Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand un médecin nous énerve, après une dure journée, solution : Chocolat ! (Aku)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agona Sakurazaki
Tsunami



Féminin Messages : 187
Age : 26
Emploi/loisirs : T'aider à tes problèmes ! ♥
Humeur : YEAH
Ici depuis le : 11/03/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : coudre des vêtements
Liens:
MessageSujet: Quand un médecin nous énerve, après une dure journée, solution : Chocolat ! (Aku)   Mar 28 Sep - 11:23

(bon c'est court, mais j'ai dû me dépêcher, pour retourner en cours. D8)

    Tu exagères ma grande. TAGGLE TOI ! C'est qu'un imbécile. Il l'a bien cherché. Il n'empêche que tu es réputée pour ta gentillesse légendaire.
    Tais-toi. Les lecteurs ne comprennent rien. Ben explique, Banane ! Toi Ô lecteur de ce RPG en or, écrit par une fille en or et /BAAAAAAAAAAAAAAAAAAM/ AGONA ! Ok, ok, je plaisantais !

    Bon. L'autre jour, avec Hikari, j'ai dû combattre la récalcitrante (Sei McCray même si je suis pas censée savoir son nom What a Face) et je me suis reçu une chaise dans LAGGLE. Keith, ma nouvelle rencontre, m'a fait un bandage. Ça va mieux mais je voulais aller vérifier ma santé chez le médecin, comme je le fais régulièrement, et en profiter pour lui montrer mon bras.
    Encore, j'aurai pu supporter le fait qu'il aie un remplacent. Monsieur est malade ! Il a qu'à se prescrire des médicaments. Encore j'aurai pu supporter le remplacent en question si ce n'était pas un affreux pervers. Agona, ce n'est pas un pervers ! Les médecins sont obligés pour t'ausculter. Tais-toi, toi. Laisse-moi finir.
    Non mais c'est vrai, quoi !

    -Déshabillez-vous, s'il vous plaît... Heuuuu, Mademoiselle Sakurazaki.
    -Je suis vraiment obligée ?
    -Oui.

    Jusque ici, ça va. Regardez plutôt la suite.

    -Enlevez votre culotte, aussi.
    -Hey oh, ça va bien, hein ! Mon triangle génital va très bien, merci ! En revanche, je n'en dirai pas autant du vôtre, quand il se recevra un coup de pied !
    -Mademoiselle ! Modérez votre langage ! Et faites-moi plaisir, enlevez cette culotte.
    -Non, non, non ! Je ne vous ferai pas plaisir, gros vicieux ! Vous me voyez sans soutien-gorge, c'est déjà un exploit ! D'ailleurs, je me rhabille. Voilà, vous êtes content ? Je m'en vais. Et je vous payerai pas ! Faites attention ou je vous dénonce à la police !
    -Maiiiiiis. O_O
    -Tatata ! Au revoir !

    Avouez, n'importe qui serait sur les nerfs ! En plus, j'irai chez le médecin quand l'autre sera revenu. Je me renseignerai.

    Grrrr. Là, au moment où je vous parle (écrit, plutôt) je suis dans la rue, avec ma robe noire, mes collants à rayures orange et noir, et ma veste en laine orange. J'ai froiid. Bon sang, j'ai trop froid ! Et j'ai la flemme, et pas envie de me détacher les cheveux. J'ai passé deux heures à faire cette stupide queue de cheval avec ce noeud noir en guise d'élastique, non, non, non !

    Et là, ô merci, je vois l'enseigne du bar. Je me précipite à l'intérieur. Je m'installe à côté de la fenêtre, sur une table propre, débarassée. Un serveur vient prendre ma commande en clignant des yeux (je sais pas du tout pourquoi O_O Il doit avoir un problème...) et je bois mon chocolat, une fois que celui-ci soit sur table. Je commande une crèpe à la crème de noisette que j'avais vue dans le menu, et la mange tranquillement. Beuuuuuh. Quelle journée horrible. Heureusement que y'a ma crèpe ♥ /PAN/

    En plus, je suis célibataire. Je n'ai pas de partenaire qui vient me consoler quand ça ne va pas. D8 Trop nul ! En plus, si je trouve quelqu'un, Aku-Patate arrêtera de m'embêter. Bonne idée.

    Bon, je sors mon magazine de mon sac et je le lis. J'attends d'avoir une idée de quoi faire ce soir.


Revenir en haut Aller en bas
Aku Fukuyama
Titanic



Masculin Messages : 603
Emploi/loisirs : Sage-Femme à partir de la rentrée. A moins que ce ne sois Femme-Sage ? ♥
Humeur : Lunatique.
Ici depuis le : 20/07/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: Quand un médecin nous énerve, après une dure journée, solution : Chocolat ! (Aku)   Sam 2 Oct - 18:45

    Le travail, il n’y a rien à dire, c’est fatiguant. Dans la vie, on voit deux types de gens. Ceux qui aime ça, toujours souriant, même avec des cernes de six pieds de longs, étrangement vivant alors que leur corps les porte à peine. Et ceux qui n’aime pas travailler : ils trainent leurs peines, baillent fort & râlent sans arrêt. Aku appartient sans contestation possible à la première catégorie. Il adore ce qu’il fait. Mais aujourd’hui fut très fatiguant. Sa collègue étant en congé maternité, Aku n’eut pas le droit à sa pause, & personne ne put le remplacer à l’heure du déjeuné. Le Mercredi est sacré pour tous ceux qui ont des enfants. Alors ils choisissent ce jour comme temps de repos. Aku a opté pour le Jeudi matin. Allait Luya, c’est demain. Bref, il était tout seul à travailler aujourd’hui. Six, sept ou huit bébés, il ne se souvient plus. Pas de mort né mais un bébé voyant alors que sa mère était aveugle. Aku a pleuré autant que l’intéressée en voyant l’émotion de la jeune mère.

    Bref, Aku était harassé par le travail. Il n’aspirait qu’à un peu de repos. Et c’était pas demain qu’il en avait besoin. Mais tout de suite. Il composa le numéro du portable de Mikami de son cellulaire. Répondeur. Pas envie de laisser un message après ce foutu bip sonore. Il raccroche. La nuit tombe doucement, l’air frai est agréable, léger. Ses pieds le guide tout seul, à dire vrai. Il somnolerait presque en dormant. Un vrai zombi. Bref, par je ne sais quel miracle, le beau brun tombe devant la porte d’un café simple, chic mais pas prout-prout. Il pousse doucement la porte & balaie la salle du regard. A cette heure là, c’est le paradis. Les pouffiasses & autre alcooliques n’arriveront que beaucoup plus tard & les mamans ont terminé de donner le gouter à leurs progénitures. Il croise une collègue du service psychiatrie qui s’en va, sa mouflette tout sourire à bout de bras, des traces de chocolat chaud encore imprimée sur son visage d’ange. Un cours échange de banalités, une petite bise & à demain.

    Oh, mais qui est cette demoiselle tout en beauté près de la fenêtre ? Ne serait-ce pas… Mais si, c’est elle ! Aku redevint tout sourire & se dirige à grand pas vers elle. Agona, car tel est son nom, fixe le paysage dehors. La vitre doit être froide, pour y accoler son front comme ça. En silence, juste derrière elle, il passe ses mains sur les hanches de la splendide jeune fille & lui plaque un énorme baiser sur la joue. Plus loin, une mamie devant son thé, ne pu s’empêcher de lâcher un « quel joli couple ! ». Ce à quoi Aku répondit, se redressant de toute sa taille, le menton fier & le sourire taquin, un sonore « N’est ce pas ? ».

    Puis il s’assit simplement devant elle. Agona sera un bon moyen de décompresser tout en s’amusant. Il héla le service & commanda la même chose que la demoiselle, mais la crêpe, au Nutella plutôt qu’aux noisettes. Et une autre au citron. Aku était affamé. Citron frais, hein, avec une petite dose de sucre. Qui a dit qu’Aku n’était pas compliqué ? Sa commande arriva très vite, livrée par une splendide jeune fille qui, si jamais elle était représentée dans un dessin animé, aurait de jolis cœurs rose dans les yeux. Aku était comme ça. Il lui envoya un timide sourire, sans même avoir remarqué l’air de la serveuse & se replongea dans les prunelles de son amie.

    « Alors, pas trop dure ta journée ? T’as enfin décidé de t’inscrire sur Meetic.fr ? »

    Nouveau sourire taquin. Il but une gorgée de chocolat chaud à l’espagnol, le liquide chaud, épais & souvent trop sucré était un régal. Surtout avec la chantilly glacée répartie sur le dessus. Décidément, il attendait beaucoup de cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Agona Sakurazaki
Tsunami



Féminin Messages : 187
Age : 26
Emploi/loisirs : T'aider à tes problèmes ! ♥
Humeur : YEAH
Ici depuis le : 11/03/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : coudre des vêtements
Liens:
MessageSujet: Re: Quand un médecin nous énerve, après une dure journée, solution : Chocolat ! (Aku)   Sam 2 Oct - 19:42

    Tsss... Ce magazine m'agace. Je l'ai lu un millions de fois. Et si j'observai par la fenêtre ?
    Pffff... C'est joli dehors. Tiens, un cycliste est tombé de son vélo. Oh, un enfant joue avec son tamagotchi.
    AAAAAH ! Qu'est-ce qu'il se passe ! Un pervers ? Un pédophile ? Je sursaute. Des mains s'étaient posées sur mes hanches, et je reçus un énorme baiser sur ma joue.

    -Quel joli couple !
    -N'est-ce pas ?
    -Arrière, mécréant !!! hurlai-je en poitant mon index sur le nez de... Aku. Oups, excuse moi.

    Et le grand prix du ridicule/patéthique revient à ... Agona ! Je rougis, et je me retourne sur ma chaise, tandis qu'Aku s'assoit en face de moi, avec le même sourire taquin aux lèvres. Idiot ! Ça l'amuse ? N'empêche, je suis contente de le voir !
    Il commanda un chocolat chaud, puis des crêpes. Une serveuse sublime arriva, faisant les yeux doux à Aku. Je la fixait d'un air sceptique, puis elle repartit servir les clients. Mon ami sirota son chocolat, avala un morceau de sa crêpe. Je soupirais.


    -Alors, pas trop dure ta journée ? T’as enfin décidé de t’inscrire sur Meetic.fr ?
    -Figure toi que non. - je lui tirais la langue - Je suis par contre allée chez le médecin, à cause de mon bras - Je lui montre ma blessure - Et je suis tombée sur un remplacent ! T'as de la chance que j'aie réussi à lui échapper, où tu ne me parlerai pas en ce moment ! Il a voulu me voir carrément nue ! è___é Il aurait pu trouver beaucoup plus jolie que moi, franchement ! Et toi tu vas bien ?

    J'avale un morceau de ma crêpe et le regarde droit dans les yeux. Puis, je reprends :

    Mikami va bien aussi ? Je le vois pas souvent à Pretty School. Pardon, je parle trop !

    Je le regarde toujours dans les yeux, sans les baisser. Je me retiens à grand peine de sortir mon mini bloc-notes et mon ruban-mètres. Contrôle toi, Agona ! Too late. je commence déjà à les prendre dans mon sac, à noter "Aku" en titre.
    Ensuite, je m'approche de lui, entoure le ruban-mètres autour de sa taille. Je note. Et j'écris toutes les autres valeurs que je mesure. AGONA ARRÊTE IL VA SE DEMANDER CE QUE TU FAIS. Maiiiiiis. Je peux pas me contrôler ! Je me vois déjà en train de lui confectionner une chemise... ♥ C'est quoi ce cœur ? Rien, je viens juste de voir la page de Keith. ... QUOI ? Rien. Je range le bloc.
    Puis, je dis avec un clin d'oeil à Aku :


    -Alors, prêt pour la devinette du jour ? HEEEE MAIS J'Y PENSE !!!! Tu fume plus, j'espère ? Sinon, ça va chauffer mon grand ! è__é

    Incorrigible Agona...



Je sais, c'est nul et court, mais je débute encore dans les RPGS. D8


Revenir en haut Aller en bas
Aku Fukuyama
Titanic



Masculin Messages : 603
Emploi/loisirs : Sage-Femme à partir de la rentrée. A moins que ce ne sois Femme-Sage ? ♥
Humeur : Lunatique.
Ici depuis le : 20/07/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: Quand un médecin nous énerve, après une dure journée, solution : Chocolat ! (Aku)   Lun 4 Oct - 0:55

    Aku adorait Agona. Vraiment. Cette fille, si jeune, si belle, était un vrai rayon de soleil pour Aku. Il l’avait rencontré je ne sais plus comment. Par erreur, je dirais. Parce que ce n’est pas du tout le genre de personne que Aku aime. Elle est complètement accro aux vêtements. Cette demoiselle avait tellement de caractère ! Mais Aku l’appréciait. Envers & contre tout. Etrange, non ?

    Elle était tellement… Criarde. Elle criait. Parlait. Criait encore. Une vraie idiote. Mais Aku aime les idiotes. C’est prouvé. Bref, elle sort d’une autre époque. Suffit de voir sa façon dont elle a hurlé ces mots étranges du style « Mécréant » avant de. Mais qui parle ainsi aujourd’hui ? La jeune fille – car elle ne ressemble encore pas à une femme malgré son âge – s’excusa ensuite. Mais comme cette fille est un véritable moulin à parole, elle reprend de suite :

    -Figure toi que non. Je suis par contre allée chez le médecin, à cause de mon bras. Et je suis tombée sur un remplacent ! T'as de la chance que j'aie réussi à lui échapper, où tu ne me parlerai pas en ce moment ! Il a voulu me voir carrément nue ! è___é Il aurait pu trouver beaucoup plus jolie que moi, franchement ! Et toi tu vas bien ?

    Qu’est ce qu’elle parle ! Elle lui raconte sa vie. Aku la regarde, le menton placé dans la paume de ses mains. Son histoire de médecin pervers ne le choque pas. Agona est trop craquante pour qu’on la laisse tranquille. Mais ça semblait un peu gros quand même. Ce joli cœur de poupée si pure. Tu m’étonnes. Les mecs réfléchissent avec seulement ce qu’ils ont entre les jambes, c’est bien connu. Homosexuel à part, bien sur. Eux une petite touche de féminité & d’humanité qui les rends plus supportable. Aku allait ouvrir sa bouche pour y répondre mais la jolie demoiselle prit à nouveau la parole. Le silence l’effraie-t-elle à ce point ?

    Mikami va bien aussi ? Je le vois pas souvent à Pretty School. Pardon, je parle trop !

    Mikami. Rien qu’à ce prénom, Aku frissonne. C’est fou comment rien que de penser à lui, le rend heureux. Mais si Aku voulait parler, c’était maintenant ou jamais ! Et quelque chose de fort, pour la scotchée & lui forcé le silence quelques secondes au moins.

    « Euuuuh… Ca va. J’suis éreinté par le travail mais ça va. Quant à Mikami, il bien. On a fait l’amour comme des malades sur le canapé puis prolongé dans la douche pour s’achever au fond du lit où on s’est endormi dans les bras l’un de l’autre. Donc même si j’suis crevé, ça va. »

    Aku n’avait pas sorti de si longue phrase depuis bien longtemps. Aku n’aimait pas tellement parler, c’était bien connu. Même avec Agona, il ne parlait pas beaucoup. Ou disait des trucs monosyllabiques. En tout cas sa petite formule eut l’effet escompter. Agona se tût un instant. Pas longtemps, c’est vrai. Mais le beau brun pris bien le temps de l’apprécier. Il aimait tellement le silence. Mais à la tête complètement choquée de la petite demoiselle, Aku reprit tranquilement.

    « J’ai aidé 7 mamans à accouché dont une avait des jumeaux & l'autre un bébé voyant pour une mère aveugle. Une grosse journée quoi. Mais c’était génial. Génial. Au fait, je rigolais bientôt. On est pas aussi immature… »

    … Surtout Mikami d’ailleurs, pensa-t-il. Il avait tellement de mal à comprendre ce petit bout d’homme. Il n’avait vraiment pas hâte de rentrer chez lui. Pensivement, il mordit dans sa crêpe au citron. Bam. Un bon coup d’acidité dans les dents. Il frissonna & se plongea tout à fait dans ses pensées, assez moroses, il faut l’avouer.

    Et puis tout à coup Agona s’agita, posant ses mains un peu partout sur le corps du joli jeune homme. Que faisait-elle ? Elle prend des mesures, on dirait. Aku avait presque oublié sa manie de couturière. La mamie observatrice sembla s’offusqué & Aku devina pourquoi.

    « Enfin chérie, attends au moins d’être à la maison, il y a des gens qui nous regardent ! »

    Il sourit. Il aime décidément la taquiner. Enfin, elle a terminé. Aku, curieux, voit sur son carnet un nom qu’il ne connaît pas. Et surtout qui la trouble assez pour qu’elle rosisse en se mordillant l’intérieur de la joue. Il a la vue aigisée, notre damoiseau. Surtout lorsqu’il s’agit de ses amis. Bref, Aku était tout émoustillé. Il lui arracha sans complexe le petit bloc note & lu le nom qui faisait tant réagir Agona.

    « Keith ? C’est qui Keith ? Tu l’as rencontré où ? Il te plaitn’est ce pas ? Avoue-le ! Alléééééééééééé raconte !!! »

    Oui, Aku a 22 ans. On dirait pas, hein ? Enfin bref, Aku avait trouvé un véritable sujet de conversation.

    -Alors, prêt pour la devinette du jour ? HEEEE MAIS J'Y PENSE !!!! Tu fume plus, j'espère ? Sinon, ça va chauffer mon grand ! è__é


    « Chut ! Ne change pas de sujet. J’EXIGE de savoir qui est ce Keith ! »
Revenir en haut Aller en bas
Agona Sakurazaki
Tsunami



Féminin Messages : 187
Age : 26
Emploi/loisirs : T'aider à tes problèmes ! ♥
Humeur : YEAH
Ici depuis le : 11/03/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : coudre des vêtements
Liens:
MessageSujet: Re: Quand un médecin nous énerve, après une dure journée, solution : Chocolat ! (Aku)   Sam 16 Oct - 17:31

Bon, désolée du retard, la flemme est une maladie extrêmement difficile à combattre. En plus c'est pas super T_T

    "Enfin chérie, attends au moins d’être à la maison, il y a des gens qui nous regardent !
    -Silence, jeune écervelé. Laisse-moi prendre mes mesures. Et on a pas de maison !"

    Heuuuuuuuuuu. Agona, tu t'es pas gourée de scène ? Heu, si. Revenons-en à :

    Chut ! Ne change pas de sujet. J’EXIGE de savoir qui est ce Keith !
    -Pfffff.... Cette technique ne marche pas avec toi, hein ? J'hésite à te répondre. Te voir patienter serait absolument délectable.... What a Face"

    Tu exagères. Maiiiiiis. J'ai dit ça pour l'embêter ! Je pris le reste de la crêpe qu'il me restait, mais je n'arrivais pas à tout enfourner dans ma petite bouche. J'essayais de mâcher le peu qui était entré, le reste pendant au bord de ma bouche. OH NOOOOON ! Je vais passer pour une idiote ! Pas devant Aku ! Cet imbécile va trouver le moyen de se foutre de moi. J'avale petit à petit. Derrière Aku, sur le mur, un miroir était fixé. Je vis des taches de crème de noisette partout sur mes joues, et ma bouche rose. OH NOOOOOON. Je passe ma langue autour de mes lèvres, mais il reste les joues... !

    Je farfouille nerveusement dans mon sac, mais ne trouve aucun mouchoir. Ma tête se tourna lentement vers l'individu en face de moi, et en lui faisant les yeux doux, je minaudai :

    " Akuuuuuuu ? Tu as un mouchoir s'il te plaîîîîît ? Allez, donne-en moi un et je te dirai qui est Keith. Heu... J'ai rien dit."

    Pas envie de lui dire qui est Keith. Je me lève d'un bond, va voir le serveur, et je le supplie de me donner du sopalin.
    Après quoi, alors que j'allais m'essuyer le visage, une idée ô diabolique germa dans mon futile esprit. Pliant délicatement l'essuie-tout, je me penchait vers Aku, en lui faisant un énorme bisou sur sa joue. BUAHAHAHAHAHA ! Mon idée ô combien diabolique qui a germé dans mon futile esprit a marché !
    Winner. Good job. Congratulation, ranger blue ! Mon ami avait maintenant du chocolat à son tour. Yahahaha bien fait.

    "Voilà. C'est pour te punir de m'avoir embêtée. Niark."

    Je m'assis gracieusement, et vit la grand-mère de tout à l'heure encore en train de nous observer. MAIS. ELLE VEUT QUOI ELLE ?

    "Dites donc vous ! Vous avez pas fini, espèce de concierge ? Dégagez, ou je vous charge dans une camionnette remplie de méméphile. Non mais ! "

    Outrée, celle-ci se leva, partir payer, et claqua la porte, tandis que je lui tirai la langue.
    Mouarf. Belle journée, finalement !


Bon, c'est toujours aussi nul et court mais bon. X_X
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand un médecin nous énerve, après une dure journée, solution : Chocolat ! (Aku)   Aujourd'hui à 14:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un médecin nous énerve, après une dure journée, solution : Chocolat ! (Aku)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» » Après une dure journée de travail - PV EVAN
» Le Sceau des Âmes
» après une dure journée [ pv greg]
» Après une dure journée... [Sum & Chris]
» Un peu de fantaisie après une dure journée - Feat Gethin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ L'extérieure, la ville ❞ :: Restaurants :: Bar : Water Cats.-
Sauter vers: