Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oh my Chain saw ! [ Lev Maddox Kalachnikov. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lev M. Kalachnikov.
Glorieuse Tronçonneuse.

Glorieuse Tronçonneuse.


: J'ajouterais volontiers que je suis désolé, seulement ce n'est pas le cas.
Féminin Messages : 54
Age : 28
Emploi/loisirs : Nettoyeur - Serveur au Tea Party.
Humeur : Joyeuse o/
Ici depuis le : 18/11/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:

MessageSujet: Oh my Chain saw ! [ Lev Maddox Kalachnikov. ]   Sam 20 Nov - 19:05


    « Il était une fois le grand méchant loup. »


        Prénom : Lev Maddox.
        Nom : Kalachnikov.
        Surnom :
        Âge : 19 ans.
        Date de naissance : 25 Décembre.
        Classe : Hors ville.



    _


    Lev est tout ce qu’il y a de plus banal, bien rangé, bien ordonné… Non, je blague. En fait, notre jeune russe est même tout le contraire de ça.

    Il à toujours des chaînes sur lui, attachés à son pantalon, des colliers en tronçonneuses, des têtes de mort, des trucs qui pendouillent dans tout les sens. Il ne cherche pas vraiment à se faire discret, et même si il essayait, Lev ne pourrait pas. Premièrement parce qu’il est assez bruyant, secondement parce qu’il trouve ça inutile et dernièrement parce que même si il essayait, il se trahirait lui-même. Gardant ce petit jem’enfoutisme dans sa démarche, il cambre légèrement le dos vers l’arrière lors de ses longues balades urbaines pour mieux observer le ciel, faisant par la même occasion cliqueter, bruisser, glinglinger, ses multiples bijoux. Et sa tronçonneuse. J’avais oublié ce détail ? Il se balade toujours avec, c’est son fétiche, son arme, sa chérie doudou, l’amour de sa vie, son petit jouet. Il adore faire vroum vroum et découper des gens avec. Je n’ai jamais dis que ce jeune homme était sympathique. Comment ? Mais comment peut-il se balader en ville avec ? Sans se faire arrêter par la police ? Et bien, il la planque dans un étuis de guitare, tout simplement. C’est plus… Passe partout que ce genre d’engin. Alors Lev passe il inaperçu pour autant ? Malgré ses bling bling, vroum vroum, gling gling ? Non, t’as oublié clack clack. Pourquoi ? Parce que Lev porte toujours des chaussures qui font clack clack. Des bottes ou des pompes de PDG parfaitement cirés. Et alors ? Les meufs portent des bottes et les PDG des chaussures de PDG. C’est pas pour autant qu’on les remarquent non ? Sauf lorsqu’elles on un joli fessier, les filles en question *meurs*. Pardon, je m’égare. Hm, oui, donc. Et alors ? Qu’à il de plus ? Peut être ce long manteau rouge ? … Quel manteau rouge ? Celui qu’il porte toujours pardi ! Tout les jours ?! Ouais, il l’adore son manteau rouge. Pourquoi ? Et je te demande pourquoi t’aime ton calsif superman moi ? Hein ? Quoi ? Là n’est pas la question ! Bah voilà, alors tais toi. Son manteau et sa Muse c’est sa religion. Sa Muse ? Ouais, sa tronçonneuse si tu veux. Elle à même un nom, c’est presque une personne après tout. Un nom ? Carrément ? Ouais, elle s’appelle Cindy. C’est une fille donc ? T’as tout pigé, Lev lui parle souvent. C’est sa meilleure amie. Son désir secret c’est qu’elle devienne humaine, comme la Vénus du type là. Je sais plus comment il s’appelait. Mais sa Vénus, sa statue, elle deviens humaine à la fin. C’est beau non ? … Tu compare la déesse de l’amour à une… Tronçonneuse ? Et alors ? T’as pas un ficus dans ta vie toi ? Il est vivant lui au moins. Bah Cindy aussi. Et toc. Tais toi. Bon, où en étais-je déjà ? Ah, oui, l’apparence de Lev. Il est très… Grand. Il doit avoisiner les 1m85, presque un géant. Cela ajoute à son aspect peu, voir très peu engageant. Il à aussi une drôle de particularité, c’est ses dents. Euh, attend, elles sont blanches comme signal white now ? Non, enfin, si, mais pas que. Elle sont pointues. Pointues dis-tu ? Oui, comme celles de l’ogre dans les contes pour enfants. D’ailleurs, lors des dernières années de la seconde guerre mondiale, était connu un général Russe très puissant. Les Espagnols l’avait surnommé « El Orgo. » L’Ogre russe massacrait sans vergogne femmes, enfants et civils. Mais, Lev n’as que 19 ans ! Je parle de son père. Adoptif, bien entendu. Et comment était son père ? C’était sa copie conforme. Enfin, notre jeune garçon est sa copie conforme, plus précisément. En plus jeune évidemment. Il devait connaître son frère alors ? Et non, El Orgo n’était pas son vrai père. Mais cela n’est pas le sujet du moment, nous devons développer son apparence, et non son histoire. Nous y reviendrons donc plus tard, si vous le voulez bien. J’ai une question, en fait. Sa couleur de cheveux est elle naturelle ? Evidemment non ! Madre Mia de Dios ! A tu déjà rencontré un gars aux cheveux rouges, en plus naturels ? Euh, non. C’est impossible. Ne me dis pas qu’il porte une perruque alors… Non, évidemment que non. Il se les teints soigneusement et soigne ses cheveux avec un soin particulier de toute manière. Cependant, Lev à réellement un problème d’optique. D’où ses lunettes assez… Stylisées. On ne croirait pas en les regardant non ? De quoi ? Ses yeux. Une belle teinte verte, deux émeraudes flamboyantes, malignes et pétillantes. Deux lueurs folles, dans un monde qui l’es tout autant. Et en une phrase, si tu devais résumer l’apparence de Maddox ?

    Bling bling, vroum vroum, gling gling, clack clack, pan pan et boum.

    Je vais faire court, parce que cette fiche me tape sur le système. è_é

    Lev est quelqu’un d’impulsif, d’excentrique et débordant d’énergie. Une véritable pile électrique, il ne peut tenir en plus de 10 minutes sans rien faire. Si cela arrivait, il se mettrait à beugler dans tout les sens et braillant des choses parfois carrément incompréhensible. Cela étant dit, Maddox n’est pas une personne réellement suivable, sachant que ses actes ne sont dictés que par son esprit malade. Cela dit, il a hérité d’un point que son cousin adoptif lui a transmit. Le sens de l’honneur, et un exacerbé sens maternel. Et oui, comme notre chef mafieux, notre jeune militaire russe est une maman poule doublé d’une gamine aimant les trucs doux et mignon. Malgré ce côté gentil et légèrement défoncé de sa personnalité, c’est aussi un enfant à qui on lui aurait volé son enfance. Il recherche sans cesse cette candeur perdue, cet état d’euphorie et de jouissance qu’éprouvent les gamins, devant leur nouvelle console de jeux vidéo, ou une poupée achetée par papa maman. Ses yeux n’ont pu qu’admirer les kalachnikovs et les engins de guerres en pleines marches. Mais cet aspect sera développé dans l’histoire, ne nous attardons pas.

    Lev, en plus de tout ça, est un excellent combattant. Du haut de son mètre quatre vingt trois, et d’une très impressionnante musculature - musculature qu’il cache d’ailleurs, il as même une allure féminine très marquée, c’est un quasi androgyne - Il possède d’incroyables réflexes, que personne ne pourra égaler en combat. Possédant une acuité d’ouïe et de vue impressionnante, quasi surhumaines, il n’a pas été entraîné en vain et garde ces années douloureuses dans la chair. Cela dit… Je parle de sa vue, mais sans ses lunettes, Maddox est myope comme une taupe. C’est assez gênant, et pour palier à cela, il les garde presque tout le temps - sauf pour dormir - et, s’il les perds lors d’un geste malencontreux, il peut les récupérer grâce aux chaînes accrochées à elle. Malgré ses réflexes, c’est une personne assez maladroite, et c’est un tout autre genre de personnage lorsqu’il est détendu. Souriant, jovial, heureux, un peu bonne poire aussi. C’est une personne attachante, qui a un sens de la dette et de l’honneur immense.

    Lev aime les choses sucrées, rondes et roses. En fait, tout ce qui touche au domaine de l’enfance, du mignon, de l’adorable, il adore. Et s’il se met à hurler « KYAAAAAAAAAAAAAAAH *W*. TROOOOP MIGNOOOOOON <3 » en pleine rue, ou même dans une bibliothèque sacrée bénie des dieux ou celui qui crie se fait brûler en enfer et assorti de milles et unes damnation, il le fera quand même. C’est quelque un d’assez excentrique et de ce fait, ses choix en matière de vêtements, de nourriture ou même de mode de vie est assez décalée. Ses opinions politiques ? La violence. Il pratique à la fois le langage sacré des bonbons, de la joie et de l’insouciance comme celle du sang. Du reste, Lev aime ce qui fait du bruit, et il adore qu’on le remarque. Portant tout un tas de chose blingblingant et autre accessoires de mode et créant ainsi un boucan d’enfer, il peut cependant se montrer silencieux comme un chat. Nous pouvons affirmer ainsi que Lev est un quasi schizophrène dans ses actes et ses pensées. De manière générale, notre russe aime tout les types de nourritures, et fait rarement le difficile. Vous pourrez cependant l’appâter plus facilement et rapidement avec un paquet de friandises. C’est d’ailleurs en partie de cette manière qu’il se fait traîner et embarquer dans des histoires pas possibles par son frère de cœur, notre très cher Chapelier, qui n’hésite pas à l’exploiter. Etant bonne poire, Maddox ne se rend souvent compte de rien. On peut dire qu’il est plus donneur que preneur, et c’est à la fois un opportuniste et à la fois quelqu’un de très… Passif. C’est la gentille personne qui vas chercher le minou dans l’arbre de la grand-mère du quartier.

    Mais notre militaire est aussi un homme ayant un goût prononcé pour le sang. Et non, chassez de vos esprit l’image du type à la peau blanche comme un cul et ayant un succès affreux au cinéma, et en plus mettant les jeunes filles pas encore pubères en rut. Hm. Je m’égare. Oui, donc. Lev possède ce trait particulier, celui de la violence. Cela peut être un type doux comme un agneau et à la fois un ultra violent incapable de raison. C’est pour cela que je parlais de schizophrénie quelques lignes plus hautes. Cela dit, il ne faut pas se fier aux apparences effrayantes. C’est surtout un sucre enrobé de caramel d’affection et d’amour.

    Nous ne vivons pas l’enfance.

    C’est le triste constat que nous pouvons en tirer, car, vous souvenez vous de vos premiers pas ? De vos bêtises d’enfants ? Non. Bien sûr que non. Nous pouvons donc affirmer que nous ne vivons pas réellement ces instants là. Ce sont juste des bribes étranges, et lointaines, perdues dans un amas informes de souvenirs. J’aurais tant aimé, tellement, ne pas pouvoir m’en souvenir, de ces moments là. Seulement. C’est impossible. Ils sont gravés dans mon sang, ma chair et ma tête, comme des stigmates éternelles, des cicatrices toujours ouvertes.

    J’aurais donné n’importe quoi, pour ne pas me souvenir.


    Chapitre I.


    25 Décembre 1990 - Moscou.

    Naissance. Que le monde semble si calme, si doux, si blanc. C’est les premiers regards, c’est les premières sensations. Que dire de plus, si ce n’est que Lev Maddox Kalachnikov, est né. En fait, ce n’est pas son vrai non. Car il s’appelle Nicolai Stalinivi, c’est un orphelin. Ses deux parents sont morts, ainsi que sa famille la plus proche. En fait, si il existant ils ne se sont pas manifestés. Il à donc vécu dans un orphelinat mixte - par manque de place, ils n’arrivaient même pas à séparer les filles des garçons - et les bizutages et humiliations étaient monnaie courante. Lev s’était vite trouvé une situation confortable, n’hésitant pas à utiliser les poings et les autres avaient pour ce garçon à la taille plus qu’imposante - à 9 ans, il mesurait déjà 1m65 -. C’était les premières périodes de sa vie, le paradis, à côté de l’enfer qui l’attendait.

    17 Mai 2000 - Moscou.

    Ce jour là, Lev, qui s’appelait encore Nicolai, à été convoqué au bureau de la directrice. C’est une vieille religieuse sèche mais pleine de compassion et d’amour pour ces enfants sans amis, ni famille, ni attaches. Se demandant pourquoi une telle convocation, il fixait le bureau, les murs quasiment dépouillés - sauf quelques croix et symboles religieux - Et il attendait. Les minutes passaient, passaient, et rien ne se passaient. Se levant, et se dirigeant vers la porte, celle-ci fut ouverte pile à ce moment. Un grand homme, trempé par la pluie qui battait en trombe dehors tomba nez à nez avec lui. Il eu un mouvement de recul et laissa le grand type passer. Il n’avait jamais vu une personne si grande, et la religieuse suivit son pas. Ils prirent place, et la vieille dame s’adressa au jeune garçon, encore brun à cette époque là.

    - «  Nicolai… Cet homme que tu vois là, souhaite adopter un fils. Je lui ai longuement parlé de toi. Il voulait te rencontrer. »

    Cette phrase fit bondir le russe de sa chaise, les yeux brillants. Comment ? Un père ? Pour de vrai ? Il s’excusa, se rassit et la vieille femme les laissa seuls.

    - « Écoutes moi. Je m’appelle Mikail Kalachnikov. J’ai un premier fils, mais celui-ci se trouve incapable d’assumer les responsabilités auxquelles je l’avais promis. Si tu accepte de venir dans notre famille, tu pourra vivre heureux, mais selon quelques contraintes. Ton nom, déjà, tu ne t’appellera plus Nicolai, mais Lev. Lev Maddox Kalachnikov. »

    Le garçon regarda intensément le visage de cet homme, et en guise de réponse hocha la tête. Mikail posa sa main sur l’épaule de Lev. Ils échangèrent un dernier regard avant de se lever, et de se diriger vers la porte. Les adieux avec ses amis de chambres furent brefs, mais intenses. Il était entouré de tous ces garçons et filles qui l’avait accompagné durant ces années d’enfance et de froid, ils avaient étés les piliers de son êtres, les bases de ce qu’il était à présent. Un de ses amis proche posa, comme quelques minutes avant, son bas sur l’épaule à la fois musclé et frêle de Nicolai. Ils se fixèrent ainsi, durant quelques secondes, mélangeant le vert surnaturel de l’adopté au bleu glacial des terres encore enfantines et adultes des yeux de ce camarade, si cher à son cœur. Il retira son collier et le passa au cou du grand brun.

    - « C’était à mon père; t’y fera attention hein. »

    C’était une plaque militaire, une série de nombre y étaient inscrits ainsi qu’un nom, effacé par le temps et les souvenirs. Nicolai bredouilla un merci et enlaça autant de camarades que possibles, avant d’embraquer dans le fiacre noir et laqué, dans lequel l’attendait son nouveau père. Il pleuvait ce jour là, et adressant un dernier regard à l’établissement sombre et briqué, il vit à travers les fenêtres ces dizaines, non, cette trentaines, non, attendez, soixantaine de paires d’yeux fixées sur lui. Les gouttes de pluie martelaient son visage et les vitres, où étaient collées ces mains d’enfants. Ces mains non souillées de sang. Les larmes de celui-ci se mêlèrent aux trombes tombantes sur la terre glacée de Russie.

    Comment aurais-je pu savoir.

    Chapitre II.


    La période de la vie de Lev étant tellement floue, et condensée, je vais essayer de faire au mieux, en faisant de celle-ci un résumé à la fois assez bref et explicite.

    Après son adoption, Lev se trouva confronté à une éducation plus que strict. Militaire même. Réveil à 5h tous les matins, suivant à la fois des cours de personnes civilisées et un entraînement barbare, particulièrement barbare. C’est seulement 6 mois après son départ de l’orphelinat qu’il eu la première kalachnikov en main, mais il se trouva que celui-ci se montra particulièrement doué à l’arme blanche, surtout à la tronçonneuse. Étrange hein. Et c’est après quelques années que celui-ci devint plus fort, que la plupart des assassins, voleurs, militaires que lui donnait son père comme jouets, ou divertissements. C’est d’ailleurs cet espèce de choc thermique qui fit naître ces doubles personnalités dans Nicolai. Pardon. Dans Lev. Il fût drogué, pour ses performances, il fût brûlé, pour ses performances, il fût torturé, pour sa résistance, il fût brisé, pour la continuité de la violence.

    Mais pas que, en effet, le militaire vivait dans l’ombre de ses ancêtres. Chaque tableaux était là pour rappeler les exploits de ces hommes et de ces femmes, héros de l’ancienne URSS. Chaque meubles, chaque paroles, ne serait-ce que la moindre assiette était là dans ce but. Et c’est donc dans ces models qu’il grandit. Et dans le but de les dépasser, pour prouver à ce père toujours insatisfait qu’il valait quelque chose. Qu’il était quelqu’un. Quand au premier fils « incapable d’endosser certaines responsabilités » Il vivait apparemment de l’argent du Clan Kalachnikov dans les bars et les amusements en tout genres. Non, n’était pas fait pour ce destin là.

    Lev à maintenant 16 ans, et les marchés noirs ainsi que les ventes d’armes illégales transitent de la Russie jusqu’au Japon. C’est un business lucratif, et pleins d’hommes paraissant devant la société le plus responsables au monde, et pourtant. C’est dans cette période, que le jeune garçon rencontra un des contacts de son père au japon. Un mafieux, Blood Nightmare. On ne sait pas vraiment à quel moment exact cela s’est produit, mais en tout cas, les deux hommes se lièrent d’une très forte amitié. Et ils firent équipe bien souvent pour liquider un mauvais payeur ou un concurrent un peu trop imprudent. Quoi qu’il se passait, il y avait généralement ce duo électrique pour régler le compte de gêneurs en tout genre. On ne savait pas trop de quelle nature était leur relation, vu les orientations du Chapeliers, de nombreuses fois mises en doutes, et de l’aspect relativement féminin de Lev. En effet, celui-ci s’était laissé poussé les cheveux et se les étaient teints en rouge vif. Ses vêtements aussi, étaient assez étranges, et certains disaient qu’il lui arrivait de se travestir. Ce qui n’était pas faux, mais personne ne le disait à voix haute. Ils n’étaient pas fous non plus.

    Chapitre III.


    Ces années passent, et continuent de défiler. Nous en sommes au troisième chapitre, et Lev à maintenant 20 ans. Il est revenu, à l’orphelinat qu’il avait quitté des années plus tôt avant sa descente aux enfers. Il y est revenu après la mort de feu Mikail Kalachnikov, et de son passage au pouvoir en tant que chef du clan. Il y a retrouvé la vieille religieuse, et de nouveaux enfants y habitaient. Personne ne l’as dit, mais il aura certainement fait un don à cette maison. Il a demandé à la bonne sœur ce que sont devenus les enfants, mais tous étaient partis il y avait quelques années, et très peu donnaient de nouvelles, certainement en cause de mauvais souvenirs. Après des adieux, et une promesse de revenir les voir, Lev s’en fût. Il avait encore du travail.

    En ces instants même, notre ancien militaire prend ses billets pour le Japon. De mauvaises nouvelles lui sont parvenues, et après plus de 3 ans d’absence sur le sol nippon, il y retourne.

    I’m coming home.


    Autres


    GRAWH *w*.


    Courte présentation : Votre admin chérie qui n'a même pas fini la ré présentation d'Asamé o/ Je sais, rien de rempli, mais je t'embête è_é. Parce que je vais la remplir vite fait bien fait.
    Ou avez vous connu le forum ? AIKO NOIX DE KOKO 8DDDD
    Présence : 7 /7
    Un avis sur P.S ? ♥ C'est moche, ça pue.

--------------------------------------
« Sous vos crachats, ma reddition.
Qu'est-ce qu'un ange quand il tombe ?
Qu'est-ce qu'une lueur face à l'ombre ? »



Dernière édition par Lev M. Kalachnikov. le Mer 2 Mar - 16:44, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chloée Carter
Titanic



Féminin Messages : 537
Age : 21
Emploi/loisirs : Shooping et Torture mentale
Humeur : Comme lui => *w*
Ici depuis le : 26/02/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: Oh my Chain saw ! [ Lev Maddox Kalachnikov. ]   Sam 20 Nov - 20:04

Bienvenue. Il serait bien de remplir au moins une catégorie car les admins n'aiment pas les présentations vide. Surtout celle qui s'appelle Asamé. Méfie toi c'est une cannibale ! Voilà. Amuse toi bien sur le forum.
/... MEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUURT/
Revenir en haut Aller en bas
Lev M. Kalachnikov.
Glorieuse Tronçonneuse.

Glorieuse Tronçonneuse.


: J'ajouterais volontiers que je suis désolé, seulement ce n'est pas le cas.
Féminin Messages : 54
Age : 28
Emploi/loisirs : Nettoyeur - Serveur au Tea Party.
Humeur : Joyeuse o/
Ici depuis le : 18/11/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:

MessageSujet: Re: Oh my Chain saw ! [ Lev Maddox Kalachnikov. ]   Dim 21 Nov - 17:53

    Apparence postée 8D.

    Merci pour l'accueil, mais tu sais, je dors avec Asamé, elle m'en voudra pas What a Face.

--------------------------------------
« Sous vos crachats, ma reddition.
Qu'est-ce qu'un ange quand il tombe ?
Qu'est-ce qu'une lueur face à l'ombre ? »

Revenir en haut Aller en bas
Lev M. Kalachnikov.
Glorieuse Tronçonneuse.

Glorieuse Tronçonneuse.


: J'ajouterais volontiers que je suis désolé, seulement ce n'est pas le cas.
Féminin Messages : 54
Age : 28
Emploi/loisirs : Nettoyeur - Serveur au Tea Party.
Humeur : Joyeuse o/
Ici depuis le : 18/11/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:

MessageSujet: Re: Oh my Chain saw ! [ Lev Maddox Kalachnikov. ]   Sam 5 Fév - 22:07

    Caractère posté. Oui, je vais finir cette fiche XD.

--------------------------------------
« Sous vos crachats, ma reddition.
Qu'est-ce qu'un ange quand il tombe ?
Qu'est-ce qu'une lueur face à l'ombre ? »

Revenir en haut Aller en bas
Amaya Etsukoi
Petite pluie



Féminin Messages : 35
Age : 21
Emploi/loisirs : Serveuse au Tea-Party, Informatrice pour la mafia (Mais chut hein 8D)
Humeur : Follement Enjoué. Indéfiniment amoureuse.
Ici depuis le : 05/08/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Serveuse au tea party, mafieuse.
Liens:
MessageSujet: Re: Oh my Chain saw ! [ Lev Maddox Kalachnikov. ]   Lun 14 Fév - 14:37

Vaz-y Levy c'est Bon. Vaz-y Levy c'est bon bon bon o/
Allez courage *w* Tu vas y arriver. ("Bienvenue") ♥
Revenir en haut Aller en bas
Lev M. Kalachnikov.
Glorieuse Tronçonneuse.

Glorieuse Tronçonneuse.


: J'ajouterais volontiers que je suis désolé, seulement ce n'est pas le cas.
Féminin Messages : 54
Age : 28
Emploi/loisirs : Nettoyeur - Serveur au Tea Party.
Humeur : Joyeuse o/
Ici depuis le : 18/11/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:

MessageSujet: Re: Oh my Chain saw ! [ Lev Maddox Kalachnikov. ]   Dim 27 Fév - 19:16

    Ne manque plus que l'histoire, elle est à peine commencée.

--------------------------------------
« Sous vos crachats, ma reddition.
Qu'est-ce qu'un ange quand il tombe ?
Qu'est-ce qu'une lueur face à l'ombre ? »

Revenir en haut Aller en bas
Neko Kimi
Nuage d'eau



: J'irais crucifier ton corps, pourrais - je dé-punaiser tes ailes ?
Féminin Messages : 100
Age : 19
Emploi/loisirs : Ceux qui n'ont qu'une étoile, où ceux qui brûlent leurs voiles.
Humeur : Papillon de fleur en fleurs, d'amour à d'amour de coeur.
Ici depuis le : 02/09/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Rien. Le monde devrait déjà se contenter de ma présence divine dans ces lieux douteux. ♥
Liens:
MessageSujet: Re: Oh my Chain saw ! [ Lev Maddox Kalachnikov. ]   Mar 1 Mar - 10:16

    Raw, l'est trop craquant quand il est dans sa période petit mouton ♥
    ( Jme réserve un RP avec lui. )
Revenir en haut Aller en bas
http://riddle-x.deviantart.com/
Lev M. Kalachnikov.
Glorieuse Tronçonneuse.

Glorieuse Tronçonneuse.


: J'ajouterais volontiers que je suis désolé, seulement ce n'est pas le cas.
Féminin Messages : 54
Age : 28
Emploi/loisirs : Nettoyeur - Serveur au Tea Party.
Humeur : Joyeuse o/
Ici depuis le : 18/11/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:

MessageSujet: Re: Oh my Chain saw ! [ Lev Maddox Kalachnikov. ]   Mar 1 Mar - 12:24

    Nut - Ok 8D. Je me réserverais un moment pour un Rp ♥.

    J'essaye d'avancer un peu plus mercredi w/.

--------------------------------------
« Sous vos crachats, ma reddition.
Qu'est-ce qu'un ange quand il tombe ?
Qu'est-ce qu'une lueur face à l'ombre ? »

Revenir en haut Aller en bas
Lev M. Kalachnikov.
Glorieuse Tronçonneuse.

Glorieuse Tronçonneuse.


: J'ajouterais volontiers que je suis désolé, seulement ce n'est pas le cas.
Féminin Messages : 54
Age : 28
Emploi/loisirs : Nettoyeur - Serveur au Tea Party.
Humeur : Joyeuse o/
Ici depuis le : 18/11/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:

MessageSujet: Re: Oh my Chain saw ! [ Lev Maddox Kalachnikov. ]   Mer 2 Mar - 16:45

    FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII WWWWWWWWWWWWWWW/.

    Histoire bâclée, OSEF.

--------------------------------------
« Sous vos crachats, ma reddition.
Qu'est-ce qu'un ange quand il tombe ?
Qu'est-ce qu'une lueur face à l'ombre ? »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh my Chain saw ! [ Lev Maddox Kalachnikov. ]   Aujourd'hui à 11:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh my Chain saw ! [ Lev Maddox Kalachnikov. ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 'Chain-mail Bikini' poussé a son extrème
» Chain Axe: Question de fluff?
» Maddox » L'erreur est permise, mais pas l'échec. [Fini]
» Brad Maddox VS Antonio Cesaro
» Brad Maddox Gifs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Il était une fois... Le commencement ❞ :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: