Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yumi Nishiyama
Petite pluie

avatar

: J'aimerais redessiner le Monde à l'aquarelle...
Féminin Messages : 35
Age : 116
Emploi/loisirs : Blah.
Humeur : :DD
Ici depuis le : 07/08/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ    Dim 15 Aoû - 21:13

Yumi Nishiyama

***
Prénom : Yumi 由美
Nom : Nishiyama 西山
Surnom : De l'imagination, c'est tout ce que je demande. ♫

Âge : 15 gâteaux à la framboise déjà engloutis ! ♡♡
Date de naissance : 25 Dec. 1995.
Classe : 1ère année « Bonjour lycée. »


Miroir, miroir...Apparence
« Perfumed hearts everywhere, there's no way to deny she's lovely ♪ ♥ »

« Trop gris. Trop grand. Trop trop... » Voilà ce que se dit la jeune fille en offrant un beau défilé à son spectateur : le miroir. Elle ne sait quoi mettre pour son premier jour au lycée. Il ne faut ni qu’elle paraisse sur son trente-et-un mais ni qu’elle tombe dans une profonde banalité. Combien de tenues aura t-elle essayé ? Dur de compter. La jeune demoiselle commence à s’énerver contre ses vêtements qui ont tous décidé d’être moches aujourd’hui. Sa chemise préféré lui semble trop serré alors qu’elle n’a pas grossi, toujours fidèle à ses trente kilogrammes. Son beau gilet qu’elle adore porter lui a l’air trop petit, pourtant aucun centimètres ne se sont ajoutés à ses un mètre quarante-cinq. Son envie excessive d’être parfaite de A à Z lui fait voir des défauts imaginaires, un peu comme ces gens dans le désert qui voient un beau lac débordant d’eau, un malheureux mirage. Et puis finalement celle-ci donne un coup de pied dans un tas d’habits histoire de leur donner ce qu’ils méritent et prend la décision de passer à autre chose. Ce « autre chose » c’est ses cheveux. Une jolie chevelure naturellement nuit qu’elle a troqué pour un beau châtain. Tous ces longs fils qui lui encadrent le visage, terminent leur chute vers le bas du dos. Elle décide de s’attacher son ruban préféré sur une mèche de ses cheveux. La jeune fille porte une grande adoration pour les rubans ou tout simplement pour les accessoires pour cheveux, elle se fait tout le temps des coiffures différentes, cela peut-être très simple tout comme quelque chose de extravagant dont elle aurait passé toute sa mâtiné à faire. Celle-ci commence à s'enorgueillir lorsqu’elle sort ses lentilles de contactes colorés. Sa vue lui fait assez défaut et au lieu de porter des lunettes, elle a décidé de prendre cette magnifique invention mais en plus de cela avec une autre couleur. En moins de deux minutes, voilà que ses iris sont passé du marron boueux au bleu ciel, un bel coloris qui accentue l’apparence candide et enfantine de la petite pré-adolescente. Elle se tapote légèrement ses joues qu’elle rose avec du fard à joue , seul maquillage auquel elle touche, sourie pour voir ce que ça donne, regarde ses pommettes sous tous les angles possible, finalement conclue que c’est « parfait ». Son regard voyage jusqu’à son nez, elle ne passe pas longtemps dessus, juste le temps de regarder sa forme légèrement ronde. Celle-ci passe l’annulaire de sa main droite sur ses lèvres comme si elle y étalait quelque chose mais c’est jute pour sentir leur touché imperceptiblement charnue et un peu humide. Elle ouvre la bouche formant un grand O, puis la forme s'y dessinant s'apparente plus à un D, elle regarde ses dents décoré d'un appareil dentaire, elle n'aime pas cet objet gris gâchant la couleur blanche de ses dents. Déjà un an qu'elle le porte, quand s'en débarrassera t-elle enfin ?! C'est ce qu'elle se demande à chaque fois qu'elle le voit. Elle tourne ses bras dans diverses positions, les regarde à travers le miroir, à travers ses yeux, où qu'elle les observe ils semblent toujours aussi fin, notamment au niveau des poignets, ils sont minuscules. C'est pourquoi aucun bracelets ne se trouvent autours ce ceux-ci, ceux-ci ont la fâcheuse tendance d'être un petit peu trop large et finissent par tomber et se perdent ou tombent dans les mains de quelqu'un d'autre mais cela reviens au même : elle ne les a plus. Elle étale un joli verni rose framboise sur ses ongles proprement coupés mais s'arrête à l'index, celui-ci est bien amoché à force d'être rongé. Elle pense être prête, il manque juste un beau vêtement par dessus le tout et ce sera finit, le miroir pourra enfin se reposer. La jeune fille hésite, farfouille une dernière fois sa commode et enfin décide de prendre sa robe préféré, celle qui assemble tout ce qu'elle apprécie au niveau vestimentaire : coloré, avec rayures (elle adore les motifs avec rayures ou à pois), simple et facile à enfiler (car oui les habits qu'elle doit boutonner, puis fermer une fermeture éclair, ensuite attacher des ficelles, elle s'en passe.) Elle termine par sauter dans ses chaussures, un drôle d'habillement qu'ont ses pieds ; de grosses chaussures de randonnée marrons. Probablement pour faire un contraste avec le reste de son apparence. Ah ! Elle a oublié quelque chose, ce n'est pas grave, elle rattrape vite son oublie et se hâte de s'auréoler d'une eau de toilette, odeur framboise bien sûr. Maintenant nous pouvons dire que Yumi est prête.


Je suis comme je suis...Caractère
« Sometimes I'm perfect, sometimes I'm a mess ☆☂ »

Yumi… Ce qu’elle est, ce qu’elle n’est pas ? Cela fait beaucoup de choses pour cette jeune fille qui à première vue semble avoir un caractère quelconque. Oui, « à première vue » car à la deuxième, troisième, cinquième et dixième vue on ne dira plus la même chose. À la voir dire bonjour très poliment aux gens, laisser s’asseoir les vieilles dames dans le train, on pourrait croire que cette fille est adorable, un vrai ange… Mais la trouvera t-on toujours autant attachante quand on saura qu’elle peut-être aussi la pire des égoïste ? Prêter son nouveau stylo avec un petit ruban sur le bouchon ?! Jamais ! C’est souvent pour ce genre de choses futiles que son non envie de donner aux autre se réveil. Même si son amie est sous la pluie, trempé de la tête aux pieds, lui passer son parapluie à pois rose ne lui viendrait meme pas à l’esprit. De plus, cette dernière très têtue ne cédera pas à vos milles raisons du pourquoi du comment. Quand elle décide de quelque chose, elle ne change plus d’avis. C’est trop tard. De plus quand celle-ci obtient ce qu’elle convoitait, elle en veut encore plus, toujours plus, Stop ? Elle ne connait pas ce mot. Toujours plus d’additions, jamais de soustractions ni de égal, il en faut encore, encore et encore jusqu’à qu’elle en ai assez. Tout cela n’est pas forcément des plus charmants et ne la flatte pas. Pas d’inquiétude, il y a aussi ce qui fera qu’on ne pourra que l’adorer. Énergique, pétillante, souriante, folle, rieuse. Elle est ces cinq choses en même temps, si vous la voyez moins excité que d'habitude, une autre qualité ne tardera pas à reprendre le dessus. De plus cette dernière s'énerve avec grande difficulté, on la cherche ? Alors il faudra bien chercher pour la trouver ! Qui plus est, Yumi n'est pas un Tsunami incontrôlable quand la colère lui monte à la tête, elle sortira d'un ton agacé des : " Mais t'es trop bêêête ! " ; " Petit imbécile ! " ; " Âne bâté ! " ; " Scélérat ! Malotru !!"...etc. Comme vous le constatez il y a une différence entre la première réplique et la dernière, ceci est bien normal car la jeune fille selon le degré de son énervement sortira des insultes plus ou moins vieillottes. Cela vous fera plus rire qu'autre chose d'entendre vous faire insulter de "Va nu pieds", c'est un peu pour cela que peu craignent son mécontentement. Mais ceci est également valable pour son langage de tous les jours ! En effet, celle-ci a un jargon bien a elle : un croisement de soutenu avec du courant/familier... Cela ne lui paraitra pas singulier de placer un " quémandé" devant un "de la bouffe" alors que aux oreilles des autres, on croirait ouïr un mélange très étrange de mots. Heureusement, ce n'est pas constamment que vos oreilles s'étonneront de sa manière de parler. Cela dépend, une fois de plus, de son humeur, plus ses émotions seront négatives plus la mixture s'entendra et plus ses émotions seront positives et moins on pourra savoir... Dans ce cas là cela dépend uniquement de sa préférence pour les mots, si un mot familier lui plaira plus, elle l'emploiera et vice versa. C'est assez compliqué à comprendre, en fait c'est assez rare qu'elle parle "normalement" étant habitué depuis toujours à parlé ainsi. Ce n'est que sur ce point qu'on pourra la qualifier d'imprévisible car pour le reste c'est un jeu d'enfant de deviner ce qui va se passer avec elle quand on la connait bien.Un cas assez bizarre chez elle, elle semble plus à l'aise avec les gens qu'elle ne connait que très peu que ceux qu'elle connait plutôt bien et avec qui des liens se sont tissés. Il y a bien un raison à ça, Yumi pense que à sans arrêt faire la folle, à ne pas tenir en place, cela pourrait grandement agacer les autres, ce qu'elle ne souhaite pas du tout, du coup elle se calme, elle n'est pourtant pas si insupportable que ça, on pourrait lui reprocher le fait qu'elle soit tête en l'air, trop insouciante, bruyante et gaffeuse (en plus de ce qui a été cité en haut) mais à part ça pourquoi lui en voudrait t-on d'être trop énergique, trop souriante, trop rieuse ? Mais bon vous savez, raisonner Yumi, c'est demander à un mur de prendre l'avion. Mis à part tout ça, la jeune lycéenne est très sociable, gentille et puis se montre toujours extrêmement polis et courtoise devant les adultes. Seulement devant eux car avec les gens de sa génération, la puérilité gagne haut la main ! Ayant la larme facile, il lui en faut très peu pour pleurer, de tristesse ou juste d'émotion, par exemple devant un film dramatique (ou pas...). Dernière chose d'assez particulier chez elle (oui, je vous assure c'est la dernière chose...) Il lui arrive d'avoir des soudaines envies de libérer tout un flux d'énergie, pour se faire, elle crie et bouge n'importe comment jusqu'à que ça passe. Il est impossible de la contrôler dans ces moments là. Comme les tempêtes ; il faut attendre que ça passe...
Bref vous l'aurez bien compris, Yumi elle est unique en son genre, et ce n'est pas le caractère des autres qu'elle ira envier !


x &' ♥ Goûts
« Sugar is salty, and salt is so sweet ♥✖ »

Ses goûts... Qui serait mieux qualifier qu'elle-même pour le citer ? Personne ! Quand on lui demande de se présenter, elle parle surtout de ce qu'elle aime et de ce qu'elle apprécie moins. Cela donnerait ceci :

« Je m'appelle Yumi ! ☆ J'aime beaucoup les choses colorés ! Ma couleur de prédilection est le rose et un peu le violet mais le rose surtout ! D'ailleurs mon fruit préféré à la même couleur ; la framboise. En fait c'est même mon aliment favoris ! Que ce soit son odeur ou bien son goût j'aime tout chez cette magnifique petite chose rosé. Le seul bémol, je dirais, c'est que il n'y en a pas au Japon ! Ou alors ça coûte extrêmement chère... Heureusement j'ai mon parfum, mon vernis, mes biscuits, mon jus à la framboise pour survivre dans ce pays !... Le plus nul c'est qu'il y en a plein dans mon pays préféré, mais cet endroit est trop lointain donc je ne peux pas espérer y aller avant de devenir adulte... Cette terre où je n'ai encore jamais mis les pieds se trouve à l'autre bout du monde, perdu en Europe : l'Italie !! J'en rêve. Dans les magasines, ça a l'air si bien là bas... D'ailleurs ma couleur de cheveux et mes yeux, c'est fait exprès pour ressembler à une européenne ! En tout cas, ce pays, il a intérêt à bien m'attendre parce que quand je serais une grande coiffeuse renommé ( le métier que je veux faire plus tard) je débarquerais dessus et y resterais ! Mais, hum... avant ça, comme le dit souvent ma mère, je devrais plutôt songer au présent et travailler un peu plus à l'école... C'est vrai que je ne suis pas une lumière pour l'instant. Je me débrouille bien en Japonais et en Japonais classique, le reste c'est... Pour vous expliquer clairement, en gros c'est comme une copie où j'aurais juste écris mon nom et répondu à chaque question avec un déterminant telle que "Le ; La ; Un ; Son" même si c'est hors sujet avec ce qu'on m'a donné, vous voyez ? Je n'aime pas étudier donc je m'y désintéresse énormément. À part cela j'adore tout ce qui est petit parce que c'est mignon !! Les stylos miniatures, les boites miniatures dans lesquelles ont peut rien y ranger, les petits tubes de dentifrices de voyages, les maisons miniatures... Ma maison miniature... J'en ai une et souvent on ose l'appeler "maison de poupée" mais non ! C'est une PETITE MAISON ! Je l'emmène partout avec moi, c'est un peu comme mon objet porte bonheur, mon doudou... Elle est super réaliste (c'est moi qui la décore), j'y ai même attaché mon vieux lecteur de musique qui joue mes chansons favorites quand on ouvre la porte... Ça fait "POUM POUM TCHAK BOUM POF POK POC"... Quoi ? C'est de la musique ça ! Oui j'aime le genre de musique électronique que les gens qualifient de "bizarres" (j'aime aussi les musiques de manèges), j'avoue j'ai des drôles de goûts concernant ça. Enfin c'est ce qu'on me dit, moi je trouve pas ça étrange. Je ne suis à la base pas très musique donc naturellement je n'aime pas grand chose. Et euh... Sinon, j'aime quoi d'autre ?... Eh bien je dirais que le fait de m'amuser, les choses colorés et tout ce qui est joyeux ne me déplaisent pas. Néanmoins je supporte pas quand il fait trop chaud, l'automne parce que la saison me semble fade, en fait j'aime pas ce qui est terne, ennuyeux... Les gens pessimistes ou qui se plaignent de tout et de rien m'exaspèrent. Je déteste tout ce qui est détestable en général. C'est toi je dirais !»



Il était une fois...Passé
« It's the story of someone who have no story ★☮ »


25 Décembre 1995
    « Fais la taire ! Ca m’énerve ces cris incessants.
    - Je ne peux pas, tu le sais bien.
    - Quand on veut, on peut !
    - Je ne veux pas non plus. Ca prouve qu’elle est en vie, tu ne trouve pas ça beau toi ? Tu devrais être émue.
    - Non. »
La femme jeta un objet violemment sur la banquette arrière, exaspéré par les belles paroles de son paternel. Elle était jeune, elle ne voulait pas d’enfant, pas maintenant en tout cas. Il avait fallut qu’elle s’en rende compte trop tard pour devoir supporter cette grossesse et cette petite vie. Mais c’était sa faute après tout, si elle n’avait pas batifolé dans tous les coins de rue, rien ne serait arrivé. Pauvre Kanori, même pas adulte du haut de ses dix huit ans. Le nouveau né n’avait qu’une mère, rien d’autre. Elle comptait bien léguer ce bébé au père qu’elle s’entêterait à trouver.

Janvier 1996

Kanori avait décidé d’aller voir tous les garçons qu’elle avait fréquenté jusqu’à là, histoire de trouver le paternel et de se débarrasser de cette enfant dont les pleurs étaient agaçants. Elle vint voir un premier, cela ne lui semblait pas dérangeant d’emmener un si jeune être dans un endroit aussi insalubre. Elle était si irresponsable.
    « Tu te souviens de moi ?
    - Oui, bien sûr. Répondit-il pour lui faire plaisir, il ne se souvenait pas.
    - Alors, c’est ton enfant. Conclus la jeune fille en montrant la poussette.
    - Désolé j’ai dû vous confondre avec une autre personne, je ne vous connais pas. »

Dit-il d’un ton sec. Et le même petit manège se répéta avec une dizaine d’autres garçons. Quand elle insistait on lui sortait des scénarios impossibles. Non, ce n’est pas moi, je ne t’ai jamais vu, avant je vivais à Okinawa, je viens d’arriver ici aujourd’hui. Ce ne peut pas être moi, j’aime que les garçons. Elle désespérait, qui la prendrait en charge alors ? Quelques jours plus tard, sa sœur, son aînée de dix ans débarqua à l'improviste. Appelez là Megumi, c'était son nom. Elle était mariée, sans enfant, elle ne pouvait pas en avoir. La femme exigea de voir l’enfant, de connaître son nom, son âge, ce que sa petite sœur comptait en faire. On lui montra, on lui dit qu’elle s’appelait Yumi, trois semaines d’existence, et après on ne sut que répondre. La jeune mère se fit copieusement engueuler. Quel incapable. Puis ses parents se mirent à leur tour à lui faire la morale. Ceux qui se taisent avant, faibles et lâches, se rebellaient d’un coup, le comble de tout. Tous les trois finirent par prendre une décision qui ravit Kanori au plus haut point : Megumi se chargerait de Yumi. L’enfant fut donné à l’autre mère.

1998 - 2002

Yumi grandissait, choyé par ses nouveaux parents, Megumi et Hiro. Cette petite famille était heureuse, très. On l’emmenait à l’école maternelle, elle adorait y aller, elle adorait y faire du coloriage, faire du collage, du découpage. Et la récréation, elle adorait encore plus. Il y avait des toboggans, des trucs à escalader, à traverser… C’était toujours celle qui remontait un toboggan à l’envers, le plus rapidement. Celle qui faisait les plus gros châteaux de sables. Et aux moments de la sieste, Yumi avait du mal à s’endormir, il fallait qu’elle se dépense, toujours plus. De l’énergie elle en avait à en revendre, quoique elle préférait le garder plutôt que de le donner à quelqu’un… Sa mère biologique, elle n’en avait jamais eu vent, pour l’instant. Megumi ne voulait pas qu’elles se voient, pour son bien. Disait-elle. La fillette fut, quand elle atteignit l’âge requit, inscrite à une école primaire. Lieu où elle apprendrait bien de nouvelles choses. La première année se passa à merveille. Elle était dans les premiers de la classe ce qui comblait sa mère adoptive d’une fierté immense. La femme était convaincue que c’était grâce à la manière dont elle éduquait la jeune Yumi. Quelque fois elle imaginait ce que serait devenu la petite dans les mains de Kanori. Cela lui donnait des frissons. C’était impensable.

Un soir, Yumi qui attendait ses parents dans la voiture vit le téléphone portable de sa mère sonner. Elle n’osait pas le décrocher. En plus il faisait sombre, elle avait peur. Ca s’arrêta. Puis recommença. Elle le prit et d’une voix tremblante :
    « Allô ?
    - Megumi ? Une voix de femme.
    - Non mais ma maman va revenir bientôt, il faut rappeler dans cinq minutes ! Répondit-elle joyeusement, rassuré que ce n’était pas un tueur à l’autre bout de la ligne.
    - … Yumi ?
    - C’est quiii ? Demanda t-elle candidement.
    - Ta… »

Les parents étaient arrivés, elle retira le téléphone de son oreille, sa mère le prit. Elle ne semblait pas contente. Pas du tout. Yumi essayait de comprendre de quoi parlaient les deux femmes à partir de ce que disait Megumi. Sa mère répéta de façon presque perpétuelle « Non ». Plus ou moins violemment, ça dépendant des fois. Quand l’appel fut terminé, la petite fille osa demander qui c’était. On lui répondit « Personne d’important ». Elle n’insista pas, elle était trop jeune pour se poser des questions sur cette personne qui apparemment n’aurait aucune importance.

Le lendemain, elle rentrait d’école à pied seule pour la première fois. D’habitude une amie l’accompagnait. Ce jour là elle s’était disputée avec, elle lui avait piqué son crayon rose fluo. Au pas de la porte, elle vit une dame. Impossible de lui donner un âge, Yumi savait juste que c’était une adulte. L’inconnue la vis à son tour et l’observa avancer. Cette personne semblait émue, surprise, elle la dévisageait avec le regard tendre d’une mère que porterait sur son enfant. À ce moment, Yumi ne comprit pas. Yumi ne savait pas. Ce fut pourquoi, elle ne lui rendit pas un regard identique. Ce fut la raison pour laquelle, elle lui demanda poliment de se pousser et ouvrit la porte pour entrer. La fillette préférait attendre que sa mère lui dise si c’est une personne importante ou pas, pour lui parler. Cette dame bien sûr c’était Kanori. Quand Megumi la vit entrer dans la maison, elle devint rouge de colère. Elle s’était forcée de ne pas lui donner une belle gifle. Sa sœur avait osé venir, se montrer à Yumi. Ce que refusait catégoriquement l’aînée. Bien évidemment si la vraie mère venait, ce n’était pas pour rien. Elle voulait son enfant. En sept ans elle avait mûri, maintenant ce n‘était plus une adolescente irresponsable qui ne pensait qu’à s’amuser. Mais on ne change pas comme ça. Se disait sa grande sœur. Et puis c’était trop tard. Yumi avait grandi avec Megumi et Hiro. Pourquoi voudrait-elle se séparer d’eux qui lui faisaient vivre une merveilleuse enfance ? Kanori monta à la chambre de la petite et vint lui dire comme l’avait annoncé Dark Vador :
    « Yumi, je suis ta mère.
    - Non ma maman c’est pas toi, ma maman elle est en bas.
    - Elle, c’est ta tante.
    - N’importe quoi, t’es trop bêêête toi, je me connais mieux que toi !! S’énerva la jeune fille qui n’appréciait guère ce qu’on osait lui prétendre.
    - Regarde. »

Elle lui montra un acte de naissance. Yumi ne le lut qu’à moitié, elle ne pouvait pas le lire entièrement.
    « C'est pas vraiiiiiiiii !!!! »

Et sensible comme elle est, cette dernière se mit à pleurer, claqua brutalement la porte. Plus tard ce fut sa mère qui confirma les dires de Kanori. Elle ne voulait pas le croire. Elle ne le croyait pas. C’était dur de comprendre.

2003
Une année assez difficile, confuse et tumultueuse se déroula. Kanori vint de nombreuses fois à la maison rendre visite à Yumi et tentait tant bien que mal de se faire aimer. La fillette la voyait souvent, sa mère biologique qui l’attendait à la sortie de l'école, au début elle l'ignorait et marchait très rapidement pour ne pas qu'elles soient côte à côtes. Pendant ce temps, Megumi ruminait, sa sœur voulait lui voler son seul et unique enfant ! Elle n'en aurait surement pas d'autre. Mais elle jubilait quand la petite pestait " Je l'aime pas ! " Et pourtant, Kanori n'était pas méchante et était bien moins sévère que sa grande sœur. Elle était assez pauvre, ne pouvait pas gâter Yumi ne cadeaux par milliers mais elle faisait de son mieux pour la faire sourire. Après tout ce n'était pas l'argent qui faisait le bonheur et à la petite fille il lui en fallait peu pour être heureuse. Kanori était jeune, parlait familièrement et n'était pas ce qu'on pouvait qualifier de personne distinguée. Megumi au contraire était riche, parlait poliment avec un langage plus soutenue, elle donnait une éducation peu laxiste et était exigeante envers sa fille adoptive. Dans le passé non plus ces deux sœurs étaient de complets opposés, elles ne s’étaient jamais vraiment entendues. Ce n’était pas des chamailleries qu’il y avait entres elle mais un froid, un mur. Ces deux mères étaient totalement différentes et Yumi à qui le choix, au départ était très clair, commença à devenir indécis. Devait-elle l’aimer cette personne qui l’avait abandonnée ? Quoique abandonnée n’était pas le plus préoccupant, elle était bien trop jeune pour penser à des détails pareil. Le tord de Kanori avait été de se ramener à un moment où tout était paisible, heureux. Elle avait tout cassé. Si seulement elle n’était jamais revenue. Ah ! Si seulement ! Personne ne l’avait désiré ce retour.

Mais toutes deux n'étaient pas des méchantes filles, Yumi et Kanori. Elles finirent pas s'entendre. Enfin. Comment ? Seul le temps fut l'élément de résolution.




Courte présentation : Je me présente ; Tomate, Tomaster Card, Tomaster, Hikarotte, Choupiw, Paulette, Mariette La coquillette du 75, && beaucoup d'autre. 8B Que dire d'autre ? 8D Deuxième perso', voyons comment il va évoluer. Va t-il suivre la voix d'Hikari ou prendre un meilleur envol ? ... Je poste la présentation plus tôt que prévu, c'est trop le bazar sur mon forum de test donc je préfère continuer ici. o/
Ou avez vous connu le forum ? Sur l'option créer un forum What a Face
Présence : 8/7 8D
Un avis sur P.S ? ♥ :DJgogol:
Revenir en haut Aller en bas
Agona Sakurazaki
Tsunami

avatar

Féminin Messages : 187
Age : 27
Emploi/loisirs : T'aider à tes problèmes ! ♥
Humeur : YEAH
Ici depuis le : 11/03/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : coudre des vêtements
Liens:
MessageSujet: Re: Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ    Dim 15 Aoû - 21:36

J'aime ta présentation, mais j'ai pas le courage de la lire What a Face /MEURT/

Sinon ton personnage m'a l'air marrant 8D Il aime les framboises comme moi \o/
Revenir en haut Aller en bas
Asamé Kagiwara.
Androgyne Décadent.

Androgyne Décadent.
avatar

Féminin Messages : 748
Age : 27
Emploi/loisirs : Mafieux o/
Humeur : On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien. Être capable de se transformer en quelque chose de mieux, même si personne ne croit en vous.
Ici depuis le : 16/02/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Mafieux à plein temps.
Liens:

MessageSujet: Re: Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ    Mer 18 Aoû - 8:31

    Bon, tout me semble correct pour le moment. Et moi je lis les présentations dans leur INTERGALITE. N'est-ce pas Tomate ? Pauvre Vladimir, j'ai dû le validé moi même. Si ce n'est pas malheureux.

    J'attend la suite.

--------------------------------------
Asamé Kagiwara.
« Il est donc au fond des âmes un principe inné de justice et de vertu, sur lequel, malgré nos propres maximes, nous jugeons nos actions et celles d\'autrui comme bonnes ou mauvaises, et c\'est à ce principe que je donne le nom de conscience. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://pretty-school.forumpro.fr/
Hikari Kiyomizu

Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
 Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
avatar

: you're just a tomato.

Féminin Messages : 4154
Age : 22
Emploi/loisirs : Stalker, cherchez pas, je sais tout de vous. >8)
Humeur : :face:
Ici depuis le : 03/12/2007

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Surveillante attardée.
Liens:
MessageSujet: Re: Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ    Mer 18 Aoû - 11:56

Wtfgogol ? Je lis les présentations en entiers. è_è

--------------------------------------
    Just own the night, like the Fourth of July



    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
http://wanderocket.tumblr.com/
Asamé Kagiwara.
Androgyne Décadent.

Androgyne Décadent.
avatar

Féminin Messages : 748
Age : 27
Emploi/loisirs : Mafieux o/
Humeur : On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien. Être capable de se transformer en quelque chose de mieux, même si personne ne croit en vous.
Ici depuis le : 16/02/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Mafieux à plein temps.
Liens:

MessageSujet: Re: Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ    Mer 18 Aoû - 12:18

    Je parlais de la présentation de Vladimir en particulier è_é.

--------------------------------------
Asamé Kagiwara.
« Il est donc au fond des âmes un principe inné de justice et de vertu, sur lequel, malgré nos propres maximes, nous jugeons nos actions et celles d\'autrui comme bonnes ou mauvaises, et c\'est à ce principe que je donne le nom de conscience. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://pretty-school.forumpro.fr/
Mizuho Oshima
Océan

avatar

Féminin Messages : 363
Age : 24
Emploi/loisirs : Lycéenne.
Humeur : Assez bonne.
Ici depuis le : 06/02/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Lycénne, 18 ans, 3ème année.
Liens:
MessageSujet: Re: Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ    Mer 18 Aoû - 14:35

Re-bienvenue Siiisteeeeeeuuur. <3333
Je suis fan de ton avatar *O* Toujours aussi forte en Graph' 8D ♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki Sakamoto
Waterworld

avatar

: Coke Addict
Féminin Messages : 4102
Emploi/loisirs : Danser; Chanter; Dire des conneries \o/
Humeur : Mitsukienne &#9834;
Ici depuis le : 25/10/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Future maman ; Lycéenne en 3ème année
Liens:
MessageSujet: Re: Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ    Ven 27 Aoû - 19:30

• Bienvenue collaboratriiiiiice 8D


Il te manque encore les codes et l'histoire, pas bien ! è_é /PAN/
Revenir en haut Aller en bas
Chloée Carter
Titanic

avatar

Féminin Messages : 537
Age : 22
Emploi/loisirs : Shooping et Torture mentale
Humeur : Comme lui => *w*
Ici depuis le : 26/02/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ    Lun 30 Aoû - 17:11

xD J'allais te demandé sur MSN qui était encore le délinquant stupide qui ne respect pas la fiche de présentation :3
Mais enfaite, il s'agit d'une tomate Écervelée. 8D
Bonne continuation, tu veux qu'Amaya rp avec quel perso ? Enfin si tu veux toujours Rp xD
Revenir en haut Aller en bas
Sei McCray
Tueur en Chocolat.

Tueur en Chocolat.
avatar

Féminin Messages : 1128
Age : 25
Emploi/loisirs : Puisque je suis vouée aux enfers, autant me damnée avec application.
Humeur : La vie passe par la mort. Je détruis pour transcender.
Ici depuis le : 27/02/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Ma Muse, Folie. Alcool. Décadance. Débauche. Medoc.
Liens:

MessageSujet: Re: Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ    Ven 10 Sep - 11:50

    Bon alors Mademoiselle èé Il serait temps de finir sa fiche !!! Hein ! C'est quoi ce travaille !

    Ah ? C'est pas de ces fiches là que tu parlais ? 8D

--------------------------------------
You'll never be alone
When darkness comes I'll light the night with stars






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tsubasa-gkn.forumsactifs.net/forum.htm
Mitsuki Sakamoto
Waterworld

avatar

: Coke Addict
Féminin Messages : 4102
Emploi/loisirs : Danser; Chanter; Dire des conneries \o/
Humeur : Mitsukienne &#9834;
Ici depuis le : 25/10/2009

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Future maman ; Lycéenne en 3ème année
Liens:
MessageSujet: Re: Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ    Mer 19 Jan - 10:21

• Fiche enfin finie ? 8D


Ah non, Y'A PAS LES CODES 8DDDD ♥ /PAN/
Revenir en haut Aller en bas
Hikari Kiyomizu

Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
 Pour tout le reste il y a Tomaster Card ! 8D
avatar

: you're just a tomato.

Féminin Messages : 4154
Age : 22
Emploi/loisirs : Stalker, cherchez pas, je sais tout de vous. >8)
Humeur : :face:
Ici depuis le : 03/12/2007

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Surveillante attardée.
Liens:
MessageSujet: Re: Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ    Mer 19 Jan - 13:23

Non pas fini, mais de toute façon je l'envoie à la poubelle, je vais la refaire plus tard. What a Face

--------------------------------------
    Just own the night, like the Fourth of July



    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
http://wanderocket.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ    

Revenir en haut Aller en bas
 
Yumi Nishiyama ; Hajimemashite ! ( ♥∇≦)ノ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yumi Matsu
» Ashley - The New Pikachu ! /BUS/ [ Finis ~ Remplace Yumi ]
» HIGHWAY TO HEAVEN &#9829; welcome in New Heaven
» « Te parler du bon temps, qu'est mort & je m'en fous ♥ »
» Patte de Chocolat ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ Blablah ❞ :: Je ne suis qu'une poubelle.-
Sauter vers: