, ça ne le rassurait pas vraiment, même pas du tout, ça lui faisait penser à un film d’horreur et il n’aimait pas ça. Il entendait les bruits de pas s’amplifier et il commençait vraiment à flipper.

« Haaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!!! Mouhahahahahaaa !! »

Bon alors maintenant c’était sûr, ce jour-là, il n’avait vraiment pas de chance, c’était qui ça ? En tout cas il avait vraiment eut peur quand cette personne l’avait fait sursauter. Il avait été à deux doigts de faire une crise cardiaque quand même! Il fallait être sacrément taré pour faire une chose comme ça! Maintenant, il était de mauvaise humeur, de très mauvaise humeur tout ça à cause de lui où d’elle, mais vu sa voix, il pensait plutôt que c’était une fille. Il n’était vraiment pas content contre cette personne, mais peut être est-ce qu’elle pourrait l’aider à retrouver son chemin ? Comme ça il pourrait retourner à la Pretty School et pouvoir soigner sa blessure et se réchauffer parce qu’il commençait à avoir vraiment très froid, puis aussi dormir, une de ses activités favorites. Mais bon, pour l’instant il était encore coincé ici et il devait impérativement lui demander de l’aide. Mais il comptait tout de même lui faire remarquer que ce qu’elle avait fait n’était pas très intelligent, il avait vraiment eut peur quand même, et puis il se demandait quand même ce qu’elle pouvait faire dans un endroit pareille alors que la nuit était déjà tombée, mais bon, ce n’était pas ses affaires ça...

« Mais ça va pas non! »

Le jeune garçon ne savait pas quoi dire d’autre. Mais il était en colère, lui qui voulait être au calme pour aujourd’hui, il se retrouvait dans la forêt avec un genoux blessé et dans l’obscurité! C’était vraiment une journée pourrie. La seule chose qu’il avait envie de faire à présent, c’était de retourner dans sa chambre et pouvoir déprimer en paix sans personne qui l’embêterait. Mais dans la forêt ça ne semblait pas possible, dommage… Mais il voulait vraiment sortir d’ici, il n’aimait pas vraiment la forêt la nuit en fait. Mais pour cela, il fallait qu’il demande quand même à cette personne de l’aide. Un long moment passa sans qu’il ne dise rien ni lui ni l’inconnue. Puis Zenko prit enfin la parole:

« Euh… Dis, cet endroit, est-ce que tu le connais ? Parce que il fait noir, et moi, je ne m’y retrouve pas du tout… »

Le jeune garçon soupira puis essaya de se relever pour faire face à l’inconnue. Mais il avait oublier un petit détail, son genoux, quand il tenta de se remettre debout, la seule chose qu’il arriva à faire, ce fut de s’étaler une seconde fois par terre....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paumé en plein milieu de la forêt... [ Haven ]   Aujourd'hui à 19:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Paumé en plein milieu de la forêt... [ Haven ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vois que je ne suis pas la seule à avoir faim en plein milieu de la nuit !
» L'arbre au milieu de la forêt
» [FB: Davy Jones - Cronos] Sur une île perdue en plein milieu océan
» En plein coeur de la forêt amazonienne, les papillons s’abreuvent des larmes de tortues pour survivre
» Début de soirée en milieu hostile ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ L'extérieure, la ville ❞ :: Forêt-
Sauter vers: