Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yoshiro Wakizeki
Petite pluie



Messages : 28
Age : 27
Ici depuis le : 18/12/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéen / Musicien
Liens:
MessageSujet: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Mar 11 Jan - 21:00

Lorsqu’il referma la porte de la chambre de Zenko, il prit la direction des escaliers pour monter à l’étage supérieur. Quelques dizaines de marches, il marcha cinquante mètres pour atterrir devant la porte de sa chambre. Celle-ci, évidemment fermé pour qu’on évite d’y pénétrer pendant son absence. Il posa sa valise à terre et fouilla dans la poche de sa veste pour y sortir un trousseau de différentes clés composant celle des nombreuses portes de chez lui ainsi que celle de sa chambre, il y avait ajouté une petite peluche d’un ourson de couleur brun qu’un ‘soi-disant’ ancien ami le lui avait offert. Il aurait mieux fait de la jeter ou bien l’enfermer à double tour dans un petit coffret pour oublier tous ses mauvais souvenirs. Il s’arrêta de fixer ce vieux souvenir pour introduire la clé correspondante à la serrure pour déverrouiller la porte. Une fois fait et après avoir retiré la clé, reprenant sa valise en main, il ouvrit la porte et s’introduit dans sa chambre refermant celle-ci derrière lui.

Quatre murs, en lit positionné au milieu ainsi munit d’un meuble pour ranger ses vêtements, suivit d’une table de chevet collé au lit et d’un bureau pour y travailler. Les murs de sa chambre sont peints d’une teinte bleue et jaune pastel. Sa chambre est étrangement ordonnée pour un jeune garçon qui pourtant serait remplit de fougue aurait retourné sa chambre sans aucune hésitation. Mais lui, il n’aime pas du tout que se soit désordonné. Il dé zippa la fermeture éclair de sa valise et y sortit ses vêtements pour les ranger dans l’armoire. Il ne tarda pas plus longtemps, il ressorti rapidement, sans oublier de refermer la porte à clé derrière lui.

Il descendit les escaliers, quittant le bâtiment pour franchir la cours qui l’amena aux portes du réfectoire. Là, il vit d’assez loin que Zenko n’était pas arrivé. Il soupira longuement pour finalement ralentir sa marche essayant de retarder le plus qu’il pouvait pour arriver aux portes. Cependant, ça ne servit à rien. Il se sentit stupide d’avoir pu penser à une telle chose. Il releva la tête vers le ciel, examinant les étoiles qui pointaient le bout de leur nez. Demain, il neigera, pensa t-il. Ce sont des petits pas discrets qui le firent sortir de sa contemplation de la nuit. Il redressa la tête et la tourna vers le bruit, Zenko était enfin arrivé.

-
« On y va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Zenko Nagai
Petite pluie



Masculin Messages : 40
Age : 21
Emploi/loisirs : Dessiner, étudier...
Humeur : Changeante...
Ici depuis le : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Sam 15 Jan - 19:49

Zenko avait d’abord longuement penser à ce que lui avait dit Yoshiro, il savait qu’il n’avait pas confiance en lui, il savait aussi qu’il avait prit l’habitude d’être seul depuis bien longtemps et pour lui, parler aux gens c’était vraiment très rare et que en cas de très grande nécessité. Il ne savait pas pourquoi aujourd’hui quand ils étaient encore dans le hall il avait adresser la parole à Yoshiro, il ne pensait pas à ça parce qu’il le regrettait, bien au contraire ça lui faisait très plaisir d’avoir un peu de compagnie, mais ce n’était pas dans son habitude que de faire ça et il avait l’impression que même si il essayait, ce serait vraiment très dur que de perdre cette habitude qu’il avait de douter comme ça à chaque fois que quelqu’un lui proposait quelque chose et même d’avoir plus confiance en soi, mais il se promit d’essayer tout de même.

La première chose que le jeune garçon fit une fois son interlocuteur sortit de sa chambre fut de longtemps très longtemps réfléchir à tout ce qu’il lui avait dit. Puis il avait regarder l’heure; il soupira parce qu’il restait encore un peu de temps avant que lui et Yoshiro ne se retrouvent devant les portes du réfectoire et que lui, il avait hâte d’y être. Il pouvait toujours partir des maintenant mais en même temps, si il y allait maintenant, il devrait sûrement attendre longtemps dans le froid en plus et il trouvait que c’était une mauvaise idée. Il irait en temps voulu. Zenko regarda sa chambre qui était un tout petit peu mieux rangée depuis qu’il avait un peu débarrasser tout ce qu’il y avait sur le plancher. Il décida de faire encore un peu de rangement, il tria tout ce qu’il y avait, les feuilles ou il y avait déjà quelque chose dessiné dessus d’un côté, les vierges de l’autres, les stylos aussi, les cahiers…
Ca prit du temps quand même, mais dix minutes après, tout était parfaitement à peu près rangé, il était, très fier de lui, parce que c’était sûrement la première fois depuis qu’il était ici qu’il avait eut le courage de faire un peu de rangement.
Le jeune homme vit qu’il restait encore un peu de temps, il alla chercher ses cahiers de cours qui étaient maintenant tous bien rangés sur son bureau et regarda un peu ce qu’il avait à faire, il révisa un peu, même si les cours l’ennuyait à mourir, il avait de bonnes notes, mais ce n’était pas pour ça qu’il aimait le travail bien au contraire il détestait ça et il trouvait que c’était horriblement barbant que de réviser. Il faillit s’endormir à plusieurs reprises d’ailleurs.
Il remit les bouquins à leur place, il regarda encore l’heure, encore quelques instants et il partirait.
Zenko attendit un peu puis partit, il se dirigeait tout droit vers le réfectoire, comme il avait hâte de retrouver Yoshiro et de ne pas être seul pour une fois.
Il vit enfin son ami qui semblait déjà l’attendre, Zenko espérait qu’il n’était pas arrivé en retard mais de toute façon, il ne pouvait pas savoir l’heure qu’il était car il avait oublier sa montre dans sa chambre. Yoshiro tourna la tête.


- « On y va ? »

Zenko sourit à son ami et dit:

« Oui! Allons-y! »

Le jeune garçon était vraiment heureux d’être avec Yoshiro, et ça se voyait sûrement sur son visage car il avait le sourire aux lèvres ce qui était rare même TRES rare chez lui.
Il y avait la queue, une longue file d’attente, mais elle ne tarda pas à se dissiper quelques instants plus tard. Heureusement parce que Zenko détestait plus que tout être dans le même endroit que plein de monde en même temps, ça l’énervait plus que tout autres choses. D’un rapide coup d’œil derrière lui, il vérifia si Yoshiro ne s’était pas perdu dans la foule et si il le suivait toujours.

Puis après ça, il prit son plateau, il prit le plat, l’entrée et le dessert ( rien n’avait l’air vraiment appétissant mais bon…) et attendit Yoshiro qui ne tarda pas a arriver. Il chercha une table ou il n’y avait personne, s’y assit et attendit que son ami arrive. Puis il commença à manger, il entama l’entrée mais ne la finit pas parce qu’il trouvait que ça n’était vraiment pas du tout bon. Puis le silence qui pesait depuis un bon moment le mit un peu mal à l’aise, il décida de dire quelques chose pour rompre ce silence:


« Beurk! C’est vraiment pas bon! »

C’était pas tellement pour Yoshiro qu’il avait dit ça mais plutôt pour lui-même, il espérait que le plat soit meilleur:

« Oh et au fait, bon appétit! »

En disant cela, il se mit à manger le plat qui s’avérait un tout petit peu meilleur que l’affreuse entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Yoshiro Wakizeki
Petite pluie



Messages : 28
Age : 27
Ici depuis le : 18/12/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéen / Musicien
Liens:
MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Dim 16 Jan - 1:31

Affronté la foule est une grande source de problème pour Yoshiro. Il avait du mal. Il ne les supportaient pas, tous ces regards, ces paroles, ces suggestions, ces reproches. Si quelqu’un venait à s’en prendre à lui, ça serait une mauvaise partie et il ne savait pas comment Zenko réagirait. La fuite, ils faisaient tous ça. Ils n’ont jamais essayés de comprendre du pourquoi et du comment. Ils se sont tous sauvés et se sont foutus de lui pendant de nombreuses années. Et lui, il s’amusait à leur foutre la trouille. En espérant, que la présence de Zenko l’aiderait à surmonter tout ça. Au moins, il a une bonne cause, un objectif pour ne pas laisser l’autre prendre le dessus.

Zenko et lui s’étaient entassé parmi la meute raffolant de la nourriture qui est quoi qu’il arrive et à n’importe quel jour mauvaise. Yoshiro essayait de plus profond de lui-même de se contrôler. Il n’aurait jamais pu expliquer à Zenko pourquoi il vient à la cantine toujours après que tout le monde soit passé. Il suivit les pas de Zenko qu’il traversait en face de lui. Celui-ci se retournait souvent pour voir si Yoshiro le suivait toujours.

Ils arrivèrent enfin à la rambarde en ferraille pour prendre un plateau et le glisser jusqu’en face des bacs à couverts et ensuite de la cuisine pour récupérer les assiettes remplient de nourriture. Zenko sortit le premier de multiples choix, prenant son plateau en main, s’éloignant non loin de là attendant Yoshiro. Rapidement, celui-ci le suivit jusqu’à une table où deux chaises libres étaient libre. Zenko se précipita a engloutir son entrée, sauf qu’il abandonna cette idée rapidement au chaleureux goût que lui avait laissé cet espèce de truc dans la bouche.

« Bon appétit. » lança-t-il, presque inaudible ment.

Yoshiro prit ses couverts, et l’assiette de l’entrée. Il y planta le couvert à l’intérieur avant d’importer le contenu à sa bouche.

« Beurk ! C’est vraiment pas bon !
Oh et au fait, bon appétit ! »


Il esquissa un sourire rapidement. Bien que la bouffe semblait sortir d’un rayon appelé ‘poubelle’, il ne pouvait pas aller se coucher avec le ventre vide. Il se força au moins à manger quelques fourchets pour ne pas mourir de faim dans la nuit.

Le repas finit. Yoshiro et Zenko se dirigèrent dans des casiers face au cuisine pour y glisser leur plateau. Plateaux, vidés de différentes façon. Certains n’avaient rien touchés, d’autre avait tout engloutit, d’autres avaient fait comme eux deux, quelques cuillères et poubelle. Ils sortirent ensemble de l’établissement. A peine le pied mit dehors, Yoshiro respira une grande bouffée d’oxygène reprenant son calme. Tous les deux, restèrent quelques minutes sur place avant de décider de s’éloigner, allant s’installer à un banc disposé dans la cour. Yoshiro décida d’engager la conversation :


« Hum… Pourquoi tu es venu dans cette école ? »
Revenir en haut Aller en bas
Zenko Nagai
Petite pluie



Masculin Messages : 40
Age : 21
Emploi/loisirs : Dessiner, étudier...
Humeur : Changeante...
Ici depuis le : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Mer 19 Jan - 18:59

L’entrée n’était vraiment pas bonne, après même pas la cinquième bouchée, Zenko l’avait laisser tombée. Tout en exprimant à voix haute son mécontentement et en souhaitant bonne appétit à Yoshiro parce qu’il avait oublier de la faire avant. Son ami lui sourit et commença lui aussi l’entrée.
Zenko lui s’attaqua à son plat, il était un tout petit peu plus meilleur mais alors vraiment un tout petit peu que la TERRIBLE entrée, mais bon, Zenko avait quand même connu meilleur, c’est à ces moment là qu’il regrettait d’avoir voulu rentrer de l’académie, parce que si il n’y serait pas aller, à cette heure là, il serait en train de déguster tout les bons petits plats que lui préparait sa mère et qui étaient nettement plus meilleur que ces horrible choses que l’on avait du mal à appeler « nourriture ». Mais bon, il fallait qu’il s’y fasse…

Il finit le plat, et puis il n’avait plus faim, il ne prit pas son dessert. Pendant toute la durée de leur repas, ni Zenko ni Yoshiro n’avait dit quelque chose, d’un côté ça mettait un peu mal à l’aise le jeune garçon, d’un autre côté il aimait bien ça parce qu’il y avait déjà assez de bruit avec tous ces gens qui ne faisait que de parler limite de jacasser, et Zenko n’avait pas besoin que quelqu’un lui adresse la parole si c’était pour lui hurler dans les oreilles parce que vu tout le boucan qu’il y avait, Yoshiro aurait été obligé du hurler pour que Zenko l’entende.

Après avoir manger, il se dirigea avec Yoshiro vers l’endroit ou on disposait tout les plateaux finis. Enfin finis… Zenko avait beau regarder partout, presque personne n’avait manger ce qu’il y avait ce soir à la cantine, en même temps ça se comprenait un peu…
Puis ils sortirent enfin du réfectoire, il faisait nettement plus froid dehors que dedans mais ça ne déplaisait pas au jeune garçon brun qui n’aimait pas non plus avoir trop chaud et en plus de ça, être dans un endroit où il y avait bien trop de monde à son goût… Quelques instant de silence passèrent et puis son interlocuteur dit:


« Hum… Pourquoi tu es venu dans cette école ? »

Zenko et Yoshiro s’étaient installés sur un bancs qui faisait face au réfectoire qu’ils venaient de quitter… Le jeune garçon était perdu dans ses pensées et il mit du temps avant d’entendre la question que l’on lui avait poser.
Pourquoi Zenko était-il venu à cette école ? Eh bien la réponse était bien simple, après avoir été recueillit par une femme alors qu’il était à la rue, elle lui avait poser une question du genre: « Où souhaiterait-tu continuer tes études ? » Zenko n’était bien sûr pas allé à l’école quand il vivait dehors, mais il avait appris à lire et à écrire avec sa mère, puis la femme qui l’avait recueillit s’était occupée de lui faire rattraper tout ce qu’il n’avait pas encore appris. Et après, c’était lui qui avait choisit de venir poursuivre ses études ici. Il aurait très bien pu choisir une école, où il pouvait revenir chez lui tout les soirs, mais il avait préférer rentrer ici. Pourquoi ? Eh bien parce qu’il avait toujours eut peur d’embêter les autres, c’est pour ça qu’il avait préférer ne pas faire d’histoire et de se rendre ici… Zenko attendit un long moment avant de répondre, il était perdu dans ses pensées, puis enfin, il se décida à dire quelque chose:


« Euh… Cette école ? Eh bien parce que… - Encore un TRES long moment d’hésitation - Parce que… En fait… »

Le jeune garçon n’était pas parvenu à finir sa phrase, pas parce qu’il n’en avait pas envie, au contraire ça lui faisait vraiment plaisir de pouvoir enfin parler à quelqu’un qui l'écoutait, mais il ne trouvait pas vraiment ses mots… Depuis quelques semaines, Zenko se demandait pourquoi est-ce qu’il avait décider de venir ici, pourquoi est-ce qu’il n’était pas rester avec cette dame qui prenait tant soin de lui et qu’il adorait tellement, mais bon, maintenant, il ne pouvait plus revenir en arrière, sauf si il lui demandait de le désinscrire de l’école ce qu’il ne demanderais sûrement jamais.

« Je voulais embêter personne alors je suis venu ici, pour que personne ne se soucie de moi… »

Le jeune garçon soupira, il n’aimait pas parler de ce genre de chose.
Revenir en haut Aller en bas
Yoshiro Wakizeki
Petite pluie



Messages : 28
Age : 27
Ici depuis le : 18/12/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéen / Musicien
Liens:
MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Jeu 20 Jan - 13:21

Yoshiro vit un mal être chez Zenko. Celui-ci semblait ne pas vouloir lui raconter le pourquoi du comment il était arrivé dans cette école. Il ne lui en voulut pas pour autant. Yoshiro aussi avait une chose à cacher. Finalement. Eux deux, sont identiques. Yoshiro qui avait la tête tournée vers Zenko avait pu remarquer la gêne qu’il venait de causer. Zenko s’était soudainement, perdu dans ses plus profondes pensées. Quelle est donc cette chose, qu’il a tant à cacher lui aussi ?

« Euh… Cette école ? Eh bien parce que… Parce que… En fait…

Je voulais embêter personne alors je suis venu ici, pour que personne ne se soucie de moi. »


D’après ce qu’il put comprendre, Zenko préférait ne pas se souvenir, d’oublier. Yoshiro lui aimerait tant oublier certaines et douloureuses épreuves qu’il a du traverser. Mais si, il voulait que Zenko se livre un peu plus à lui, il devait faire la même chose en guise d’échange amical. Yoshiro sourit.

« Je te laisserai le temps de me raconter ton histoire. Je comprend que tu ne veuilles pas m’en parler immédiatement. Après tout. On se connait à peine. Moi aussi, j’ai quelque chose à cacher. Quelque chose que j’aimerai beaucoup oublier. C’est pour ça que je joue de la musique. Ça m’apaise et j’oublie tout. »

Il ne pouvait encore délivrer les raisons exactes de cet intérêt pour la musique. Yoshiro n’a jamais eu confiance en qui que se soit. D’ailleurs. Il ne sait jamais confié à personne.

« Je suis venu ici d’une promesse que j’ai faîtes à ma mère. Elle s’inquiète beaucoup pour moi. Je m’en veux de lui faire tant de mal. Je lui ai promis de prendre ma vie en main. D’aller mieux. D’essayer d’aller mieux. C’est difficile. Je ne sais pas si j’y arriverai. Déjà, te rencontrer et te parler semble un exploit. Je suis heureux que tu sois un peu comme moi. Je crois que si j’avais eu quelqu’un d’hystérique en face de moi, j’aurai eu beaucoup de mal. Merci Zenko. »

Zenko avait du croire qu’il rêvait. Ses yeux se sont remplit de surprises, au fait de son remerciement. Pourtant Yoshiro s’était dévoilé. Sans pour autant raconter dans les détails. Il avait juste prononcé ses quelques mots, pas uniquement pour son bien mais aussi pour délivrer Zenko de sa timidité. Yoshiro se leva du banc. Marchant devant lui, juste en faisait quelques pas. Il releva la tête vers le ciel examinant les multiples étoiles qui se dévoilaient. Prenant une grande inspiration.

« J’aime ce temps. Quand les étoiles se montrent de cette façon en hiver, ça signifie que demain il neigera. J’aime cette saison. Quand j‘étais petit, j‘aimais rester la nuit accoudé à la fenêtre du salon pour admirer les étoiles scintiller. Maman était en rogne quand elle m‘avait remarqué encore éveillé à des heures tardives. Mais elle me pardonnait et restait à mes côtés. Même si elle devait travailler tôt le lendemain. »

Yoshiro lâcha un pouffe-ment de rire. Soudainement. Il se retourna vers Zenko. Un sourire illuminant se montrait. Yoshiro n’avait jamais osé autant sourire. Pas de cette façon. Pas comme ça. Les seules fois où il avait sourit d’une manière aussi grande, c’était quand ’l’autre’ prenait le dessus et c’était plutôt un sourire machiavélique.

« Et toi ? Tu préfères quelle saison, nee ? »
Revenir en haut Aller en bas
Zenko Nagai
Petite pluie



Masculin Messages : 40
Age : 21
Emploi/loisirs : Dessiner, étudier...
Humeur : Changeante...
Ici depuis le : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Sam 22 Jan - 11:07

Comme Zenko n’aimait pas dire des choses comme ça aux autres, il regardait Yoshiro. Peut être que ce dernier se moquerait-il de lui ? Après tout il avait aussi l’habitude de ces choses là, mais bon, peut être que non finalement, en tout cas, il l’espérait de tout cœur. Son ami lui avait simplement demander pourquoi il était arrivé ici, il lui avait simplement répondu qu’il avait choisi cet endroit parce que il voulait que personne ne se soucie de lui, pourtant, il avait longtemps regretté d’avoir fait une chose pareille, plusieurs fois il se sentait seul et il aurait bien aimer la compagnie de sa mère adoptive de temps à autre… Un petit instant passa puis Yoshiro dit:

« Je te laisserai le temps de me raconter ton histoire. Je comprend que tu ne veuilles pas m’en parler immédiatement. Après tout. On se connait à peine. Moi aussi, j’ai quelque chose à cacher. Quelque chose que j’aimerai beaucoup oublier. C’est pour ça que je joue de la musique. Ça m’apaise et j’oublie tout. »

Le jeune garçon brun regarda son ami avec curiosité, puis Yoshiro continua:

« Je suis venu ici d’une promesse que j’ai faîtes à ma mère. Elle s’inquiète beaucoup pour moi. Je m’en veux de lui faire tant de mal. Je lui ai promis de prendre ma vie en main. D’aller mieux. D’essayer d’aller mieux. C’est difficile. Je ne sais pas si j’y arriverai. Déjà, te rencontrer et te parler semble un exploit. Je suis heureux que tu sois un peu comme moi. Je crois que si j’avais eu quelqu’un d’hystérique en face de moi, j’aurai eu beaucoup de mal. Merci Zenko. »

Pourquoi est-ce que Yoshiro lui racontait-il tout cela, ça n’embêtait pas Zenko, bien au contraire ça lui faisait très plaisir que quelqu’un veuille bien se confier à lui parce que ça voulait sûrement dire que ce quelqu’un avait sûrement un peu confiance en Zenko tout de même, et ça, ça lui faisait vraiment plaisir à lui.

« J’aime ce temps. Quand les étoiles se montrent de cette façon en hiver, ça signifie que demain il neigera. J’aime cette saison. Quand j‘étais petit, j‘aimais rester la nuit accoudé à la fenêtre du salon pour admirer les étoiles scintiller. Maman était en rogne quand elle m‘avait remarqué encore éveillé à des heures tardives. Mais elle me pardonnait et restait à mes côtés. Même si elle devait travailler tôt le lendemain. »

Zenko était maintenant complètement éberlué, personne ne s’était jamais confié de la sorte à lui, ça lui faisait vraiment plaisir et ça lui donnait d’autant plus envie de raconter lui aussi son histoire à Yoshiro.

« Et toi ? Tu préfères quelle saison, nee ? »

Yoshiro sourit à Zenko qui était toujours aussi étonné. Zenko n’avait jamais aimer l’hiver lui, sûrement parce que lui, il avait toujours été malade durant cette saison, et puis il détestait aussi le froid. Yoshiro aimait cette saison parce qu’il avait de bons souvenirs avec sa mère. C’était exactement la même chose que Zenko, sauf que lui, c’était l’été qu’il aimait. Il se rappelait des jours où avec sa mère, il s’amusait à tout sortes de jeux, c’était vraiment d’excellents souvenirs pour lui.

« Moi c’est l’été que je préfère… »

Si Yoshiro c’était confié à lui, Zenko aussi lui raconterait son histoire, mais peut être que ça embêterait Yoshiro plus que toute autre choses…
Un petit instant, il hésitait, mais il se rappelait de ce que lui avait dit Yoshiro quand ils étaient encore dans la chambre, il fallait qu’il arrête d’hésiter ? Qu’il prenne plus confiance en lui ?


« Moi pendant l’été, on jouait toujours ensemble avec maman, j’adore cette saison pour ça… »

Il hésitait encore un peu à tout raconter, mais après un instant il se lança, après tout Yoshiro aussi s’était confié à lui.

« D’aussi loin que je m’en souvienne, avec ma mère, on était à la rue, mais ça n’était pas un si gros problème, après tout, on était heureux tout de même, surtout quand on s’amusait ensemble en été. »

Zenko se taisait un peu pour se remémorer tout ses bons souvenir, puis il poursuivit son histoire:

« Puis un jour, elle est tombée malade… Et puis après elle… elle est morte… Alors moi, ben je ne savait plus quoi faire, il n’y avait plus personne pour jouer avec moi pendant les journées d’été…
Et après, c’est moi qui tomba malade, mais de toute façon, j’en avait rien à faire, sûrement que si je mourrais je pourrais rejoindre maman… Et un jour, j’était partit aller chercher à manger dans une boulangerie parce que... J'avait faim moi... j’allais partir quand la boulangère m’a vu, je savait pas quoi faire… de toute façon elle m’avait vu et j’arrivais à peine à tenir debout à cause de la fièvre alors je ne pouvait pas m’enfuir… J’était sûr qu’elle allait sûrement me hurler dessus, et peut être même me frapper mais bon… Ca n’avait aucune importance de toute façon… Mais… Elle… A partir de ce jour là elle s’est occuper de moi… Elle s’est occuper de moi comme si j’était son vrai fils… »


Zenko baissa la tête tout rouge de honte de s’être confié de cette manière à Yoshiro.
Revenir en haut Aller en bas
Yoshiro Wakizeki
Petite pluie



Messages : 28
Age : 27
Ici depuis le : 18/12/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéen / Musicien
Liens:
MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Dim 23 Jan - 21:06

Yoshiro s’était dévoilé, au plutôt juste une partie. Il ne comptait pas en dire plus, simplement laisser le temps à Zenko à s’habituer à cette soudaine amitié. Une amitié avec un début bien particulier. Il n’avait pratiquement pas échangé leurs intérêts personnels, ni échangé cordialement leur nom. On aurait pu croire que ça avait été une situation forcée. Mais plus maintenant. A présent, toute cette gêne commençait à disparaître. Peut-être un nouveau commencement pour Yoshiro qui avait juré tant et de nombreuses fois à sa chère mère d’aller mieux. Elle avait commencé à désespérée, à ne plus croire en lui, à perdre la fois. Si seulement, ce week-end, il pourrait enfin lui dire : « ‘man. Je me suis fais un ami. » Il se demande bien en cet instant, comment elle réagirait. Il ne voulait pas non plus lui montrer qu’elle deviendrait inutile. Ce n’était pas gagné encore. Yoshiro n’est même pas sûr que ce sera une amitié solide et durable.

« Moi c’est l’été que je préfère…

Moi pendant l’été, on jouait toujours ensemble avec maman, j’adore cette saison pour ça…

D’aussi loin que je m’en souvienne, avec ma mère, on était à la rue mais ça n’était pas un si gros problème, après tout, on était heureux tout de même, surtout quand on s’amusait ensemble en été.

Puis un jour, elle est tombée malade… Et puis après elle… elle est morte… Alors moi, ben je ne savais plus quoi faire, il n’y avait plus personne pour jouer avec moi pendant les journées d’été…
Et après, c’est moi qui tomba malade, mais de toute façon, j’en avais rien à faire, sûrement que si je mourrais je pourrais rejoindre maman… Et un jour, j’étais partit aller chercher à manger dans une boulangerie parce que… J’avais faim moi… J’allais partir quand la boulangère m’a vu, je savais pas quoi faire… de toute façon elle m’avait vu et j’arrivais à peine à tenir debout à cause de la fièvre alors je ne pouvais pas m’enfuir… J’étais sûr qu’elle allait sûrement me hurler dessus, et peut-être même me frapper mais bon… Ça n’avait aucune importance de toute façon… Mais… Elle… A partir de ce jour là elle s’est occupé de moi… Elle s’est occupé de moi comme-ci j’étais son vrai fils… »



C’était tout à son honneur de s’être dévoilé ainsi. Yoshiro n’en demandait pas tant et sûrement pas tout de suite, plutôt dans les prochains jours. Zenko en avait décidé autrement. Alors, avait-il prit un peu plus confiance ? Il se rendait compte d’une chose. Ils ont plus d’un point en commun. Après la musique, celle de la disparition d’un proche. Yoshiro en fut touché. Il remarqua plus les rougissements aux joues de Zenko et peut-être même une envie de pleurer. Ce n’est pas que cette révélation lui faisait du mal, il semblerait que c’était plus à l’appel de ce souvenir. Yoshiro préféra sourire. Il leva son bras pour poser sa main dans les cheveux de Zenko, les ébouriffants énergiquement mais surtout amicalement avant de reposer son bras.

« Zenko… Tu n’étais pas obligé de tout me raconter sur l’immédiat. Si ça peut te rassurer, on a quelque chose en commun… Le jour de ma naissance, mon père est décédé d’un accident de voiture en voulant rejoindre moi et ma mère à l’hôpital. Cette dame… Elle doit être quelqu’un de très bien. Je ne pense pas que tu lui causes des soucis. Si elle n’en avait rien à faire de toi, elle ne t’aurais pas recueillis ce jour-là. »

Ainsi Yoshiro était devenu inquiet. Il avait peur de mal présenter ses paroles. Il ne voulait pas causer du tort à Zenko. Il tenta tout de même, la question fatidique.

« Sans vouloir te rappeler de mauvais souvenirs, tu es resté combien de temps à la rue ? »

Yoshiro laissa quelques instant à Zenko le temps de se remettre de ses aveux et surtout d’avoir pratiquement tout déballé d’un coup. Il vit Zenko avec une pointe de larmes aux yeux.

« Tu n’as pas à te sentir gêner par ton passé. Réjouis-toi d’avoir quelqu’un qui veille sur toi à présent. Ta mère doit être fier de toi. »

Il aperçut une lueur d’espoir dans les yeux de Zenko qui avait décidé de relever la tête. Yoshiro soupira. Il était temps, à son tour de faire connaître les principales raisons de son refus d’approcher quelqu’un. Mais la crainte, le prit rapidement à l’estomac le nouant.

« Il faut que je t’avoue quelque chose… C’est assez compliqué. Je… Je suis malade. J’ai… un trouble de la personnalité. Une schizotypique. Ça n’a aucun rapport avec la schizophrénie. Il se peut que par moment, un double, comme un second moi apparaisse. Je vais t’avouer que dans ces moments-là, je ne suis pas très sympathique. Je peux être violent verbalement mais pas physiquement. Ce ‘deuxième moi’ croit que toute personne est source de problème. Si… il venait à se pointer, surtout… ne le croit pas. »

Yoshiro ne put se retenir de lâcher un sourire nerveux.

« C‘est comme ça que je me suis soigné à l‘aide de ma mère et le fait d‘apprendre à jouer du piano … s’il te plait… Ne me regarde pas comme un monstre. Je préfère que tu t‘en ailles dans ce cas là… »
Revenir en haut Aller en bas
Zenko Nagai
Petite pluie



Masculin Messages : 40
Age : 21
Emploi/loisirs : Dessiner, étudier...
Humeur : Changeante...
Ici depuis le : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Mer 26 Jan - 17:17

Zenko avait raconter toute son histoire à Yoshiro, il n’avait jamais aimer se confier de la sorte à personne. Et Yoshiro était bien la première personne, après cette dame qui l’avait recueillit, à qui il avait parler de ce qu’il avait vécut… Maintenant, il avait baisser la tête, il avait vraiment honte, honte de quoi ? Excellente question, mais il se sentait vraiment mal à l’aise, il espérait de tout cœur que Yoshiro ne se moque pas de lui… Un petit instant passa avant que l’interlocuteur du jeune garçon pose sa main dans les cheveux de Zenko puis que les ébouriffa.Pendant tout ce temps Zenko se laissa faire, au moins, il était sûr maintenant que Yoshiro ne se moquerait sûrement pas de lui, c’était une bonne nouvelle.

« Zenko… Tu n’étais pas obligé de tout me raconter sur l’immédiat. Si ça peut te rassurer, on a quelque chose en commun… Le jour de ma naissance, mon père est décédé d’un accident de voiture en voulant rejoindre moi et ma mère à l’hôpital. Cette dame… Elle doit être quelqu’un de très bien. Je ne pense pas que tu lui causes des soucis. Si elle n’en avait rien à faire de toi, elle ne t’aurais pas recueillis ce jour-là. »

Pourquoi avoir tout raconter tout de suite maintenant dans l’immédiat ? Zenko en avait envie, il avait envie de se confier à quelqu’un ainsi, ça lui avait vraiment fait plaisir que Yoshiro l’écoute et prête attention à ce qu’il dise, c’était vraiment rare pour lui que quelqu’un prête attention à lui comme ça, il en était vraiment heureux. En tout cas, sans même qu’il sache pourquoi, ça le rassurait un peu que Yoshiro ait lui aussi perdu l’un de ses proches, il avait l’impression de ne pas avoir été le seul à avoir souffert de ça au moins.

« Sans vouloir te rappeler de mauvais souvenirs, tu es resté combien de temps à la rue ? »

Si, comme il l’avait dit, Yoshiro ne voulait pas lui rappeler de mauvais souvenirs, c’était raté, Zenko avait vécut quatorze ans à la rue, encore que ça, pour lui, ça n’avait pas été le plus dur, non, le plus dur ça avait été les trois derniers mois, quand il n’avait plus sa mère avec lui, sinon le reste, il en avait prit l’habitude avec le temps et même en étant à la rue, on pouvait être heureux d’après lui.

« Tu n’as pas à te sentir gêner par ton passé. Réjouis-toi d’avoir quelqu’un qui veille sur toi à présent. Ta mère doit être fier de toi. »

Zenko acquis simplement de la tête sans rien dire d’autre, les paroles de Yoshiro l’avait vraiment toucher.

« Il faut que je t’avoue quelque chose… C’est assez compliqué. Je… Je suis malade. J’ai… un trouble de la personnalité. Une schizotypique. Ça n’a aucun rapport avec la schizophrénie. Il se peut que par moment, un double, comme un second moi apparaisse. Je vais t’avouer que dans ces moments-là, je ne suis pas très sympathique. Je peux être violent verbalement mais pas physiquement. Ce ‘deuxième moi’ croit que toute personne est source de problème. Si… il venait à se pointer, surtout… ne le croit pas.
C‘est comme ça que je me suis soigné à l‘aide de ma mère et le fait d‘apprendre à jouer du piano … s’il te plait… Ne me regarde pas comme un monstre. Je préfère que tu t‘en ailles dans ce cas là… »


Bien sûr, le jeune garçon brun était tout de même un peu étonné, effaré même. Qu’est-ce qu’il devait répondre à ça ? Il n’en avait aucune idée. Déjà, est-ce qu’il allait s’en aller? Est-ce qu’il allait laisser tomber Yoshiro comme ça? Après ce qu’il lui avait dit ça ne se faisait pas, après tout Yoshiro et lui étaient ami maintenant. Un très long moment passa quand même.

« Et pourquoi partirais-je ? Tu es mon ami maintenant non ? Alors je ne vois pas pourquoi je partirais… »

Zenko avait vraiment dit ce qu’il pensait. Il était aussi très reconnaissant à Yoshiro de lui avoir dit cela… Il sourit à son ami avant de dire:

« Euh… Tu sais si… Si un jour tu as besoin d’aide… Avec ta maladie… Je pourrais toujours t’aider, je sais pas comment mais je pourrais t'aider quand même… »

Il attendait maintenant une réponse de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Yoshiro Wakizeki
Petite pluie



Messages : 28
Age : 27
Ici depuis le : 18/12/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéen / Musicien
Liens:
MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Jeu 27 Jan - 19:41

Soudainement, de tous ces aveux, Yoshiro put apercevoir Zenko qui s’était mit à tirer une face complètement effaré. Yoshiro sentit une soudaine gêne, beaucoup trop importance entre lui et son camarade. Ça y est, pour lui, leur début d’amitié allait être terminé, bâclé et oublié. Cette gêne avait du être procuré par la révélation de sa maladie. Zenko ne devait pas savoir comment réagir, ni quoi répondre. Yoshiro le comprenait bien mais il ne souhaitait en aucun cas une quelconque pitié de la part de Zenko. Ça lui ferait un peu plus de mal qu’autre chose.

Quelques minutes avaient séparés les dernières paroles de Yoshiro avant que Zenko ne décide de briser ce long silence si pénible, froid et qui commençait à être glacial.

«  Et pourquoi partirais-je ? Tu es mon ami maintenant non ? Alors je ne vois pas pourquoi je partirais…

Euh… Tu sais si… Si un jour tu as besoin d’aide… Avec ta maladie… Je pourrais t’aider, je sais pas comment mais je pourrais t’aider quand même… »


Soudain, Yoshiro fut surprit. C’était bien la première fois, peut-être même la seule où une personne qu’il connait à peine depuis quelques heures ne tient pas à le rejeter, le renier voir même de le traiter de fou. Au moins, c’était clair. A présent, ces deux là peuvent se permettre de se faire confiance. Pendant quelques instants, Yoshiro en fut soulagé. Mais il se demandait tout de même si Zenko arriverait à supporter ses crises, et surtout à essayer de le contrôler pendant ces moments. C’était assez compliqué, même parfois, sa propre mère avait du mal.

« Zenko… Merci… »

Yoshiro n’avait pas su quoi répondre pour montrer la satisfaction qui régnait en lui. Ça lui faisait tellement plaisir. Tout ça le rendait un peu plus heureux.

Yoshiro n’avait pas su quoi répondre. Que pouvait-il bien dire à quelqu’un qui accepte entièrement son défaut ? Malgré tout, une satisfaction régnait au plus profond de lui-même. Ça lui faisait tellement plaisir, ça le rendait un peu plus heureux.

« Tu sais, tu es le premier qui m’accepte tel comme je suis. D’habitude, les autres me traitaient de ‘fou’, que je devrais être enfermé. Je m’excuse d’avance si je te fais du mal, ça ne sera en aucun cas fait exprès…

Au fait… Sur le sujet de ma maladie, tu peux garder ça secret ?!

Dis. Demain, ça te dis d‘aller en ville ? »
Revenir en haut Aller en bas
Zenko Nagai
Petite pluie



Masculin Messages : 40
Age : 21
Emploi/loisirs : Dessiner, étudier...
Humeur : Changeante...
Ici depuis le : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Dim 30 Jan - 10:45

Zenko avait un peu été étonné au début, plus que étonné même. C’est vrai qu’il ne s’attendait pas à ce que Yoshiro lui dise quelque chose comme ça, mais pour lui, ça ne les empêchera pas de devenir amis. Il avait dit tout cela à Yoshiro, maintenant, il attendait que ce dernier lui réponde.

« Zenko… Merci… »

Le jeune garçon brun sourit à son ami ne sachant que faire d’autre.

« Tu sais, tu es le premier qui m’accepte tel comme je suis. D’habitude, les autres me traitaient de ‘fou’, que je devrais être enfermé. Je m’excuse d’avance si je te fais du mal, ça ne sera en aucun cas fait exprès…

Au fait… Sur le sujet de ma maladie, tu peux garder ça secret ?!

Dis. Demain, ça te dis d‘aller en ville ? »


Ca faisait plaisir à Zenko que Yoshiro se confie à lui ça voulait dire qu’il avait déjà un peu confiance en lui. Yoshiro avait dit que « son deuxième lui » était violent verbalement et non physiquement, Zenko avait prit l’habitude de se faire insulter de tout les noms quand il était encore à la rue, ça ne pouvait pas être pire que ça tout de même ? Et puis même si ça l’était, il réussirait tout de même à s’en sortir, enfin, il l’espérait, mais il était sûr qu‘il n‘y aurait pas de problèmes…
Au sujet de la maladie, Zenko ne comptait pas non plus en parler à qui que ce soit, il l’avait bien comprit que Yoshiro ne voulait pas qu’il en parler et c’était tout à fait normal.

" Ne t'en fait pas. Je ne comptait pas en parler à qui que ce soit."

Il trouvait que c’était une excellente idée que d’aller en ville , il n’y était pas beaucoup aller lui, peut être même qu’il n’y était pas aller du tout, en tout cas, si il y était aller un jour, il avait déjà oublier quand. Il n’avait jamais aimer sortir, mais si il avait de la compagnie, ce n’était pas pareil, là, il accepterait avec joie!


« Oui… D’accord bomme idée! Allons en ville demain! Je suis d’accord. »

En fait il était sûr de ne jamais être allé en ville, sinon, il s’en serait rappeler en fin de compte, après tout, il ne sortait pas beaucoup de sa chambre, et les rares fois où il était dehors, il s’en souvenait. Zenko releva la tête, il s’était remis à neiger. Et il faisait de plus en plus froid aussi. Il valait mieux rentrer maintenant alors.

« Je pense qu’il vaut mieux rentrer non ? Il commence à faire froid ici. Sauf si tu veux rester… »

Malgré l’écharpe qu’il s’était enroulé autour du cou et son long manteau, Zenko commençait tout de même à avoir très froid, il attendait tout de même que Yoshiro lui réponde avant qu’ils puissent partir. Lui en tout cas, était très pressé de retourner au chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Yoshiro Wakizeki
Petite pluie



Messages : 28
Age : 27
Ici depuis le : 18/12/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéen / Musicien
Liens:
MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Dim 30 Jan - 22:19

Zenko promit de garder le secret sur sa maladie. Yoshiro pouvais prendre un peu plus confiance en celui-ci en espérant au plus profonde lui-même de tenir sa parole. Mais il ne pouvait pas en douter ainsi. De toute manière, en y réfléchissant bien, dès le début avec Zenko à ses côtés, il ne pouvait pas craindre grand-chose à part une bêtise produite par une étourderie ou bien une cascade ou Yoshiro aurait été obligé de le récupérer durant sa chute pour éviter qu’il ne se blesse. Rien que d’y penser, Yoshiro esquissa un sourire amusé.

A sa demande de passer le lendemain ensemble en ville, Zenko afficha de nouveau cette moue étonnement surprit. Donc, personne ne lui a jamais proposé une sortie entre ami ? Pourtant, il semblait beaucoup plus apprécié par les personnes qui l’entourent. Zenko se reprit et ne put refuser cette invitation, il accepta même avec joie en déclarant que c’était une bonne idée. Tout deux prenaient un nouveau départ et il le fallait bien si il voulait changer l’un comme l’autre même si il venait à ne pas se parler beaucoup. Un regard suffisait pour se faire comprendre après tout.

Le temps commençait à se couvrir laissant place à la nuit et au vent qui se valait être gelé. Le froid envahissait peu à peu l’atmosphère. Yoshiro s’était un peu plus enroulé dans son manteau mais rien à faire, le froid arrivait à s’incruster à travers le tissu et à se cogner contre les parcelles de peau qui n’était pas recouverte.

« Je pense qu’il vaut mieux rentrer non ? Il commence à faire froid ici. Sauf si tu veux rester… »

C’était au tour de Yoshiro ne pas refuser. Il leva ses fesses du banc où ils se sont installés en sortant de la cafétéria et se retourna une dernière fois vers Zenko qui n’avait pas bougé d’un poil.

« On fait la route jusqu’au chambre ensemble où tu veux être seul ? »
Revenir en haut Aller en bas
Zenko Nagai
Petite pluie



Masculin Messages : 40
Age : 21
Emploi/loisirs : Dessiner, étudier...
Humeur : Changeante...
Ici depuis le : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Mer 2 Fév - 11:26

Il faisait vraiment très froid, trop froid pour Zenko qui détestait ça,. Après avoir accepter avec joie l’invitation de Yoshiro pour aller en ville le lendemain, il lui avait demander si il voulait bien rentrer pour ne pas à avoir à rester trop longtemps dehors. Yoshiro se leva du banc avant de dire:

« On fait la route jusqu’aux chambres ensemble où tu veux être seul ? »

C’est vrai que Zenko aimait beaucoup être seul, mais ça dépendait, il aimait beaucoup la compagnie de Yoshiro, plutôt que la solitude. Il ne tarda donc pas à se lever du banc à son tour.

« On fait la route ensemble non ? Ce sera mieux .»[i]

N’attendant cette fois pas de réponse de son interlocuteur car ça semblait être évident, il se mit en route vers le bâtiment où se trouvait les chambres, il vérifia derrière lui pour voir si Yoshiro le suivait toujours et continua sa marche, personne ne parla, d’un côté d’accord, le silence tait tout de même un peu pesant, mais d’un autre côté, ça lui faisait un peu de bien qu’il n’y ait aucuns bruits, il aimait bien ça lui le silence de temps en temps quand même…
Les flocons continuaient toujours de tomber sur le sol et commençait à le blanchir lentement, si ça continuait comme ça, demain, il y en aurait sûrement partout. Il n’y avait presque plus personne dehors, les derniers élèves qui se trouvaient encore au réfectoire commençaient eux aussi à partir, mais il n’y en avait que deux ou trois personne d’autres avec eux mais c’était tout, il n’y avait personne d’autres, il devait sûrement se faire tard, c’était pour ça, quelle heure pouvait-il être ? Zenko n’en avait aucune idée parce qu’il n’avait pas prit sa montre avec lui.
Ils arrivèrent devant le bâtiment où se trouvait les chambres.


« Bon et ben… A demain alors. »

Il attendit encore un peu avant de dire:

« Demain, on se donne rendez-vous au grand hall ? A quelle heure ? »

Des que Yoshiro eut répondu, Zenko lui sourit une seconde fois puis se retourna et alla en direction de sa chambre. Quand il fut arrivé; il referma ma porte à clé.
C’était beaucoup plus pratique quand la chambre était bien rangée, il n’avait plus besoin de fouiller partout pour trouver quelque chose, il trouvait tout et tout de suite.
Il était vraiment heureux d’avoir parler à quelqu’un ce jour là, au début, il hésitait, quand ils étaient encore dans le hall, Zenko avait hésiter à adresser la parole à Yoshiro, il se disait que ça ne servirait sûrement à rien, mais plus maintenant, en tout cas, il ne regrettait pas ce qu’il avait fait bien au contraire il en était très heureux.
Zenko bailla, il commençait à avoir sommeil. Il se glissa dans son lit et ne tarda pas à s’endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Yoshiro Wakizeki
Petite pluie



Messages : 28
Age : 27
Ici depuis le : 18/12/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycéen / Musicien
Liens:
MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Ven 4 Fév - 14:12

Zenko rejoignit rapidement Yoshiro en se relevant pour se remettre sur ses pieds et s’avancer vers lui.

« On fait la route ensemble, non ? Ce sera mieux. »

Yoshiro hocha la tête faisant comprendre de son accord. Il surprit Zenko prendre les devants sur le chemin du retour. Ça rappelait étrangement à Yoshiro quand ils se sont rencontrés mais dans les positions inversées. Le fait que Zenko se retourne sans cesse vers lui vérifiant qu’il soit toujours sur ses traces le fit sourire. Oui. C’était exactement comme ça.

Le silence avait envahit leur trajet. Ce n’était pourtant plus un malaise, c’était ainsi. Ils n’avaient tout simplement pas envie de se déranger ni l’un, ni l’autre. Les lieux étaient désertés. Combien de temps étaient-ils restés à ce banc en train de parler sous la neige au lieu de rentrer dans le bâtiment et aller dans la chambre de l’un des deux. Mais Yoshiro y songea quelques instants, il n’aimait vraiment pas s’installer dans un endroit personnel. Il aurait l’impression de déplacer quelque chose et de finalement attirer le mal-être de l’autre.

Ils avaient du certainement oublié le couvre-feu pour rentrer dans les internats et non rester dehors. Seulement, deux ou trois élèves étaient restés dans la cour. Yoshiro souhaitait toujours au plus profond de lui, de ne jamais croisé personne quand il allait en cours. Mais c’était tout simplement impossible.

Ils arrivèrent enfin au bâtiment, ouvrant la porte et se dirigeaient à enjamber plusieurs marches pénibles avant d’arriver à l’étage où se trouve la chambre de Zenko. Il se retourna une dernière fois en le saluant avant que Zenko ne prenne la parole :

« Bon et bien… A demain alors.

Demain, on se donne rendez-vous au grand hall ? A quelle heure ?
 »


Yoshiro resta de marbre face aux nouvelles marches qu’il devra affronter avant de conquérir sa chambre. Il se retourna vers Zenko pour lui répondre.

« Oui, à 14 heures. Ça te laisseras du temps pour jouer au flemmard. »

Yoshiro se sentit sourire. Peut-être que Zenko avait rougit. Il n'en savait rien. Il se retourna pour reprendre sa route et quitter définitivement le champ de vision de Zenko. Une dizaines de marches plus tard, et quelques mètres de franchis, il arriva à sa chambre. Il en sortit les clés pour déverrouiller la porte. Il s’introduit à l’intérieur et referma automatiquement la porte derrière. Il ne prit même pas le temps de faire une tâche, un devoir, quelque chose dans ce genre, qu’il se déshabilla et enfila son pyjama pour s’introduire dans son lit. C’était plus fort que lui d’activer son poste-radio pour écouter de la musique avant de s’endormir enveloppé dans les bras de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]   Aujourd'hui à 0:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Nouvel Ami ? [ PV Zenko Nagai ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Nouvel Eden
» Nouvel organisation du clan
» Voeux de nouvel an

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Le lycée Pretty School ❞ :: Cafétéria-
Sauter vers: