Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yue, petite fleure de Lys.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Yue, petite fleure de Lys.   Mar 4 Jan - 20:38

    Identité


    Prénom : Yue
    Nom : Kôhei
    Surnom : Yue c'est bien assez court ;D

    Âge : Seize ans
    Date de naissance : Treize Mars
    Classe : Deuxième Année

    Les grandes lignes

    Miroir, miroir...Apparence】 :

    Visage ; Yue possède un visage enfantin et c’est peut dire, elle ne fait pas du tout ses seize ans. Il n’est pas rare que certaine personne la confonde avec sa sœur cadette, qui fait au moins trois ans plus jeune. D’une manière, c’est un joli atout. Elle restera jeune pour un certain temp. Elle ne semble pas, du premier abord, être très colorée, car effectivement, son visage est pâle et ses pommettes teintées de rose ressortent avec un tel éclat que la pâleur de son visage semble plus prononcée. Son nez est fin, presque inexistant qui s’harmonise à la perfection avec le teint de ses joues. Et ses lèvres dans tout ça ? Oui c’est si jolies lèvres, lisses et humides. Quand elle les ouvre, Yue laisse entrevoir une belle dentition, mais trop souvent timide, elle les pince, les mordillent ou les laisse tout simplement fermées. Par contre, cette délicate petite fleur possède une charmante chevelure qui poutant n'est que mis-longue. Tantôt chatain, tantôt blond. Serait-ce l’éclat du soleil qui en serait la cause ? Personne ne pourrait réellement le dire, car trop souvent elle attache ses cheveux et parfois, elle les laisse voler au vent pour qu’ils s’imprègnent de l’odeur des fleurs. C’est un doux parfum, légèrement sucré et piquant à la fois. Des cheveux fins, des cheveux épais ou peut-être les deux ? Qui sait, plus personne n’a pu les toucher depuis son tendre et ignoble petit ami. Enfin, n’oublions pas ses yeux. Ils sont grands, présents et vivants ! La seule chose qui semble encore refléter un semblant d’émotion, ce sont eux. Ils vocifèrent des expressions, des sensations, des sentiments et des paroles muettes dans un éclat noisette. Elle aime bien faire battre ses cils, subtilement, pour les mettre davantage en valeur. Yue, vu d’ensemble, s’avère être une jolie jeune fille aux détails dissimuler derrière tant de rancœur et de tristesse. Son expression faciale, trop souvent découragée, perdu dans des pensées terriblement éloignées et abusivement livide d’émotions lui donne un air dépravé et parfois insensible…

    Corps ; Yue à un corps svelte et bien proportionné. Elle n’est ni trop grosse, ni trop mince et ses formes sont délicatement bien dessinées. Rien à voir avec la forme en poire ou en pomme, non pas du tout, Yue est plutôt en vagues harmonieuses. Ses hanches sont attirantes ainsi que ses longues jambes droites et fragiles. Elle est souple et gracieuse dans ses mouvements, ce qui la rend plus attirante. Cela lui donne peut-être un faux sentiment de confiance et d’assurance. Yue n’aime pas que les regards se portent sur elle, mais parfois elle ne peut malheureusement pas l’évité ni même le nié. Son ventre est plat et son nombril est creux, comme un profond précipice. Elle n’arbore aucun piercing ni même de tatouage. Il n’est cependant pas rare de pouvoir apercevoir des mots ou des chiffres écrits sur les paumes de ses mains. Ses mains sont effilées, on dit souvent qu’elle possède les pousses verts, que ses mains sont magiques et spéciales. C’est peut-être vrai, mais à son avis, si on sait apprécier véritablement les fleurs, elles le sauront et elles pousseront avec grâce et beauté. Yue à quelque grain de beauté, des petits détails qui la rende unique et non-artificielle. Cette petite fleur est pourtant, malgré sa ravissante beauté, très pudique envers les autres ainsi qu’envers elle-même. Timide dans l’âme, elle ne deviendra jamais une danseuse déraisonnable et ambigüe. Yue apprécie beaucoup les vêtements délicats. De cette façon, elle à l’impression de se sentir plus à l’aise et plus belle.


    Je suis comme je suis...Caractère】 :

    Douce ; comme une véritable enfant inoffensive. Une douceur digne des plus jolies fleurs du jardin et aussi sucrée que la brise du matin, humide. Yue à toujours détester les réflexions à la hâte et les surmenages pour un rien. Elle prend un certain plaisir à effectuer chacune de ses tâches dans un mutisme incroyable tout en arborant un sourire tranquille et paisible.

    Aimante ; comme si chaque seconde était un bien précieux et fragile. Un amour hors du commun qui ne laisse jamais personne indifférent. Cette jeune fille respire la bonté et cela ce remarque, mais Yue, trop souvent effacée, garde un cœur de cendre. Elle aime encore sans se soucier des lendemains et c’est probablement cette faiblesse qui l’a déçue des hommes. Pauvre chérie, chagrin d’amour et promesses déchirées. Elle exhibait un amour si fort, si brûlant qu’elle à bien faillit ce consumer l’âme en entier.

    Secrète et gracieuse ; comme les grands oiseaux du Nord. Gracieux sont leurs immenses battements d’ailes lorsqu’ils quittent enfin le territoire hivernal pour se diriger vers la saison chaude. Yue les enviaient, enfant, elle voulait partir avec eux pour oublier que la neige tombait sur son manteau, frigorifiée. Mais elle aimait cette sensation de vide qui régnait dans la ville lorsque l’hiver arrivait. Cette impression d’immensité quand les rues étaient désertes. Elle affectionnait ses nuits où, non consciente du danger qui la guettait, marchait secrètement dans les jardins givrés. Aujourd’hui, il reste encore une parcelle d’elle-même qui la supplie de recommencer, comme avant.

    Sensible ; comme une fleur au vent matinal. Une sensibilité touchante et frémissante. Celle qui vous désarme totalement quand quel que chose ne va pas. Très souvent considéré comme une qualité, pour Yue, c’est très certainement le contraire. Sa sensibilité est si accrue, qu’elle pourrait pleurer pour un rien. Il faut cependant ne pas confondre sensibilité avec susceptibilité. Hé non, cette jeune fillee peut facilement tolérer les sarcasmes et les blagues de mauvais goût, mais si on entre dans les mots qui fouettent, qui frappent et qui surprennent, c’est une toute autre chose…

    Cet amoncellement de qualités plutôt appréciables chez une personne reste malheureusement perdues, enfouies par une discrétion lessivée. Un véritable effacement de soi. Yue, que son passé a beaucoup marqué, semble néanmoins avoir gardé confiance envers autrui, quand d’autres auraient sombré dans un mutisme irréversible. Mais il est évident que cette histoire d’amour à sens unique a laissé des séquelles dans le cœur et dans l’esprit de celle çi. Il semble qu’elle ne pourra plus jamais s’abandonner à quelqu’un comme elle l’eut fait par le passé. Il reste pourtant une parcelle d’elle qui s’efforce encore à charmer pour tenter de cicatrisé son cœur.


    x &' ♥ Goûts】:

    Les fleurs, ces êtres distinguées. Yue les fait vivrent graçe à sa douçeure, cette passion existe depuis toujours chez elle. Comment y échapper quand l'on est née et que l'on a grandit avec la main verte ? Eh bien, on n'y échappe pas ! Yue là totalement compis et ce parece que les fleurs lui offres un deuxième coeur, un coeur silencieux, un coeur de confiance. Notre jeune fille aime touts les types de fleurs et est ravis d'en décrouvrire de nouveaux mais la fleure qu'elle éffectionne vraiment est la fleure de Lys pour sont élégance.

    Il était une fois...Passé】:

    La petite, souvent ballottée à droite et à gauche, passait à peu près entre les bras de tout le monde. Oncles, tantes, voisins et collègues l'observaient, le regard bienveillant. Yue ne décevait pas ses parents. Enfant aux manières presque princières. Petite, déjà, elle était étonnamment généreuse. Que ce soit avec la pauvre folle du coin, trop vieille et à la maladresse désespérante ou avec le vieux M. Johnson, lunatique et Alzheimer. Aussi généreuse que belle et attachante. Car la petite était tendre. De l'amour à donner, elle en avait. Mais… à qui? Ses parents, si fiers d'elle, étaient là, mais la monotonie des jours pluvieux venaient parfois les envahirent. C’était une routine qui devenait pratiquement une corvée. Les autres ne la voyaient que comme une jolie petite fille, qui ferait sans doute la fierté de ses parents. Peu à peu, l'amour refoulé se transforma en frustration. Qui, à son tour, distilla la haine. La colère, ainsi qu'un ennui profond à l'égard du monde entier. Yue devenait un peu misanthrope. Rien n'avait véritablement d'importance à ses yeux. Elle s'ennuyait. Elle s'ennuyait ferme et ce, depuis des années. Elle avait connu la déception. Et ne comptait plus vraiment faire confiance à qui que ce soit.

    Enfant fragile, malgré elle. Pauvre âme perdue, trop jeune, trop tout. Qui ne lève que rarement le regard sur ses interlocuteurs. Le jour où elle décida de ne plus être la princesse censée faire le bonheure de ses parents, elle savait qu'elle les perdrait. Et ce fut le cas. Mais Yue n'en avait cure. Plus maintenant. Elle avait appris qu'elle ne pourrait compter que sur elle-même. Ce qu'elle avait bien l'intention de faire. Au diable les rêves et espoirs de ses parents. Au diable cette routine incessante et puérile. Elle ne souriait plus. Refusant de leur ressembler. Refusant de feindre un bonheur qui n'était pas le sien. Elle avait abandonné les jeux propres à son âge. Perdu le gout à la vie, selon certains. Ayant retrouvé le bon sens, selon elle. Mieux vaut être seule que mal accompagnée, n'est-ce pas? Et Yue grandissait malgré tout. Ses rêves de grandeur s'épanouissaient avec elle. Des rêves de liberté et d’amour. D’amour inconditionnel et de liberté volatile.

    Sa scolarité fut pour elle une longue et interminable torture avant sont inscription à Pretty School. Yue à toujours été dans des institutions privées mixtes. Le Chugako fut pour elle une expérience plus ou moins bonne, car elle était loin d’être une adolescente à problème, bien au contraire. Yue était amicale, douce et joyeuse. Tous les élèves l’appréciaient, ainsi que ses professeurs. La petite était loin de ce douté qu’elle faisait un tel effet à tout le monde, car il lui arrivait de recevoir des invitations pour des quelconques fêtes, mais il était rarissime qu’elle accepte. Yue s’était voulue sans bornes, elle était informe comme l’infini. C’était peut-être cela qui était admirable chez elle, cette si grande force de caractère. Elle acceptait si bien la solitude que s’en était presque triste. Cette petite irait loin, ça, c’était certain. Sauf si elle tombait amoureuse, avouait Mme Takana. Cette vieille femme qui paraissait faire le double de son âge, mais qui malgré tout gardait un sourire maternel sur les lèvres. Elle avait un air doux avec ses cheveux sel et poivre et semblait toute petite avec son dos trapue de vieille dame.

    - L’amour fait mal, certes, mais quand il est là, on y peut rien, Yue. Disait Mme Tanaka d’un air enrubannée de nuages.
    - C'est peut-être ça qu'il faut leur dire, à ceux qui n'y croient plus…

    ***

    C’était pendant une chaude nuit d’octobre. Habituellement, il faisait froid et les feuilles d’automnes étaient mouillées, mais cette fois-ci c’était différent. Peut-être était-ce seulement une vulgaire impression, imbiber de sentiments et de fébrilité, mais la nuit était électrique, grisante et essoufflante. On aurait dit que la peur se mélangeait avec l’assurance, que la timidité se mélangeait avec l’extravagance. Une véritable contradiction. Une contradiction involontaire ça c’était certain. Un baiser à vol d’oiseau, une caresse de papillon et des sourires immaculés de joies complexées. L’espoir d’un premier amour…

    Yue aimait bien Hayato. Il était grand, mince et arborait une chevelure sombre qui s’harmonisait parfaitement avec ses yeux tantôt gris, tantôt verts. Elle aimait sa façon de lui dire bonjour le matin, ou de lui prendre la main quand ils marchaient tard, le soir dans les rues enneigées. Il était toujours là pour elle, prêt à tout pour l’aider, pour l’aimer peut-être, mais Yue n’arrivait pas à comprendre l’amour. Un sentiment triste et heureux à la fois. Pourtant, quand il la serrait dans ses bras, elle souhaitait si fort que ce moment ne s’arrête jamais, comme si elle n’arrivait pas à le laisser partir. Mais la vie était ainsi faite. Les gens viennent, les gens partent. On n’y peut rien. C’est ainsi…

    Pendant cette nuit d’octobre, Hayato c’était habillé avec la chemise à carreaux qu’il lui allait si bien. Yue le trouvait beau dedans et tout ce qu’elle voulait c’était de la lui arracher pour l’emporter avec elle, pour avoir un semblant d'Hayato avec elle-même s’il serrait loin dans deux jours. L’ambiance était morose. Il savait que Yue l’aimait, mais il savait aussi que c’était trop pour elle. Trop de souffrance inutile les retenaient ensemble et partir au loin était peut-être la seule solution pour garder un souvenir heureux d’eux.

    - Chut. Clame-toi. Je ne te reproche rien.Disait Hayato.
    - Non, tu fais pire... Avait-dit Yue, la voix timorée.
    - Nous avions l'air si heureux...
    - Oui. Eh bien justement. Restons-en là. N'abîmons pas tout.
    - Tu crois que c'est comme tes mines de crayons ? Tu crois que ça s'use quand on s'en sert ? Lui reprochait Hayato, sans vraiment être méchant.
    - De quoi ?
    - Les sentiments Yue, les sentiments.

    Tenté de vivre comme avant, car si l’amour l’a déçue, c’est que l’amour ça déçoit. C’est vrai qu’elle y avait crue, au début. Parce que l’amour on y croit toujours. Bien sûr qu’elle avait connu l’amour bien avant lui, mais cette fois-ci c’était différent. Entre eux c’était sérieux. Parfois l’amour tue et d’autres fois non. L’amour l’a secoué à grand coup de vent. C’est vrai qu’elle a aimé, qu’elle a aimé beaucoup et passionnément, mais ce n’était pas suffisant. Elle avait été déjoué parce que l’amour ça déjoue. Elle qui avait le cœur en grève, tranquille à la maison, là voilà qui sens monter à ses lèvres cette fragile chanson. Elle sent grimper cette fièvre de son ventre à son front. L’amour elle y a dit non....


    Autres


      Pineapple is good ~



    Courte présentation : Awaaah les amis Very Happy Yo soy al-colique 8D /// Je recommence. /// Awaaah les amis Very Happy Yo soy Joannie and i liebe le RP ! Ok, c'est beaucoup trop évident... Donc pour faire C.O.U.R.T, je suis une vieille membre euphorique toute molle et toute moisie de 2oo8. Yue est de retour pour vous jouez de mauvais tour Muahaha ! VOUS NE M'AUREZ JAMAIS è_______é
    Ou avez vous connu le forum ? TOP SITE ? Je sais plus...
    Présence : Huit ? /7 T_______T Plutôt Quatre ou Cinq.
    Un avis sur P.S ? ♥ Comme toujours un super Design ! Pour l'ambiance j'éspère qu'elle n'a pas changée et qu'elle est tout aussi génial qu'avant *______* /////////// J'ai compris, j'arrête de smileyer à chaque fin de phrase
    ...


Revenir en haut Aller en bas
Aiko Tachiwa
Water Factory

avatar

Féminin Messages : 2343
Age : 21
Ici depuis le : 14/10/2008

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: Yue, petite fleure de Lys.   Mar 4 Jan - 22:32

Bienvenue : )

Ancien membre ? 8 O
Revenir en haut Aller en bas
http://x-daureen-in-the-pocket.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Yue, petite fleure de Lys.   Mar 4 Jan - 22:35

Merciii !

Oui oui, ancienne membre :DD
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Tachiwa
Water Factory

avatar

Féminin Messages : 2343
Age : 21
Ici depuis le : 14/10/2008

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: Yue, petite fleure de Lys.   Mar 4 Jan - 23:22

Si au moins tu te souvennais de ton ancien pseudo T_T' .
Revenir en haut Aller en bas
http://x-daureen-in-the-pocket.skyrock.com/
Neko Kimi
Nuage d'eau

avatar

: J'irais crucifier ton corps, pourrais - je dé-punaiser tes ailes ?
Féminin Messages : 100
Age : 19
Emploi/loisirs : Ceux qui n'ont qu'une étoile, où ceux qui brûlent leurs voiles.
Humeur : Papillon de fleur en fleurs, d'amour à d'amour de coeur.
Ici depuis le : 02/09/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Rien. Le monde devrait déjà se contenter de ma présence divine dans ces lieux douteux. ♥
Liens:
MessageSujet: Re: Yue, petite fleure de Lys.   Mer 5 Jan - 12:12

    Wèlcaume :3.
Revenir en haut Aller en bas
http://riddle-x.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Yue, petite fleure de Lys.   Mer 5 Jan - 12:14

Merci Neko :D
Revenir en haut Aller en bas
Sei McCray
Tueur en Chocolat.

Tueur en Chocolat.
avatar

Féminin Messages : 1128
Age : 25
Emploi/loisirs : Puisque je suis vouée aux enfers, autant me damnée avec application.
Humeur : La vie passe par la mort. Je détruis pour transcender.
Ici depuis le : 27/02/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Ma Muse, Folie. Alcool. Décadance. Débauche. Medoc.
Liens:

MessageSujet: Re: Yue, petite fleure de Lys.   Jeu 6 Jan - 11:40

Yue Kôhei a écrit:

- Tu crois que c'est comme tes mines de crayons ? Tu crois que ça s'use quand on s'en sert ? Lui reprochait Hayato, sans vraiment être méchant.
- De quoi ?
- Les sentiments Yue, les sentiments.

    Je connais cette phrase ** C'est une phrase connue ? //PAN//

    Bref, pour moi tout est bon, je te valide, une admin viendra te mettre ta couleur.

--------------------------------------
You'll never be alone
When darkness comes I'll light the night with stars






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tsubasa-gkn.forumsactifs.net/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Yue, petite fleure de Lys.   Jeu 6 Jan - 18:38

Aaah ça fait plaisir d'être validée Sad Mercii !

Ouii c'est une citation d'Ensemble, c'est tout d'Anna gavalda :DD
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki Sakamoto
Waterworld

avatar

: Coke Addict
Féminin Messages : 4102
Emploi/loisirs : Danser; Chanter; Dire des conneries \o/
Humeur : Mitsukienne ♪
Ici depuis le : 25/10/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Future maman ; Lycéenne en 3ème année
Liens:
MessageSujet: Re: Yue, petite fleure de Lys.   Mar 18 Jan - 20:02

• Trop magnifique histoire, buh TwT

Bienvenue en passant :')

Ancienne membre ? Mon pseudo te dis quelque chose ou pas ? En sachant que j'étais pas modératrice avant Smile [Répond en MP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yue, petite fleure de Lys.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yue, petite fleure de Lys.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Il était une fois... Le commencement ❞ :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: