Pretty School, un simple et joli lycée, tenu par une directrice très désagréable, peuplé par ses élèves et son personnel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ Heart. ] - Hyde -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blood Nightmare.
Chapelier Fou et Chef Mafieux.

Chapelier Fou et Chef Mafieux.


: Le mal, c'est quelque chose de toujours possible. Et le bien, c'est quelque chose d'éternellement difficile.
Masculin Messages : 207
Age : 32
Emploi/loisirs : Gérant du Tea Party - Chef Mafieux.
Humeur : Follement fou \o/.
Ici depuis le : 29/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Chapelier Fou - Mafieux - Gérant du Tea Party.
Liens:

MessageSujet: [ Heart. ] - Hyde -   Sam 1 Mai - 13:54

Ne perdons rien du passé. Ce n'est qu'avec le passé qu'on fait l'avenir.



Il devait être 21h30, le soleil avait entamé sa longue et flamboyante descente dans le crépuscule printanier, les oiseaux de nuits commençait à chanter mais l’ode des cigales ne parviendrait pas aux oreilles du Chapelier avant l’été. Un peu de patience, chaque secondes nous rapproche. Blood était attablé avec une part de tarte aux fraises et à la crème et un thé à la vanille sur une places prévues à cet effet. Le service était fini depuis déjà quelques dizaines de minutes mais il remarqua que il n’avait pas tourné la pancarte ’open’. Le mafieux soupira, se leva de sa chaise et d’un pas lent se dirigea vers la baie vitré. Il observa le paysage, le soir naissant voilait peu à peu les chauds rayons du soleil, qui bientôt serait happé par la nuit et les ténèbres. Les feuilles nouvelles commençaient à lentement pousser, de précoces bourgeons avaient sortit leurs têtes fraîches et croquantes avant de geler à cause de leur sortie trop précipités. Ceux-ci étaient tombés, et de nouveaux les avaient remplacés. Le Chapelier se rit intérieurement, c’était un peu comme les hommes, les feuilles. On les remplaces comme bon nous sembles, si la tête de l’un ne nous plais pas, nous pouvons toujours le virer, ou plus radicalement le tuer. Mais cette constatation reviens au même, le cycle de la vie ne pardonne à personne. Pas même à lui, Blood. Pas même à Hyde. Il serra les poings, alors qu’il avait croisé les bras. Que ferait il, si son très cher Lièvre… Mourrait ? Maintenant, il serrait les dents, en plus des poings. Se crispa, de tout son corps, de tout son cœur. Lui, n’était pas remplaçable, c’était comme perdre ses jambes et la raison si il devait ne plus le voir, ne plus entendre son rire, ne plus voir son regard. Lui tirer les oreilles quand il faisait une bêtise, sentir son odeur, toucher ses cheveux. Il ferma les yeux quelques instants, au moment ou je vous parles, il devait être dans le sous-sol à élaborer d’autres parfums de thé. C’était sa passion, et il était doué. Le mafieux et son compagnon ne s’étaient jamais disputés, ou presque jamais. Et il s’étaient souvent retrouvés, au pieu, certes, mais quand même. Inséparables. Indésoudable.

Le Chapelier entendit des pas dans l’escalier, c’était la démarche de Hyde. En même temps, il n’y avait personne d’autres dans le salon de thé, celui-ci devait avoir trouver un nouveau parfum. Ou au contraire, rentrer bredouille. Mais cela n’avait pas d’importance, parce que Blood était là, enfin, je crois. Il ne se retourne pas, mais il sentait son regard lui brûler le dos. C’était une agréable sensation, une douce impression, un léger picotement. Il se détend un peu, lentement, progressivement. Sa mâchoire se desserre, ses mains lâchent les vêtements qu’elles avaient agrippées. Le Chapelier ferme quelques instants les yeux, pour essayer de capter l’odeur du Lièvre, elle est reconnaissable entre mille, entres des milliards même. Cette fragrance, mélange de thé et d’homme. C’est la plus importante, celle qui compte plus que les autres. C’est elle. Ma raison de vivre, pour cette odeur, et celui qui la porte.
Le mafieux réouvre les yeux, il garde cette trace de crispation, elle lui enserre encore un peu la gorge.

« Hyde. »

--------------------------------------
« Il n'y a qu'une façon de s'égaler aux dieux : il suffit d'être aussi cruel qu'eux. »
Revenir en haut Aller en bas
http://pretty-school.forumpro.fr/
Summer Thunderlove
Nuage d'eau



: patatosaure infiltré
Masculin Messages : 84
Humeur : LOVE LOVE LOVE ♥
Ici depuis le : 27/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Sam 1 Mai - 14:43




    « La reine de coeur ; de pique ; de trèfle ou de carreau. ».

  • Oui c'est bien Hyde , sourit. Tu as réussi. Le thé, tu l'as créé. Le thé à la pastèque-melon. Enlève tes barrettes, et respire un grand coup. Tu peux être fier de toi, re-sourit un coup. Descends les escaliers. Une ; deux ; trois et continue comme ça jusqu'au rez de chaussée. Entends les pigeons gris roucoulait. Entends la ville qui s'éteint peu à peu. Ecoute le son des voitures. Ecoute le son de tes pensées. Il parle .

    « Hyde. »

    Répond lui Hyde, c'est à toi qu'il parle. BORDEL, dis lui quelque chose. Ouvre la bouche, émet un son. Dis lui n'importe quoi.

    « Blood. »

    Bravo Hyde, mais maintenant, tu vas rester planter là comme une merde ? Pose lui une question. Un minimum philosophique. Tu l'aimes Hyde, ne le déçoit pas. Car il t'aime en retour. Soit intelligent Hyde. Parle lui. Questionne le.

    Putain, mais franchement, Hyde, exprime toi. Ta conscience te parle. Ouhouh. Embrasse le. Sourit lui. Fait quelque chose. Je sais, va te chercher un thé. Oui ... un au jasmin. Lève la main attrape le sachet. C'est bien continue. prends un bout de tarte aussi, gentil garçon. C'est très bien. On progresse, difficilement mais on progresse. Maintenant assis toi près de lui et commence à manger ta tarte en attendant. Attendre quoi d'ailleurs. T'as rien dit. Parle maintenant.

    « Euh ... ça ... * mâche * va ? »

    Ta mère t'as déjà apprit à pas parler la bouche plaine, abuser quoi. Tu es d'une impolitesse. Bon écoute mon chéri, attend sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Blood Nightmare.
Chapelier Fou et Chef Mafieux.

Chapelier Fou et Chef Mafieux.


: Le mal, c'est quelque chose de toujours possible. Et le bien, c'est quelque chose d'éternellement difficile.
Masculin Messages : 207
Age : 32
Emploi/loisirs : Gérant du Tea Party - Chef Mafieux.
Humeur : Follement fou \o/.
Ici depuis le : 29/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Chapelier Fou - Mafieux - Gérant du Tea Party.
Liens:

MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Sam 1 Mai - 15:37

      « Je ne fais jamais d'exception. L'exception infirme la règle. »


    Il avait prononcé son nom.
    Blood, toujours en proie à un spasme de doute préféra ne rien dire de plus, et de continuer à lui tourner le dos. C’était un peu douloureux, de ne rien dire au Lièvre, mais si il voulait que Hyde se porte bien, il ne devait rien révéler. Le beau blond à grandes oreilles était sensible… A sa manière. Mais si le mafieux commençait à douter, à hésiter, cela altérerait tout le système. Psychique. Moral. Sentimental. Il continuait de regarder les nuages s’étirer comme des fils de cotons, ceux-ci devenaient presque translucides, comme une légère touche de crème dans un thé. Il vit la mine de Hyde, du coin de l’œil. Celui-ci semblait heureux, venait il de trouver un nouveau parfum ? Cette perspective le fit sourire un peu, un imperceptible mouvement sur le bout de ses lèvres. Pourquoi douter, il était là, tout proche. Hyde n’était pas mort, Hyde n’était pas parti. Cette fois, il se tourna vers lui, il était assit, avait pris un peu de tarte et un thé, au jasmin vue l’odeur. Sourire intérieur cette fois, le Lièvre de Mars avait toujours eu bon goût. Pourquoi sourire intérieur ? Blood n’avait jamais exprimer ses sentiments en les gueulant au monde entier, il les gardait pour lui-même. Comme des milliers de boîtes à trésor. Il n’emporterait pas son or dans sa tombe, mais il garderait ça, qui valait bien plus pour lui que les joyaux de la couronne ou les pièces du Pape. Dix milliard de millions de milliers de fois plus. C’était inestimable, c’est pour ça que le mafieux ne montrait à personne, pas même à Hyde. Il était un peu fou. C’est dans sa nature. Le Lièvre parlait et mâchait en même temps, le Chapelier soupira et se passa la main dans ses cheveux noirs et quelque peu ébouriffés.

    « Combien de fois devrais-je te dire qu’il ne faut pas parler la bouche pleine. »

    Il remarqua aussi que le blond s’en était mit au coin des lèvres, nouveau soupir de la pars de Blood. Il s’avança, retira ses gants et enleva la crème sur le coin de sa joue.

    « En plus, tu t’en met partout. Regardez moi ça… »

    Il y’avait une nouvelle odeur, plus… Fruitée. Le Chapelier pris dans les mains l’écharpe qu’il avait toujours au cou, la même qu’il porte tout les jours et celle que le mafieux lui avait offert. Il y’a longtemps.

    « Tu à crée un nouveau thé ? »

--------------------------------------
« Il n'y a qu'une façon de s'égaler aux dieux : il suffit d'être aussi cruel qu'eux. »
Revenir en haut Aller en bas
http://pretty-school.forumpro.fr/
Summer Thunderlove
Nuage d'eau



: patatosaure infiltré
Masculin Messages : 84
Humeur : LOVE LOVE LOVE ♥
Ici depuis le : 27/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Sam 1 Mai - 19:29



    « La reine de coeur ... sans coeur »



  • T'as vu Hyde, il se retourne il se R E T O U R N E. Sourit mon vieux, il va t'engueuler parce que t'as parler la bouche pleine. Regarde il passe sa main dans ses cheveux. Tu trouves ça méga sexy. Regarde il parle :

    « Combien de fois devrais-je te dire qu’il ne faut pas parler la bouche pleine. »

    Hum il te l'a dis exactement 73 fois. Je m'amuse à les compter. Il n'y a que ça à faire dans ta tête. Dormir et compter toute sorte de choses. Cela fait la 103 ème tasses de thé au jasmin que tu as bu. Cela fait la 14 ème fois que tu crée un thé. Tu as casser deux tasses depuis ton arrivée. J'ai à peu près fait le tour de ce que je compte. Attends, tu as de la tarte sur les lèvres. Tu vas te faire engueuler. Regarde :

    « En plus, tu t’en met partout. Regardez moi ça… »

    Ah ça c'est la 42 ème fois qu'il le dit. Il enlève ses gants, et il enlève le bout de tarte. Il le mange. Oh attends, il prend ton écharpe, ton fétiche, ton porte bonheur. Tu peux pas laisser faire ça. Tu y tiens à cette écharpe aussi presque autant qu'à tes oreilles de lièvre. Il la sent, et toi tu bouges pas. Putain tu fous quoi là ?

    « Tu à crée un nouveau thé ? »

    Il est fort ton amoureux, il devine tout. Répond lui, c'est gentil comme question. Il va te complimenter. Tu pourras un peu sortir du caca dans lequel tu t'es fourré.

    «Oui , un thé au ... melon-pastèque »

    Bien Hyde.

Revenir en haut Aller en bas
Blood Nightmare.
Chapelier Fou et Chef Mafieux.

Chapelier Fou et Chef Mafieux.


: Le mal, c'est quelque chose de toujours possible. Et le bien, c'est quelque chose d'éternellement difficile.
Masculin Messages : 207
Age : 32
Emploi/loisirs : Gérant du Tea Party - Chef Mafieux.
Humeur : Follement fou \o/.
Ici depuis le : 29/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Chapelier Fou - Mafieux - Gérant du Tea Party.
Liens:

MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Sam 1 Mai - 20:30

    « Je suis comme une étoile, ce que l'on vois de moi semble vivant mais en vérité je suis déjà mort. »

    Il semblait mal à l’aise, mais en même temps, le Lièvre était un grand timide. C’était un jeune enfant. Blood n’avait pas connu son passé, le mafieux avait juste eu quelques lointains échos. Playboy, milliardaire, ancien détective… Mais il était au courant que Hyde ne savait pas lire, ce qui n’était pas vraiment gênant dans leur bulle, dans leur train de vie. Il reconnaissait les thés par leurs odeurs, par les couleurs, par les textures. Cela fascinait le Chapelier, qui lui ne se référait qu’aux noms des aromates et aux différents pots. Mais il faisait confiance à son amant, une confiance aveugle. Et peut être folle ? De toute manière, il l’était, fou. Mais même un fou peut être assez con, imbécile, aveugle, infirme, débile, pour se laisser embobiner comme un gamin stupide dans une relation pareille ? Beaucoup étaient au courant. - et bien qu’il ne le savais qu’officieusement, le bruit courrait et comme le chef mafieux ne disait rien et souriait à chaque fois qu’on lui posait la question, cela ne faisait qu’accroître et enfler cette rumeur -. Blood souriait, à chaque fois qu’il voyait Mister Hyde, il souriait. Comme un béat, comme un con. Comme un amoureux. Mais c’était encore plus sexy quand son Lièvre ne faisait rien de ce que lui avait demander de faire le Chapelier. « Met pas ça là. Non, le thé à l’orange c’est pas ici. Arrête de parler la bouche pleine. Ne mange pas des morceaux trop gros. Tu t’est taché la chemise, fais plus attention. Cesse de couper la parole. Pourquoi t’a tuer ce type, on en avait encore besoin. » Pour à chaque fois se terminer par « Je t’aime. » Ça aussi, c’est étrange. On dirait presque que le mafieux fait l’éducation perdue de son amant, mais ils marchaient comme ça, c’était leur système. Personne ne s’étaient jamais immiscer dans leur salon de thé, je veux dire, au cœur de l’entreprise. Cela marchait bien, et voir un parrain de la mafia derrière un comptoir était une bonne attraction. Y’avais bien sur Hyde aussi, toujours avec ses oreilles de Lièvre, beaucoup de gens s’étaient adressé à Blood en ces mots: « Pourquoi les portes il ? » A cela, il leur avait répondu: « Cela lui vas si bien… »

    « Je peux goûter ? »

    Peut être que le beau blond irait chercher une tasse, ils faisait ça aussi. Hyde vas prendre les tasses, et un morceau de gâteau. Puis il mange dans un silence religieux avant de lui dire que c’est succulent. Mais aujourd’hui, le Chapelier avait envie d’autre chose. Il voulait avoir le goût de son thé d’une autre manière. Blood lui pris le menton, s’approcha et l’embrassa. Le Lièvre lâcha sa tasse ? Il y’eu comme un bruit de porcelaine brisé. Lointaine, cette chute. L’amoureux n’avait plus qu’en tête le parfum sucré du thé que Hyde avait goûté, il y’avait à peine quelques minutes. Avait il été surpris ? En effet, il ne lui avait pas laissé le temps de réagir. Blood était méchant avec le Lièvre, il le surprenait souvent dans de baisers volés et lui souffler dans l’oreille était sa principale marque d’affection. L’amant n’avait pas le tout le loisir de réfléchir dans ses cas là, et se laissait vite débordé. Mais en même temps, c’était si… Jouissif. Le Chapelier ne s’était pas décollé, il prolongeait. Il avait besoin qu’on le rassure, il avait besoin de savoir que Hyde était là. Le mafieux était plongé dans de noires idées, et souvent il ne les oubliait que lorsqu’il embrassait son amant. Il oubliait tout, le temps d’une nuit. Le temps d’un sommeil. Le temps de souffler un peu.
    Juste le temps de vivre.

--------------------------------------
« Il n'y a qu'une façon de s'égaler aux dieux : il suffit d'être aussi cruel qu'eux. »
Revenir en haut Aller en bas
http://pretty-school.forumpro.fr/
Summer Thunderlove
Nuage d'eau



: patatosaure infiltré
Masculin Messages : 84
Humeur : LOVE LOVE LOVE ♥
Ici depuis le : 27/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Dim 2 Mai - 17:11


+ La musique arrive toute seul pas besoin de la chercher . +

« (c) TRAIN - HEY , SOUL SISTER »



  • « Je peux goûter ? »

    Vas checrcher une tasse Hyde. PUTAIN Hyde. vas chercher une tasse. Oh, non attends un peu. Je te l'ordonne. Il va faire quoi là. Oh il prend ton menton et il te roule une pelle. Lâche ta tasse, lâche ta tasse je te l'ordonne. Ca fait plus comme dans les films à l'eau de rose que tu regardes.

    CLANNG .

    Voilà maintenant, t'as un vrai baiser de lui et t'as casser trois tasses. Reprends lui l'écharpe des mains pendant qu'il t'embrasse. Voilà remets la autour du cou sans cesser de l'embrasser. C'est bizarre mais quand tu es excité tu m'écoute plus moi, ton instinc ou ta conscience je sais pas. Cesse un peu de l'embrasser. Il va manquer d'air le pauvre. Déboutonne ta chemise. Oui comme ça. Enlève là maintenant. Ouais je crois qu'il bande. Aha. Rfout tes barettes c'est plus sexy comme ça. Cherche les dans la poche de ton pantalon. Maintenant couche le sur la table.

    « Joue avec moi. »

    Bien cher animal.

    [ Méga Court désolé, mais pas trop l'moral [ > sur le forum que tu sais. ] ]


Dernière édition par Hyde Eagle. le Lun 3 Mai - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keith P. Alayn
Petite pluie



Masculin Messages : 64
Age : 26
Emploi/loisirs : La peur est mon loisir. Surtout quand c'est toi qui la ressent.
Humeur : Joueuse.
Ici depuis le : 30/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Serveur au Tea Party / Tueur de ces dames.
Liens:
MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Dim 2 Mai - 22:27

Keith. Mon vieux. Lache ce couteau merde. C'est tôt. Trop tôt. Tu dois encore attendre, juste un petit peu, juste assez. L'attente fait monter le plaisir à son apogée. Tu le sais. Tu aimes sa. Lache cette lame qui te transporte. Non ! Keith t'es qu'un idiot. Tu es trop impatient. La ferme sale petite voix. Je la fais taire. Le couteau ressort dans un son de frottement agréable aux tympans. J'observe la lame, ce doux liquide glissant contre l'acier. Je passe la lame sur ma langue, laissant ce goût emplirent ma bouche, éclatant de millier de nectar agréable. Acide. J'aurais du attendre que cette pomme soit un peu plus mûre. Trop impatient. Pour les pommes. Je sais être patient pour une jolie jeune fille. Surtout quand elle a peur. Idiot. T'es pire qu'un gosse avec les pommes. Chut. Ferme là douce voix. Je déteste qu'on m'importune quand je déguste une pomme. Les minutes passent. Je me délecte de mon mets divin. Mais ce moment atteint l'apogée quand je sens au creux de mon esprit cette envie fulgurante de sentir la peur entre mes doigts. Je vais m'amuser.
Je me lève. Je n'ai pas de mission par ces deux mafieux. Je n'aime pas travailler sous ordres d'une tierce personne. On ne crache pas sur les bien fait de ce genre de coopération. Je vais pouvoir m'amuser. Je fouille mes poches. Elle n'est pas là. Tais toi. T'es con, elle est pas là. Oui elle n'est pas là. Mes poches sont vides. Je déteste quand tu as raison. Je soupire. Pas envie de les voir. Sont bizarres. Je shoote dans une canette de coca en entrant dans le salon de thé. Un salon de thé, mon vieux t'es tombé bien bas de travailler comme larbin là dedans. Mais tu vas te taire. Une balle dans la tête et j'aurais la paix. C'est ta tête je te rappelle. Ouais. J'ai trop une belle gueule pour la gâcher pour toi. Mes clefs de moto. Je les ai foutus où putain. Mes yeux scrutent le lieu. Inlassable. Jusqu’à ce que… FAIT CHIER. Ils foutent quoi merde. Ils ne m’attendent même pas. Keith tu es un pervers. Chacun ses plaisirs salaces sale voix, tu prends bien plaisir à me voir torturer ces gamines. Comme si toi tu n’aimais pas ça. Revenons à nos moutons. C’est des oreilles de lièvres qu’il a tu sais. La ferme c’est une expression. C’est cocace tout de même. Surprendre ses patrons en train de fricotté. Mon silence vaut une augmentation ? Ou le cimetière. Ferme ta gueule toi.

« J’pensais pas que vous seriez en dessous. La Soumission vous va s’y bien au teint…’Patron.»


Fis avec un léger sourire arrogant. Tu parles trop Keith. Je suis un beau parleur. Sa concentre l’esprit. Le focalise. Et laisse la lame surprendre. Sauf que là tu ne tue pas. Dommage. J’attrape les clefs de ma bécane qui traine sur le comptoir. Ouais Keith, garde une issue de secours, on sait jamais avec eux. Je ne suis pas con non plus. Ca reste à prouver. Tiens. Du sang. Sa sent bon. J'ai envie de lécher. C'est pas un parfum de glace tu sais. Des glaces à la pomme et au sang. Sa doit être bon. C'est pas le moment Idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Blood Nightmare.
Chapelier Fou et Chef Mafieux.

Chapelier Fou et Chef Mafieux.


: Le mal, c'est quelque chose de toujours possible. Et le bien, c'est quelque chose d'éternellement difficile.
Masculin Messages : 207
Age : 32
Emploi/loisirs : Gérant du Tea Party - Chef Mafieux.
Humeur : Follement fou \o/.
Ici depuis le : 29/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Chapelier Fou - Mafieux - Gérant du Tea Party.
Liens:

MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Lun 3 Mai - 9:31

    Ahahah.

    Bon, je vous l'accorde, se faire choper par son employer alors qu'on est en train d'emballer son amant sur une table n'est pas une excellente situation, une très mauvaise même. Les deux avaient presque passer les préliminaires et je dois vous avouer que moi même je n'aurais pu imaginer pareille situation. Les actions s'étaient étirés trèès lentement comme enchaînées d'une affolante rapidité. Hyde avait enlever sa veste, il l'avait plaqué contre la table, ah, il avait aussi récupérer son écharpe. Qu'importe, il y tenait et Blood pouvait le comprendre, le Lièvre était très attaché à ses affaires. Les oreilles qu'il portait toujours sur la tête et ce morceau de tissus pourpre. Le mafieux avait passé ses bras derrière le dos de son amoureux, son chapeau était tombé de la table dans un bruit mat... Et une personne fît sonner le carillon de la porte d'entrée. Surprise, énorme surpris. Le Chapelier déchanta, perdit l'équilibre et se fracassa la tête par terre. Mon chéri, une table pour aller au 7ème ciel c'est froid, dur et en plus c'est casse gueule. Tu devrait le savoir non ? Il tenta de se relever, s'écorcha la joue avec un morceau de porcelaine de ta tasse que Hyde avait fait tombé. Du sang dégoulina sur sa peau, il plaqua sa main contre la plaie qui ne cessait pas de couler et de l'autre se pris l'arrière du crane. Il venait de se faire une bosse avec le sol du salon de thé.

    « BORDEL DE MERDE »

    Oui, Blood pouvait être assez impulsif, et dans ces cas là, une rage folle et incontrôlable s'empare de lui. Il regarda qui venait de pénétrer dans l'enceinte du salon mais la voix qui retentit à ce moment là ne permit plus aucun doute. C'était Keith. Fais chier, qu'avait il oublié cette fois ? Il le vit prendre ses clés, mon dieu, ce type avait le QI d'une huître. Mais la phrase qu'il dit ne fît qu'accroître la colère du mafieux, rage qui se muait peu à peu en une bête enragée. Il pris son arme, qu'il avait toujours sur lui, oui, le revolver plaqué argent. Il tira. La balle siffla comme un chat qu'on torture, déboula sur la cible mais la rata de peu. Le missile s'écrasa contre le miroir d'en face, qui explosa littéralement sous l'impact. De milliers d'éclats de verre explosèrent dans toute la pièce dans un vacarme assourdissant. Il se dégagea de sa posture assise, et tira, encore. Cette fois, cela toucha Keith. A l'épaule ? Il ne savait pas, il s'en foutait à vrai dire. Blood cessa le feu, vit l'étendu des dégâts. Se frotta la tête quelques instants avant d'émettre un « meeeeeeeeeerde » très sonore et très significatif. Voilà. Il venait de foutre le Tea Party en un champ de superbe champ de bataille, heureusement, aucun sachets à thé ne fût toucher. Encore heureux d'ailleurs. Le Chapelier failli dire à son serveur de regarder si c'était ouvert avant d'entrer, mais il se souvint de la pancarte qu'il n'avait pas vraiment retourner. Et shit.

    « Hyde... ? Keith ...? Rien de cassé ? »

    Généralement, le parrain se divisait en deux entités bien distinctes. Celle qui tue sans états d'âmes et... L'autre. Celle qui aime le thé et les petits plaisirs de la vie. La deuxième partie de celui-ci avait repris le contrôle. Contrôle assez relatif, je vous l'accorde. Mais c'était déjà ça.

--------------------------------------
« Il n'y a qu'une façon de s'égaler aux dieux : il suffit d'être aussi cruel qu'eux. »
Revenir en haut Aller en bas
http://pretty-school.forumpro.fr/
Summer Thunderlove
Nuage d'eau



: patatosaure infiltré
Masculin Messages : 84
Humeur : LOVE LOVE LOVE ♥
Ici depuis le : 27/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe :
Liens:
MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Lun 3 Mai - 17:18





  • Ding ding donng .

    Merde.

    « BORDEL DE MERDE »

    Hyde, reprend toi. Blood est tombé et ce con il entre. Là. Keith quelque chose. Tu connais même pas son nom. Bordel. PUTAIN. Il fout quoi ce fils de pute ici. Il ouvre la bouche, il va faire une remarque en plus.

    « J’pensais pas que vous seriez en dessous. La Soumission vous va s’y bien au teint…’Patron.»

    Ta gueule. D'ailleurs Hyde pourquoi tu réponds pas, t'es trop choqué c'est ça. Hum, je préferais quand tu utilisais ton instinct mon ex-James Bond à moi. C'était une armée, une légion à lui tout seul. Et pourquoi pas ton coeur, tu l'aimes Bordel. Quoique que ce dernier c'est une tapette à mouche, une tête à claque. Non, je sais utilise ... rien de nous tous ou nous tous assemblé. POWER RANGER ; fusion des bolides. Owyeah.

    Ca doit être casse gueule ces tables parce que Blood, il s'est ramassé comme une merde. Attends, tu te rapelles de l'épisode de Alerte à Malibu ? Y avait un truc comme ça. Ouais sauf que c'est des hétero. Et le mec il capitulait et il offrait sa femme pour deux semaines. Et si tu faisais ça avec ton amant ?

    Ow. Il a sorti son revolver. Ouais c'est classe. N'est-ce pas James Bond. Tu te rapelles quand tu sauvais les nanas dans ce casino ?. Bon je sais ma gueule. Il a tiré.


    ZWIIIIP CLANNGG

    Ah . Hyde tu saignes, un éclat de verre dans ton cou. Ah putain j'ai mal, je meurs je meurs huurk. Hey, je suis pas mort. Et toi Instinct ça va « COMME TOUJOURS PATRON. UNE DEUX UNE DEUX » et toi le coeur « Ah mon mascara c'est enlevé, oh mon dieu. C'est la fin du monde » Ouais bon tu joues parfaitement la FASHION VICTIM.

    « Hyde... ? Keith ...? Rien de cassé ? »

    T'as mal Hyde, dis lui.

    « Sang ... Sang ... »


Revenir en haut Aller en bas
Keith P. Alayn
Petite pluie



Masculin Messages : 64
Age : 26
Emploi/loisirs : La peur est mon loisir. Surtout quand c'est toi qui la ressent.
Humeur : Joueuse.
Ici depuis le : 30/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Serveur au Tea Party / Tueur de ces dames.
Liens:
MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Lun 3 Mai - 19:16

Keith. Keith. Keith. Qu’est-ce que tu t’étais enfoncé dans le cul le jour où tu as décidé de travailler pour ces deux malades. La ferme. Non mais vraiment, explique-moi, je ne comprends pas. Je t’ai dis de la fermer. Ouvre les yeux idiots tu te fais tirer dessus. Hein ? Quoi ? Plait-il ? Ouvre les yeux du con ! J’ouvre les yeux. Des éclats de verres. Des particules de poussières. Une douleur. Tu l’as cherché. La ferme. C’est sa de trainer des fous. La ferme. T’as qu’à avoir des idées moins connes. Je traine avec toi donc je suis fou. Pas faux. On est deux beaux fous dans le même corps. Mais c’est toi qui a mal et moi je me marre. Ferme-la. Je chasse d’un geste impatient les bouts de verre qui s’enfonçait dans ma chair. Sa fait mal leurs conneries. Du sang. L’odeur du sang. Mon sang. Keith tu es un fin observateur. Retourne te coucher toi. Je ne dors jamais. J’avais remarqué. Ma main atteint mon épaule. Je sens la moiteur du sang. C’est rouge. C’est beau. Sa coule doucement entre mes doigts. T’es pire qu’un gosse devant de la peinture. C’est de la belle peinture. J’ai envie de dessiner une pomme. C’est toi qui devrais retourner te coucher. Chuut. Doucement. Tais-toi pour voir. Ah oui ça va mieux. Je me relève. Lentement. Putain sa fait mal cette connerie. Je baisse les yeux vers la blessure. La balle est entrée. Elle n’est pas ressortie. Quel enfoiré. C’est ton patron. M’en fou il vient de me défoncer le bras. Tu as décidé de travailler pour eux. Parce que je t’ai écouté. Il demande si sa allait. Purée. Il abuse. Il me tire dessus et il demande sa. Bien sur que sa va, sa se voit pas ? Je pisse le sang. J’ai une de tes sales balles dans l’épaule.

« Cinq sur Cinq. Je suis au paradis… Et ces putains d’anges ne sont pas des douceurs… Maaaaaaal »


Je me laisse aller contre le bar. Tu souffres hein ? Sa te rappelle des vieux souvenirs cette souffrance. La ferme, je ne souffre pas. Je fais souffrir. C’est ce qu’on dit. C’est ce qu’il dise toujours. Je ne ressens pas je fais ressentir. Mais sa change pas. T’as mal. Ouep et alors. Laisse-moi souffrir. Je ferais encore plus souffrir après. Assimile. Renvoie. Plus fort. Ainsi va la vie. Surtout quand elle s’arrêtte précipitamment.
Revenir en haut Aller en bas
Blood Nightmare.
Chapelier Fou et Chef Mafieux.

Chapelier Fou et Chef Mafieux.


: Le mal, c'est quelque chose de toujours possible. Et le bien, c'est quelque chose d'éternellement difficile.
Masculin Messages : 207
Age : 32
Emploi/loisirs : Gérant du Tea Party - Chef Mafieux.
Humeur : Follement fou \o/.
Ici depuis le : 29/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Chapelier Fou - Mafieux - Gérant du Tea Party.
Liens:

MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Mar 4 Mai - 16:33

  • Blood, ce que tu viens de faire s’appelle plus communément une connerie monumentale. Génial, Hyde viens de s’enfoncer un éclat de verre dans la gorge et l’autre, Keith, s’est pris une de tes balles. Tu ne pouvais pas tirer comme un pied des fois ? Parce que là, c’est vraiment la merde. Le Chapelier s’avance vers le Lièvre, le recouvre de sa veste. Une sauterie au Tea Party, ou comment se retrouver avec une blessure par balle ou une autre de ces quelques surprises que nous réserve notre très cher Mafieux. Ta gueule, et écris. Il retire son chemisier, il n’a plus que celle du dessous, la blanche, pour recouvrir le torse de Blood. celle-ci est d’ailleurs foutue. Il en attrape un pan, prend le cou de Hyde. On dirait qu’il veux l’étrangler, mais non, il veux lui sauver la vie. Cette fois, le patron en à marre, il ne veux pas que son amoureux bouge. Aussi il lui dit d’une voix presque sèche.

    « Bouge pas. »

    Et il arrache le morceau translucide, Hyde gémit. Ça fait mal ? Désoler mon chéri, mais je peux pas faire autrement, ou alors tu te vide de ton sang. Bon, Blood, tu te bouge un peu le cul ? Fait un garrot, évite de tuer celui pour lequel tu vit. Ce serait tout de même dommage. Bon, je me tait, il ne m’entend pas. Le fracas des balles lui on complètement défoncé les tympans de toute manière. Il presse le morceau de tissus noir qui lui servait d’habits quelques secondes auparavant, évite quand même de l’étrangler.

    « Tiens le, je m’occupe de lui. »

    Et il laisse le Lièvre, abasourdit et seul avec son garrot à essayer de comprimer l’afflux soudain de sang, et le Chapelier qui vas… Vers le bar ? Mais bordel, c’est pas le moment de sortir la bouteille mon vieux ! Ha, il se dirige, se rapproche. Putain, il sort le whisky. Et… Une pince à thé ? Bon, soit il est barge, soit il veux autre chose. Mais putain, vas pas non plus te chercher un verre. Et d’ailleurs, pourquoi la pince à thé ?! Aaah. Je comprend mieux. Il se dirige maintenant vers Keith, le pauvre s’est pris une balle dans le bras. Ça doit faire mal.

    « Toi, tu bouge, je te bute. Et vraiment cette fois. »

    Il lui verse l’alcool dans la plaie, Keith gueule ? Bof. Blood n’en à rien à foutre en fait. Maintenant que c’est désinfecter, il plonge sans aucunes délicatesse la pince dans la blessure. Retire la balle, l’envoie balader au loin. Prend une nappe, sur une des tables proches. Tant pis pour les choses qu’il y’avait dessus, de toute manière une chose de plus de cassée, une chose de moins. Il lui balance le drap blanc à la gueule, ce con se démerde. Qu’il se fabrique un bandage avec ou se vide son sang, le Chapelier en avait rien à foutre. Il retourne voir Hyde, lui par contre c’est important. Il s’assoit à côté de lui, l’aide un peu à presser la plaie.

    « Ça vas …? »

--------------------------------------
« Il n'y a qu'une façon de s'égaler aux dieux : il suffit d'être aussi cruel qu'eux. »
Revenir en haut Aller en bas
http://pretty-school.forumpro.fr/
Keith P. Alayn
Petite pluie



Masculin Messages : 64
Age : 26
Emploi/loisirs : La peur est mon loisir. Surtout quand c'est toi qui la ressent.
Humeur : Joueuse.
Ici depuis le : 30/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Serveur au Tea Party / Tueur de ces dames.
Liens:
MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Sam 15 Mai - 10:38

Putain. J’ai mal. Oooh. Des jolies étoiles. Keith tu débloques. C’est grave. Normal ! Merde je me vide de mon sang là ! Tu ne le vois pas ? Si si je le vois. Tu perds ta gentillesse avec. Parce que je suis sensé être gentil ? Putain, sa devait être une journée banale. Me lever. Un bon verre de lait à la fraise. Une pomme. Fais pas croire que tu as une vie saine Keith. Attend, je suis végétarien, je bouffe bio, je fume pas, je bois pas, je me drogue pas. Mais tu couche. Chacun ses vices. Et c’est bon pour la santé. Le meilleur anti dépresseur. Une jolie brune au yeux clairs. Ou une blonde. Pas les rousses. J’aime pas les rousses. Sa me rappelle un morceau de rouille. Pouah. Tu sais que tu te vides de ton sang là ? OUAIS DU CON. J’essaye juste de penser à autre chose. Ah. T’es plus con que je ne le pensais alors. Chut. Oh oui, une fille au sourire d’ange. Ou un gars, c’est bien aussi les gars. C’est viril. Sa craque plus durement sous la dent. Sa souffre plus. Dans la fierté. Non. Là j’ai envie d’une petite chose fragile. Voilà comment elle devait se passer ma journée. Flâner en ville. Trouver une cible. Une proie. Une adolescente innocente. La charmer. Jouer avec. Longtemps. Lui faire peur. Mais la rendre sous mon charme. Oui. La voir être terrorisé de mes appariation. Et enfin. L’extase. Lorsque la peur est a son apogée. La tuer. Lentement. Lui laisser entrevoir la terreur de la mort. Non. Faire en sorte que la mort deviennent une délivrance attendue. Que la peur soit si forte qu’elle me supplie de l’embrasser une dernière fois avant de la délivrer. Oui. Keith. QUOI ?! Tu me gâche mon fantasme là. M’en fous. Tu baves c’est pas galant. Ah merde. Purée. Pourquoi est-ce que j’avais oublié ces putains de clef. T’es un idiot. Tu avais qu’à m’y faire penser plus tôt toi. Sa aurait été moins drole. Tu aimes me voir me vider de mon sang. J’suis un vicelard t’a oublié. Et tu devrais t’inquiéter. M’inquiéter ? Pourquoi, je suis juste en train de crever. Si si, tu devrais t’inquiéter, ton patron arrive avec une pince et une bouteille de whisky. Non Merci, pas d’alcool pour moi. Je ne pense pas qu’il te propose à boire. Ah ouais ? Il va faire quoi alors. PUTAIN SA FAIT MAL DU CON. Héhé. TU VAS LA FERMER TOI JE SOUFFRE ! Hihi ARRETTE DE RIRE OU JE TE REFAIS LE PORTRAIT. Huhu, ma gueule c’est la tienne idiot. Grrr. Je pousse un hurlement. Gaga. Bobo. Oooh, des étoiles. La belle bleu. La belle rouge. Tiens, Maman qu’est-ce que tu fais dans les airs. Ooooh. T’es multicolore.

Redescend Keith, ta mère tu l’a buté je te rappelle. Ah oui tiens.

J’attrape le drap. J’ai mal. Je pisse le sang. Journée de merde. Tiens, je vais poster sur ce site. « Aujourd’hui mon patron m’a tiré dessus parce que j’ai découvert qu’il était soumis à un lièvre. VDM. » Si y’en a qui ose dire que je l’ai bien mérité je retrace leurs adresses ip et je les bute. J’attrape le drap de ma main valide. Vive l’ambidextrie. Maladroitement je me fais un bandage de secours. C’est pas beau. C’est rouge. Sa fait mal. Mais au moins sa stop un peu le sang. Je me relève. Enfin j’essaye. Le dos appuyé contre le mur. La main plaquée contre mon épaule. Une lueur de douleur dans mes yeux vairons.
Revenir en haut Aller en bas
Blood Nightmare.
Chapelier Fou et Chef Mafieux.

Chapelier Fou et Chef Mafieux.


: Le mal, c'est quelque chose de toujours possible. Et le bien, c'est quelque chose d'éternellement difficile.
Masculin Messages : 207
Age : 32
Emploi/loisirs : Gérant du Tea Party - Chef Mafieux.
Humeur : Follement fou \o/.
Ici depuis le : 29/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Chapelier Fou - Mafieux - Gérant du Tea Party.
Liens:

MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Sam 5 Juin - 16:26

    Stop your overdose.
    Love is not a drug
    .

    Ça se bouscule derrière lui, l’autre attardé se fait un bandage. Mais, rien à foutre. Qu’il aille se faire mettre par le monstre du lac, qu’il se fasse embrasser par un mort, c’est pas ma faute si il avait oublié es clefs quand même ! Ses clefs de quoi d’ailleurs ? Bof, ça n’a aucune importance, ça non plus. Il s’approche de Hyde, merde, il est tombé dans les pommes. Maintenant, t’a l’air malin. Un amant qui bouge plus et un… Employé ? Qui viens de se faire un bandage. Putain, y a aussi le Tea Party qui en à pris pour son grade. Le bâtiment est complètement ravagé, les miroirs brisés, la vaisselle qui à volé en éclat, les nappes blanches maintenant bonne qu’a mettre à la poubelle. Ça me donne presque envie de pleurer. Mais je crois que c’est pas le moment, pas vraiment non plus l’endroit. Il prend Hyde dans ses bras, faisant attention de ne pas plus empirer son état. Il est étrangement léger, à moins que ce soit moi qui suis baraqué. J’en sais rien, un peu des deux peut être ? Sûrement. Le mafieux le dépose dans un canapé, pose un coussin derrière sa tête et met une nappe sur lui. Ouais, les couettes étaient en haut, pas le temps d’aller en chercher une. Blood retourne dans la salle principale et regarde quelques instants le type aux yeux vairons batailler avec son pauvre morceau de tissus. Il s’approche, l’aide un peu à resserrer le tout. Être ambidextre ne permet pas de faire tout dans la vie. Le Chapelier fait un rapide tour de la blessure en silence, et arrête quelque peu l’hémorragie, la nappe prend une couleur étrangement écarlate.

    « Met ton manteau par-dessus, ça devrait aller. T’a un congé maladie, pour deux semaines. En plus le salon ne rouvrira pas avant un moment, le temps de tout remettre en place. Maintenant, dehors. »

    Il se détourne, s’en vas dans l’arrière boutique. Trouver un balais, sauver le peu qui aura échapper à la catastrophe et s’occuper un peu mieux de Hyde. Voilà l’ordre des priorités. Il jette quand même un coup d’œil au Lièvre de Mars, voir si par miracle il ne se serait pas éveillé. Mais visiblement, il aurait droit à un repos bien mérité. Étincelle dans le regard, sourire attendri. Il éteint la lumière de la salle dans laquelle dors le blond. Il ferme la porte, les bruits du balais ne devaient pas le réveiller. Bon, maintenant, le mafieux devait s’armer de patience pour tout remettre en état, il met les bouts de verre et de porcelaine brisés, ramasse la veste de Hyde et la pose sur le comptoir, sauve les quelques tasses épargnées… Il faudra changer les miroirs aussi, quasiment tous étaient brisés. Il devraient appeler Ted pour les remplacer. Il lui devait quelques services de celui-là, le rappeler à l’ordre ne lui refait pas de mal. Il s’arrête, et constate que Keith n’est pas parti.

    « Toujours pas parti ? »

    Aucuns ton de reproche, juste un peu de surprise. La colère est passée comme un rideau de fumée, c’est bien connu, le Chapelier n’avait pas la qualité de s’énerver, ou un bon coup puis c’était tout.

--------------------------------------
« Il n'y a qu'une façon de s'égaler aux dieux : il suffit d'être aussi cruel qu'eux. »
Revenir en haut Aller en bas
http://pretty-school.forumpro.fr/
Keith P. Alayn
Petite pluie



Masculin Messages : 64
Age : 26
Emploi/loisirs : La peur est mon loisir. Surtout quand c'est toi qui la ressent.
Humeur : Joueuse.
Ici depuis le : 30/04/2010

PERSONNAGE ;
Emplois / Classe : Serveur au Tea Party / Tueur de ces dames.
Liens:
MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Dim 6 Juin - 16:16

Keith. Oui ? Ça te dirait pas un petit chalet dans les Alpes. Pourquoi faire ? Un peu de tranquillité, de solitude, sans manquer de se faire tirer dessus à la moindre phrase maladroite. Maladroite ? J’ai dit la vérité ! J’y peux rien si cet orgueilleux ne la supporte pas. Allez. Un petit coin pénard. Les doigts pieds en éventail. Un bon jus de pomme dans la main. Tu n’as pas mieux à me proposer ? Là. Non. De toute façon si tu continues de te vider de ton sang c’est un vol première classe vers l’Enfer que tu vas avoir. Je n’aime pas le Sud. C’est plus le Sud arrivé là. Si. Le Sud à la verticale. C’est connu. Il fait chaud au Sud et froid au Nord. Et Le Pôle Sud alors ? T’en as pas marre de me contredire ? Et. Mon petit Keith. C’est toi qui délire là tu sais ? Je ne délire pas. C’est une réflexion scientifique. Mais bien sûr. Lève les yeux au lieu de penser à des conneries pareilles. Pourquoi ? Il est là. Qui ? Bill Clinton, tu le vois pas il saute sa secrétaire sur le bureau. HEIN ? OU SA ? OU SA ? Pervers. Mais non. Si. Déjà avec les filles tu arrêtes pas. Le sexe c’est beau. Non, c’est dégradant. Arrête avec tes clichés. C’est le seul moyen pour moi d’atteindre le septième ciel. Super. T’es content. Avec tes actes tu ne pourras goûter au paradis que de pars ton vivant. Toujours mieux que de ne pouvoir être qu’un spectateur de mes exploits nocturnes. La ferme. Keith 1, conscience inutile 0. Je suis ta conscience maintenant ? Au début t’étais mon chien, tu perds tes poils dans ma tête avec tes paroles inutiles, tu fais tes besoins sur mes plaisirs, tu aboie tout le temps, et c’est tout juste si je ne dois pas te sortir trois fois par jour. Je préfère conscience. Moi aussi, j’ai plus de respect pour les chiens. Bon. Tu lèves les yeux alors ? Ah oui. Tiens. Le patron. Et…Il …m’aide ? Faudrait qu’il se décide. Y’a deux secondes encore il me tiré dessus avec sa foutue arme. Sa serre. Sa fait mal. Mais au moins tu n’en mourras pas. Sa reste à prouver.

« Okey »

Laissais-je échapper. Putain. Quoi ? Keith. Oui ? J’ai une mauvaise nouvelle a t’annoncer ! MAIS QUOI MERDE ! T’as vraiment une voix de merde quand tu dérouille. La ferme. Où est passé ta voix doucereuse et sensuelle qui fait fondre toute les filles. La ferme, je suis blessé. J’attrape ma veste. Argh. Enfer et Damnation. Elle était loin cette saloprie. Petite nature. Mais dégage toi. Bon. Mes clefs. Je les ai foutue où ? Euh. Keith. QUOI ENCORE. Tu as vraiment l’intention de monter sur ton engin de folie avec une blessure pareil. Keith à pied Ce n’est plus Keith. Arrête de la peter. Je ne me la pète pas. A peine. Je t’ai vu. Ce matin. Devant ton miroir à imiter Travolta dans Grease en chantant. Tu chantais aussi dans ma tête. … . OUuuuuuh. Nouvelle victoire de Keith. Applaudissez-moi ! Zut. Le patron est de retour. Ouais. C’est vrai. Ptete temps que je me casse. Je me dirige vers la sortie. Un peu difficilement. Mais je suis un homme fort. Tapette. QUOI ? T’es une tapette. Crève. Et ce routier qui t’a dominé y’a trois jours. Quoi. Je voulais voir ce que ça faisait d’être en dessous. Bon allez. Je me casse. Je me tourne une dernière fois vers mon patron.

« Si besoin d’aide. Pour le ménage. Appelle. J’ai l’habitude. »

Ouais. T’es au courant que les scènes de crimes c’est pas comme les salon de thé. La ferme, pour une fois que je veux faire une bonne action. Je sors du lieu, rejoins mon bolide. C’est parti. Deux semaines de liberté totale. Jeunes filles. Prenez garde.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Heart. ] - Hyde -   Aujourd'hui à 14:13

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Heart. ] - Hyde -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde
» Total eclipse of the heart ? Pete (terminé)
» Grimoire Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty School :: ❝ L'extérieure, la ville ❞ :: Restaurants :: Salon de thé : Tea Party.-
Sauter vers: