Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Libre] Troisième trimestre - La rentrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katsuki Shima
Goutte



Masculin Messages : 17
Age : 21
Ici depuis le : 01/01/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: [Libre] Troisième trimestre - La rentrée   Mer 5 Jan - 15:38

~ Katsuki ~
C'était un jour de janvier, quelques jours après le nouvel an. Après avoir effectué leur première visite au temple de l'année durant les jours précédents, tout le monde avaient repris leurs activités respectives. Il était bientôt huit heures du matin. Les adultes se rendaient à leur lieu de travail tandis que les enfants et adolescents rejoignaient leurs établissements scolaires. Les élèves de l'Ensemble Scolaire International Pretty School, plus communément appelé Pretty School, ne faisaient pas exception. Parmi eux, Shima Katsuki, un blondinet mal coiffé aux yeux vert pomme faisait lui aussi le trajet, cartable à la main, vêtu du sobre, banal, ordinaire mais non moins réglementaire uniforme bleu. Celui-ci était surmonté d'un long manteau beige, fourni par l'établissement pour ces périodes de grand froid. Une simple écharpe était enroulée autour du cou de ce lycéen, sa couleur rouge assortie avec le teint rosé que le froid donnait à son nez et ses oreilles.

Malgré le risque d'attraper un mauvais rhume, même ainsi emmitouflé, ce froid n'incommodait pas vraiment Katsuki, qui arborait une mine joyeuse sur son visage. Un heureux évènement avait-il eu lieu récemment? Pas vraiment. C'était simplement dû au blanc manteau de neige qui recouvrait maintenant toute la ville et cela suffisait à Katsuki pour être de bonne humeur. Bon, en réalité, il était toujours de bonne humeur, mais avec cette neige, il l'était un petit peu plus. Il marchait tranquillement sur le chemin du lycée, fredonnant doucement un petit air. Nul ne savait quel était cet air et lui-même l'ignorait, mais peu importe. Durant le trajet, il observa un peu autour de lui les changements que la neige avait apporté à la ville. Les toits, les arbres, les pelouses, les voitures, etc... Tout était recouvert d'une épaisse couche de neige. Le chemin qu'il arpentait ainsi que les routes avaient été déblayées par la voirie municipale mais des plaques de verglas subsistaient, obligeant les automobilistes à circuler à vitesse réduite. Devant Katsuki, les autres lycéens avançaient également avec plus ou moins de prudence, bien que certains finissaient tout de même par glisser et tomber, au grand amusement des autres autour d'eux. Katsuki leva un moment les yeux au ciel. Le temps était froid mais pas entièrement nuageux et le soleil faisait son apparition de temps à autre pour apporter un peu plus de chaleur et de lumière.

Quelques minutes plus tard, Katsuki arriva finalement au portail du lycée qu'il franchit sans attendre. Se rendant vers le bâtiment principal, il traversa calmement la cour du lycée tout en observant autour de lui le campus recouvert par la neige. Entrant dans le hall, il se dirigea vers son casier à chaussures pour échanger celles qu'il portait avec celles prévues pour circuler à l'intérieur du bâtiment. Ceci fait, il alla consulter les tableaux d'affichage pour se tenir au courant des informations importantes et surtout, voir les résultats aux examens du deuxième trimestre. Le classement ou les performances ne le préoccupaient pas vraiment, mais il devait au moins s'assurer qu'il ait des notes correctes. Devant les tableaux d'affichage, beaucoup d'élèves faisaient comme lui et il dut se contenter de regarder à distance. En raison de sa petite taille, il lui fallut en plus se mettre sur la pointe des pieds pour arriver à voir quelque chose. C'était un léger handicap auquel il s'était habitué depuis bien longtemps, mais cela ne rendait pas les choses plus faciles.

Et donc, se tenant sur la pointe des pieds, il tenta de repérer son nom sur le tableau des résultats...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Libre] Troisième trimestre - La rentrée   Jeu 6 Jan - 19:33


-Aaah...

Je soupirais incessamment durant le trajet en voiture. Ma sœur avait insisté pour m’accompagner le premier jour jusqu’au lycée, soit disant parce qu’elle était curieuse de voir à quoi il ressemblait. En vérité, je savais qu’elle se faisait du soucis pour moi, même si elle a toujours voulu le cacher. Eh oui, elle est comme ça ma sœur !

-Arrête donc de souffler, tu fais de la buée et tu pues de la bouche, dit-elle sur un même ton, sans énervement.

La regardant en fronçant les sourcils, je tournai la tête et me mis à chercher activement un chewing-gum à la menthe dans mon sac à bandoulière. Il était dans les tons gris, décoré de quelques badges.

Aujourd’hui, jour de rentrée dans mon nouveau lycée, j’optais pour un style décontracté, histoire d’être à l’aise pour mon premier jour. Comme je le fais souvent, j’avais attaché mes cheveux décolorés en deux nattes qui me tombaient sur le devant. Elles n’étaient pas serrées pour éviter un style stricte et sévère ; je voulais attirer les gens et non pas les effrayer. Quelques mèches me tombaient sur le visage mais étaient tout-de-même maintenues par mon bonnet tricoté de couleur blanc crème, assorti à mon écharpe. Puisqu’il faisait froid, j’avais sorti ma « doudoune ». Elle avait, sur les bords de la capuche, de la fausse-fourrure qui (je trouve) donne un très bon style pour cette saison si glaciale. En dessous, j’avais mon uniforme bleu avec le petit gilet allant avec. Plus bas, j’avais mis un collant noir en laine pour avoir bien chaud.

Ayant trouvé le chewing-gum, je m’empressai de le mettre dans ma bouche :

-Mon haleine vous plait-elle maintenant, chère Princesse ? Demandais-je avec hauteur. Mais ma sœur ne répondit que d’un sourire en coin.

-Te voilà arrivée, m’affirmait-elle en se garant devant l’entrée, bonne chance poulette ! Me souhaita-t-elle.

Je tournai la tête vers le lycée de Pretty School, puis, après quelques secondes, me décidai avec détermination à sortir de la voiture.

-A ce soir, dis-je sans quitter l’entrée des yeux.

Il était presque huit heure du matin et la rue était une véritable fourmilière. Je m’y attendais, bien sûr. Ne connaissant rien n’y personne ici, je me décidais à suivre la foule d’étudiant qui pénétrait l’établissement. J’espérais faire de nouvelles rencontres et me faire de nouveaux amis d’ici peu. Comme il était de coutume d’enlever ses chaussures pour mettre ses chaussons, chose qu’on ne faisait pas dans mon ancien lycée, je me dirigeais sans attendre aux casiers où je trouvai le mien. Je changeai rapidement de soulier puis alla en direction de ce qui devait être le tableau d’affichage des résultats où tout le monde s’agglutinait pour tenter d’apercevoir sa note. Cela ne me concernait pas puisque je faisais ma rentrée en cours d’année, mais j’y allais quand même. On pouvait voir des élèves découragés mais d’autres, apparemment plus satisfaits, sauter au cou de leurs copines/copains du fait de leur joie. Je remarquai alors un garçon, qui essayait tant bien que mal de voir ses résultats en se mettant sur la pointe des pieds. Cette scène me fis glousser, mais je restais discrète tout de même. Il était assez petit - plus petit que moi- et à première vue, il n’avait pas un physique très viril. Je me pris d’affection pour lui et alla le voir pour l’aider.

Je lui tapotai l’épaule et il se retourna vers moi. Comme il était mignon, avec ses grands yeux verts !

-Bonjour, commençais-je avec un grand sourire, je suis nouvelle. Est-ce que tu veux de l’aide pour voir ta note ?

Sans attendre la réponse, j’essayais de pousser les étudiants pour me frayer un chemin vers le tableau. Cela ne fut pas une mince affaire : j’étais poussée et bousculée de tous les côtés et me demanda alors si j’avais bien fait de m’en mêler... Multipliant les « pardon, pardon... Oups ! Désolée si je t’ai écrasé le pied ! », j’arrivai enfin à mon but et fis signe au garçon de venir me rejoindre, tout en riant de moi-même, car il était difficile de rester debout.

[[Faudra-t-il obligatoirement des uniformes?]]
Revenir en haut Aller en bas
Katsuki Shima
Goutte



Masculin Messages : 17
Age : 21
Ici depuis le : 01/01/2011

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: [Libre] Troisième trimestre - La rentrée   Jeu 6 Jan - 21:27

Katsuki avait beau être habitué aux inconvénients de sa petite taille, il avait devant lui un certain nombre d'élèves le dépassant tous d'au moins une demi-tête, certains se laissant aller à des expressions un peu excessives de joie, d'autres montrant leur échec de manière plutôt théâtrale. Katsuki arrivait à bien voir le haut du tableau, occupé comme toujours par les mêmes noms, mais le reste demeurait hors de son champ de vision. Il tenta même de sautiller deux ou trois fois, mais sans succès. Il laissa échapper un léger soupir, se disant qu'il reviendrait consulter les résultat lorsqu'il y aurait moins de monde devant le tableau d'affichage, et s'apprêta à tourner les talons.

C'est à ce moment là qu'il sentit une tape sur son épaule. Il se retourna par réflexe et se retrouva face au joli visage d'une jeune fille aux yeux de noisette, arborant un grand sourire. Elle salua Katsuki d'une voix guillerette et, sans préambule aucun, lui proposa son aide pour consulter le tableau d'affichage. Katsuki allait lui répondre que ce n'était pas la peine et qu'il avait l'habitude, mais une fraction de seconde plus tard à peine, tout ce qu'il voyait devant lui, c'était une longue crinière blonde coiffée en deux tresses valsant dans l'air. La jeune fille s'était déjà élancée au beau milieu de la foule et par réaction spontanée, Katsuki la suivit... enfin, plus ou moins. Il s'était arrêté à quelques centimètres de la dense forêt de lycéens tandis que la jeune fille se frayait un chemin au travers. Elle sembla arriver au bout et fit signe à Katsuki de la rejoindre. Sans réfléchir Katsuki s'élança dans le passage ouvert par sa bienfaitrice, passage qui se referma presque aussitôt.

Katsuki arriva finalement auprès de la jeune fille... enfin presque. Le bas de son corps était resté coincé dans la foule et le haut semblait presque flotter au-dessus du vide. Mais le but de la manœuvre venait d'être atteint: Katsuki était maintenant en meilleure position pour consulter le tableau d'affichage. Cependant, son regard se tourna tout d'abord vers la jeune fille.


- Merci beaucoup de ton aide, lui dit-il en mettant sa main derrière sa tête, son visage ouvertement souriant.

Ceci fait, il reporta son attention vers le tableau d'affichage.


- Alors, voyons... marmonna-t-il à lui-même.

Ses yeux balayèrent le tableau du regard jusqu'à trouver son nom.


- Ah, trouvé, s'exclama-t-il en pointant le nom du doigt.

Le bras se décala ensuite vers la droite pour pointer vers la note: 72/100. Une bonne note.


- Réussi! annonça-t-il à lui-même en acquiesçant, un sourire satisfait sur le visage.

Katsuki tourna son regard vers la jeune fille qui l'avait aidé pour lui annoncer qu'il avait réussi son examen, mais...


- Waaaaah!

... il n'en eut pas le temps, se faisant aspirer par la foule. L'instant d'après, il fut expulsé au dehors et atterrit sur la partie la plus charnue de son corps, ressentant bien évidemment la douleur qui en résulta.

- I-te-te-te-te! laissa-t-il échapper en se frottant légèrement le postérieur.

Katsuki se rappela ensuite que la jeune fille était restée dans la foule et commença à s'inquiéter pour elle. Allait-elle s'en sortir vivante? Katsuki se releva et se retrouva, comme précédemment, à scruter la foule. Sauf que cette fois-ci, en lieu et place des résultats aux examens, il tenta d'apercevoir la jeune fille aux tresses blondes.

[Euh, je ne sais pas, mais je le mettrai de toute façon.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Libre] Troisième trimestre - La rentrée   Ven 7 Jan - 19:22


Le garçon finit par me suivre dans la foule, mais alors qu’il arrivait enfin à son but, le bas de son corps resta coincé entre deux étudiants... Cette seconde scène comique me fit glousser de nouveau, mais j’essayai de me retenir, car ça ne devait pas être très confortable. Son regard se posa alors sur moi et je repris sans tarder mon sérieux en espérant qu’il ne m’avait pas vue rire. Puisque je ne le connais pas encore, je ne préfère pas qu’il pense que je me moque de lui. Rire pour rien, c’est tout moi, mais j’en ai connu qui n’appréciait pas trop, croyant que je me moquais d’eux.

-Merci beaucoup de ton aide, me dit-il, ayant l’air intimidé. Je répondis d’un sourire et d’un hochement de tête.

Puis il se re-concentra sur le tableau d’affichage en marmonnant. Pendant ce temps-là, j’essayais tant bien que mal de rester sur mes pieds, mais cela était assez difficile car je me faisais pousser contre le tableau. Je pouvais, en plus de cela, voir les regards de certains étudiants, agacés de m’avoir dans leurs pattes alors que je n’avais pas l’air de chercher mes résultats, car évidemment, je n’en avais pas pour le moment. Quelques secondes plus tard, le jeune garçon trouvait enfin son nom et sa note et je crus entendre qu’il avait réussi. Il avait l’air d’être plutôt content de lui, ce qui me permit de confirmer ce que j’avais cru entendre. Il se tourna vers moi, en me regardant de ses jolis yeux émeraudes et ouvra la bouche quand soudain, il fut tiré vers l’arrière et je le perdis de vue. J’étais bien embêtée, car je n’avais pas eu le temps de lui demander son nom. J’espérais qu’il ne s’était pas fait mal à cause de la foule, mais tout à coup, je me devais de m’inquiéter pour moi-même. Les étudiants me poussèrent de plus belle et je m’exclamai :

-Hey doucement ! Je commençais à avoir chaud avec mon manteau et mon bonnet que je n’avais toujours pas retirés et me sentis de plus en plus mal. Je décidai donc de raser le mur pour sortir de cet enfer. Me déplaçant en crabe, cela avait un effet comique, mais personne ne me remarquait : ils étaient tous attirés par les notes. Suffocant, je réussis enfin à sortir et pus respirer librement. J’ouvrai la fermeture éclair de mon manteau et enlevai mon bonnet et mon écharpe pour les ranger dans mon sac. Les cheveux ébouriffés, j’essayais de les arranger un minimum et me mis en quête de retrouver le garçon aux yeux verts. Je le retrouvai assez facilement, il était, comme tout à l’heure, en train d’essayer d’apercevoir quelque chose, ou peut-être essayait-il de me retrouver, moi ! Je me dirigeai vers lui et regarda en direction de la foule et m’exclamai en mettant mes mains sur mes hanches :

-Quelle galère ! Quand ce sera à mon tour d’aller voir mes résultats, j’attendrais qu’il y ait moins de monde ! Ah, au fait, je me retournai vers lui, je ne connais pas ton nom, comment t’appelles-tu ? Moi c’est Himiko Kaede, dis-je en souriant chaleureusement. J’avais les joues toutes roses à cause de cette aventure et sachant cela, je rougis de plus belle.

-Je suis censée être en deuxième année, mais je ne connais rien ici, tu es le premier que je rencontre ! Je souriais toujours tout en attendant qu’il me réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Libre] Troisième trimestre - La rentrée   Aujourd'hui à 7:43

Revenir en haut Aller en bas
 
[Libre] Troisième trimestre - La rentrée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Le lycée Pretty School ❞ :: Entrée-
Sauter vers: