Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nalah K. Fujiwara. | Ready For Abduction ? [DONE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nalah K. Fujiwara
Goutte



Féminin Messages : 3
Age : 22
Emploi/loisirs : Lycéenne
Humeur : Nocif ?
Ici depuis le : 04/04/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Nalah K. Fujiwara. | Ready For Abduction ? [DONE]   Lun 4 Avr - 21:00

    Identité



    NALAH K. FUJIWARA

    Spoiler:
     

    Prénom : Nalah (Klaus)
    Nom : Fujiwara
    Surnom : Aucun d'Officiel

    Âge : 17ans
    Date de naissance : 16 Décembre 1993
    Classe : 2e année

    Les grandes lignes

    Miroir, miroir...Apparence】 :
    Physiquement, Nalah est plutôt jolie, et cela est surement du à ses origines occidentale qui se distingue très fortement. Ayant La peau assez pâle, Plutôt grande comparée aux japonaises, mais sans pour autant dépasser les 1m65. On ne peut pas dire qu’elle a une forte poitrine, mais la jeune fille a malgré tout un corps très appréciable. Deux grandes jambes fuselées, une taille svelte et élancée, une carrure parfaite, du à ses nombreuses activités physiques. En s’approchant un peu plus, on peut distinguer deux grands yeux d’un bleu assez troublant, devenant très clairs quand ils sont confrontés au soleil. Ceux-ci suivent parfaitement avec ses cheveux long et raides, même s'ils sont assez négligés le plus souvent, descendant jusqu'au bas de son dos et d’une couleur ébène aux reflets argenté et ayant quelques mèches roses très discrète, une couleur changeant parfois de tons, surtout en hiver. Pour continuer à décrire son visage, on peut dire de celui-ci qu'il est assez fin, avec des traits bien dessinée. Un nez légèrement retroussé et une bouche pulpeuse et bien dessiné. En la voyant dans la rue, on peut tout de suite deviner le style de celle-ci car, malgré une démarche décontractée et une expression neutre (sans oublier un caractère qui laisse à désirer), elle arbore un style qui a toujours été féminin, à part exceptions où elle sera plutôt d’un genre négligé voir…plutôt sportif. Malgré ça, elle adore la mode et par-dessus tout, les chaussures et les accessoires. C’est sur que vous ne la verrez jamais sortir sans ses bijoux fétiches, comme quelques bagues ou un pendentif qu’elle apprécie, mais aussi d’autres bricoles comme un bonnet si le temps le prescrit. Un autre détail bien plus discret cette fois, c’est la cicatrice sur sa cuisse gauche vers l’intérieur, assez imposante si on y fait attention, du à une de ses nombreuses activités sportives.



    Je suis comme je suis...Caractère】 :


    Une fille, ça doit être gentille, polie, serviable, douce, généreuse. Une personne parfaite, à l’allure parfaite, prête à tout pour aider son prochain…tout ce que n’est pas Nalah. Enfaite c’est plutôt le contraire, Cette jolie fille d’origine Irlandaise est plutôt froide aux premiers abords et n’accorde pas sa confiance à n’importe qui. Enfaite, elle ne l’accorde à presque personne. Elle est aussi têtue, peu souriante et parfois vulgaire…mais surtout, c’est une grande solitaire. La demoiselle agit souvent seule, ce qui l’a rend encore plus froide qu’il n’y parait. Bonne joueuse, c’est aussi une grande manipulatrice qui n’hésitera pas à se servir des autres pour ses intérêts et c’est surtout une très mauvaise perdante, il vaut mieux ne pas être sur son chemin lors de ses multiples crises de colères. Elle déteste ne pas être première pour tout, et c’est ce qu’il l’a motive le plus dans ses activités et notamment au lycée.


    Heureusement la brunette a aussi des qualités, quand on commence à la connaitre, on peut alors dire de Nalah qu’elle est plutôt amusante, généreuse, sensible voir protectrice, en tout qu’à avec la petite liste des gens qui lui sont proches. C’est une de ses plus grandes qualités, car elle n’hésitera pas à défendre ceux qu’elle aime s’ils sont en danger, ce qui démontre également le courage de celle-ci, voir plus. Téméraire, c’est le mot qui la définit parfaitement. Avide d’aventures, elle adore se dépasser même si pour cela, elle doit se mettre dans des situations très dangereuse. Mais…avant tout, Nalah est quelqu’un qui n’aime pas montrer ses sentiments par peur…par peur de décevoir, ou tout simplement de montrer ses faiblesses.


    x &' ♥ Goûts】:

    Nalah est une passionnée, enfin, tout dépend pour quoi ? Sa grande motivation, c'est avant tout le sport ! Athlétisme, gymnastique, danse, soccer, escalade etc...rien ne lui fait peur au contraire, c'est ça qui lui plait ! Bon après la demoiselle a évidemment d'autres hobbies, comme les fringues, la nourriture (en particulier tout ce qui touche aux fruits & aux plats épicés) & ...la baston ? Oh...ça ce n'est qu'un petit détail que seuls quelques élus peuvent apprécier!



    Il était une fois...Passé】:


    I need a cigarette and a bad boy!
    Come be my soccer ball and get yo ass kicked!!


    « C’est en Irlande que j’ouvris mes yeux pour la première fois…et je pense les fermer pour la dernière fois à Tokyo. »


    Le 16 décembre 1993, en Irlande. Ce jour là était censé être le début d’une vie parfaite pour mon père, et surtout pour ma mère…mais quand nos regards se rencontrèrent pour la première fois, Elena Aldrige, dites « Mama » comprit que c’était que le commencement d’une longue descente aux enfers…et l’enfer c’était moi !

    Pourtant, elle ne s’est jamais mal comporté avec moi, bien au contraire et ce depuis ma naissance…tout comme mon père. Ce fût des parents formidables, même si parfois, ma mère avait un comportement assez étrange, qui, était soit trop protecteur, soit très disant mais le plus souvent, elle était douce et très patiente avec moi…quoique…je n’étais pas si mal non plus comme petite fille. Enfaite, on aurait même pu me qualifier de « petite fille modèle », en tout qu’a c’est ce qu’aurait fait La Comtesse de Ségur. Polie, tout le temps de bonne humeur, serviable et polie mais ce n’était pas tout, j’étais avant tout et c’est ce dont mes parents étaient le plus fière, intelligente, studieuse et surtout sportive ! J’ai hérité d’un don pour le sport et ceux depuis que j’ai ouvert les yeux, allez savoir pourquoi (HAHA) bref, j’adorais ça le sport…surtout l’athlétisme, sentir le vent te fouettait le visage et l’impression de voler. Ces deux sensations me motivaient encore plus et me poussait à être la meilleure.

    Enfin !!! Stoppons cette introduction trop…douce pour moi ! Non sérieux là, il ne manque plus qu’un fond sonore mielleux et là j’explose. !! C’est vrai…mon enfance fut magique ! J’adorais mes parents, j’aimais ma maison, j’aimais ma vie, jusqu’au jour où tout se stoppa, j’avais à peine 12 ans quand je compris que celle-ci n’était qu’un tissu de mensonges, confectionnée par les deux êtres que j’aimais le plus au monde. C’est vrai que mes parents étaient vraiment bizarres parfois. Des conversations un peu trop discrètes pour qu’elles ne soient pas secrète ou bien, cette manie de me protéger de tous, mais je n’y faisais pas attention. Pour moi c’était normale, et tout ça ne me concernait pas, c’est ce que je croyais du moins.

    « Je peux pas continuer à vivre dans la crainte Klaus ! »

    Mes parents n’avaient surement pas senti que j’étais entrain de descendre, enfaite, j’étais prise d’une insomnie passagère. En entendant ma mère parlait ainsi, je me figeai avant de m’asseoir dans les escaliers et d’épier cette conversation entre elle et mon père.

    « Pourquoi dans la crainte ? ce ne sera plus JAMAIS le cas ! »

    « & si un jour on s’en prend à elle, si un jour on découvre qui elle est… »


    « Je viens te le dire, JAMAIS ! » répéta mon père encore une fois.


    Ma mère reprit son souffle avant de reprendre, d’un ton plus calme.

    « J’ai besoin d’en savoir plus, et c’est toi qui va m’informer. Parle-moi "d'eux", des Groskov j’en ai besoin pour protéger notre fille et c’est pour ça que tu dois tout me raconter. »

    J’ai cru que mon cœur allait exploser sur le coup. Je comprenais rien ! Des Gros' quoi ?! Ma mère devenait folle pour demander des choses comme ça à mon père. Pourtant…ça avait l’air d’être très sérieux. Je ne faisais aucun bruit et attendait la réponse de mon père.

    « Comme tu veux… »

    C’est alors qu’il commença un discours complètement fou. Plus je l’écoutais, plus j’avais l’impression d’être dans un mauvais film policier. Il aborda le sujet des Groskov. Oui, et d'après ce que j'ai compris, ce sont mes parents adoptif (Premier poignard dans le cœur). Mais pas que...il semblerait que "mes parents" biologique, m'auraient abandonné le jour même après ma naissance, parce qu'il semblerait qu'ils étaient des espions du gouvernement russe et que j'étais un poids (deuxième coup de poignard, ça commence à être douloureux...) et dernier coup, qui fut fatal, ils seraient morts depuis déja 5 bonnes années pour des causes inconnus et que le gouvernement russe serait à ma recherche. Une mauvaise blague qu’ils étaient en train de me faire, c’est ce que je croyais et pourtant, en écoutant la suite, je compris que ce n’était que la réalité. Ils continuaient leur discussion mais, c'était trop pour moi. Je ne voulais pas en savoir plus. J’en avais assez entendu et me rua dans mon lit, me couvrant entièrement avec ma couette avant de mordre mon oreiller, et de hurler de toutes mes forces. Finalement, j’aurais mieux fait si j’étais restée dans ma chambre ce soir là.

    Oui ! Depuis ce jour là, j’ai changé et ça a tout de suite sauté aux yeux de mes parents, qui n’avaient aucunes explications à cela…tiens donc ! J’étais devenue une adolescente froide, distant et n’accordant ma confiance à personne, même plus à mes parents et c’est à moment là que je compris que cette petite fille modèle n’était qu’une phase que je devais vite stopper. En réalité je suis plutôt têtue, peu souriante et parfois vulgaire…mais surtout, une grande solitaire, une demoiselle qui agit souvent seule, ce qui me rend encore plus froide qu’il n’y parait. Après j’ai gardé quelques une de mes qualités…que j’ai légèrement modifié comme mon côté sportive et bonne joueuse, car j’use aussi de certains de mes charmes et le fait d’être une manipulatrice qui n’hésitera pas à se servir des autres pour mes intérêts et je suis surtout une TRÈS mauvaise perdante, j’accentue sur le très, parce qu’il vaut mieux ne pas être sur son chemin après une défaites et surtout lors de mes multiples crises de colères. J'étais mauvaise, très même, enfin ça dépendait avec qui et surtout de mon humeur et c'est pour ça que je préférais les éviter...tous !

    Je n’avais donné aucune explication à mes parents, et je ne le ferai jamais. Ils ne comprenaient pas, ne savaient plus quoi faire…et c’était tant mieux. Seulement un événement changea le cour de mon existence, encore une fois, à la fin, ça me surprend même plus. Pour des raisons « inconnues », mes parents décidèrent de m’envoyer loin...très loin, pour ne pas dire le bout du monde, un pays où la taille moyenne des habitants est d'1m60 et où les blonds sont juste factices ou étrangers. Ils m'expliquèrent que c'était à Tokyo, un pensionnat où mon père avait travaillé avant de venir en Europe, qui se trouvaient être un prestigieux établissement...Ah bon! Heureusement pour moi, mon père a eut l'intelligence de me parler très souvent Japonais, sa langue maternelle ce qui fait de moi une bilingue de renom!

    J’entame une nouvelle étape de ma vie, et j’espère qu’elle sera plus morbide que la précédente, qui devenait vraiment ennuyeuse ! (PURE IRONIE !)

    C’est ainsi que s’achève Les Mémoires de la vie passionnante d’une jeune fille d’Irlande, s’apprêtant à vivre de nouvelles aventures après un départ prématuré…pitié, faites que j’y rencontre des chats qui parlent et des hommes volants, je me sentirais peut-être moins seule dans ce monde fou...qui sait…

    Enfaite, je blague, mais c’est vraiment pas le moment. Peut-être que je reviendrais écrire une nouvelle fois dans ce cahier…peut-être que finalement, je vais enfin apprécier ma vie !

    Je blague encore.

    NALAH KLAUS FUJIWARA


    PS: Si tu as réussi à chopper ce cahier & surtout à le lire...sache que t'es déjà mort !!

    Autres

    Ah. Zut. Une tomate a bouffé les codes.


    Courte présentation : Que dire...? J'vais faire bref, jvais utiliser 6 mots. > "17ans, Terminale, Deglingoooos, Fille, Sport-addict, Party-addict ♥"
    Ou avez vous connu le forum ? Top Sites
    Présence : 5 /7
    Un avis sur P.S ? ♥ T.O.P ♥
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Kiyomizu

Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
 Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D


: you're just a tomato.

Féminin Messages : 4154
Age : 21
Emploi/loisirs : Stalker, cherchez pas, je sais tout de vous. >8)
Humeur : :face:
Ici depuis le : 03/12/2007

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Surveillante attardée.
Liens:
MessageSujet: Re: Nalah K. Fujiwara. | Ready For Abduction ? [DONE]   Sam 9 Avr - 12:37

Bienvenue à toi ! o/
Alors tout est bon donc bien evidemment tu es validée. ~
Amuse-toi bien ici et bon RP ! ;3

--------------------------------------
    Just own the night, like the Fourth of July



    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
http://wanderocket.tumblr.com/
 
Nalah K. Fujiwara. | Ready For Abduction ? [DONE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Are you ready boots ? Start walkin' ! [D8]
» #0187 • are you ready to live with a boy?
» Fujiwara Airi ? Do u want a piece of me ?
» No Monsanto in Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Il était une fois... Le commencement ❞ :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: