Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsuki Sakamoto
Waterworld

avatar

: Coke Addict
Féminin Messages : 4102
Emploi/loisirs : Danser; Chanter; Dire des conneries \o/
Humeur : Mitsukienne ♪
Ici depuis le : 25/10/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Future maman ; Lycéenne en 3ème année
Liens:
MessageSujet: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   Sam 19 Fév - 22:21

    • Mitsuki se réveilla d'un coup. Il est tôt le matin, très tôt. Genre dans les... 4h ou 5h du matin. Et Mitsuki se réveille. Elle est folle ? Sûrement, oui, mais ce n'est pas pour cette raison qu'elle se réveilla cette fois. Ni parce qu'elle avait mal réglé son réveil et qu'il avait sonné avec 2 voir 3 bonnes heures d'avance. Non, elle se réveillait parce qu'elle crevait la dalle. Tout simplement \o/. Oui bon c'est un peu pas normal, normalement si elle avait bien mangé avant elle n'avait pas à avoir des douleurs dans le ventre au point de la réveiller. Mais voilà, le fait est qu'elle n'avait pratiquement rien mangé au diner. Faut la comprendre en même temps, ils avaient servit des choux de Bruxelles et du calamar ! Deux choses qu'elle déteste, donc, qu'elle ne mange pas. Logique, Patrick. Mais bon. Elle ouvrit donc les yeux et bougea ses bras de façon à se tenir le ventre tout de suite après. Ouch. C'est que ça y allait pas de main morte là-dedans. Un creux horrible, un peu comme si on vous aspiriez je ne sais quoi en vous. Elle essaya de se rendormir bien sûr. De penser à autre chose, de faire comme si de rien n'était... Mais rien à faire, elle avait décidément beaucoup trop faim. Elle se leva alors et parcouru l'intérieur de sa chambre, il devait bien lui rester des paquets de chips ou de bonbons ? Ou des paquets de gâteaux ?! Elle fouilla donc, chercha, scruta, foutu le bordel dans sa chambre -qui l'était déjà quand même un peu, ne vous inquiétez pas pour ça- mais ne trouva rien. Bah merde alors. Comment ça se faisait ? Et puis après avoir fait fonctionner ses méninges de la mémoire, elle se souvenu qu'elle avait donné tout le reste de sa boustifaille à Soren et Niji. Qui c'était ? Bwof... Un ado qui devait peut-être avoir son âge -elle en était pas sûre et s'en foutait un peu beaucoup e fait- et qui l'emmerdait plus qu'autre chose, mais qu'elle aimait bien quand même. Et une ado de deux ans sa cadette qu'elle aimait comme une petite sœur depuis leur première rencontre. Elle les avait vu, oh il devait y avoir de ça... 3 jours ? Et leur avait donné toute la nourriture qu'elle avait... Pourquoi déjà ? Euh... Bonne question... Parce qu'ils voulaient faire un pique-nique un peu plus tard ? Ou une fête ? Bah, quelque chose de pas très important elle pensait. Mais bref. Elle n'avait donc plus rien à manger et était sur le point de mourir de faim. C'est une image, arrêtez de pleurer voyons. /PAF/
    • Après avoir construit nombres de plans pour trouver de la nourriture, elle se décida sur le suivant : aller piquer dans les réserves de la cafétéria. C'était le plus près et le moins couteux. Bon pas le moins dangereux, qui savait ce qui pouvait lui arriver si jamais elle se faisait chopper par quelqu'un ? Cependant c'était pas très grave à ses yeux en ce moment. Elle enfila donc une paire de chaussettes, hors de question d'y aller en chaussons, non seulement ça faisait con mais en plus ça faisait du bruit. Idem pour les bottes, trop de bruit. Et puis pieds nus, c'est pas le top de l'hygiène. Oui, vous avez bien lu, Mitsuki pense à son look même pour aller voler dans les placards de la cantine de l'établissement. Elle est incorrigible, que voulez vous... Elle décida cependant qu'elle resterai en chemise de nuit, vu que celle qu'elle portait était immense, on aurait pu croire à une robe. Et elle était en impression jean, très belle selon elle. Pourquoi dormir avec alors ? Bah... parce que sur le coup, elle avait pas réfléchit quand elle était allée se coucher, et avait prit le premier truc qui lui tombait sous la main... Sa chemise à effet jean aussi grande qu'une robe donc. Vu qu'elle avait un peu froid elle enfila aussi un gilet sans manche avec de la fausse fourrure blanche à l'extérieur. Ouais, c'est très sexy d'abord. Sur Mitsuki ça allait super bien en tout cas. Enfin-bon-bref-voyons. Elle sortit de sa chambre en prenant bien soin de ne faire aucun bruit en refermant la porte puis parti dans le couloir. La cafét', c'était par où déjà ?
    • Après s'être égarée deux-trois fois dans les couloirs, oui bah quoi il est grand le bahut, elle est dans le chou parce qu'elle à pas beaucoup dormi, et il fait noir et et et et voilà ! En plus elle a cru entendre des bruits de pas deux fois, alors imaginez vous Mitsuki en train de glisser sur ses chaussettes -ça demande moins d'énergie que lever les pieds- pour aller se cacher derrière un poteau ou dans un autre couloir. Parce qu'en plus, les salles de classes elles sont fermées la nuit ! Bah oui, y'a déjà eu des lycéens qui ont eu l'idée d'aller redécorer leur salle de classe la nuit par exemple. Avec des bombes ou de la peinture... Donc maintenant les gens font gaffe. Mais ce n'est pas de ça que porter le sujet. Mitsuki pu voir la couleur de ses chaussettes en sortant de sa chambre, tiens ! Mais elle était déjà à deux couloirs de son armoire, alors elle allait pas y retourner pour des chaussettes, surtout que personne ne la verrait. Pourquoi retourner changer de chaussettes ? Parce que la gauche était rouge et la droite était noire... Oh ça va hein, j'vous vois déjà rigoler là, mais elle avait pas allumer sa lumière pour les enfiler alors elle à le droit à l'erreur quand même. ... Après encore quelques minutes de marche -ou glissage sur chaussettes, à vous de choisir- elle arriva enfin aux portes de la cafétéria. Elle eu une sueur froide quand elle se rendit compte qu'elle n'arrivait pas à ouvrir la porte, mais, en fait, tout allait bien. Elle avait juste poussé la porte en tendant sa main devant elle, mais vu qu'elle continuait à marcher elle se plaqua contre le morceau de bois -ou plastique-, assez violemment soi-dit en passant, sans que celui-ci ne bouge. Bah oui, elle à très faim alors elle se dépêche quand même hein. Et bien sûr il fallait en fait tirer la porte et pas la pousser... Elle entra dans l'immense espace rempli de tables en rigolant de sa connerie et en se disant *Oulaaaaaaah j'suis bien fatiguée moi dis donc !* puis, elle se dirigea vers le fond de celui-ci, vers les cuisines. Son El Dorado, sa bouée de sauvetage, sa caverne d'Ali-Baba, en gros : là où elle pourrait enfin bouffer. Elle fit cependant plus attention avec les portes cette fois-ci, elle ne tenait pas à ce que son nez aille dire bonjour à une deuxième d'entre elles. Elle scruta vite fait les lieux, mais dans le noir c'était pas facile. Et puis, bon, elle pouvait pas vraiment allumer, des fois qu'un surveillant ou, je sais pas moi, que quelqu'un passe par là. Elle pourrait vite se faire gauler comme ça... Elle réussi cependant à trouver un briquet en cherchant dans les tiroirs ! Et c'est grâce à lui qu'elle pu continuer ses recherches. Elle décida de commencer par les placards du bas, y'avait que des casseroles. Du haut, que des assiettes ou autres machins. Rien à manger en somme. Elle commençait vraiment à s'apitoyer sur son sort quand elle vit une porte sur sa gauche, le garde-manger ? Elle allait s'y diriger à la lumière du briquet quand elle entendit un bruit sourd derrière elle, comme si quelqu'un s'était cogné dans un meuble... Attendez. Y'A QUELQU'UN D'AUTRE ??! Mitsuki s'accroupit à la vitesse de l'éclair pour être hors de la vue de l'intrus. Enfin, elle l'espérait. Elle se tourna aussi de façon à être en face de la personne et recula de façon à être dos au mur. Ça aurait pu se passer comme ça en fait. Mais non. Parce que derrière elle s'était pas directement le mur mais un chariot avec des passoires empilées à la va-vite dessus... Vous avez compris ? Hm ? Bah oui, Mitsuki recula trop vite, se cogna le dos au chariot, celui-ci recula en faisant tomber les passoires sur la tête de notre pauvre Mitsuki et celle-ci tomba sur les fesses. Belle façon d'être discrète, n'est-ce pas ? Ah et elle cria aussi, mais pas trop fort, c'était pas la peine que tout le monde sache qu'elle voulait voler dans le garde-manger de la cafét', une seule personne c'était déjà trop.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   Dim 20 Fév - 12:52

Comment ce couloir peut être aussi grand ? On ne voit même pas le bout, déjà qu’il fait noir. Et puis elle est où cette foutue cafétéria, comment je vais la reconnaître moi parmi toutes ces portes fermées. Y’a même pas où se planquer si jamais il y a quelqu’un qui arrive. Ah, le risque que j’ai pris. Si on me trouve ici, on va me faire ma fête ! Allez Shannon, avance et cesse de parler seule comme une folle … Faut être très discrète et silencieuse. Mais que fait Shannon en pleine nuit dans les couloirs du lycée, me diriez - vous ? Tout simple. Mademoiselle n’a rien mangé hier. Pour cause ? Les choux de Bruxelles ça lui donne des allergies. Elle en a donc jamais mangé. Et même si elle en a jamais mangé –donc, elle a jamais subit d’allergie-, elle en est certaine que c’est mauvais pour sa santé ces sales choux. J’ai maintenant une faim de loup ! Mon ventre crie famine. Je ne vais pas le laisser gargouiller toute la nuit. Non-Non. (8D) Faudrait trouver la cafét’ au plus vite. Et me voilà paumée dans ce trou à rats ! … Bon, ça ne ressemble pas un trou mais à un tunnel. Peu importe ! Ah, y a même pas de lumière. Je regarde devant, derrière, à gauche, à droite. Mais d’où suis – je venue déjà ? Ça fait peur … Ça stress. L’angoisse ! Je comprends pourquoi dans les films ils ont une gueule affolée. Allez, avance Shannon. Voilà … doucement … //PAF// Mais c’était quoi çà ?! Un mur. Un satané mur. Oh, mon pauvre nez. Ouch. Pourquoi je n’ai pas pensé à prendre une lampe de poche ? Pourquoi ?! … Parce que je suis bête, oui. On se calme ... On met les mains devant, on avance à l’aveuglette. Comme çà, j’ai l’air d’une somnambule. Et si jamais quelqu’un me voit, bah, il ne me réveillera pas. Shannon, t’es trop intelligente ! Allez, quelques pas … Et quand la grosse porte apparaîtra tu la pousse et te voilà enfin dans ton refuge pour bouffer. … On accélère le pas. On va pas rester ici, paumée, toute la nuit comme même. Allez, on y va en petite foulée. Bras devant le corps, les yeux ouverts mais ne vois rien, et on court doucement. Et après ? //SsCHOUP// On glisse. Pas mal, hein, la glissade. (Je ne suis pas douée pour faire le bruit. C’est peut – être un Shach, Pchh, ou … xD) Quelle idée de mettre des chaussettes. Ah mais … Quand j’y pense … Oui, Shannon. Oui-oui … Tu es avec un petit short culotte et un T-Shirt moulant. Oh ! Ohoho. La honte. Et si jamais y a un mec qui passe par là ? Ou encore … Une fille. Je suis à moitié à poils ! N’exagérons rien … No panick. Qui va se lever pour trainer dans les couloirs à cette heure-ci ? Personne. Personne … C’est ça Shannon, rassures – toi. Parce que tu vois … On n'est pas sûr que tu es la seule ici ! Aie, mes pauvres cuicuisses. Hop. On se lève sur deux pieds ! (Ou trois) Continuons notre petite aventure. Un pas. Deux pas. Trois pas. Ah, y’a quelque chose qui bloque. Quoi donc ? Une porte. Et ? Elle veut pas s’ouvrir. Peut – être faut – il la tirer ? Mm … Ah, la voilà ouverte. Je crois bien que c’est la cafét’, on voit très bien les plusieurs tables. Mais on ne voit pas où on marche … Attention aux genoux ! //PAFF// Trop tard. Mon genoux s’est cogné ! Il s’est cogné ! Mon genoux s’est cogné ! C’est BON ! On le sait çà … J’ai donc fait du bruit. Faut être silencieuse et discrète ? Eh non, ce n’est pas gagné. Car, voyez – vous, j’ai laissé échappé un petit cris. Un tout petit mais un fort. Attendez là … Huhuhuhu. Ce moment, il est flippant. Y’a quelqu’un qui me regarde. J’arrive pas à bien apercevoir cette mystérieuse silhouette qui a failli me faire subir une crise cardiaque. Ah, la « chose » recule, recule et recule et se cogne contre un chariot avec des passoires et tomba sur ses fesses en criant. Super, non ? Voici le bruit suffisant pour se faire chopper ! Shannon … Tu as pris un très gros risque. Vraiment … Wai, beuh … Rester sans bouffe c’est un plus gros risque ! Je ne vais comme même pas me laisser crever ! … On se calme. Mon dieu le stress ! Allez, courage, Shannon. Approches toi de cette « chose » qui vient de tomber … C’est une humaine, Shannon ! Une humaine, et non une chose. Ah … C’est une élève ? Elle aussi elle veut voler de la bouffe à la cafét’ ? Eh bien dis donc, je ne suis pas la seule à avoir une de ces idées ! Allez Shannon, parles le lui ! Pour dire quoi ? N’importe quoi ! Très bien …

« Hey ! Le truc qui vient de tomber, t’es qui ?! Toi aussi tu cherches de quoi manger ? Hein, hein, HEIN ?»

Déjà, c’est une fille. Et pas un truc ... mais on s’en fou. Quand j'y pense (encore ) ... Je suis en mini-short-culotte et un simple T-Shirt moulant laissant dévoiler mes belles formes. Tellement sexy, non ? ! Huhuhuhahahoho ... Voilà, ce qu'on craignait est arrivé. Faudrait pas allumer la lumière ? Non-Non ! Trop risqué, beaucoup trop risqué. Mais comment je vais voir qui est là, dans la cafét' pour voler aussi !? Voler dans le noir est aussi risqué. Je ne veux PAS me cogner avec un autre quelque chose et me casser un autre quelque chose. Allez, on s'en tape. Vas - y Shannon, allume la lumière ! Go ! Faut déjà trouver l'interrupteur, non ? ...

« Tu pourras m'aider à trouver l'interrupteur ?!! »

Il faut demander gentiment Shannon ... Ah. Allumons au plus vite la lumière, ainsi, on pourra se découvrir. On devient amies. On cherche ensemble la nourriture. On traverse le couloir et on retourne à nos chambres comme si de rien n'était !! C'est si simple. o/ Ah. Pas du TOUT. Shannon ... Tu grilles beaucoup trop vite les étapes. Beaucoup trop vite. Parce que vois - tu ... On sait jamais, si quelque chose d'assez louche se produira ...

Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki Sakamoto
Waterworld

avatar

: Coke Addict
Féminin Messages : 4102
Emploi/loisirs : Danser; Chanter; Dire des conneries \o/
Humeur : Mitsukienne ♪
Ici depuis le : 25/10/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Future maman ; Lycéenne en 3ème année
Liens:
MessageSujet: Re: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   Dim 20 Fév - 21:56

    • Mitsuki s'était donc prit des passoires sur la tête. Réflexe inné, elle s'était quand même un tant soit peu protégé le crâne en mettant ses bras dessus. Mais le mal était fait, elle avait maintenant une passoire en guise de bonnet sur la tête. Heureusement qu'il faisait pas mal noir. Pourquoi heureusement ? Mais parce que y'a quelqu'un c'est vrai ! Un intrus ! Ou une intruse, bref. Quelqu'un en trop ! Quelqu'un de trop ici... Oui c'est peut-être répétitif mais au moins vous vous rendez compte -ou pas- à quel point Mitsuki à eu la frousse. En plus, elle voyais la forme de la personne se rapprocher d'elle et elle aimait pas ça. Pas qu'elle aime pas quand on vient la voir, non non non, plutôt que... bah là elle fait juste un tout petit peu un truc interdit. Vous savez, voler dans les placards... Bon là elle avait encore rien fait hein, mais rien que le fait d'être là, je pense que ça peut être puni par la direction, donc on va s'abstenir de faire connaissance avec l'intrus. Surtout si c'est un pion... Mais... Euh... En s'approchant, Mitsuki pouvait mieux voir la personne aussi. Elle avait l'air d'être une fille... M'oui. Elle avait pas les jambes des pions qu'elle avait pu voir jusque là en tout cas. Oui, Mitsuki regarde les jambes des gens, et alors ? Elle regarde aussi tout le reste du corps hein, vous faites pas d'idées. Non mais. Et c'est que des jambes d'abord. Encore ça aurait été le cul... M'enfin bref ! La... jeune fille ? Ça pourrait très bien être une pionne au fait. S'approcha encore un petit peu d'elle et lança le baragouin suivant.

    « Hey ! Le truc qui vient de tomber, t’es qui ?! Toi aussi tu cherches de quoi manger ? Hein, hein, HEIN ? »

    • ... Ok. Bon ben déjà c'était loin d'être une pionne vu son merveilleux langage... Rooooh ! Voyons Mitsuki pouvait toujours parler au fait, elle dialogue exactement de la même façon ! Non mais. Mais c'est vrai que se faire traiter de "TRUC" c'est vachement plaisant. Oh, si, si ! Ça fait très sympa... gentil... rassurant... C'est sur que si elle lui avait dit "personne" ou "mademoiselle" et tourné dans une phrase un peu plus polie, Mitsuki elle aurait détallé. Ah mais, à la vitesse de l'éclair au moins ! Bon, j'arrête les sarcasmes. Mais quand même ! C'est pas respectueux envers les autres. Encore si elle la connaissait. Mais là : nan ! Parce que cette voie ipas gênée et plutôt bruyante même ne ressemblait ni à celle de l'inconnue qu'elle avait une fois hébergée dans sa chambre, ni à celle de Misha, ou de Lyze, ou d'Airi ou de n'importe qu'elle fille qu'elle connaissait ici. Donc elle avait pas à lui parler comme ça. Point. Mitsuki ne pu cependant s'empêcher de froncer les soucils en faisant une moue boudeuse et vexée. Ah bah désolée, les caractères ça se change pas comme ça. Et pourquoi changer d'ailleurs ? il était très bien celui de Mitsuki ! -ou pas-. Mais bon. Elle ne lui avait pas répondu, d'ailleurs. Peut-être qu'elle ne le ferait pas. Ça pourrait être marrant de faire la muette, non ? Mh... risqué cependant Mitsuki. Tes idées sont loin d'être mauvaises et ennuyantes, elles sont même tout le contraire, mais là ça risque d'aggraver encore plus les choses, puisque la fille semble te ressembler. Comment ça lui ressembler ? elle pouvait même pas la voir ! Ce que je veux dire c'est que... L'intruse à l'air aussi folle que notre grande blonde ♪. Mais que cela ne soit cependant pas une excuse pour qu'elle hurle ! Qu'elle bécasse. Elle voulait les faire repérer ou quoi ? C'est pas parce qu'elles étaient dans les cuisines, derrière une porte, tout au fond de la cantine, derrière une autre porte, qu'on ne pouvait pas les repérer. Puisqu'il n'y avait tout simplement aucun autres bruits. Quoique la nuisance sonore ne soit pas le premier danger, c'était plutôt la luminosité. Parce que les cuisines avaient des fenêtres... Plus pratique me direz-vous. Et je vous dirais oui. Mais le problème c'est qu'elles menaient vers la cour donc si jamais elles allumait, n'importe qui regardant dans la cour pourrait les voir ! Et la cour était au centre du bâtiment ! La meeeeeeeeerde. Enfin bref. Mitsuki est un peu longue à analyser là, elle vient seulement de capter que la fille en face d'elle veut aussi de la nourriture. Également une pieuse de placards ? Eh bien, il était possible qu'elle s'entende un peu finalement...

    « Tu pourras m'aider à trouver l'interrupteur ?!! »

    • ... Les yeux de Mitsuki s'agrandirent comme des soucoupes. Qu'est-ce qu'elle venait de se dire déjà ? Ah oui : INTERDICTION D'ALLUMER. Déjà rien que le fait qu'elle est un briquet dans la main ça pouvait la faire repérer -quoique là, il fallait bien regarder à travers les fenêtres pour voir quelque chose-. Oh mais d'ailleurs. Elle a un briquet ! Elle se releva, s'épousseta un peu les jambes et sa chemise-robe en jean, tout en tenant la passoire sur sa tête, histoire de pas la faire tomber pour faire plus de bruit. Ah mais c'est vrai aussi qu'elle avait fait tomber pleins de passoires ! En métal ou inox ou un truc du genre en plus. La conne. Elle avait du faire un boucan pas possible comparé à la fille en face d'elle. Surtout qu'elle avait crié en plus... M'enfin, tant pis hein, qu'est-ce que vous voulez, c'est trop tard maintenant... Donc. Mitsuki était maintenant debout. Elle tendit son bras gauche droit devant elle -c'est celui qui tenait le briquet, Mitsuki est gauchère- et l'alluma au bout de deux essais. Elle veilla cependant avant d'allumer son feu portatif, à enlever la passoire qui recouvrait sa tête de sa main libre, et la tenue le long de son corps.

    « On allume pas les lumières. Ça pourrait nous faire repérer. Oui je cherche aussi à manger. T'aimes pas non plus les choux de Bruxelles ? »


    • Mhoui, façon bizarre de discuter Mitsuki. Au début elle avait parlé de façon froide et distante, de façon à ce que ça rentre bien dans la tête de son interlocutrice voyez-vous. Puis après elle avait parlé peu à peu en se détendant. Arrivée au choux de Bruxelles, elle reprit une respiration normale. Faut dire aussi qu'elle venait de lancer un merveilleux sujet de conversation - Errrrrhmm-. Elle s'approcha de la fille de façon à l'éclairer aussi. Elle avait de très beaux yeux marrons. Mais virant un peu sur l'orange. C'était... étrange dis donc. Des cheveux... roux ! Mais vraiment orange de chez orange. Comme un... pamplemousse. Elle avait un beau visage aux premiers abords, pas le genre à être qualifié de laideron. Elle leva ensuite son bras tenant le briquet et regarda sur les murs pour voir s'il y avait des interrupteurs. Hm... C'est bien ce qu'elle pensait.

    « En plus c'est loin d'être des lumières tamisées ici, si jamais on allume, n'importe qui regardant dans la cour pourra nous gauler. T'as pas envie de te faire coller juste pour de la bouffe dis-moi ? »


Dernière édition par Mitsuki Sakamoto le Mar 26 Avr - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   Mar 22 Fév - 12:44

Pourquoi elle me regarde comme çà ? J’ai dit quelque chose de choquant ? Elle écarquille les yeux parce que je suis assez choquante ? Elle me regarde de cette façon parce que je l’ai choqué ? Répétitive ? Complètement. Hm … Shannon, ce que t’as dis n’est pas choquant. Pas choquant du tout, du tout … C’est juste que vois – tu … Ces fenêtres là, elles sont grandes et elles donnent directement sur la cours qui se trouve au centre du lycée. Et alors ? Eh bien ma belle si jamais t’allumes la lumière y a tous le monde qui va voir de l’extérieur. Donc, on va savoir que t’es ici pour voler de la bouffe. Donc, t’es grillée ma chérie si tu faits çà. DONC, il ne faut surtout pas, alors là pas du tout, vraiment pas allumer la lumière. Ah … Je vois … PAS DE LUMIÈRE. Et comment je vais faire, moi, pour trouver cette bouffe adorée qui me sauvera de cette saleté de famine qui va presque m’achever, mmh ? Tout problème a sa solution …. Ou plutôt tout problème a sa punition ? Je suis complètement à côté de la sanction là … ou pire : l’exclusion. C’est vrai, je n’ai encore rien volé (et ça ne va pas tarder) mais le fait d’être ici est interdit. Ahlala … Si jamais on me trouve … Bon, déjà, je suis un peu rassurée. Oui, même trèèèès rassurée et contente en plus. Eh bien, quoi. On est deux dans la merde. o/ Et ça me plaît d’être avec quelqu’un qui a la même problématique que moi. Au moins, quelqu’un me tiendra compagnie tout au long de cette mésaventure si risquée …

« On allume pas les lumières. Ça pourrait nous faire repérer. Oui je cherche aussi à manger. T'aimes pas non plus les choux de Bruxelles ? »


Quelle magnifique langage ! On dirait un crescendo. Au début d’un air ferme et à la fin … C’est bon celle là je l’adoooore. Oui, oui. Je commence à l’adorer. De un, elle a eu la même idée folle que moi. Et de deux, elle parle presque comme moi ! Pas si vite Shannon. Pas si vite … Et si … Et si elle t’as demandé çà pour te tendre un piège ou// NON. Sale conscience. Ne pensons pas au pire. Elle a l’air gentille. Mouais. On peut à peine la voir par contre. Mais malgré le (très) faible éclairage on peut remarquer qu’elle a des cheveux blonds. Pas très utile à savoir mais bon. Faudrait se présenter non ? Non mais oh ! Qu’est ce qui t'arrives Shannon ? Déballer son identité à quelqu’un que tu connais pas. Ouais beuh … Faut comme même faire le premier pas, non ? Peu importe. L’important maintenant est de trouver des placards remplis de nourritures. Ah … Sans lumière ça ne va pas être aussi simple. Mais que/ Le truc ! Le truc c’est un BRIQUET ! Youhou ! ♪. Enfin … C’est plutôt le ’’Truc’’ a un briquet, Shannon. Et c’est si désagréable de la traiter de ’’truc’’. Beuh quoi … Je l’ai bien traitée de truc y a de cela quelques secondes et elle n’a pas réagi … Et comment, comment on peut en être sûr ? On ne sais pas ce qui tourne en bourrique dans la tête des gens. M’ouai … Ca serais sympa si c’était le cas. Lire dans les pensées. Pas ennuyant… Bon. Où en étais – je ? Ah oui …. Le tru- fille a un BRIQUET ! La joie du feu. Objet ingénieux inventé par l’homme ♪. Mm … Pas si ingénieux que çà … Il y a qu’une petite flemme qui est petite et qui n’éclaire presque pas mais qui éclaire comme même un peu, même si elle n’éclaire rien. (oui) Et là que fait – elle ? Elle tend sa main qui tient le fameux briquet vers les murs et s’approche un peu de moi. Ah ! Maintenant je peux biens la voir … Elle a plutôt un visage agréable.

« En plus c'est loin d'être des lumières tamisées ici, si jamais on allume, n'importe qui regardant dans la cour pourra nous gauler. T'as pas envie de te faire coller juste pour de la bouffe dis-moi ? »


« Mmh … Honnêtement je préfère me faire coller que de laisser mon pauvre ventre gargouiller toute la nuit … »

Moui. Mais être collée n’est pas bonne chose. Voir vraiment pas bonne du tout, du tout … Et puis, qui peux m’assurer que j’aurais que des simples heures de colles, et non bien pire ? Hein ? Ou même rien du tout !! 8D Ah, si c’était bien le cas, mais non, ne rêvons pas trop … Tu ferais mieux de te grouiller Shannon, tu ne vas pas rester ici jusqu’à ce que le beau soleil se lève ! Non ! Surtout PAS. Ah mais c’est vrai qu’il faut faire vite. On ne traine pas ! Allez. Allez. Alleeeez. On ouvre tous les placards. Et surtout, surtout, SURTOUT, ne pas faire de bruit. Chuut. Et je marche, marche, marche jusqu’au fond de cette grotte où est cachée mon trésor. o/ Ah. Un placard. Voyons, voyons … Beuh … Y’a que des torchons. L’autre à côté … Rah. Il veut pas s’ouvrir. Je le tire encore et encore. Il v-veut … paaaas … S’OUVRIR ! //PAFF// Et le placard s’ouvra projetant notre pauvre Shannon contre la table. Mon dieu ma tête ! Et devinez quoi ? Elle a fait du … BRUIT. Mais on ne se décourage pas. Non, non. Bon … La fille devrait peut – être m’aider à chercher, non ? Tout en me levant, je lui demande assez … Mmh … d’un air plutôt autoritaire. Faudrait qu’elle se bouge aussi le petite cul, hein. Regardez là, elle ne s’est cassé qu’un petit truc, alors que moi … Je me suis cognée contre le mur, un meuble, une table et je ne sais ce qui va m’arriver encore … DD8

« Hey ! Au lieu de me regarder faire, viens plutôt m’aider pour ouvrir ces putains de// »

//PAN// WOUAI. Shannon est tombée ! Encore ?! Elle s’est pris le pied dans un quelque-chose-qu’on-ignore. Et devinez quoi ? Devinez ! Devinez, devinez ! … Bon, je le dis alors. Elle ECLATE DE RIRE ♪. Oui, oui ehh oui. Totalement anormal mais vrai. Faudrait lui demander pourquoi, non ? Mais pas maintenant, il faut vraiment qu’elle se calme d’abord.

Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki Sakamoto
Waterworld

avatar

: Coke Addict
Féminin Messages : 4102
Emploi/loisirs : Danser; Chanter; Dire des conneries \o/
Humeur : Mitsukienne ♪
Ici depuis le : 25/10/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Future maman ; Lycéenne en 3ème année
Liens:
MessageSujet: Re: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   Mer 23 Fév - 22:15

    • Non... Voyons... Personne ne voudrait se faire coller pour de la bouffe. ...Si ? Bah pas Mitsuki en tout cas. Hors de question. Surtout juste pour ça. Encore si elle avait détérioré une classe ou un endroit, cassé quelque chose à quelqu'un... Ok. Enfin ça dépendait aussi du quelque chose, si c'était un crayon c'est même pas la peine quoi -On colle pas juste pour un pétage de crayon en plus... On colle pas hein ?!-. Quoique, elle ne savait pas si au Japon les règles étaient les même qu'en France... Bah, sûrement que oui, un crayon quoi. "Oh ! Jack ! Tu as cassé mon stylo ! Tout est fini entre nous, tout ! "Hahaha, enfin Masaki ! Depuis le temps que j'attendais ça ! Hahahaha ! Je vais enfin pouvoir offrir cette gomme à Misako !" "... Une gomme ?! Oh non je suis passée à côté de la chance de ma viiiiiiiiiiie !" -PANPANPANSBAMBOUM-. Bref, de quoi blablatais-je à l'instant ? Ah oui ! Donc. Elle ne voulait pas se faire coller juste pour un petit chapardage de nourriture. Et puis, c'est pas comme si ils allaient s'en rend compte, si elle ne prennait pas beaucoup. Mouai. Sauf que voilà le problème : elle est pas seule ! Et nan ! Il a fallu qu'une autre fille est CETTE idée, CE soir, à CETTE heure. Merde. Elle allait devoir se la coltiner. Surtout qu'elle était un peu -beaucoup- loin d'être discrète. Et rien que ça façon de parler, c'est boooooon, Mitsuki c'est pas sa copiiiiiine. Elle la connait paaaaas. Et là elle en a un peu rien à fouuuuuutre. Enfin, si, elle doit. Parce qu'elle pourrait la faire repérer cette idiote. Oui idiote. Et oui, je sais, Mitsuki d'habitude elle juge pas aux premiers abords, mais là... Bon, non. On dira que c'est qu'un de ses après-jugement alors, mais juste pour vous...

    « Mmh … Honnêtement je préfère me faire coller que de laisser mon pauvre ventre gargouiller toute la nuit … »

    • NON MAIS VOUS L'AVEZ ENTENDU ? Elle est barge dans sa tête c'est pas possible ! Voyons, réfléchis Pamplemousse, te faire coller juste pour de la bouffe ! C'est débile ! Inconcevable ! Pas possible !!.. Phouuuuuuuu. Respire Mitsuki, zen. Essaye de déquarquiller tes yeux qui se sont transformés en deux soucoupes quand t'as entendu sa réponse. Oui, c'est ça, tu prends de grandes inspirations et tu relâches doucement en expiration... Zen. Calmes-toi. Ne prend pas son visage dans sa main et ne le plaque pas contre un mur. Ne t'imagines même pas en train de le lui cogner à plusieurs reprises contre ce mur. Relaaaaaaax... Non tu ne fera pas tout ça et tu ne repartira pas tranquillement dans ta chambre après avoir prit de la bouffe comme si de rien n'était. Tu vas... juste... baisser ta main gauche et éteindre le briquet. Voilà. Il fait de nouveau noir mais c'est pas grave. On dirait que la Lune était cachée par des nuages avant car là il y a une légère clarté blanche provenant des fenêtres. Oui, tu peux mettre ton visage dans tes mains et te masser les paumes. Très bien. Ne fait pas de gestes brusques. Niquel. ... Tiens ? Un bruit de placards qui s'ouvrent et se ferment. Tu sors ton visage de tes mains montées jusqu'à lui il y a quelques minutes. Ah. C'est cette fille qui cherche de la nourriture. Là où tu avais cherché juste avant, hahaha. Nooon, tu ne vas rien lui dire. Ouais, laisse la chercher un peu, ça lui fera pas de mal. Roooooh quoi ?! C'est pas comme si Mitsuki laisser cette meuf aller droit dans la gueule d'un loup. Ou plutôt, "TRUC" comme cette rose bonbon l'avait surnommé avant. "TRUC". Y'avait rien d'autres qui lui venait à l'esprit ? Non mais. Ouais je sais j'en ai déjà parlé dans le post d'avant alors là je vais -essayer de- me retenir... Mais quand même. Sale rose bonbon. Mitsuki la laissait donc chercher. Elle faisait du bruit quand même dis donc, pour quelqu'un qui est censé être discret. ...

    *Br-rr-rr... rr-rr.. RR-RR-RR-RR... PAM !*

    • Ouuu...euh...ais ! Surtout là ! Un placard qui résistait, elle a forcé... Forcé... Puis il s'est ouvert \o/. Pas discrètement, bien entendu. Et en plus, vu qu'elle devait être en chaussettes -comme Mitsuki- elle a glissé quand elle n'a plus eu de résistance de la part du meuble. Donc elle est parti en arrière, à glissé, et... est tombé en se cognant la tête contre le bord d'une table. "Seigneur-Marie-Joseph dîtes-moi qu'elle s'est assommée en même temps !" MITSUKI ! Elle est vraiment pas sympa des fois ! Ouais mais bon... Elle -Pamplemousse- elle est bien pas discrète des fois -même tout le temps depuis tout à l'heure-. Alors elle -Mitsuki- avait bien le droit de vouloir que Pamplemousse s'assomme... Enfin, selon sa logique - à Mitsuki 8D /PAN/-. Enfin bref, l'autre adolescente est tombée et ça à encore fait du boucan : Alléluia ! Mitsuki était en train de se demander si Pamplemousse serait discrète si elle lui demandait de faire du bruit... Bonne question ça. Quoique Mitsu lui avait pas demandé d'être discrète... C'est vrai... Donc autant lui demander d'abord ça, non ? Ou l'ignorer. Et si jamais quelqu'un venait, elle avait qu'à se barrer où se cacher, les gens trouveraient sûrement rose bonbon en premier et repartiraient tout de suite avec. Surtout que... Pamplemousse les verraient certainement pas arriver, vu comment elle était impliqué dans sa tâche à ce moment... Ah tiens, elle se relève.

    « Hey ! Au lieu de me regarder faire, viens plutôt m’aider pour ouvrir ces putains de// »

    • Non mais. C'est qu'elle lui parles de façon autoritaire là ?! Dîtes-moi que j'ai rêvé j'espère ! NON MAIS. MADEMOISELLE se permet de venir empiéter sur le territoire de chasse DE MITSUKI et EN MÊME TEMPS QU'ELLE. ET elle lui donnes des ordres ?! Mitsuki, zen reste zen. Je t'en supplie ne t'énerveeeuuuh paaaaas... Tiens, regarde plutôt Pamplemousse se casser la gueule. C'est marrant, non ? Oui, plutôt hein. Voilà c'est ça, laisse apparaître un petit sourire son ton visage et essaye de me faire retomber cette colère. Phouuuuuu. Voilà, t'es un peu plus détendue pas vrai ? Oui. ... Mais c'est que Pamplemousse éclate de rire ?! ... "Huhu, pincez-moi ou cette fille est conne.". Mitsuki..! Laisse-la tranquille maintenant et occupes-toi plutôt de ton pauvre ventre souffrant qui hurle de faim.
    • Mitsuki se tourna donc vers la fameuse porte qu'elle avait vu il n'y avait pas si longtemps après avoir cependant jeté un dernier coup d'œil à Pamplemousse. C'est que ça lui allait bien ce surnom, hahaha. Enfin. Elle était toujours dans son fou rire, Pamplemousse. Bien, ça laissait Mitsuki agir tranquille. Elle alla devant la porte, prit la poignée et poussa. Rien. Elle la tira. Rien. Bon... Légère sueur froide dans le dos de notre blonde, cette porte était sa dernière chance, elle avait intérêt à s'ouvrir, OUECH. Ou WESH WESH, comme vous voulez, on se comprend. Elle y mit alors ses deux mains, en regardant bien où étaient placés les gonds, Mitsu put voir que la porte se tirait. Elle s'éloigna alors un peu, mit ses pieds en première, vous savez, la position en danse classique. Bon, en gros elle colla ses talons l'un contre l'autre et orienta ses orteils vers l'extérieur, de façon à ce qu'ils ne se fassent pas écraser par la porte si elle venait trop fortement. Et vous savez, quoi Bah elle à bien fait de se mettre comme ça notre Blondie ! Parce qu'après un autre essai -le troisième et généralement le bon c'est bien connu-, la porte s'ouvrit ! Elle rentra dans la pièce et vit un interrupteur. De la lumière ! Elle l'alluma une première fois pour l'éteindre juste après. C'est une technique comme une autre, pour voir si il y avait des fenêtres -ou une seule- qui pouvaient montrer l'intérieur de la pièce par un des couloirs. Heureusement -et coup de chance- pour notre blonde aujourd'hui : il n'y en avait pas ! Elle put donc rouvrir tranquillement la lumière et s'avancer. En fait, c'était comme un grand couloir, avec pleins d'étagères et de la nourriture dessus. Le Paradis à cet instant ! Elle piqua une barre de chocolat au noisettes -mais que fait donc ce genre de bouffe dans une cantine ? Allez vous me dire. Bah, j'en sais que dalle moi personnellement hein. Ils font ce qu'ils veulent les cuisiniers-. Et-euh bref. Elle quitta donc -Quitta ? Waza j'ai bu où quoi, ça à aucun rapport avec ma phrase d'avant /PAN/-. Elle PIQUA donc une barre chocolatée aux noisettes et vint se poster entre la porte et son chambranle, de façon à avoir la moitié gauche de son corps dans la pièce-à-bouffe et la partie droite dans les cuisines. Où était passé Pamplemousse ? Ah ! Là ! Assise par terre en train de regarder dans d'autres placards et en train de se masser la tête d'une main. Mitsuki cassa gentiment un morceau de sa barre chocolatée et le lança à côté de Pamplemousse -il atterrit près de son genou-. "Yallah ! 'Réussi à capter son attention." Tsss Mitsuki. Une fois que Pamplemousse se fut jeté sur le chocolat pour l'engloutir, Mitsuki lui lança d'un air amusé une invitation.

    « Hm..! Hé ! Pamplemousse vient par là : J'ai trouvé la bouffe ! Ah mais et, par contre, tu me bouffe pas tout d'accord, parce que sinon va y'avoir toute une histoire ! »


    • Puis elle repartit dans son couloir-à-boustifaille en donnant un petit coup de pied dans la porte, histoire de l'agrandir un peu plus pour que Pamplemousse voit d'où provenait sa voix. Elle se plaça ensuite sous une lumière, à peu près au milieu du couloir, en se demanda maintenant se qu'elle allait manger...


Dernière édition par Mitsuki Sakamoto le Mar 26 Avr - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   Jeu 3 Mar - 20:00

Mmh. Elle a l'air un peu énervée, non ? Oh. Pas du tout Shannon. Pas du tout ... Roh. Mais quoi encore ? Je n'ai faits que demander de l'aide. Demander de l'aide gentiment et poliment. Oui-Oui ... Bien sûr ... Aie. Cette chute est apparemment la plus brutale. Enfin ... En même temps on ne sait pas si je vais ENCORE me glisser sur le sol. Me fracasser le crâne contre un mur. Me casser les genoux contre un meuble qui traine. Comment le savoir, mh ? Bon. Pour sûr, Shannon, tu vas te faire bobo autre part encore. Pourquoi ? Oh. Tu ne sais pas ? Tout simplement parce que tu es ... Devine ! Tu sais pas ? Parce que tu es conne et tu ne sais même pas être discrète, et faire attention où on met les pieds, beaucoup moins ! MOI ?! MOI CONNE ? Non mais ! J'ai l'air d'une connasse ? N'importe quoi. (a) Bon, c'est vrai qu'éclater de rire après avoir fait une glissade peu voulue est un tout petit peu con. Un tout petit peu ? Très bien. On va dire, donc, que t'es qu'un tout petite peu conne. Bah oui. Je suis aussi intelligente, hein. Un tout petit peu, si vous voulez. Mmh ? Ça vous étonnes ? J'ai aussi un brin d'intelligence vous dits -je. L'idée que j'ai eu n'est pas bien brillante ? Se faufiler parmi les nombreux murs, couloirs, chambres pour arriver à la cafétéria de son lycée afin de piquer de la bouffe parce que le ventre souffre de la sale famine. Brillant ! Oui beuh ... Shannon, cette idée aussi brillante (qu'elle en a l'air) , tout le monde peut l'avoir. Une preuve ? Cette fille que vois - tu entrain de se diriger vers cette porte. Hahahahahaha. Bon sang Shannon ! Ça recommence, encore ! Arrêtes donc ce fou rire ! Mais c'est pas si Haha Fa- Ha- cile Hahaha. Tu sais ... J'aimerais bien te baffer pour te calmer un peu. Roh, ca va. Me calme ... Ah mais. Elle fait quoi là ? Là, elle fait quoi ? Elle quoi fait là ? Elle cherche de la bouffe Baka ! Et tu devrais l'aider aussi. Non. La flemme. Comme çà ?! BOUGE TA PETIT(E) CUL(ETTE) ET VA CHERCHER TA P*TAIN DE BOUFFE ! Roh. Ça va, hein ! Te mets pas dans tous tes états. Calm down. Quoi que ... Je ne vais pas y aller. Non-non. Je vais laisser cette blondasse chercher seule. Faut pas la déranger non plus ... Aie. J'ai mal aux fesses. Peux même plus bouger. Ah .... (Quelque secondes à attendre .3. /ou à se masser le cul/ ) Oh ! On dirait que la 'tite blondasse a trouvé le trésor ! Y a de la lumière. Et si y a de la lumière ça veut dire qu'elle peut chercher tranquillement. Trannnquiiille. Et si elle cherche tranquillement, bah, elle va trouver la nourriture. o/ Faudrait la laisser. Tiens, je vais aussi faire mes recherches dans MON périmètre. (Oui ... TON périmètre où y a que dalle. --" ) Alors, alors, alors, alors ... ALORS, voyons ce qu'il y a de planqués ici. Cette fois Shannon ouvre le placard doucement. Dou-ce-ment ... Voilà. T'as vus, quand tu veux, tu peux ! Mmh. Je réussi à être discrète quand l'envie me semble. Bordel. Pourquoi je ne trouve toujours rien, juste dites - moi. Pourquoi ? Y a que des vers. Bon ... Shannon. C'est parce que t'es peut - être dans un "territoire" non approprié à la nourriture. Non mais voyez vous çà ! On dirait qu'on parle d'un animal. D'une bête cherchant de quoi manger. "Territoire" ... Pff. J'ai l'air d'un mammifère, moi ? HEIN ? Je crois que je suis à bout de nerfs là ... J'ai envie de ... BUTER quelqu'un. Vraiment, vraiment. Je sais pas pourquoi mais je suis énervée. Y a qu'la bouffe qui calmera ma rage. (Enragée comme une chienne ... --") RAAAAAAHR. (Eh oui. ) Calm and do not stir. Calm. Caaaalm. Oui, c'est çà ma façon pour calmer mes nerfs qui bouillent. Je répète la phrase miracle : Calm and do not stir et je me masse le crâne. L'arrière du crâne. Voiiiiiiiiiiilà. T'es plus chauffée maintenant. Facile, non ? Allez. GO. On cherche dans un autre p*tain de placard. Je sais, mon langage est vulgaire, et je m'en fou ! J'ai l'air d'une fille pourrie gâtée tellement polie mais non ce n'est pas ce que vous croyez. Je me comporte comme une personne anormale. Bah oui ! ANORMALE. J'assume hein ! 8D Passons au deuxième tiroir même si je sais qu'il n'y a vraiment rien y a quelque chose mais y a rien et ce quelque chose pour moi c'est rien parce que ce quelque chose qu'il y a où y a rien c'est pas de la bouffe. (What a Face) On fixe le fond du placard. On réfléchit tout en se massant le crâne d'une main et de l'autre on ferme le placard. Oui. Comme vous l'avez remarquer, ce moment de réflexion est totalement inutilement inutile puisque la bouffe est déjà trouvée. ♪. QUOI ? Elle est où ? Elle où ? Elle où ? 8D

« Hm..! Hé ! Rose bonbon vient par là : J'ai trouvé la bouffe ! Ah mais et, par contre, tu me bouffe pas tout d'accord, parce que sinon va y avoir toute une histoire ! »

Que ........................... Rose bonbon. Elle m'a appelé ROSE BONBON. Parce que j'ai un truc rose moi ? Oui. C'est vrai. Mes sales cheveux. Non mais. Vous avez entendu ? Rose bonbon ! Elle m'a appelé Rose bonbon ! C'est si désagréable ? Oui ! Rose bonbon ! Elle a dit Rose Bonbon ! STOP. On va pas en faire tout un sac. D'un côté, elle a bien raison de t'appeler comme çà. Non ! SI ! De un, tu l'as appelé "Truc", souviens - toi. De deux, elle connait pas ton nom. Autant te surnommer ainsi. Mhhnmfm. Pas la peine de faire une mine boudeuse. Roh ! Et puis arrêtes de la fixer comme çà, Baka ! Je ne ne la fixe pas ... C'est la tablette de chocolat. Mh. J'AI FAIM. Beuh. Au lieu de rester là va plutôt prendre un bout, puisqu'elle t'as invité en plus.

« Hum ... Déjà j'ai un prénom. SHANNON. Shannon Rainsworth ... C'est mieux que le surnom ridicule que tu m'as balancé. »

Ceci dit, je pris la moitié de la barre de chocolat qu'elle avait jeté près de mon genoux. NON MAIS. Elle se prend pour qui, hein ? Me jeter de la bouffe comme si j'étais une bête. Hn. Elle me tape sur les nerfs. On lui a jamais dit que je m'énerve vite ? Pff. Shannon. Stupide que tu es. Elle le sait pas puisqu'elle te connait pas. M'en fou. Fallait pas me jeter de la bouffe comme si j'étais une chienne ... Je regardais la barre chocolatée. Ce délicieux chocolat ... Eh bah alors ! Tu vas le manger oui ou merde ? Merde. Quoi ? J'ai bien dit NON ! (Non, t'as dit "merde" 8D)... J'imagine que c'est parce qu'elle te l'a balancé ? OUI. Hn. M'en tape de son chocolat. Si elle croit que je vais me jeter dessus, eh bien, elle se trompe totalement. Je vais chercher par moi même de la bouffe.
Sans un mot. Dans un silence. Discrétement. Et doucement. Shannon cherchait dans les placards d'en haut. Pour une fois -depuis qu'elle est venue dans cette cafétéria- elle n'a pas commis de boucan !C'est presque un exploit. Quoi que ...

//BRUIT DE CASSE//


CATASTROPHE. On parlait de discrétion, de douceur, de silence ? En voici TOUT le CONTRAIRE ...
Oups ... "Oups" ?! T'as que çà à dire "Oups" ? Tu peux pas réaliser ce que t'as fait là ? Shannon BAKA. T'as cassé toutes les assiettes qui était dans le placard la haut ! C'est pas possible. Pas possible. T'es fichue. FICHUE. Grillée. BORDEL de bordel. Demain on va s'en apercevoir. Même que y aquelqu'un qui va venir, là, maintenant tout de suite. En moins 3O assiettes étaient brisées, cassées, à jeter quoi ! Je vois déjà le rapport : " Mademoiselle Shannon Rainsworth a eu la mauvaise et insolente idée d'aller se faufiler, la nuit, dans la cafétéria du Lycée dont l'interdiction d'y aller sans autorisation du côté du personnel. Ce qui strictement interdit. L'élève a aussi commis certains dégâts qu'elle devrait payer afin de permettre au Lycée de remplacer les objets cassés. Je sous signe, Madame la directrice, qui a pour choix de renvoyer Shannon Rainsworth quelques jours. " OMG. La Meeeeeeeerde quoi. Bon. N'oublions pas que je ne suis pas la seule. Y a un complice.

« C'est bon ... C'est MORT. D8 »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki Sakamoto
Waterworld

avatar

: Coke Addict
Féminin Messages : 4102
Emploi/loisirs : Danser; Chanter; Dire des conneries \o/
Humeur : Mitsukienne ♪
Ici depuis le : 25/10/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Future maman ; Lycéenne en 3ème année
Liens:
MessageSujet: Re: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   Lun 25 Avr - 23:29

    • Un melon ? Un du gâteau au chocolat ? Tiens, sûrement des desserts préparés à l'avance pour demain midi. A moins qu'elle ne prenne un croissant ! Choix difficile à faire... Finalement, elle se prit un éclair au chocolat et se tourna vers la porte menant à la cuisine. Pamplemousse ne venait toujours pas. Qu'est-ce qu'elle pouvait donc bien foutre ? Elle avait été visible tout de même ! Et Mitsuki avait même cru entendre Pamplemousse lui parler alors qu'elle retournait dans le placard. Bizarre bizarre tout ça. Peut-être qu'elle n'avait pas aimé le fait qu'elle lui ai lancé un morceau de chocolat ? Roooh... C'est bon quoi, alors qu'elle essayait d'être gentille franchement. Si ça continue elle n'allait plus l'être avec elle dis donc. C'est vrai quoi ! Elle avait juste voulu lui indiquer qu'elle avait trouvé la nourriture, et lui avait lancé le chocolat comme une preuve. Quelque chose disant qu'elle ne se foutait pas de sa gueule ou que ce n'était pas un piège. Normal quoi pour Mitsuki. Enfin.
    • ... MERDE. C'était quoi ça ?! Mitsuki se précipita dans la pièce d'à côté, un morceau d'éclair dans la bouche. Un frisson glacial lui avait traversé la colonne vertébrale. Des assiettes étaient tombées. Elle essaya de les localisées avec la lumière sortant du placard et elle la vit. Elle. Et encore elle. Putaiiiiiiiin Pamplemousse était décidément pas douée pour être discrète. En même temps, qui ça aurait pu être d'autre franchement ? Mais quand même ! Pourquoi elle s'était mit à chercher par la cette du con ? Alors que Mitsuki lui avait dit qu'elle avait trouvée la bouffe ? Roh mais roooooooooh. Fait chier hein. Mistuki mangea la fin de son éclair au chocolat en fronçant fortement les sourcils et en allant cherché un sac poubelle. Y'en aurait sûrement dans un coin du placard à bouffe. Deux minutes plus tard : Bingo ! Elle marcha ensuite vers Pamplemousse, déplia le sac et le mit par terre. Elle se mit à genoux et commença à remplir le sac. Avec un peu de chance elle pourrait même le jeter dehors avant de retourner dans sa chambre. bah oui, elles allaient vite nettoyer et avec un peu de chance personne ne remarquera l'absence de... environs 30 assiettes. Oh putain. Trente quand même. Ah et oui j'ai dis "elles allaient" car Pamplemousse s'était accroupit et s'était mise à aider Mitsuki dans sa collecte. Au moins une bonne chose de sa part depuis qu'elle l'avait vu tiens ! Bref. Une fois le sac plein Mitsuki fit un nœud à son extrémité et la cacha dans un coin de la cuisine. En attendant. Non mais parce qu'elle a encore faim ! Elle va pas partir alors qu'elle à encore fait c'est débile. Quoi elle a déjà mangé une barre au chocolat et un éclair au chocolat ? Ha non j'suis désolée mais sa barre déjà elle en a passé à Pamplemousse, hein, et son éclair il était tout petit ! Elle a fait exprès de prendre le plus petit pour que les gens de la cantine s'en rendent pas compte ! Donc elle a encore faim.
    • Mais avant. Il faut parler à Pamplemousse. Musique d'ambiance indiquant que c'est une mission presque impossible à faire sauf pour notre Mitsukiiiii ! Non, j'plaisante, elle doit pas être si idiote que ça cette fille. Enfin, elle l'espérai. Elle la prit par le poignet et l'entraîna avec elle. Non parce que, même si Mitsuki lui disait plus clairement de venir la rejoindre pour prendre de la bouffe et après se barrer, elle était pas sûre que Pamplemousse comprenne. Donc autant y aller plus directement. Elle l'entraîna donc jusqu'à l'intérieur du placard. Puis referma la porte. Et mit Pamplemousse dos à cette même porte. Elle positionna une de ses mains de chaque côté du visage de l'adolescente et lui parla calmement.

    « Bon écoutes je crois qu'on est mal parties et qu'on ne s'est pas bien comprises. Maintenant que tu es là, on prend chacune de la bouffe, ok ? Puis on sort ensemble de cette cuisine, SANS. Faire. Aucun. Dégâts. Supplémentaires. Toujours ok ? Et ensuite on repart chacune de notre côté dans notre chambre et on re-mène nos vies tranquilles comme si rien ne s'était passé. C'est clair ? »


    • Non elle ne la prenait pas pour une attardée mentale, elle lui expliquait juste simplement ce qu'elles allaient faire ! ... Bon d'accord peut-être un peu, mais elle avait de quoi ! Elle resta une bonne minute dans la même position, le temps que ça rentre bien dans le cerveau voyez-vous, puis elle s'éloigna lentement de l'autre fille. Bon. Elle se tourna d'un quart vers les étagères, mit sa main droite sur sa hanche et sa main gauche sous son menton. Qu'allait-elle donc prendre maintenant ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shauna R. Ainsworth
Petite pluie

avatar

: stupide pamplemousse sur pattes
Féminin Messages : 59
Age : 19
Emploi/loisirs : entre tous et rien. <: /camion
Humeur : shaunaniene. /out
Ici depuis le : 30/03/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   Mer 27 Avr - 12:58

Changement de personnage. Mais le RP continue normalement. o/


Parce que notre Shauna est vraiment discrète. Parce que notre Shauna traine cette bonnasse ( What a Face ) avec elle dans la merde, car voyez – vous, si Shauna continue ainsi, la blondasse va finir sanctionnée aussi, hein. Donc, notre petite gamine a intérêt a bien se tenir ! Bon. C’est pas facile. Faire un effort. Ça serait bien. Et regardez moi cette gaffe. Pas possible. Trente assiettes cassées ! TRENTE ! Non mais ils vont s’en apercevoir. Ils vont le voir puis ils vont gueuler. Même qu’ils vont –je ne sais pas quel moyen- les reconnaitre. Que c’est elles les voleuses nocturnes de bouffe et casseuses d’assiettes. Sauf que, la casseuse d'assiettes, LA SEULE, c'est bien notre trèèès douée Shauna. L'autre elle n'a rien fait, elle subit juste le bordel de Shauna. Je la plains ! Sérieux. Bon sang. Pourquoi. Pourquoi cette fille devrait être comme çà ? Si ça continue, la bonnasse va la prendre pour une attardé mentale. J’avoue, elle est un peu comme çà, loin d’être vraiment attardée mais comme même, quand on parle d’intelligence, elle est à l’écart. Bon. Avec un peu de chance, ils vont rien voir. Mais c’est très remarquable. Trente assiettes de cassées, de disparues, la galèèèèèèèère. Mais. Mais, ces pauvres assiettes toutes cassées là, vont être bien rongées dans un gentil sac poubelle et jetées quelque part. Pour éviter qu’on s’aperçoit de cette catastrophe. Et hop, plus rien ! Super. Brillant. Mais oui. Ce n’est pas Shauna qui a eu l’idée. Bien sûr. C’est la blondasse. Parce que voilà, Shauna quand elle a cassé tout çà, la seul chose à dire : « C’est bon … C’est MORT », aucune réaction de rescousse.
Et puis les voilà, en plein collecte de morceaux d’assiettes cassées. Faits gaffe, Shauna, si tu ne veux pas te couper les veines avec ce truc. Elle sont à genoux, entrain de ronger ces putains d'assiettes. Allez plus que dix petits morceaux tranchants. Et voilà. Voilà. Enfin. Fini. La blondasse mit un petit nœud à l'extrémité du sac poubelle et ... le cacha quelque part. Mais elle va pas bien ? Elle doit le jeter, là ! Si elle le laisse ici, il vont le voiiiiiiir ! Roooooooh ... SHAUNA. T'es qu'une ... une sale .... une ... pas douée ! Tu te la ferme et concentre toi sur ce que tu veux. T'es venue ici pour de la BOUFFE. Alors, bon dieu, pour l'amour du ciel, CHERCHE CETTE BOUFFE ET CASSE TOI D'ICI ! ... Pas possible comment cette fille est si ... Euh. Elle fait quoi là, la blondasse ?
Ladite blondasse attrapait Shauna par le poignet l'entrainant avec elle. Dans le placard. Elle ferma la porte. Jusqu’ici, rien de dangereux. Et elle mit Shauna dos à la porte. Non mais là … Et puis la bonnasse mit ses deux mains ... de chaque côté du visage de Shauna. Ne me dites pas que … OH. OMG. OMG. WTF ? Non mais sérieux. Ce n'est pas le moment de faire çà. Vraiment pas. J'ai horreur de la drague féminine moi ! Non mais ho. Elle veut me ... rouler une pelle ? Naonnnnnn. MAIS SI. Regardez la position. Putain. Et si elle jouait ? Oh, mais oui ! BINGO. Si elle veut jouer, je vais jouer à son jeu. NON MAIS SHAUNA. Shauna. Ne te précipites pas trop, là. Peut - être que tu ne l'as pas compris, hein. Et ... NON, non, non, non. Mais regardes sa position bon sang. Elle n'a que çà à faire ? Genre, elle en profite, hein. Elle se retrouve avec une jeune fille telle que MOI dans une cafétéria sombre où personne y est, et elle en profite pour me draguer. Sinon ... Imaginez. Hahahahohohuhuu. Oui, çà, c'est mon rire nerveux. Dans une telle situation, je me sens ... huhu. Bref. Imaginez qu'elle me VIOLE. En plus y a personne pour me secourir ... BON SANG. Y a rien à violer chez toi. BORDEL DE MERDE. Shauna, pourquoi es - tu née avec une si faible intelligence ? Elle ne va PAS te violer. Mais elle va me draguer. Non plus. Elle ne va pas te draguer. Donc ... m'embrasser. ... ROH. Non plus aussi. Elle veut juste te parler ...

« Bon écoutes je crois qu'on est mal parties et qu'on ne s'est pas bien comprises. Maintenant que tu es là, on prend chacune de la bouffe, ok ? Puis on sort ensemble de cette cuisine, SANS. Faire. Aucun. Dégâts. Supplémentaires. Toujours ok ? Et ensuite on repart chacune de notre côté dans notre chambre et on re-mène nos vies tranquilles comme si rien ne s'était passé. C'est clair ? »

… Elle me … prend pour une conne, celle là ? Elle va pas bien. Et puis … quelqu’un peut me dire pour je sens qu’il y a pleins de sous – entendus dans ce qu'elle dit ? Je vais t’expliquer. Shauna. Pourquoi, TOI, et seulement TOI, tu trouves qu’il y a des sous – entendu dans ce qu’elle dit. C’est que, ma pauvre Shauna, t’es qu’une PERVERSE. Bon dieu … Pour l’amour du ciel faites en sorte que cette fille retrouve un brin d’intelligence, j’en peux plus. ON n’en peut, plus, Shauna. Huhuhohohahuhohi. C-c’est vraiment … Elle est vraiment nerveuse cette position qu’elle a, sérieux. Puis, pourquoi la blondasse reste comme çà ? Ah. Mais. Elle s’éloigne. La voilà qui réfléchit. Et à quoi elle pense … Shauna … Oui ? Ne me dits pas que … SI. Je vais la DRAGUER. Je vais jouer aussi. JE VEUX. Haha. Elle va voir, je ne suis pas une fille facile, elle va voir.

Et Sauna s'approcha de la fameuse blondasse. Elle l'attrapa par le poignet. Dangereusement, on va dire. La sortant de son petit moment de réflexion. Elle l’attrapa donc par le poignet et remonta sa main jusqu’à son bras pour l’attirer contre elle, la faire pivoter de façon à ce que la blondasse soit adossée à la porte et Shauna devant elle. Changement de position ? Absolument. Shauna la regardait. Vraiment, ce regard qu’elle a ne prévoit rien de bon. RIEN. La blondasse a l’air … surprise, choquée, amusée ? Non. Amusée, je ne crois pas. Bref. Shauna mit ses deux mains de part-et-d’autre du visage de Bonnasse, comme cette dernière avait fait.

« Hahahaha. Tu veux jouer ? On va jouer, ma belle »

OMG. OMG. OMG. PUTAIN DE MERDE. Shauna ? Mais qu’est ce que tu fous ? Putain mais Shauna. Roh. Calme, je vais pas l’embrasser hein. Je vais juste la mettre dans un état critique. Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas dépasser les limites …
Et Shauna plaça sa main au dessus de la tête à la blondasse, et commença à glisser sa main le long de sa douce chevelure. Ses gestes se répétaient. Je la plains, à la bonnasse. Sérieusement. Qu’est – ce qu’elle a fait pour mériter que Shauna vient la faire chier ? Et puis cette blondasse, elle paraît, je sais pas, hypnotisée, comme choquée, quoi.

Et cette malade de Shauna … Elle. MERDE. Elle. Elle rapproche son visage de la blondasse. Et dangereusement ! OMG. Elle est en position de l’embrasser ou quoi ?! Naon, naon, naon. Elle s’approche encore, et de peu, au moment où ses lèvres allaient se poser sur celles de la jeune fille, elle déplaça son visage vers la gauche et posa son front sur la porte, près de la joue à la pauvre blondasse. Et d’une fraction de seconde, notre folle Shauna explosa de rire.

Je sens que cette nuit va mal se terminer …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki Sakamoto
Waterworld

avatar

: Coke Addict
Féminin Messages : 4102
Emploi/loisirs : Danser; Chanter; Dire des conneries \o/
Humeur : Mitsukienne &#9834;
Ici depuis le : 25/10/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Future maman ; Lycéenne en 3ème année
Liens:
MessageSujet: Re: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   Ven 29 Avr - 15:48

    • Encore et toujours en train de réfléchir, vous vous en doutez bien. Mais cette fois-ci, en plus de réfléchir à la bouffe, elle réfléchit à cette fille. C'est vrai, elle devait avoir un grain. Un très gros d'ailleurs. Ou un minuscule, c'est vous qui voyez. Enfin. Et elle n'était vraiment, mais vraiment, pas dégourdie en plus. La pauvre. Pas gâtée par la nature. Enfin si, elle était plutôt jolie, donc ça compensait. Mais... peut-être pas assez pensait Mitsuki. Maladroite, gueularde aussi. Et pas très intelligente on dirait. Tête de mule également ! Parce que c'est vrai, Mitsuki lui avait assez clairement dit qu'elle avait trouvé de quoi manger. Non ? Et bah si. Donc elle devait sacrément être têtue pour pas la suivre. Et susceptible. Puisque que c'était sûrement parce qu'elle lui avait lancé du chocolat qu'elle n'était pas venue. Enfin. Ah et un peu folle aussi, même beaucoup. Rire après être tombée par terre, vous trouvez ça normal vous ?! Bon, d'accord, ça arrivait aussi à Mitsuki de rire après avoir fait une chute, mais pas à gorge déployée alors qu'elle doit se faire le plus discrète possible ! Chiasse. en plus, elle l'avait regardé bizarrement quand Mitsuki l'avait mise contre la porte pour lui parler. Non mais, sincèrement, elle croyait quoi ? Que Mitsuki allait lui rouler une pelle des plus torrides de son existence ?! Mais faut ARRETER le DELIRE, là ! Non mais. Mitsuki elle est pas lesbienne ! Elle est pas bi ! Elle est HE-TE-RO. Donc ses rêves d'adolescente coincée, elle se les garde ! Non mais. Déjà qu'il y a plusieurs mois elle s'était fait draguer par une inconnue dans une gare. Et que ça aurait trèèèès bien pu mal finir d'ailleurs ! ... ... Bon, je précise : mal finir avec la fille, parce que, ça c'était mal fini. Mais avec un parfait inconnu. Qui avait réussi à rentrer dans sa chambre quand même ! Et qui avait tranché la gorge à une fille qu'elle connaissait ! Bon, pas très bien, mais quand même. C'était flippant. Surtout qu'elle le revoyait parfois quand elle sortait en ville. Ou à la plage, ou ailleurs. Même des fois au lycée, bien que se soit plus rare. C'est flippant ! Mais... quand même beaucoup ! Bien que Mitsuki s'y habitue... légèrement. Donc. [ Celui où j'avais marqué "Bref." à la place 8D ]
    • Hm ? Mitsuki vit du coin de l'œil que Pamplemousse se mettait à bouger. Eh bah c'était pas trop tôt dis donc. Non mais parce que si ça continuait, finalement Mitsuki elle allait vite repartir dans sa chambre sans attendre l'autre. C'est vrai ! Elle est lente en plus de pas être dégourdie. Ça craint. Pour elle. C'était l'avis de Mitsuki. Enfin, Pamplemousse l'attrape par le poignet. Mais quoiiii ? Qu'est-ce que tu veux, j'ai pas été assez claire dans mes explications ? Tu veux manger un truc qui est trop haut pour toi ? C'est ça ? Ou pas. Parce qu'elle l'attrape de façon vive. Limite Mitsuki aurait pu se casser la gueule. Non mais elle est dangereuse pour autrui en plus d'être dangereuse pour elle ! Et BAM. Mitsuki se retrouva elle-ne-savait-pas-comment contre la porte. Inversion des rôles. Grmbl, elle aimait pas ça. Parce que d'abord, là, c'est elle qui semblait la plus âgée des deux. Donc on doit pas se laisser faire par des morveux. C''est comme ça. Mitsuki l'a toujours pensé ainsi. Et puis, aussi, pourquoi elle avait ça cette idiote ? Elle avait pas comprit qu'elles devaient se dépêcher ? Non ? Non ! Mademoiselle Pamplemousse préfère jouer à elle-ne-savait-pas-quoi. Et voyons ! Pamplemousse la fixe maintenant. Tu veux quoi ? Ma main dans ta face ? Non mais dis le tout de suite ça ira plus vite, plutôt que de m'énerver. Mitsuki la toisait carrément. Non mais. En plus, elle reprend exactement la même position que Mitsuki. Aucune imagination ! C'est pas possible...

    « Hahahaha. Tu veux jouer ? On va jouer, ma belle »

    • ... Euh. ... Oui. ... D'accord. ET IL EST PASSE OU TON CERVEAU GRONNASSE ? Ouais, c'est pas classe comme insulte, mais c'est le premier truc qui est venu à l'esprit de Mitsuki. Non mais c'est vrai. Elle est MALADE. De quel jeu elle parle d'abord, hein ? Et depuis quand elle l'appelle "Ma belle" ? Non mais oh ! y'a pas marqué "Propriété de Pamplemousse" sur son front ! elle appartient à personne d'abord. Merde. Non mais, la tarée. Elle a vraiment cru que Mitsuki allait la violer tout à lheure ou quoi ? Non mais, elle savait pas qu'elle pouvait faire aussi peur que ça. Mitsuki aurait même pu rire de cette pensée, voyons, elle ne devait pas effrayer les petits nouveaux. Mais là. LA. Pamplemousse elle s'était trop rapprochée. Ça n'allait plus, ça n'allait plus ! RIEN NE VA PLUS QUE J'VOUS DIS. ... Vous y avez cru, hein ? ( Cool ). Non Mitsuki avait juste haussé un sourcil en entendant cette phrase chelou. Sourcil qui se leva encore plus quand une main de Pamplemousse vient se mettre au-dessus de sa tête. Mitsuki pencha d'ailleurs celle-ci en arrière pour voir la main ( ... Je parle de sa tête qui va en arrière là 8D /PAN/ ). Bon. Ouais. Elle redescendit son visage pour voir la suite des opérations de Pamplemousse. Mais ? Elle lui caresse les cheveux là ? Ça va plus Pamplemousse ? T'as perdu un boulon ? Mitsuki commençait légèrement à s'inquiéter là. Enfin, elle avait un peu des yeux en forme de soucoupes. C'est que. Elle à rien trouvé d'autre ? Elle lui, caresse les cheveux. ... Ok. Elle espérait que Pamplemousse allait pas rester encore un quart d'heure comme ça parce que bon, elle commençait déjà légèrement à se faire chier. Bon ok elle aime bien quand on touche à ses cheveux. Mais là c'est pas pareil ! C'est une gamine qui lui fait. Et mal ! Ouais Mitsuki est assez cruelle, mais elle a décidé que cette fille était folle, donc, mieux valait ne pas se laisser attendrir par celle-ci ou quoi que se soit d'autre.
    • Et là ! Pamplemousse se rapproche. Encore. Encore. Son visage était à deux centimètres de celui de Mitsuki. Elle était d'ailleurs même sur le point de l'embrasser ( Pamplemousse allait embrasser Mitsuki, pas l'inverse èé ) quand tout d'un coup elle déporta son visage sur la gauche de Mitsuki. Hummmmmm... Bien. Ok. Pamplemousse est presque sur elle, son visage posé sur la porte, à gauche de celui de Mitsuki. Tout va bien, bien sur. Et vous savez quoi ? Elle se met A RIRE ! Encore une fois ! Non mais RIEN NE VA VRAIMENT PLUS là. Mitsuki soupire, arrive à remonter sa main gauche jusqu'à son visage et se la passe dessus. C'est. Tout simplement. Pas. Possible. Elle prend ensuite Pamplemousse par la taille et tourne autour d'elle de façon à ce que se soit de nouveau Pamplemousse contre la porte. Elle lui lance un regard du genre "Non mais... J'ai pas que ça à faire sérieux" puis s'éloigne. Non mais c'est gavant. Elle veut juste manger là. Et elle à sommeil aussi. Elle va donc tout au fond du placard pour se choisir un nouveau truc à manger. Son choix s'arrête sur une petite statue de lapin en chocolat. Bon. C'est décidé, après ça elle retourne se coucher ! Que Pamplemousse la suive OU NON.
Revenir en haut Aller en bas
Shauna R. Ainsworth
Petite pluie

avatar

: stupide pamplemousse sur pattes
Féminin Messages : 59
Age : 19
Emploi/loisirs : entre tous et rien. <: /camion
Humeur : shaunaniene. /out
Ici depuis le : 30/03/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   Mar 17 Mai - 18:07

Et Shauna continue à rire. Ce n’est. Vraiment. Pas. Possible. Bon, Shauna, arrête. Tu vois pas que tu enquiquine tout le monde ? Bon sang. C’est bon, lààààà. Si tu veux lui rouler une pelle à la blondasse fais le main-tenant. Ah non. Ah tiens. Ah voilà. Et pourquoi elle m’attrape par la taille, celle là ? Je le savais qu’elle voulait faire quelque chose. Je ne suis pas folle. Ni conne, d’ailleurs. Mais oui. Mais bien sûr. Trèèèèès sûr. T’es juste … Sans cerveau, quoi, pas possible. Vraiment. Pas. Possible. Et la blondasse fit pivoter Shauna, afin d’échapper à l’emprise de celle-ci. Pour ne pas rester, sous moi, quoi. … Je ne. Vais. Pas. Râler. Mais qu’est ce que j’ai dit encore ? J’ai juste dit qu’elle s’enlève d’en dessous de .… Ohohhahauhu. Sale conscience perverse. Lolz. MERDE BORDEL MERDE DE BORDEL. Bon. Sérieux Shauna, je la plains à cette fille. Et je la comprends parfaitement. La pauvre. Qu’est ce qu’elle a fait pour se retrouver, ici, avec toi ? Roh. C’est bon. M’enquiquine pas, toi aussi. Ah. Elle cherche de la bouffe, tiens. Oh mais oui. J’étais venue pour çà, déjà. Mais là, je n’ai point faim. J’ai faim mais j’ai pas faim. Enfin. Roh et puis, j’ai envie d’une canette de Coca. Oh et puis, j’en trouve pas. Roh et puis je veux dormir. ROH ET PUIS MERDE ! Calme. Calme toi. Calme toi, Shauna là tu vas m’exploser les nerfs. Bon. Bon. Bon. Bon. Je vais chercher dans le placard tout au fond, là. Non mais ca va pas ? Le placard tout au fond est strictement interdit. Impossible d’y … renter. Et oui. Notre Shauna et bel et bien rentrer dans le placard à provisions. Bon sang. Soyez sûrs, et je vous le promets qu’elle va faire une gaffe. C’est vraiment beaucoup trop certain. Ah tiens. La blond asse est si occupée avec son lapin en chocolat. Tant mieux, alors. Euh. Shauna. Tu ne vois pas que c’est TOI qui embêtes ici ? Et puis, tu ne pourrais pas descendre de cette échelle ? Non. Je ne vais pas descendre. Je veux. Je veux prendre ces deux cartons là haut. Y’a des chips dedans et puis des canettes de Coca, aussi, tiens. Ok. Mais vas – y dou-ce-ment. Dé-li-ca-tement. Ne … MAIS BORDEL. Oui. La gaffe. Qu’est ce que je disais, hein ? Shauna a tiré sur les deux cartons et s’est renversée. Magnifique chute. Et puis aussi. Pour couronner le tout. Elle a fait tomber les cannetes de Coca. Du coup. On se retrouve avec du Coca partout. C’est bon. Je crois bien que …

« AAAAAAAAAAAAAAH. Argh. »


MAIS CA VA PAS ? Crier comme çà ? Tu veux te faire repérer ? Et puis, je crois bien que ton superbe cri s’est fait entendre dans tout le couloir. Et même que là, y’aura tout le monde qui va venir, sortis de leurs chambre, débarquant ici. Et puis encore. Le truc le plus beau parmi tout çà. Tu seras grilléééééééée. Mais ta gueule. Aie. Je me suis fait mal. Je suis tombé sur un clou, je crois. Et là, y’a du sang partout sur mon bras. Rah. Bon sang. Le mal que j’ai. Féchié. Féchié. Féchié. Shauna est tombée, comme par hasard, sur un clou. Un clou, qui était posé là, juste en bas, de façon à la blesser. Super, comment le hasard peut faire les choses. C’est tellement bien, surtout dans une situation comme celle – là, y a pas mieux, je peux vous l’assurer. Et voilà. Shauna contemple son bras. Et puis voilà, elle a du sang tout le long du bras. Comment un minable clou peut provoquer une si grosse blessure ? Le clou, c’est une tepu. Et puis encore avec le si petit cri fait. La blondasse devrais remarquer, non ? … Hum. Apparemment ... Non. La porte aussi, c’est une pute. Et puis encore, la serrure, c’est une salope. Vous n’avez pas compris ? Eh bien, très chères, Shannon est coincée dans le placard à bouffe. Coincée. Si c’est pas beau, çà ? Et il fait tellement noir, comme pas possible ici, d’abord. Bon sang, Shauna. Tu … Tu pleures. Mais oui. On avait complètement oublier de dire un truc vraiment important. Shauna a horreur. Bien horreur. Vous voyez, là, le grand horreur quoi ? Et bien, Shauna a donc horreur des pièces noires. Vraiment noires, là où on voit rien, quoi. Et surtout, quand on a une bonne blessure au bras, c’est pas si beau que çà. Elle a besoin, d’aide là. Eh puis merde.

« HEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEY ! SORTEZ MOI DE LA ! SOS SOS SOS SOS. Mais s’il vous plait. AU SECOUUUUUUUUUURS. »

Oui … Bien à ce point. Vous voyez. Le grand horreur. Et là, espérons que ce cris a capté l’attention de la blondasse. Sinon. Bah. La blondasse va se casser, partir, dormir avec sa bouffe comme si de rien n’était, le cœur léger de ne plus avoir une Shauna sur le dos, et Shauna va rester là. Et au beau petit matin, on va la retrouver, elle va passer un sale moment. Et aussi, avant çà, la nuit qu’elle va passer sera si merveilleuse …
Et elle pleure encore Shauna. Dans le noir. Sang sur son bras. Ténèbres.
Si c’est pas beau tout çà. Surtout, genre, les films Éprouvante-horreur.

Pourvu que cette nuit se termine bien. Bon sang. Pourquoi c’est si compliqué ?!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki Sakamoto
Waterworld

avatar

: Coke Addict
Féminin Messages : 4102
Emploi/loisirs : Danser; Chanter; Dire des conneries \o/
Humeur : Mitsukienne &#9834;
Ici depuis le : 25/10/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Future maman ; Lycéenne en 3ème année
Liens:
MessageSujet: Re: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   Jeu 2 Juin - 17:46

    • Son lapin était vachement bon dis donc. C'était du quelle marque ? Lindt ? Côte d'or ? Milka ? C'était classe en tout cas. Mitsuki resta bien dix minutes à manger son lapin. Elle avait commencé par un petit bout d'oreilles. Puis les deux oreilles entières. Suivit de la tête. De la moitié du corps et des pattes. Qu'est-ce que ça fondait sur la langue... ÇA c'était du bon chocolat franchement. Elle s'était adossé à l'étagère où elle avait prit son festin et s'était doucement laissé glisser à terre. Une fois au sol elle avait tendue ses jambes devant elle et a ait fermés les yeux pour mieux déguster. C'était parfait !
    • Seule ombre au tableau : où était passé Pamplemousse ? Bof, pas grave. Mitsuki avait en tête une multitude de chansons en même temps qu'elle mangeait son lapin, une bonne compagnie donc. Tellement excellente qu'elle failli s'endormir. Mais elle fut réveillé par ce qui semblait être un cri. Comment ? Elle se redressa doucement, se frotta les yeux. Oulaaaaah. Qu'est-ce qui avait bien pu se passer ? Elle recroqua dans son lapin avant de se lever. Bon. Et si elle finissait sa nuit dans son lit ? C'était une très bonne idée. Mais avant ça, il fallait quand même faire une ronde de vérification. Au cas où, on sait jamais, si Pamplemousse avait cassé autre chose... Ou mal rangé un truc. Donc. Ah tiens ! Elle avait pas vu qu'il y avait encore une pièce au fond du placard. Intéressant. Pamplemousse l'avait vu elle ? En tout cas, Mitsuki put voir en une rotation de tête que la gaffeuse n'était pas dans la même pièce qu'elle. Peut-être était-elle déjà remontée se coucher ?

    « HEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEY ! SORTEZ MOI DE LA ! SOS SOS SOS SOS. Mais s’il vous plait. AU SECOUUUUUUUUUURS. »

    • ... Apparemment, non, elle n'est pas retournée se coucher. Rohlalalala, mais qu'est-ce qu'elle a bien pu faire ? Elle s'est enfermée là-dedans ? Mitsuki alla près de la porte et vit que celle-ci s'auto verrouillait. Eh ben. C'est balot ça Pamplemousse, la situation dans laquelle tu viens de te mettre. Mais... Tu pleures ? Mitsuki entend des sanglots de l'autre côté de la porte ! Vite, elle cherche où est le bouton pour ouvrir la pièce voisine... Ah ! Là ! Elle l'actionne et ouvre la porte. Et que voit-elle ? Une Pamplemousse toute recroquevillée sur elle-même, terrorisée et en larmes. Mitsuki passe ses bras autour du dos de la jeune fille et se presse doucement contre elle pour la rassurer. Un câlin, vous connaissez une meilleure solution vous ? Après deux bonnes minutes, histoire que la lycéenne se calme, Mitsuki se relève et bloque la porte, qu'elle tenait jusqu'alors ouverte avec sa jambe, grâce à un carton qui trainait pas loin.

    « C'est bon c'est fini... T'as plus à t'inquiéter. Mais qu'est-ce que tu foutais ici ? Y'avait pas assez de trucs à manger là où j'étais ? »

    • Accompagnant ses gestes à la parole, Mitsuki recherchait l'interrupteur de la pièce où avait été coincée Pamplemousse. Quand elle le trouva enfin et vu le carnage -pleins de Coca partout sur les murs-, elle resta interdite. Au bout d'un moment elle pu tout de même murmurer dans le silence qui c'était formé.

    « Mais qu'est-ce que... T'as fait..? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shauna R. Ainsworth
Petite pluie

avatar

: stupide pamplemousse sur pattes
Féminin Messages : 59
Age : 19
Emploi/loisirs : entre tous et rien. <: /camion
Humeur : shaunaniene. /out
Ici depuis le : 30/03/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   Lun 13 Juin - 18:42

  • Tu as vu, Shauna, tes bêtises où ça nous mène ?
    Elle était toujours assise par terre, complétement terrorisée. Les larmes ne cessaient pas de couler. Elle avait sacrement peur, Shauna. Elle a horriblement la trouille du noir. Et le fait d'être coincée dans une pièce telle celle - ci sans lumière, et avec une blessure qui fait mal au bras, c'est vraiment mal, hein. Elle avait crié pour qu'on la sort d'ici. Est - ce que la blondasse l'a entendu ? Oui ? Non ? Qui sait. Shauna attendait désespérément un secours. Et si la blondasse l'abandonne ici ? Et si elle reste ici toute la nuit ? Et si on l'oubli ? Et si ? Ces pensées ont accentué le sale état où se trouvait notre petite Shauna. Et les larmes se multiplièrent. Elle baissa la tête. L'idée qu'elle allait rester ici lui collait à la peau. Et son comportement de gamine ne l'aidait pas non plus. Si seulement elle avait un cerveau ou au moins un petit grain de maturité, elle aurait allumé l'interrupteur qui était DANS la pièce et que Shauna n'avait pas remarquer parce que, comme vous le savez, elle est stupide. Et si elle était vraiment mature elle n'aurait pas causé TANT de dégâts. Au contraire, elle aurait déjà pris sa bouffe et SANS bruit, hein. Mais, hélas, Shauna est une stupide tête rousse, elle ne changera pas ...

    Et la porte s'ouvra. Mais Shauna ne brancha pas, tellement terrorisée.
    Une tête blonde apparu. Finalement, Shauna n'allait pas rester ici. Des bras vinrent enlacer Shauna, tendrement. C'était la blondinette. Shauna n'eut aucune réaction en particulier, sauf un petit soulagement qui s'installa en elle. Mais ceci ne changea pas grand chose, elle était toujours emportée par sa vague de peur. Elle pleurait toujours. Et la blondinette essaya de la rassurer.

    « C'est bon c'est fini... T'as plus à t'inquiéter. Mais qu'est-ce que tu foutais ici ? Y'avait pas assez de trucs à manger là où j'étais ? »

    Shauna ne dit toujours rien. Elle se contenta de laisser échapper un faible : 'Mhhpf'

    La blondinette se leva afin d'allumer la lumière, en moins, elle est intelligente, ELLE. Elle a pu trouver l'interrupteur. Et lumière ! Shauna leva alors sa petite tête, soulagée un peu plus. Quand elle détourna son regard vers la blonde ... Celle - ci était complétement interdite à la vue du tructoutmoche qu'avait fait Shauna. Pleins de canettes de coca éparpillées par terre. Du coca partout. Et ça va être dur à nettoyer. Bien dur. Et même si elles nettoient tout ça, on va bien remarquer qu'il manque des canettes, puisque toute la moitié est perdue. Un petit murmure brisa le silence tendu.

    « Mais qu'est-ce que... T'as fait..? »

    Sur ce, Shauna baissa encore une fois la tête. Elle boude. Shauna boude. Comme un petit enfant qu'on venait d'accuser d'avoir fait une sale bêtise. Sauf que ÇÀ. Ce qu'à fait Shauna n'est pas du tout, du tout, alors là pas du tout une bêtise. C'est une CATASTROPHE. Et cette catastrophe peut attirer, mais non elle VA, attirer bien des ennuies à nos deux voleuses nocturnes de bouffe. Et si cette catastrophe n'est pas effacée, ca va faire mal !

    « J-je ... j'ai voulu un coca et ... et ... le carton a sauté de haut ... et il a atterri ... et puis les canettes ... se sont enfuies ... »

    On. ne. va. pas. péter. un câble.
    On. ne. va. pas. non plus. étrangler. Shauna.
    On. va. rester. calme.

    ...

    MAIS BORDEL. Il faut faire quelque chose, et tout suite, sinon on est males. Très males, hein. Alors, Shauna, fais quelque chose, bon sang. Shauna, ressaisis toi. Mais non. Shauna ne brancha pas. Elle est toujours un peu terrorisée ... oké. Et au mauvais très mauvais moment. oké. il va presque faire jours, dans ... 3 heures environ. oké ...

    « ... on est dans la merde, hein ? »

    ... Exacte. Et il faut réagir, stupide rousse.
    Et ladite stupide rousse commença à nettoyer le coca renversé avec son pull. Et non, cela ne suffit pas. Et ne changera rien vu la catastrophe.

    Et puis Shauna a toujours ... faim.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Today it's not my day... [PV_SHANNON♪]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» What 's the date today ?
» GEMMARD ? i hurt myself today, to see if i still feel
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» President Clinton on Meet the Press today
» EARTHQUAKE WARNING FROM RUSSIAN INSTITUTE of PHYSICS of the EARTH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Blablah ❞ :: Je ne suis qu'une poubelle.-
Sauter vers: